23/04/2014

Ripostes n°2 - DésinTox, réponse à l'émission C dans l'air du 29.01.2013 CIP IDF

18:04 Publié dans Réflexions | Tags : intermittents | Lien permanent | Commentaires (0)

50 milliards d'économies : "On est condamnés à s'entendre ou à échouer ensemble", dit Thierry Mandon par rtl.fr


50 milliards d'économies : "On est condamnés à... par rtl-fr

Interactiv' Quelles idées pour la démocratie de demain par France Inter


Interactiv' Quelles idées pour la démocratie de... par franceinter

Quelles idées pour la démocratie de demain ?


Quelles idées pour la démocratie de demain ? par franceinter

Bruno Le Roux: L'invité de Ruth Elkrief


Bruno Le Roux: L'invité de Ruth Elkrief - 22/04 par BFMTV

50 milliards d'économie : "Les députés PS frondeurs ne peuvent pas faire grand chose" par rtl.fr


50 milliards d'économie : "Les députés PS... par rtl-fr

00:28 Publié dans Analyses, Vidéo | Tags : pulvar | Lien permanent | Commentaires (0)

Olivier Faure et Guillaume Peltier: le face à face de Ruth Elkrief


Olivier Faure et Guillaume Peltier: le face à... par BFMTV

Direct de Gauche: Plan d'économies: la contre-proposition des députés PS est une manoeuvre constructive


Direct de Gauche: Plan d'économies: la contre... par BFMTV

L'actualité des socialistes du 22 au 27 avril (mise à jour)

A la une

Libé - Plan d'économies : «Nous ne sommes pas des députés godillots»

INTERVIEW Le député PS Yann Galut explique pourquoi plusieurs de ses collègues proposent des scénarios alternatifs à celui du gouvernement pour réaliser 50 milliards d'euros d'économies d'ici 2017.

23 avril

Libé - Plan d'économies : les députés PS «pensent avoir été entendus»

Plusieurs d'entre eux ont été reçus à Matignon ce mardi, où ils ont présenté une alternative au plan d'économies de 50 milliards d'euros, qui modifie la répartition de l'effort.

Le Monde - Plan d'économies : les 3 scénarios alternatifs des élus PS

Le Parti socialiste, après la débâcle des élections municipales, le remaniement précipité à tous les étages du pouvoir et la désastreuse affaire Aquilino Morelle, est à bout de nerfs. Nul, aujourd'hui, n'est en mesure de garantir que le programme de stabilité, qui fixe les prévisions financières de la France et doit être voté le 29 avril à l'Assemblée nationale, recueille une majorité.

Le Monde - Des députés PS attendent les « bons signaux » de Manuel Valls

Alors que Manuel Valls doit recevoir mardi 22 avril après-midi des députés socialistes qui souhaitent voir modifié le pacte de responsabilité, le député Alexis Bachelay attend du premier ministre « les bons signaux » susceptibles de « protéger le pouvoir d'achat » des plus modestes et de « ressouder la majorité ».

Huffington Post - Les petites retraites préservées du plan d'économies de 50 milliards?

Dans quelle mesure, le plan de 50 milliards d'euros d'économies annoncé le 16 avril par Manuel Valls peut-il être amendé? Alors que l'aile gauche du PS aimerait le limiter à 35 milliards, une partie des députés socialistes présente au gouvernement un plan alternatif.

Ce mardi 22 avril, Manuel Valls s'entretient avec une douzaine d'entre eux, dont leur président Bruno Le Roux et la rapporteur générale du Budget, Valérie Rabault pour recevoir leurs propositions.

France Culture - Invité du journal, le député social Laurent Baumel. Il répond aux questions d'Antoine Mercier, dont la première : les députés socialistes qui rencontrent manuel Valls cet après midi ne sont-il pas en "service commandé" Autrement dit l'opération adoucissante est-elle gérée en accord avec Matignon ?

Le Nouvel Obs - Les députés PS "pensent avoir été entendus" par Valls

Aucune décision n'a été prise lors de leur réunion à Matignon, mais les députés PS à l'origine du scénario alternatif indiquent que "le dialogue se poursuit" sur les 50 milliards d'économies.

Le Nouvel Obs - Députés frondeurs : "La politique, c'est aussi l'art du compromis"

Les scénarios "alternatifs" imaginés par la députée PS Karine Berger sont défendus cet après-midi face à Manuel Valls. Le "frondeur" Pierre-Alain Muet y voit l'occasion d'un compromis.

