Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2018

Best of Territoires d'Infos - Emmanuel Maurel (11-06-2018)

Revenu de base : 13 départements relancent le débat - On va plus loin (11/06/2018)

09:28 Publié dans Vidéo | Tags : revenu de base | Lien permanent

L'actualité des socialistes du 8 au 14 juin

MAURICE AUDIN

The Conversation,  Cédric Villani , Mathématicien, Professeur de l'universite Claude Bernard , Université de Lyon - Guerre d’Algérie : Pourquoi je veux la vérité sur la mort du mathématicien Maurice Audin

Le 11 juin 1957, Maurice Audin, jeune mathématicien en cours de doctorat, militant communiste, fervent partisan de l’indépendance algérienne, était arrêté à son domicile par l’armée française ; sa famille ne l’a plus jamais revu.

Tant a été écrit sur la guerre d’Algérie que l’on n’imagine que trop bien le sort de Maurice Audin : comme tant d’autres, il a subi interrogatoires, torture, assassinat, disparition. Mais le fait qu’Audin soit d’origine européenne, son militantisme généreux, en ont fait, très tôt, un symbole aussi bien en France qu’en Algérie. Pendant plus d’un demi-siècle, l’État français prétendra qu’Audin a déserté… Une version qui ferait rire, si cette disparition n’était si tragique.`

PAUVRETE

Observatoire des inégalités - Pour réduire la pauvreté, la croissance ne suffit pas

Réduire la pauvreté, c’est possible. Il faut pour cela réduire le temps de travail et mettre en place des politiques structurelles (formation, accueil de la petite enfance, etc.). Le point de vue de Denis Clerc, économiste, fondateur d’Alternatives économiques.

Dans une période de grogne collective, la voix de ceux qui en ont une couvre un peu trop la détresse des inorganisés, des exclus, des méprisés, des oubliés que sont les personnes en situation de pauvreté. « Pas grave  », diront certains : « la croissance est de retour, donc les créations d’emplois, donc moins de pauvreté ». Quand la marée monte, tous les bateaux montent avec elle, les barques comme les yachts, disent les économistes qui croient aux bienfaits de la croissance.

EMPLOI

OFCE - Emploi : recrutements sous tension par Bruno Ducoudré

L’emploi reste dynamique au premier trimestre 2018. D’après l’Insee, l’emploi salarié dans le secteur privé a augmenté de 57 900 emplois. Cette évolution est cohérente avec notre diagnostic portant sur l’état du marché du travail et notre prévision d’emploi d’avril 2018 (cf. graphique 1).

L’économie française connaît depuis maintenant deux années une croissance soutenue de l’emploi marchand, suffisante pour faire baisser le chômage. La reprise des créations d’emplois, secteur non-marchand inclus, s’est timidement amorcée en 2015 (+108 000 emplois) et a accéléré en 2016 (+227 000 emplois) et 2017 (+271 000 emplois). Les créations d’emplois ont été soutenues dans un premier temps par les mesures de baisse du coût du travail (CICE, Pacte de responsabilité, Prime à l’embauche) et les emplois aidés dans le secteur non marchand, puis, à partir de la fin 2016, par l’accélération de la croissance. Les créations nettes d’emplois étant supérieures à l’évolution de la population active, le nombre de chômeurs a diminué (-312 000 depuis fin 2014), portant le taux de chômage au sens du BIT en France métropolitaine à 8,9 % de la population active au premier trimestre 2018 contre 10,1 % fin 2014 (tableau).

AIDES SOCIALES

Jean Gadrey - Réduction des aides sociales : les jeunes Gérald et Bruno recalés à ParcoursSup ! Ils doivent s’abonner à Alternatives économiques. C’est le moment !

La raison ? Dans sa lettre de motivation, Gérald avait écrit : « je ne sais pas combien il y a d’aides sociales ni combien ça coûte, mais mon projet professionnel est de les réduire car il y en a trop ». Quant à Bruno, il avait voulu être plus précis (avec le même projet professionnel baptisé « la hache ») en écrivant que les aides sociales représentaient 50 % de la dépense publique.

Il faut croire que les universitaires qui ne les ont pas retenus sont des conservateurs appartenant à l’ancien monde, incapables de déceler une innovation totalement disruptive. Ou alors qu’ils ont attaché de l’importance à des bourdes factuelles des deux jeunes au lieu de retenir l’ambition du projet professionnel.

INEGALITES

Observatoire des inégalités - Les inégalités de niveau de vie continuent d’augmenter

Depuis une vingtaine d’années, les inégalités de revenus augmentent. Les plus aisés s’enrichissent alors que le niveau de vie des plus pauvres stagne.

Si l’on prend comme point de comparaison le début des années 1970, les inégalités de revenus ont baissé. Depuis une vingtaine d’années, changement de cap : les inégalités repartent à la hausse. Dans un premier temps, les niveaux de vie des très riches se sont envolés. Puis, à partir de la fin des années 2000 les revenus des plus pauvres ont baissé. Le jugement que l’on peut porter sur l’évolution des inégalités de revenus dépend de l’échelle de temps et de l’instrument de mesure que l’on utilise.

