Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/02/2020

France info | Olivier Faure

Le Figaro - À un mois des municipales, le PS pâtit d’une très mauvaise image

 

Selon une étude Odoxa pour Dentsu Consulting, Le Figaro et Franceinfo, 74% des Français pensent que le parti à la rose pourrait disparaître du paysage politique.

Malgré ses tentatives pour se redresser, le PS reste aux yeux de l’opinion dans une très mauvaise posture. À un mois des élections municipales, les Français sont 74% à penser qu’il pourrait disparaître du paysage politique. Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Figaro et Franceinfo, la prévision de sa disparation est aussi faite par les trois quarts des sympathisants de gauche (71%), ses électeurs naturels de second tour, et par 64% des sympathisants socialistes, sa base électorale de premier tour...

Lire la suite
__________________
__________________

16/02/2020

Budget européen: il est déterminant d’associer l’agenda des ressources propres à celui du pacte vert

22:30 Publié dans Vidéo | Tags : ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

France Culture - Carnets d’un anthropologue sur les barricades

De Mai 68 aux Gilets jaunes, carnets d’un anthropologue sur les barricades… Marc Abélès est anthropologue, directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, directeur de recherche CNRS et titulaire de la chaire Anthropologie globale du luxe. Voilà quarante ans qu'il étudie les lieux de pouvoir, du Parlement européen à la Silicon Valley, en passant par le pays du luxe, dans le cadre d'une "observation participante". Cette fois, il passe de l’autre côté des barricades et signe "Carnets d'un anthropologue : de Mai 68 aux Gilets jaunes" (Odile Jacob, 2020), un essai sur l’esprit de révolte.

20:50 Publié dans Vidéo | Tags : abeles | Lien permanent

Who Killed Davey Moore? (Qui a tué Davey Moore ?) Une chanson écrite en 1963 par Bob Dylan chantée par Graeme Allwright.

19:34 Publié dans En chanson | Tags : allwright, dylan, chanson | Lien permanent

Olivier Passet : La DÉSINTÉGRATION de la cohésion SOCIALE

Face à la montée de la crise sociale, la thèse de la montée des inégalités est celle qui aujourd’hui rallie le plus largement. Elle n’est pourtant pas aussi évidente. Au plan mondial, il y a la fameuse courbe de l’éléphant de Milanovic qui pointe le déclassement relatif des populations riches (sans être hyper riches).

17:30 Publié dans Vidéo | Tags : passet | Lien permanent

Le libéralisme, la liberté et la rareté [Gilles Raveaud]

Xerfi Canal a reçu Gilles Raveaud, maître de conférences en économie à l'Institut d'Etudes Européennes de l'Université Paris 8 Saint-Denis, pour parler du libéralisme. Une interview menée par Adrien de Tricornot.

14:33 Publié dans Vidéo | Tags : gilles raveaud | Lien permanent

Reporterre - « Penser à l’envers » avec André Gorz et s’interroger : pour quoi luttons-nous, plutôt que contre quoi ?

Avec le documentaire « Lettre à G. — Repenser notre société avec André Gorz », quatre jeunes gens se sont improvisés réalisateurs pour nous parler du pionnier de l’écologie politique en France. Son projet de refondation sociale et écologique — la « civilisation du temps libéré » — ouvre des perspectives enthousiasmantes.

Imaginez une société où l’on vivrait mieux qu’aujourd’hui, de façon plus libre, plus détendue, plus riche de sens. Une société où l’on travaillerait moins, et où il serait possible de développer plusieurs activités : devenir musicien, jardinier, créer un habitat collectif… ou tout autre chose que le temps libre nous permettrait de concevoir. Il y a tant de « vraies richesses » relationnelles, spirituelles, manuelles… à vivre, au lieu « d’épuiser sans joie nos forces à produire ce que, entre le métro et le dodo, nous espérons trouver le temps d’user », disait en substance André Gorz (1924-2007), qui écrivit une quinzaine de livres au croisement de la critique sociale, de la philosophie et de l’écologie politique.

