Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/07/2015

Pascal Cherki (PS) : « Personne ne paie pour les Grecs aujourd’hui » (Partie 1)


Pascal Cherki (PS) : « Personne ne paie pour... par Lopinionfr

11:07 Publié dans Vidéo | Tags : cherki, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

Pascal Cherki (PS) : « Syriza est la forme moderne du Parti socialiste » (Partie 2)


Pascal Cherki (PS) : « Syriza est la forme... par Lopinionfr

Non Fiction : Le sport au-delà des illusions

Résumé : Patrick Vassort lève le voile sur la face sombre du sport et se penche sur l’impact physique et psychique de sa pratique intensive, sans oublier celui des institutions sportives, lourdement incriminées.

Dès le titre, Patrick Vassort plante le décor sombre qui encadrera le cheminement d’un récit levant le voile sur un thème globalement omis du discours des institutions sportives, souffrant de l’absence cruelle d’étude approfondie sur le sujet et – malgré les notes de bas de page faisant référence à quelques titres de presse, sportifs ou non – trop peu traité par les médias. L’intitulé du livre est d’ailleurs inspiré d’Erich Fromm qui publiait en 1975, La passion de détruire. Anatomie de la destructivité humaine, dans lequel le psychanalyste articulait une réflexion autour de la cruauté et le désir de destructivité qui habitent l’être humain. Dans la même veine que les travaux de Jean-Pierre de Mondenard, Marc Perelman, Jean-Marie Brohm, Pierre Ballester  ou de ses précédents ouvrages tels que CIO, FIFA : le sport mortifèreSexe, drogue et mafias. Sociologie de la violence sportive et Le sport contre la société, Patrick Vassort poursuit sa démarche entreprise en 1999 avec la première édition de Football et politique, sociologie historique d’une domination. Dans Le sport ou la passion de détruire, l'auteur dénonce l’influence, la surpuissance et l’immunité des institutions sportives. La preuve en est, il aura fallu attendre le témoignage d’une taupe pour mettre à mal l’hégémonie de la FIFA, institution soupçonnée de corruption depuis des décennies. Patrick Vassort, maître de conférences à l’université de Caen, explore ici les obscures coulisses du sport qui regorgent d’histoires tragiques, de faits divers et de destins précocement détruits.

Lire la suite
_______________________
_______________________

00:05 Publié dans Réflexions | Tags : patrick vassort | Lien permanent

Piketty : "Hollande doit dire qu'il mettra son veto" sur le Grexit

Thomas Piketty a estimé dans une interview au Monde jeudi que « si la France continue d’avoir une attitude molle, il y a un risque que les conservateurs détruisent l’Europe en expulsant un pays » de la zone euro.


Piketty : "Hollande doit dire qu'il mettra son... par lemondefr

00:05 Publié dans Point de vue | Tags : piketty | Lien permanent

Costa-Gavras : "Tsipras fait ce que beaucoup d'hommes politiques ne font pas"


Costa-Gavras : "Tsipras fait ce que beaucoup d... par franceinter

00:03 Publié dans Point de vue | Tags : costa-gavras | Lien permanent

L'actualité des socialistes du 30 juin au 12 juillet (mise à jour)

A la une

Le Figaro - Réferendum grec: des frondeurs PS à Athènes

Deux représentants de l'aile gauche du PS, ainsi qu'une délégation du MRC, seront à Athènes pour le référendum de dimanche, afin de soutenir la gauche radicale Syriza, a-t-on appris aujourd'hui de sources concordantes. Le député PS Pascal Cherki et Gérard Filoche, membre du bureau national du Parti socialiste, ont décidé de faire le déplacement. Pascal Cherki doit prendre la parole ce soir lors d'un meeting de Syriza dans la capitale grecque.

Du 4 au 8 juillet

Le Monde - Valls tacle Sarkozy sur ses « analyses trop rapides » de la situation grecque

Manuel Valls a critiqué mercredi à l’Assemblée nationale l’ex-président de la République, Nicolas Sarkozy, et ses « analyses trop rapides » sur la situation grecque.

L’ancien président de la République avait estimé que la Grèce s’était placée « de fait » hors de la zone euro.

Libé - Ile-de-France : Bartolone et les leçons du hollando-mitterrandisme

Pour les régionales de décembre, le candidat sait qu'il doit commencer par rassembler son parti. La composition de son équipe de campagne est donc un joli numéro de saupoudrage socialiste.

Libé - Malek Boutih dresse un tableau noir de la jeunesse

Le député de l'Essonne Malek Boutih vient de remettre un rapport sur le jihadisme, au Premier ministre Manuel Valls. Intitulé «Génération radicale», ce document caricature une jeunesse en soif de reconnaissance, radicalisée et qui banalise la violence.