EPARGNE

OFCE - Mesurer l’épargne de précaution liée au risque de chômage

La question du partage du revenu disponible entre épargne et consommation est l’un des arbitrages qui s’opère à l’échelle des ménages et qui a des implications directes au niveau agrégé. Par exemple, si la propension à épargner est plus forte chez les ménages riches, une politique de relance par la consommation sera plus efficace si elle cible les bas revenus. La question de la progressivité de l’impôt sur le revenu constitue un autre exemple : si le taux d’épargne augmente avec le revenu, accroître la progressivité de l’impôt sur le revenu va avoir un effet plus que proportionnel sur la baisse de l’épargne nationale, avec des conséquences sur l’investissement. D’autres questions comme celle des dispositifs fiscaux visant à favoriser l’épargne (assurance-vie, livret A) ou la question de l’assiette pertinente en matière de fiscalité (travail versus consommation, revenu versus patrimoine) dépendent de cet arbitrage. La mesure de l’épargne de précaution est indispensable, notamment pour comprendre les implications de la hausse du chômage lors d’un choc comme lors de la crise de 2008. Ainsi, si la hausse du chômage touche indifféremment tous les ménages, et si les ménages riches ont un motif de précaution plus fort que les autres, alors la récession sera plus violente.

PS

PS - Lancement de la plateforme collaborative la Ruche Socialiste

La renaissance du Parti Socialiste sera d’abord la renaissance des idées.

Avec les chantiers de la renaissance le PS est au travail et entend prendre à bras le corps les enjeux du monde d’aujourd’hui et de demain. Le Parti Socialiste sera la seule formation politique à non seulement proposer aux citoyens de contribuer à la construction de son projet mais aussi à leur donner la possibilité de choisir, de voter.

Le Monde - Le PS lance son « chantier » sur la question européenne

Le Parti socialiste va lancer une consultation citoyenne, qui débouchera, mi-octobre, sur un vote ouvert à tous les Français sur le projet qu’il portera aux élections européennes en 2019.

Cap sur les élections européennes de 2019. Le Parti socialiste (PS), pas encore vraiment remis d’aplomb et relancé après sa défaite à l’élection présidentielle et aux élections législatives de 2017, a engagé, samedi 9 juin, son « chantier » sur la question européenne. Celui-ci doit d’abord se traduire par le lancement d’une consultation citoyenne, qui débouchera, mi-octobre, sur un vote ouvert à tous les Français sur le projet que portera le parti.

Libé - Après son échec au PS, Le Foll trouve un point de chute à la mairie du Mans

L’ancien ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll a été élu jeudi maire du Mans, tentant de prendre un nouvel élan quelques mois seulement après son échec à la tête du PS.

Libé - Faure (PS): Hollande «cherche des lecteurs», «mon rôle c’est de chercher des électeurs»

Le Premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure a assuré lundi ne pas être agacé par l’omniprésence médiatique de François Hollande, soulignant que l’ancien président «cherche des lecteurs», alors que lui-même a pour rôle «de chercher des électeurs».

«Il est un ancien président qui vient défendre ce qu’il a fait pendant 5 ans, il vend un livre («Les leçons du pouvoir», ndlr) et donc il cherche des lecteurs, moi mon rôle c’est de chercher des électeurs», a déclaré Olivier Faure sur franceinfo, assurant que les prises de parole de l’ancien président ne l'«agacent pas».

Le Figaro - Maurel (PS) veut rassembler toute la gauche républicaine

Le député européen PS Emmanuel Maurel veut lancer un mouvement politique qui "aura vocation à rassembler la gauche républicaine dans toutes ses composantes", et souhaiterait "idéalement" un programme commun à "toute la gauche" pour les européennes.

M. Maurel a organisé samedi un colloque, en parallèle du Conseil national du PS, «pour lancer ce qui sera demain un mouvement politique qui s'appelle pour l'instant "Nos causes communes"», et qui "a vocation à fédérer la gauche républicaine dans toutes ses composantes, écologistes, anti-libérales", a-t-il expliqué ajourd'hui sur LCP.

LILLE

Jean Gadrey - Martine Aubry, maire social-bétonneuse d’une ville qui sature ?

J’ai longtemps défendu contre ses détracteurs la Ministre Martine Aubry qui, au sein du gouvernement Jospin, avait été à l’origine des quatre mesures les plus à gauche de cette période (et depuis cette période…) : les emplois jeunes, les 35 heures, l’APA et la CMU. S’y ajoute une bonne loi de « lutte contre les exclusions » (1998).