Lire la suite
____________________
____________________

11:15 Publié dans Idées | Tags : gorz | Lien permanent

Quand les multinationales attaquent les États - ARTE

À travers trois affaires significatives, un décryptage édifiant du pouvoir des tribunaux d’arbitrage internationaux, qui menacent de faire prévaloir les profits des multinationales sur l’intérêt général. À l’automne 2016, des millions d’Européens descendent dans la rue pour protester contre le Ceta, le traité de libre-échange avec le Canada. Son rejet par la Wallonie, par la voix de son ministre-président Paul Magnette, plonge alors l’UE dans une grave crise et place les tribunaux d’arbitrage sous le feu des projecteurs – et des critiques. Ce dispositif, prévu dans le cadre de nombreux accords commerciaux internationaux, permet à des multinationales d’attaquer les États devant des juges privés – des avocats d’affaires –, afin de réclamer la compensation d’un manque à gagner réel ou potentiel induit par un changement de législation. En 2016, Cosigo Resources Ltd. a ainsi déposé une demande d’arbitrage contre la Colombie : en classant "parc naturel national" un territoire amazonien sacré, Bogotá a annulé la concession minière de la compagnie canadienne, laquelle estime son préjudice à 16 milliards de dollars, soit environ 20 % du budget national colombien…

Souveraineté ébranlée "L’arbitrage est un système profondément défaillant. Il n’est pas juste, pas indépendant, et il est loin d’être équilibré", assène le professeur de droit canadien Gus Van Harten. De la Colombie à l’Allemagne en passant par le Pérou, aux prises avec la multinationale Renco, dont la fonderie de plomb de La Oroya (la "Tchernobyl des Andes") crache des fumées toxiques qui empoisonnent les enfants, Laure Delesalle (La dette, une spirale infernale ?) a enquêté dans les arcanes de cette justice opaque, au pouvoir démesuré. Créé par les États, dans l’objectif d’attirer des investisseurs, ce système fragilise leur capacité à légiférer sur l’environnement, la santé, les conditions de travail, le tout au détriment des citoyens, qui seront en outre amenés à payer l’addition. Documentaire de Laure Delesalle (France, 2016, 1h30mn)

09:20 Publié dans Vidéo | Lien permanent

Gauches Actus du 7 au 13 février

PS

France 3 - Selon la maire de Lille Martine Aubry (PS), avec Macron et sa majorité “d'amateurs“, ”l'inhumanité est en marche”

La maire PS de Lille Martine Aubry a dénoncé mercredi Emmanuel Macron et sa majorité "d'amateurs", affirmant que "l'inhumanité est en marche dans toutes les politiques" mises en place par le président de la République.

Le Monde - 30 % de départs en cinq ans : au Parti socialiste, la fuite massive des cadres

Ils sont partis à La République en marche (LRM), ont pris la tangente un peu plus à gauche, ou se sont reconvertis en dehors de la politique, comme Eduardo Rihan Cypel qui, après avoir été député et secrétaire national du Parti socialiste (PS), vend désormais des caleçons imprimés de références politiques du XVIIIe siècle. Ce recyclage original n’est pas un cas isolé, y compris chez les plus hauts responsables.

Libé - Retraites et commission d'enquête : le quatre en un des députés PS

En ouvrant une commission d'enquête sur l'étude d'impact de la réforme des retraites, le groupe socialiste a réussi à attirer l'attention, unir les oppositions de gauche, ulcérer LREM et semer la division à droite. Strike.

BIODIVERSITE

Reporterre - « Le gouvernement n’a pas de réelle volonté de préserver la biodiversité »

Changement climatique et biodiversité sont au programme de la visite d’Emmanuel Macron à Chamonix. Il va notamment lancer, jeudi 13 février, le tout nouvel Office français de la biodiversité. Au sein de cet établissement, les employés dénoncent une politique d’austérité qui affaiblit leur mission de protection de la nature.