L'Humanité - Réaction du Parti socialiste à l’arrêt éventuel des «Guignols de l’info»

Communiqué de Patrick Bloche, Conseiller chargé des Médias auprès du Premier secrétaire

Le Parti socialiste s'inquiète de l'éventuelle disparition des "Guignols de l'info" tant la liberté d'expression et donc de dérision est un des fondements de la démocratie.


3 juillet

Challenges - Podemos, Syriza: pourquoi la gauche française n'y arrive pas

L'ombre des dynamiteros de Syriza et de Podemos plane sur la gauche française. Pas un seul jour ne passe sans que l'un ou l'autre de ses responsables ne salue leur action ou leur modèle à grands renforts de discours ou de proclamations. Frondeurs en tous genre, communistes de toutes obédiences, écolos de toute nature, radicaux de tous poils: les voilà pour une fois réunis autour d'un même combat qui, à leurs yeux, est le seul qui puisse remettre l'Europe dans le droit chemin qui est celui de la démocratie véritable et de la prospérité retrouvée.

Le Lab - Malgré son retour dans les sondages, les ex-strauss-kahniens ne croient pas à un DSK 2017

DSK2017 - Ils ont fait sa campagne pour les primaires internes au PS en 2006...attendu désespérément  son retour en 2011 et se sont largement dispersés après l'affaire du Carlton. L'équipe du QG des Planches (du nom de la rue des planches à Paris) qui travaillait à la victoire de son champion en 2007 s'est éparpillée entre direction du PS/gouvernement/fronde et Union européenne. Alors qu'un sondage Viavoice pour Libération publié jeudi 2 juillet donne l'ex-patron du FMI 2ème personnalité de gauche préférée des Français pour la présidentielle après Manuel Valls, Le Lab a interrogé certains ex-soutiens de DSK. Pour eux, pas question de retour.

Le Figaro - Djihadisme : le cri d'alarme de Malek Boutih

Dans un rapport qu'il vient de transmettre à Manuel Valls, et que Le Figaro s'est procuré, le député PS Malek Boutih décrit «une jeunesse frustrée, prête à basculer». Il craint que la dérive islamiste en France ne se transforme en phénomène de masse.

France 3 - Marennes (17) : les frondeurs organisent leurs journées d'été avant l'Université de La Rochelle fin août

Les frondeurs du Parti Socialiste vont se retrouver à Marennes en Charente-Maritime les 27 et 28 août juste avant la traditionnelle Université d'Eté du PS à La Rochelle, le dernier week-end d'août.

2 juillet

Le Figaro - François Hollande ne décolle toujours pas

L'impopularité du chef de l'État, notamment dans son camp, ouvre un espace politique pour Dominique Strauss-Kahn, selon le baromètre TNS Sofres du mois de juillet pour le Figaro Magazine.

TF1 - Crise grecque : "Le référendum grec met l'Europe au pied de ses contradictions"

Invité de l'émission "Choisissez votre Camp" sur LCI, Alexis Buchelay, député PS des Hauts-de-Seine a déclaré : "Le référendum grec nous met au pied de nos contradictions."

Public Sénat - Bartolone qualifie de "faute" le refus allemand de négocier avec les Grecs avant le référendum

Le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone (PS) a qualifié jeudi de "faute" le refus de l'Allemagne de reprendre les négociations avec les...

Le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone (PS) a qualifié jeudi de "faute" le refus de l'Allemagne de reprendre les négociations avec les Grecs avant la tenue dimanche du référendum sur les demandes des créanciers du pays.

Le Monde - Les frondeurs du PS vont manifester à Athènes

Plusieurs élus du Parti socialiste, membres des « frondeurs » et de la motion B au congrès de Poitiers, ont décidé d’exprimer leur soutien au peuple grec avant le référendum prévu dimanche 5 juillet. Une délégation doit se rendre à Athènes ce week-end. Parmi les élus qui devraient faire le voyage : le député de Paris Pascal Cherki, les eurodéputés de l’aile gauche du PS Emmanuel Maurel et Isabelle Thomas.
 
1er juillet
 
 
Lors de leur premier Bureau national après le congrès de Poitiers, les socialistes ont décidé lundi soir de créer trois groupes de travail.
Ils étaient tous là rue de Solférino lundi soir. Les socialistes ont tenu pendant plus de deux heures leur premier Bureau national (BN) depuis le congrès de Poitiers. Cette instance dirigeante dont la composition a été répartie en fonction du score des motions a installé trois commissions de travail sur l'Europe, l'international et la préparation du prochain budget. Objectif: établir en amont la position du parti sur les principaux sujets.
 