Je n’oublie pas cela, mais ce qui se passe à Lille depuis quelques années sur le plan de l’occupation de l’espace et de l’urbanisme me reste en travers de la gorge, tant le déséquilibre est grand entre d’un côté le verdissement réel mais modeste de certains projets et, de l’autre, le béton qu’on coule tous azimuts, pendant qu’on communique à grands frais sur une excellence verte chimérique. Cela dans une ville qui est toujours l’une des pires de France selon le critère de ses espaces verts et « respirables ». Or les choses vont encore empirer avec ce qui se prépare.

00:09 Publié dans Revue de presse | Lien permanent

15/06/2018

Anna L. Tsing : les ruines du capitalisme

La Grande table reçoit Anna L. Tsing, professeure américaine d’anthropologie. "Nous vivons déjà parmi les ruines, dans la dévastation. Les champignons peuvent nous aider justement parce qu'ils prospèrent dans des lieux dévastés."

20:50 Publié dans Idées | Tags : anna l. tsing | Lien permanent

L'actualité politique vue par Boris Vallaud, député des Landes et porte parole du PS

Boris VALLAUD, député de la troisième circonscription des Landes, est l’invité de Dimanche en Politique. Nouveau visage du Parti Socialiste, Boris Vallaud, 42 ans, est le nouveau porte-parole du parti socialiste. Il apporte son regard sur les conflits sociaux actuels, la politique d'Emmanuel Macron depuis un an et l'avenir du parti socialiste. Il livre aussi sa vision des problématiques de la région et de son département.

17:30 Publié dans Vidéo | Tags : vallaud, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

Thomas Porcher : « La dette a été inventée pour promouvoir des coupes dans les dépenses sociales. »

En matière économique, il y a des alternatives. C’est un peu son combat et il le défend dans son « Traité d’économie hérétique » publié chez Fayard. Alors que la dette justifie les nouvelles annonces d’économies du gouvernement et des cessions des parts de l’Etat dans de nombreuses entreprises qui génèrent de juteuses recettes, Thomas Porcher est l’invité de La Midinale.

11:50 Publié dans Vidéo | Tags : thomas porcher | Lien permanent

Libé - Stéphane Le Foll, le nouveau départ d'un nouveau maire

Un retour au bercail. Stéphane Le Foll, député de la Sarthe, pose ses valises au Mans. Jeudi, il a été élu maire de la ville, un poste laissé vacant après le décès du socialiste Jean-Claude Boulard, le 31 mai à l’âge de 75 ans des suites d’une longue maladie. Il a promis de s’attacher à «assurer la continuité» du mandat engagé par son prédécesseur. Une pierre deux coups : Sylvie Tolmont, sa suppléante, le remplace au Palais-Bourbon.

Lire la suite
__________________
__________________

14/06/2018

OFCE - Mesurer l’épargne de précaution liée au risque de chômage

La question du partage du revenu disponible entre épargne et consommation est l’un des arbitrages qui s’opère à l’échelle des ménages et qui a des implications directes au niveau agrégé. Par exemple, si la propension à épargner est plus forte chez les ménages riches, une politique de relance par la consommation sera plus efficace si elle cible les bas revenus. La question de la progressivité de l’impôt sur le revenu constitue un autre exemple : si le taux d’épargne augmente avec le revenu, accroître la progressivité de l’impôt sur le revenu va avoir un effet plus que proportionnel sur la baisse de l’épargne nationale, avec des conséquences sur l’investissement. D’autres questions comme celle des dispositifs fiscaux visant à favoriser l’épargne (assurance-vie, livret A) ou la question de l’assiette pertinente en matière de fiscalité (travail versus consommation, revenu versus patrimoine) dépendent de cet arbitrage. La mesure de l’épargne de précaution est indispensable, notamment pour comprendre les implications de la hausse du chômage lors d’un choc comme lors de la crise de 2008. Ainsi, si la hausse du chômage touche indifféremment tous les ménages, et si les ménages riches ont un motif de précaution plus fort que les autres, alors la récession sera plus violente.

Lire la suite
____________________
_____________________

22:30 Publié dans Analyses | Tags : ofce | Lien permanent

Observatoire des inégalités - Pour réduire la pauvreté, la croissance ne suffit pas

Réduire la pauvreté, c’est possible. Il faut pour cela réduire le temps de travail et mettre en place des politiques structurelles (formation, accueil de la petite enfance, etc.). Le point de vue de Denis Clerc, économiste, fondateur d’Alternatives économiques.

Dans une période de grogne collective, la voix de ceux qui en ont une couvre un peu trop la détresse des inorganisés, des exclus, des méprisés, des oubliés que sont les personnes en situation de pauvreté. « Pas grave  », diront certains : « la croissance est de retour, donc les créations d’emplois, donc moins de pauvreté ». Quand la marée monte, tous les bateaux montent avec elle, les barques comme les yachts, disent les économistes qui croient aux bienfaits de la croissance.

Lire la suite
_________________
_________________

20:50 Publié dans Analyses | Tags : denis clerc, pauvrete | Lien permanent

"La loi sur l'interdiction des portables à l'école a la vertu de mettre les choses sur la table"

17:45 | Lien permanent