Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/10/2015

Traité transatlantique : un système d’arbitrage toujours aussi « anti-démocratique » Frédéric Viale (Économiste, membre du conseil d’administration d’Attac) et Marion Lagaillarde (Juge, secrétaire nationale du Syndicat de la magistrature)

Un nouveau cycle de négociations des accords de libre-échange Europe-Etats-Unis a débuté le 19 octobre, toujours dans le secret. Le volet « arbitrage » pourrait être revu.

Effet de la pétition contre le grand marché transatlantique récoltant 3 millions de signatures en un an ? De la multiplication des déclarations de collectivités territoriales contre les projets d’accords de libre-échange avec les Etats-Unis et le Canada - Transatlantic Free Trade Agreement/Tafta (appelé aussi Transatlantic Trade and Investment Partnership/TTIP) et Comprehensive Economic and Trade Agreement (CETA) ? Cecilia Malmström, commissaire européenne chargée du commerce international, tente de vendre une version édulcorée du mécanisme de règlement des différends investisseurs-Etats prévu dans le Tafta.

Lire la suite
______________________
______________________

18:18 Publié dans Point de vue | Tags : tafta | Lien permanent

22/10/2015

Gérard Filoche - CPA, la grande réforme sociale du quinquennat ? Compte personnel d’activité contre Sécurité sociale professionnelle

.... Manuel Valls annonce maintenant pour le 1er janvier 2017 ce qui devrait être, selon lui, “la grande réforme sociale du quinquennat » : un “compte personnel d’activités” sous forme d’une carte à puce ad vitae qui regrouperait divers « comptes » individualisés acquis tout au long de la vie professionnelle.  Compte personnel de formation, compte pénibilité, compte épargne temps, compte chômage rechargeable, compte jours enfants malades, compte congés parentaux, compte portage d’assurances complémentaires. Etc.

Près de 14 ou 18 comptes sont imaginés et énumérés, bien qu’ils soient aussi imprécis dans leur définition, les uns que les autres : un « droit à l’accompagnement »,  un droit au bilan professionnel, un droit à l’obtention de « briques de compétence », un droit à un « bouquet de services » sur mesure et individualisé,  un droit à une « deuxième chance »

“L’idée de ce nouveau « compte personnel d’activité » – selon ses services de presse -   le « CPA », (il va falloir s’habituer à cet acronyme), c’est de pouvoir mettre tout ça dans un seul compte, qui suivrait le salarié du début à la fin de sa carrière. Même s’il change plusieurs fois d’employeur. Même s’il passe du privé au public ou inversement. Et il est même question de pouvoir convertir des points d’un compte à un autre. Par exemple transformer des heures de compte épargne temps en heures de formation.”

Lire la suite
______________________
______________________

03/10/2015

Les organisations citoyennes condamnent la proposition de loi sur la surveillance de masse Par Un collectif d'associations de défense des libertés numériques

Avec cette nouvelle proposition de loi, le Parlement est sur le point d’approuver de nouvelles mesures de surveillance disproportionnée quant aux communications internationales. Basée sur le principe de collecte massive des données, la proposition cherche à légitimer les violations des droits civils et humains par les pratiques des services de renseignement, et notamment aux Etats-Unis et au Royaume-Uni tels que révélés par Edward Snowden. Dans la mesure où une part cruciale du trafic internet mondial transite par les câbles sous-marins français, cette loi intégrerait la France dans le système de surveillance mondial.

Lire la suite
___________________
___________________

00:05 Publié dans Point de vue | Lien permanent

28/09/2015

Le blog de Caroline Fourest - Est-il permis d’avoir vu juste sur Jeremy Corbyn ? Droit de réponse au Monde (et à quelques autres)

Dans son papier intitulé « Jeremy Corbyn a-t-il des amis intégristes ? », entièrement consacré à répondre à ma tribune du Huffington Post sur « Les amis intégristes de Jeremy Corbyn », Philippe Bernard du Monde m’accuse de m’être « emportée », de projeter mes « propres hantises sur la réalité britannique » et de ne pas avoir vérifié toutes mes informations. Un jugement bien sévère et surtout gratuit, puisque la suite de son papier me donne raison.

..... Autre précision qui ne concerne pas Le Monde, mais d’autres journaux ou sites plus à gauche de la gauche. Je lis qu’il faut être « réac’ » ou vendue au grand capital pour critiquer Jeremy Corbyn. À toutes fins utiles, je précise que je tiens des chroniques dans des médias tout à fait indépendants d’esprit comme France culture ou bénévolement pour le Huffington Post… Et que comme je l’écris dans mon papier sur Corbyn, je n’ai aucun problème avec ses propositions économiques. À titre personnel, je suis tout à fait favorable à la renationalisation des chemins de fer et opposée à la privatisation de secteurs clefs comme l’énergie… Mais je suis aussi opposée à une alliance entre progressistes et intégristes. Peut-on en débattre sans procès de Moscou ?