Dîner avec des experts du climat ce mercredi 12 février au soir, passage sur la Mer de glace, « témoin de l’ampleur du dérèglement climatique » précise l’Élysée : Emmanuel Macron entame une visite présidentielle de deux jours à Chamonix (Haute-Savoie) sur le thème de la biodiversité et de la transition écologique. Autre temps fort, jeudi matin, il prononcera un discours afin de lancer l’Office français de la biodiversité (OFB), nouvel organisme né de la fusion de l’Agence française pour la biodiversité et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

CHOMAGE

Marianne, Liêm Hoang-Ngoc - Derrière la baisse du chômage, une masse d’emplois de serviteurs précarisés

Liêm Hoang-Ngoc revient sur la dernière étude de l'OFCE. Vivement critiquée par Bruno Le Maire, elle révèle pourtant que la politique du gouvernement est néfaste pour le pouvoir d'achat des plus modestes, malgré la baisse du chômage soulignée par le gouvernement.

La publication de l’étude annuelle de l’OFCE sur les effets de la politique du gouvernement a suscité l’agacement du ministre de l’Economie et des finances. Contestant "l’esprit et la méthode" de ce travail, Bruno Le Maire affirme que la décrue du chômage en 2019 atteste du bien-fondé de la politique menée. Celle-ci est pourtant loin d’atteindre tous les objectifs annoncés.

MUNICIPALES

Métropolitiques - Municipales 2020 : La République en marche au défi de l’ancrage politique local, par Rémi Lefebvre, le 06/02/2020

Le mouvement d’Emmanuel Macron a désigné ses candidats aux élections municipales. Plus de la moitié sont des maires sortants issus d’autres formations politiques. Révélatrice du faible ancrage local du parti du président de la République, cette stratégie suscite selon Rémi Lefebvre dissidences et mécontentements.

La République en marche (LREM) est avant tout une entreprise politique présidentielle qui porte les initiales d’un homme et ses ambitions, Emmanuel Macron. Elle a été créée pour appuyer sa conquête du pouvoir et pour soutenir l’exercice de la fonction présidentielle. Ce « mouvement » s’est construit contre les partis traditionnels (même s’il est un parti, sur le plan juridique au premier chef) : rejet des courants et des formes traditionnelles de la démocratie interne et du pluralisme partisans (désignation des cadres par les adhérents, primaires…), de la bureaucratie et des « féodalités » partisanes (Lefebvre 2018).

CO2

Usbek et Rica - Les émissions de CO2 issues de l'électricité reculent en Europe à un rythme inédit

D’après une étude publiée le 5 février par deux think tank, les émissions de gaz à effet de serre issues de la production d’électricité européenne reculent de façon inédite. A l’échelle de l’UE, les centrales éoliennes et solaires ont, pour la première fois en 2019, produit plus d’électricité que les centrales à charbon.

On le sait, l’Union européenne traverse en ce moment une période compliquée. Entre le départ tout juste acté du Royaume-Uni avec le Brexit et le récent blocage des pourparlers avec l’Albanie et la Macédoine du Nord quant à leur éventuelle adhésion, les nouvelles du Vieux Continent ne prêtent pas toujours à sourire. Plus discrètes, certaines d’entre elles sont pourtant enthousiasmantes. D’après une étude récente produite par les think thank Agora Energiewende et Sandbag, la part d’énergies renouvelables dans la production d’électricité à l’échelle du continent augmente à un rythme de plus en plus important.

CONVENTION CLIMAT

Euradio - Convention citoyenne pour le climat

Le dispositif de la Convention citoyenne pour le climat, c’est 150 citoyens tirés au sort dans toute la France, qui se réunissent durant 6 week-ends d’octobre à avril prochain avec un but : proposer au gouvernement des mesures concrètes pour lutter conte le changement climatique. Il s’agit d’un exercice démocratique sans précédent en France à l’échelle nationale. Alors on s’interroge : à quel point cette Convention citoyenne pour le climat va t-elle faire bouger les lignes sur l’urgence climatique ? Que pouvons-nous en attendre réellement ? Va t-elle réussir à secouer nos institutions politiques ? L’équipe de Radioscopic s’est rendue à un des week-ends de la Convention : on vous raconte tout.

Loïc Blondiaux, professeur de sciences politiques à la Sorbonne, spécialiste des questions démocratiques et membre du comité de gouvernance de la Convention citoyenne pour le climat.

