Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/03/2017

France 2 - Présidentielle : revivez l'interview de Benoît Hamon sur le plateau du "20 heures" de France 2

Benoît Hamon appelle à "voter pour", plutôt qu'à voter "par défaut" pour Emmanuel Macron. Il faut "mettre de côté cette logique qui consiste à se réunir derrière une candidature qui ne propose qu'une chose : poursuivre ce qui a été fait et qui a échoué déjà", déclare le candidat socialiste.

Pour revoir l'interview, c'est ici
_____________________
_____________________

Vincent Peillon répond aux auditeurs de Questions politiques


Vincent Peillon répond aux auditeurs de... par franceinter

Peillon, conseiller politique de Hamon, était l'invité de 'Territoires d'infos' sur Public Sénat

Fondation Jean Jaurès - Gilles Finchelstein : Comprendre en deux graphiques le succès d’Emmanuel Macron

I - Le positionnement relatif des candidats

Il a été demandé aux Français d’attribuer une note sur une échelle allant de 0 à 10 pour positionner[1] sur une échelle gauche-droite chacun des candidats. C’est un exercice qui est couramment pratiqué et il est toujours frappant de constater la finesse de ces jugements construits à partir de ce que les Français perçoivent d’un responsable politique, de son parcours, de ses projets, de ses déclarations, de son attitude, de son style......

IV - Conclusions

  1. Les raisons du succès d’Emmanuel Macron peuvent être ainsi résumées : il se trouve au bon endroit au bon moment. Au bon endroit, c’est-à-dire là où se trouvent majoritairement les Français. Au bon moment, c’est-à-dire quand les candidats des partis de gouvernement ont, de manière surprenante, laissé vacant cet espace central.
  2. Le résultat n’est pas encore acquis pour lui (parce que la mobilité électorale reste forte jusqu’au dernier moment, parce que l’abstention reste élevée et que la droite y dispose de davantage de réserves, parce que nul ne peut anticiper les aléas d’une campagne qui n’en a pas manqué) mais le positionnement relatif des candidats comme l’auto-positionnement des Français le placent structurellement dans une situation forte.

À l’occasion de cette élection présidentielle « hors norme », la Fondation Jean-Jaurès s’associe au Huffington Post pour apporter son éclairage sur la campagne électorale : rapport de forces, thèmes et enjeux structurants, opinion des Français. La Fondation mobilisera un certain nombre de chercheurs et de personnalités pour fournir des analyses jusqu’au premier tour du scrutin. 

Lire la suite
____________________
____________________

Présidentielle 2017 - Hamon était l'invité de BFM politique, face-à-face avec NKM, soutien de Fillon

DIRECT. Présidentielle : Benoît Hamon est l'invité du 20 heures de France 2

Le candidat socialiste est à la peine dans les sondages, mais il compte détailler une série de mesures sur la transparence en politique pour relancer sa campagne.

Benoît Hamon est l'invité du 20 heures de France 2, dimanche 26 mars. Distancé dans les sondages, au point d'être devancé par Jean-Luc Mélenchon dans certaines enquêtes, le candidat du PS à la présidentielle tentera de relancer sa campagne.

Lire la suite
___________________
___________________

Doublé par Mélenchon, Hamon "n'aspire pas à être une feuille morte"


Doublé par Mélenchon, Hamon "n'aspire pas à... par BFMTV

Dominique Méda : « le projet de B. Hamon remet dans le débat publique des questions essentielles »


Dominique Méda : « le projet de B... par rfi

Dominique Méda, professeure de sociologie à l’université Paris-Dauphine, conseillère de Benoît Hamon sur la question du travail , Co-auteur du livre « Faut-il attendre la croissance? » aux éditions La Documentation française, 2016,  était ce vendredi l'invitée du matin de RFI. Elle répond aux questions de Frédéric Rivière. « La réforme structurelle que brandit sans cesse #EM c’est détricoter encore le code du travail et moins de pouvoirs pour les salariés. » [...] « Cessons d’avoir les yeux braqués sur la croissance, inventons d’autre indicateurs, on peut vivre bien sans croissance »

Frédéric Worms : "Même s'il y a des problèmes de corruption, ça n'efface pas les autres problèmes" de la démocratie

Le philosophe Frédéric Worms, auteur d'un livre où il démontre le caractère chronique et génétique de l'attribut de la maladie démocratique, est revenu au micro d'Ali Baddou sur la recherche de la vérité et l'assainissement de la démocratie. Un sujet évidemment en lien avec les affaires qui plombent la campagne présidentielle de François Fillon.


Frédéric Worms : "Même s'il y a des problèmes... par franceinter

14:50 Publié dans Réflexions | Tags : frederic worms | Lien permanent

Benoît Hamon : "Jean-Yves Le Drian, parlons de calcul politique mais pas de socialisme"

AMF - Grand oral de Benoît Hamon devant les maires de France et les présidents d'intercommunalité

L'Obs - "Le FN, parti de la banqueroute", par Henri Weber

L’application du programme économique et social de Marine Le Pen plongerait notre pays et l’Europe dans un chaos profond. Voici pourquoi.

Henri Weber est membre du Parti socialiste, ancien sénateur et ancien député européen. Il dessine pour l"Obs" le scénario du retour au franc..s et son impact désastreux sur le pays. 

"L’application du programme économique et social de Marine Le Pen plongerait notre pays et l’Europe dans un chaos profond. Le premier engagement de ce programme est la sortie de l’euro et le retour au franc. Le second est une augmentation massive de notre dépense publique (118 milliards d’euros par an).

Lire la suite
__________________
__________________