Lire la suite
__________________________
__________________________

00:05 Publié dans Point de vue | Tags : corbyn, fourest | Lien permanent

24/09/2015

Fabrice Nicolino : "En une décennie, la civilisation paysanne a disparu comme une armée en déroute"

18:00 Publié dans Point de vue, Vidéo | Tags : fabrice nicolino | Lien permanent

22/09/2015

Le Monde - Développer la négociation collective suppose le respect des organisations syndicales, Didier Gelot (Économiste) et François Clerc (Syndicaliste)

Le rapport remis le mercredi 9 septembre à Manuel Valls par Jean-Denis Combrexelle, ancien directeur général du travail, pose les bases d’une remise en cause du code du travail. Ce document a été précédé d’autres rapports rédigés par des groupes de pression proches de la droite libérale, tel que l’Institut Montaigne ou de la gauche gouvernementale, tel que Terra Nova. Tous partent du postulat que le code du travail serait trop volumineux, trop compliqué, trop contraignant pour l’entreprise et qu’il constituerait un véritable frein à la création d’emplois. Notons pour autant qu’aucun travail sérieux ne montre un lien évident entre l’importance du code du travail et le niveau de chômage

Lire la suite
________________________
________________________

13:00 Publié dans Point de vue | Tags : françois clerc | Lien permanent

20/09/2015

Benoït Hamon : Pour une vraie réforme du marché du travail

Plutôt que de poursuivre une dérégulation néfaste du marché du travail, Benoît Hamon, député socialiste des Yvelines, « propose de défendre une vraie réforme du marché du travail qui postule que l’amélioration des conditions de travail et des droits des salariés tout au long de leur vie professionnelle sont deux conditions sine qua non du retour de la prospérité et donc du recul du chômage, des inégalités et de la pauvreté. »

Refondre l’architecture du droit du travail en distinguant ce qui relève de la loi et ce qui relève de l’accord d’entreprise : voilà la ligne directrice choisie par le gouvernement pour réformer le marché du travail. Déjà certains médias, ministres et responsables patronaux annoncent un nouvel épisode de la bataille entre réformateurs et conservateurs dont le plus récent opus concernait le plafonnement des indemnités payées par les employeurs jugés coupables de licenciements en infraction avec la loi.

Rappelons pour commencer que toutes les parties souhaitent la réforme du marché du travail. Le débat ne consiste pas à départager les partisans et les opposants à la réforme du marché du travail. Il distingue des visions différentes de l’économie et de l’ordre public social. Ce débat est d’abord un débat politique sur la finalité du travail et la place de l’Homme dans l’économie.

Lire la suite
_____________________
_____________________

17/09/2015

Paul Alliès - Pourquoi j’ai signé la lettre contre la nomination du président de la Banque de France

Le Monde l’a publié ce 15 septembre sous le titre : « la nomination d’un ex-dirigeant de la BNP dénoncée par 150 économistes ». Je ne suis pas économiste (comme quelques autres signataires, tous universitaires). J’ai signé parce que la lettre met en cause une incongruité (de plus) de  la Ve République : le pouvoir de nomination du président de la République....

François Hollande durant sa campagne avait abordé la question. D’abord dans le discours du Bourget le 22 janvier 2012 où il était question de « réduction du pouvoir de nomination du président ». Puis, le 13 avril dans son entretien à Médiapart où il promettait (pressé, il est vrai par Edwy Plenel) que « toutes les nominations, hormis celles des directeurs d’administration centrale feront l’objet d’un vote à la majorité positive des deux tiers dans les commissions parlementaires concernées ». La pratique du pouvoir s’est chargée d’anéantir ces espoirs sur ce plan comme sur tant d’autres.....

Lire la suite
___________________
___________________

04/09/2015

Telos - Gauche française: les leçons de la crise grecque, Gérard Grunberg

La crise politique grecque et ses évolutions confrontent les différentes organisations de la gauche française à des réalités dont elles ne semblent pas encore avoir pris pleine conscience. Aux yeux d’une part importante de ses dirigeants et militants, la victoire électorale et l’arrivée au pouvoir de Syriza représentaient l’espoir suprême d’une recomposition des gauches européennes  avec l’objectif d’imposer une réorientation des politiques économiques européennes. Haro sur l’euro, l’Allemagne, les libéraux et l’austérité. Les technocrates de Bruxelles et la finance internationale seraient enfin obligés de céder à la résistance démocratiquement exprimée des peuples soumis à leurs diktats.  D’où l’exigence largement exprimée d’un accord avec la Grèce qui permettrait à celle-ci de rester dans l’euro à ses conditions avec le soutien de son peuple appelé à condamner les propositions européennes. Souveraineté nationale contre dictature bruxelloise.

Lire la suite
________________________
________________________

18:05 Publié dans Point de vue | Tags : grunberg | Lien permanent

27/08/2015

Fondation Jean Jaurès - Pour un impôt juste, prélevé à la source par Jean-Marc Ayrault Pierre-Alain Muet

Téléchargez l'essai gratuitement  (574,71 ko)

 

Comment engager la remise à plat d’un système fiscal à bout de souffle ? Le préalable à la réforme est le prélèvement à la source, prévu en 2018. Quelles en sont les meilleures modalités ? Qu’en attend-on en termes de justice sociale ? Jean-Marc Ayrault et Pierre-Alain Muet font des propositions concrètes.