CAPITALISME

OFCE - Capitalisme, environnement et sciences économiques par Xavier Ragot

Il faut adapter nos modes de vie et notre économie à la transition énergétique pour préserver l’environnement.  Le moins que l’on puisse dire est que les essayistes et économistes divergent sur le moyen d’y parvenir. Des questions fondamentales émergent dans le débat public : le capitalisme est-il compatible avec la transition énergétique et la protection de la biodiversité ? Comment les sciences économiques peuvent-elles être utiles pour penser ce changement nécessaire ?

BANQUES

Non Fiction - Entretien avec Jacques Ninet, à propos d'un « trou noir » financier

Que faut-il penser des politiques monétaires, plus qu'accommodantes, qui ont consisté la principale réponse des banques centrales à la crise et sont à l'origine des taux d'intérêts négatifs ou nuls ?

La nouvelle édition en livre de poche de l'ouvrage que Jacques Ninet, praticien de la finance et chercheur associé à l'université de Poitiers, avait consacré à la crise financière et à ses conséquences, qui était paru initialement en novembre 2017, offre l'opportunité de faire le point avec lui sur ses principales conclusions concernant la politique monétaire, les taux d'intérêts négatifs ou nuls et la possibilité d'en sortir ou pas.

LA MONNAIE

Le Vent se lève - Pavlina Tcherneva : « la souveraineté monétaire est étroitement liée à la souveraineté politique »

Pavlina Tcherneva est membre du Levy Institute et conseillère économique de Bernie Sanders. Elle fait partie des économistes à l’origine de la proposition de job guarantee (garantie d’emploi par l’État) et est l’une des figures d’un courant économique en vogue aux États-Unis : la théorie monétaire moderne, influencée par des auteurs comme John Maynard Keynes, Georg Friedrich Knapp ou Hyman Minsky. Nous l’avons interrogée sur la spécificité de ce courant économique hétérodoxe et sur ses propositions de Green New Deal et de garantie d’emploi. Entretien réalisé par Nicolas Dufrêne, Malena Reali et Lenny Benbara. Traduction par Sonia Chabane.

SRARTUP

À propos de : Denis Lacorne, Tous Milliardaires ! Le rêve français de la Silicon Valley, Paris, Fayard,

Alors que la Silicon Valley suscite craintes et admirations à travers le monde, D. Lacorne revient sur l’histoire d’une passion politique française qui court de Charles de Gaulle à l’actuel président et souligne les limites de la French Tech.

« Une start-up nation est une nation où chacun peut se dire qu’il pourra créer une startup. Je veux que la France en soit une ». Au moment de cette déclaration, faite à la fin du mois de juin 2017 à l’occasion de l’inauguration de la Station F, plus grand campus startup du monde, Emmanuel Macron confiait que lui-même avait imaginé par le passé emprunter la voie de l’entrepreneuriat. C’est à cet enchantement des plus hautes sphères de l’État pour l’entrepreneuriat que s’intéresse le dernier ouvrage de Denis Lacorne. On connaissait ses travaux de référence sur l’histoire politique nord-américaine, mais c’est une sorte de contre-pied qu’il propose ici en regardant non plus les États-Unis depuis la France, mais la France depuis les États-Unis, à travers le vieux rêve d’une Silicon Valley à la française.

MICHAEL WALZER 

Non Fiction - Entretien avec Astrid von Busekist à propos de Michael Walzer

Un livre d'entretiens avec l'américain Michael Walzer permet de saisir l'ensemble de son parcours d'intellectuel engagé et de théoricien politique.

Astrid von Busekist, professeur de théorie politique à SciencesPo, vient de faire paraître un livre d’entretiens avec Michael Walzer. Les principaux livres de celui-ci ont été traduits en français. Il s’agit d’un auteur bien connu en France, en particulier pour Sphères de justice et les débats que ce livre avait pu susciter. Pour autant, toutes les parties de son œuvre sont loin d'être aussi connues et ce livre d'entretiens permet de les présenter. Astrid von Busekist a aimablement accepté de répondre à quelques questions à l'occasion de sa parution.

00:00 Publié dans Revue de presse | Lien permanent