23 avril

Mediapart - Sommes-nous « morts pour rien » ? Ou pourquoi les députés socialistes se mobilisent

Laurent Baumel, député socialiste d’Indre-et-Loire, co-animateur de la Gauche populaire et signataire de l’Appel des 100 députés pour une inflexion de la politique économique du gouvernement, s'explique sur le refus de « s’accommoder à l’idée que nous serions définitivement condamnés à vivre nos vies de députés majoritaires dans une sorte de monarchie républicaine »

Le Monde - 50 milliards d'économies : les trois scénarios alternatifs des députés PS

Le Parti socialiste, après la débâcle des élections municipales, le remaniement précipité à tous les étages du pouvoir et la désastreuse affaire Aquilino Morelle, est à bout de nerfs. Nul, aujourd'hui, n'est en mesure de garantir que le programme de stabilité, qui fixe les prévisions financières de la France et doit être voté le 29 avril à l'Assemblée nationale, recueille une majorité.

Le Monde - Des députés PS proposent un autre plan d'économies que celui de Valls

« Je sais les attentes, je sais les doutes », avait commenté Manuel Valls, le 16 avril, en présentant son plan pour réduire les dépenses publiques de 50 milliards d'euros entre 2015 et 2017. Probablement ne mesurait-il pas encore l'ampleur des doutes dans les rangs de sa majorité.

22 avril

Le Nouvel Obs - Des députés PS proposent des plans d'économies alternatifs

PARIS (Reuters) - Plusieurs députés PS ont élaboré au cours du week-end trois scénarios alternatifs au plan d'économies de 50 milliards d'euros de Manuel Valls pour tenter de rassembler la majorité avant le vote du programme de stabilité à l'Assemblée nationale.

Le Nouvel Obs - 50 milliards d'euros d'économies : les 3 alternatives de députés PS

Sous l'impulsion de Karine Berger, ils proposent à Manuel Valls trois scénarios permettant de tenir les objectifs sans geler les prestations sociales.

Le Nouvel Obs - Comment Hollande et Royal ont enterré la hache de guerre

Ils se sont aimés, séparés et déchirés sous le regard des Français. Valérie partie, revoilà Ségolène : histoire secrète d'un retour qui est aussi un grand pardon.

22/04/2014

Laurence Rossignol: L'invitée de Ruth Elkrief par BFMTV


Laurence Rossignol: L'invitée de Ruth Elkrief... par BFMTV

Jospin et le bonapartisme: l'aveugle et le paralytique.

14 mars 2014 |  Par Paul Alliès

 

L'ancien Premier ministre vient de publier un ouvrage au titre prometteur: "Le Mal Napoléonien" (Le Seuil) qui se veut une contribution à la démystification de cette figure tutélaire de l'histoire politique française. Une entreprise ô combien opportune mais hélas complètement ratée sur le double registre du caractère populaire du bonapartisme et de sa reproduction dans l'essence même de la V° République.

D'abord, l'Histoire. Lionel Jospin est comme fasciné par elle au point que son opus est un long récit qui court sur deux siècles, allant jusqu'à des détails parfois inutiles à la démonstration. Mais quelle démonstration ? Chercher "simplement à estimer si une telle épopée a servi les intérêts de la France. La réponse est clairement non" (p.129). Réponse quelque peu tirée par les cheveux pour ce qui est de la "Constitution administrative"  toujours en place pour l'essentiel (les lois de Pluviose et Ventose de l'An VIII précédant de plusieurs mois le coup d'Etat et la Constitution politique "courte et obscure" du 25 décembre 1799). La critique est  plus convaincante pour mesurer les désastres de la guerre en Europe que l'Empire mena au détriment du printemps des peuples. Le problème est que cette question manque l'objectif de la compréhension du bonapartisme comme culture politique installée durablement en France et exportée de par le monde, de l'Egypte de Nasser à l'Argentine de Péron (plus sérieusement que dans les "populismes" actuels qui tracassent l'auteur)

Lire la suite
____________________________________
____________________________________

Laurent Baumel sur RMC

Ripostes n°1 - Le déficit des annexes 8 et 10 des intermittents du spectacle n'existe pas CIP IDF

10:00 Publié dans Réflexions | Tags : intermittents | Lien permanent | Commentaires (0)

L'Éco du soir: Les députés PS font une contre-proposition au plan d'économies de Manuel Valls par BFMTV


L'Éco du soir: Les députés PS font une contre... par BFMTV

21/04/2014

Le Grand Rendez-Vous avec Laurent Fabius 1 ère Partie par Europe1fr


Le Grand Rendez-Vous avec Laurent Fabius 1 ère... par Europe1fr