 
Le nouveau Bureau national du Parti socialiste, désigné à la suite du Conseil national du 20 juin, était réuni pour la première fois lundi 29 juin

Le Bureau national du Parti socialiste a fait salle comble, « une demande importante du Premier secrétaire depuis le Congrès ». La nouvelle organisation du Bureau national et du Secrétariat national y a été présentée.

Ainis, le Bureau national se tiendra désormais la veille de la réunion des groupes parlementaires, afin que les lignes soient définies au sein du Parti socialiste.

 
 
Manuel Valls s'est dit prêt à fermer des mosquées et à dissoudre des associations quand elles se montrent suspectes de complicités avec l'islamisme radical
 
 
L’accélération des événements et l’incertitude sur l’avenir de la Grèce ne doivent pas occulter que les créanciers, pendant près de quatre années, ont eu les mains libres en Grèce à travers la tutelle qu’exerçait la « troïka » [Commission de Bruxelles, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international] de facto sur toutes les réformes, entre 2011 et 2014.

Le bilan des mesures imposées à la Grèce est catastrophique sur tous les plans : loin de maîtriser la dette grecque, elles l’ont fait exploser ; loin de renouer avec la croissance, elles ont amputé le produit intérieur brut (PIB) du pays de près de 25 % ; enfin, loin de reconstruire des capacités administratives fortes, elles ont déstructuré les administrations sans s’attaquer clairement à la levée de l’impôt.

30 juin
 
 
En cette fin du mois de juin, Jean Daniel Lévy revient en exclusivité sur les derniers chiffres du baromètre Harris Interactive / Délits d’Opinion. Hollande et Valls stabilisent leur cote de confiance, dans un contexte général où les politiques voient plutôt leur cote baisser.
 
Respectmag - Hamon (PS): l’utilisation du terme « guerre de civilisation » aura des « conséquences négatives »

Le député (PS) des Yvelines Benoît Hamon a jugé lundi que l’utilisation du terme « guerre de civilisation » par Manuel Valls n’était « pas bonne » et pouvait « avoir des conséquences négatives », y compris sur « notre territoire ».
« Je ne suis pas du tout d’accord avec cette analyse du conflit », a déclaré l’ex-ministre dans une interview vidéo sur le site des Echos.fr, interrogé sur la formule utilisée par le Premier ministre après les attentats de vendredi.

 
La situation en Grèce va être « le sujet d’urgence de la semaine », explique l’Elysée, avec l’organisation dimanche 5 juillet du référendum sur le plan d’aide européen. Si François Hollande ne s’est pas entretenu durant le week-end avec le premier ministre grec, Alexis Tsipras, le chef de l’Etat a surveillé de près le risque d’un « Grexit » et la sortie du pays de la zone euro. Une réunion de travail s’est tenue dimanche en fin de journée à l’Elysée, avant un conseil restreint extraordinaire lundi 29 juin au matin.

Le Monde - Valls précise ses propos sur la « guerre de civilisation » et s’étonne qu’on lui fasse « un procès »

Critiqué pour avoir utilisé l’expression « guerre de civilisation » face au « terrorisme » islamiste lors de l’émission « Le Grand Rendez-vous » d’Europe 1, Le Monde et iTélé, le premier ministre, Manuel Valls, a tenu à préciser ses propos, s’étonnant qu’on lui fasse « un procès sur ce sujet-là ». Beaucoup y ont vu en effet une allusion au Choc des civilisations décrit par le professeur américain Samuel Huntington et repris par les néoconservateurs américains et notamment George W. Bush pour justifier la guerre en Irak.

L'Obs - Une "guerre de civilisation" ? "Certainement pas", répond Martine Aubry à Manuel Valls

L'expression de Manuel Valls passe décidément bien mal. Ce lundi soir, c'est au tour de Martine Aubry de prendre ses distances. A la question de savoir si, comme le Premier ministre, elle aurait utilisé l'expression "guerre de civilisation" après les attentats de vendredi, la maire de Lille répond : "certainement pas".

Mensquare - Valls toujours le candidat PS préféré des français pour la présidentielle

François Hollande n’a pas exclu la possibilité de se représenter à la présidentielle de 2017, mais Manuel Valls est toujours le candidat PS préféré des français.

Un nouveau sondage BVA mis en ligne ce dimanche confirme une nouvelle fois que le premier Ministre est à ce jour le candidat préféré des Français au PS, très loin devant Martine Aubry, Ségolène Royal ou encore François Hollande.

03/07/2015

Thomas Piketty : ceux qui cherchent le Grexit « sont de dangereux apprentis-sorciers »

La Grèce peut-elle rester dans la zone euro ? Doit-on annuler la dette grecque ? Thomas Piketty, économiste et auteur du Capital au XXIe siècle, estime face à Arnaud Leparmentier du Monde que « ceux qui pensent qu’on va réussir à discipliner et stabiliser la zone euro en expulsant un pays sont de dangereux apprentis sorciers ».


Thomas Piketty : ceux qui cherchent le Grexit... par lemondefr

23:00 Publié dans Vidéo | Tags : piketty | Lien permanent

Le débat éco : "La référendum grec" avec Benjamin Coriat


Le débat éco : "La référendum grec" par franceinter

22:51 Publié dans Débat | Tags : coriat, economiste atterré | Lien permanent

Crise en Grèce : "Si c'est 'non', on sera dans la totale inconnue", déclare Jean-Marie Le Guen


Crise en Grèce : "Si c'est 'non', on sera dans... par rtl-fr

21:00 Publié dans Vidéo | Tags : le guen, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

Libé - Contre le totalitarisme financier, l’Europe doit changer ou mourir, Marco REVELLI sociologue et historien italien

On n’avait encore jamais vu un créancier, aussi stupide soit-il, tenter de tuer son propre débiteur, comme le FMI est en train de le faire avec les Grecs. Il doit y avoir quelque chose de plus : la construction scientifique de l’«ennemi». Et la volonté d’un sacrifice exemplaire.

 

 

«L’économie qui tue», celle dont parle le pape, nous la voyons à l’œuvre ces jours-ci, en direct, de Bruxelles. Et c’est un spectacle humiliant. Elle ne tranche pas de gorges, elle n’a pas l’odeur du sang, de la poudre et de la chair brûlée. Elle agit dans des salles climatisées, dans des couloirs feutrés, mais elle a la même férocité impudique que la guerre. La pire des guerres : celle déclarée par les riches de la globalisation aux pauvres des pays les plus fragiles.

Lire la suite
__________________
__________________

16:34 Publié dans Point de vue | Tags : marco revelli | Lien permanent

Libé - Trouble dans la démocratie Arnaud ESQUERRE sociologue et Luc BOLSTANSKI sociologue

L’annonce d’un référendum en Grèce a suscité une indignation quasi unanime des dirigeants européens. Est-il si choquant que des citoyens soient consultés sur une question éminemment politique qui les concerne directement?

 

 

L’annonce par le Premier ministre Tsípras de l’organisation d’un référendum a suscité, en France et en Europe, des réactions indignées de la part de dirigeants, qu’ils appartiennent au monde politique, économique ou médiatique. Cette annonce, intervenue après des mois de vaines négociations, a été la réponse du gouvernement grec à un rapport de force politique qui, au niveau des instances européennes, n’a cessé de pénaliser non seulement les Grecs, en tant que citoyens, mais aussi en tant que membres de l’Union européenne. Qu’est-ce qui semble motiver cette indignation presque unanime ?

Lire la suite
____________________
____________________

16:30 Publié dans Point de vue | Tags : boltanski, tsipras | Lien permanent

Les Guignols menacés : pour Guy Bedos "c'est clairement politique"


Les Guignols menacés : pour Guy Bedos "c'est... par FranceInfo

15:11 Publié dans Point de vue | Tags : guy bedos, guignols | Lien permanent

Fiscalité des ménages et des entreprises : quels débats pour quels choix politiques ? par Henri Sterdyniak et Vincent Touzé

La forte augmentation de la fiscalité entre 2010 et 2013 (hausse de 3 points du taux de prélèvements obligatoires) a fait que la France occupe aujourd’hui le deuxième rang mondial en termes de taux de prélèvements obligatoires derrière le Danemark, après avoir occupé la quatrième place. Un tel niveau d’imposition doit être économiquement soutenable et socialement accepté : les dépenses publiques doivent être efficaces ; la fiscalité doit être juste et transparente. Reste que ce niveau de prélèvements est difficile à maintenir dans  une économie ouverte où la tentation et les possibilités d’exil fiscal sont importantes pour les ménages les plus riches comme pour les grandes entreprises.

Cette hausse de la pression fiscale a rapproché la fiscalité des revenus du capital de celle des revenus du travail ; elle a permis la suppression de nombreuses niches fiscales ou sociales injustifiés. Elle n’en a pas moins provoqué de nombreux mouvements de protestation, tant pour réagir à la taxation des dirigeants d’entreprises (le mouvement « Les pigeons ») qu’à la mise en place d’une fiscalité plus verte (actions contre l’écotaxe).

Lire la suite
_____________________
_____________________

00:05 Publié dans Réflexions | Tags : henri sterdyniak, ofce | Lien permanent

02/07/2015

Claude Bartolone : "Il faut sauver" Les Guignols


Claude Bartolone : "Il faut sauver" Les Guignols par FranceInfo

17:06 Publié dans Vidéo | Lien permanent

L'Obs : Doit-on encore sauver la Grèce ?

15:00 Publié dans Débat | Tags : dely | Lien permanent