Web Analytics

compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualités socialistes - Page 6

  • MOROZOV : LES NOUVEAUX VISAGES DU LIBÉRALISME

    « Retour de l’État », « éclipse du néolibéralisme », « réhabilitation de la souveraineté » : à lire les principaux médias, une véritable révolution est en cours depuis la pandémie. Au sortir des législatives 2022, Le Vent Se Lève organisait une discussion avec Evgeny Morozov pour analyser les mutations du système économique dominant. Chercheur spécialiste des implications politiques des géants du numérique, Evgeny Morozov est l'auteur de plusieurs ouvrages de référence sur la question: L'aberration du solutionnisme technologique : pour tout résoudre, cliquez ici (Fyp, 2014) et Le mirage numérique : pour une politique du Big Data (Fyp, 2015).

  • Idées d'été - LVSL - Bâtir les fondations d’un nouveau modèle français (11/2021)

    Comment appréhender les discours déclinistes qui gagnent l’univers médiatique ? Le pays est-il condamné à osciller entre le pessimisme réactionnaire des uns, selon qui tout ira nécessairement plus mal demain, et l’optimisme béat des autres ? À l’heure de la fin de l’histoire, de l’individualisme triomphant, de la mort des grands récits, c’est avant tout l’absence d’horizon commun qui a produit cette impasse. Si après-guerre la sécurité sociale et la reconstruction industrielle du pays ont fait office de modèle français, permettant aux citoyens de s’unir autour d’un idéal commun, rien n’est venu le remplacer lorsqu’il a progressivement été détricoté. C’est la thèse que défend David Djaïz dans son nouveau livre, Le nouveau modèle français (Allary Éditions), dont cet article est issu.

    Lire la suite
    _______________________
    _______________________

  • Public Sénat - Audition d’experts du GIEC sur le thème : "Adapter la France au dérèglement climatique..."

    Audition au Sénat d’experts du GIEC sur le thème : "Adapter la France au dérèglement climatique et réduire ses émissions pour sauver l'Accord de Paris (29/06/22)

  • Du gris au noir : les risques de récession et de krach se précisent [Olivier Passet]

    Le ralentissement de l'économie est maintenant tangible. Il n'a pas pris des allures catastrophiques. Mais il agit comme un lent processus de sape qui mine peu à peu le moral des agents privés. Concernant les consommateurs, on peut même parler maintenant de véritable craquement, le climat de confiance des ménages frôlant son plus bas historique. [...]

  • France Info - Uber Files : l'ancien ministre socialiste Alain Vidalies réclame une "réponse d'État"

    Une enquête conduite par le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) et ses partenaires permet de comprendre les pratiques de lobbying du géant du VTC et notamment sur ses liens avec Emmanuel Macron lorsqu’il était au ministère de l’Économie.

    Alain Vidalies, ancien ministre socialiste sous François Hollande et qui a été secrétaire d'Etat en charge des Transports de 2014 à 2017, s'est battu contre l'arrivée d'Uber en France. Après les révélations de l'enquête Uber Files, il "tombe des nues" et réclame des "éclaircissements et une réponse d'État".

    Lire la suite
    _______________________
    _______________________

  • #MotionDeCensure #UberFiles #LCI « Le Rassemblement national est en quête d’une respectabilité qu’il n’a pas. »

    Mardi 12 juillet, Olivier Faure était l'invité d'Élizabeth Martichoux dans la matinale de LCI. Une interview à retrouver en intégralité !

  • Le Figaro - Olivier Faure peine à justifier l'absence des six socialistes lors du vote de la motion de censure de la Nupes

    Ils sont six députés socialistes à ne pas avoir pris part à la motion de censure déposée par l'intergroupe de la Nupes. L'occasion pour la macronie de cibler l'«unité de façade» de l'alliance de gauche, ainsi que l'a déclaré Franck Riester ce matin sur France 2. Quand Gabriel Attal, lui, estime que ces parlementaires envoient un «signe positif» : «Ils veulent discuter et travailler», a-t-il déclaré sur BFMTV.

    Lire la suite
    _________________________
    _________________________

    La Dépêche - Motion de censure : Valérie Rabault, Dominique Potier... Qui sont les députés de la Nupes à s'y être opposés ?

    La motion de censure de la Nupes visant à destituer Elisabeth Borne n'a pas abouti à l'Assemblée nationale ce lundi 11 juillet. L'alliance de la gauche n'a recueilli que 146 votes contre les 289 nécessaires. Six députés socialistes n'ont pas voté en faveur de la mesure. Parmi eux, Valérie Rabault, Dominique Potier ou encore Bertrand Petit. 

  • Olivier Faure « Vous fissurez toutes les digues qui ont jusqu'ici protégé la République du nationalisme. »

    Lundi 11 juillet, Olivier Faure prenait la parole suite à la motion de censure déposée par la #NUPES. Retrouvez son intervention en intégralité !

  • Le Monde - Uber Files : Comment Uber s’est allié à Emmanuel Macron pour s’implanter en France.

    #UberFiles : Vous vous souvenez de Uber Pop ? Le 3 juillet 2015, le service est supprimé par Uber : une victoire pour les taxis et le gouvernement. Mais la réalité est tout autre. Cette décision fait en fait partie d’un « deal », passé en toute discrétion avec le ministre de l’économie de l’époque : Emmanuel Macron. Les « Uber Files », des milliers de documents internes obtenus par le quotidien britannique The Guardian, lèvent le voile sur la relation qu’ont entretenue la société californienne et l’actuel président de la République.

    Pendant au moins deux années, les dirigeants d’Uber échangent avec Emmanuel Macron et son cabinet et les rencontrent même, à de multiples reprises. La plupart du temps, ces entrevues sont confidentielles, tenues derrière les murs de Bercy ou dans des restaurants huppés. Grâce à elles, Uber finit par obtenir un assouplissement de la loi et à s’implanter en France. Car dehors, l’entreprise de VTC déploie, depuis son arrivée en France en 2012, une véritable « stratégie du chaos ». Les plaintes, enquêtes et perquisitions à répétition importent peu : « La violence garantit le succès », assure Travis Kalanick, le charismatique et controversé fondateur de la plate-forme.

    Pour imposer leur service, les hauts responsables d’Uber savent tirer profit de l’opposition violente des taxis, n’hésitent pas à financer les frais engagés par ses conducteurs inquiétés par la justice et tentent, par de nombreux moyens, d’influencer la loi. Une enquête du Monde en partenariat avec l'ICIJ, The Guardian et plusieurs rédactions internationales.

  • Chine : l'hypercroissance en panne [Alexandre Mirlicourtois]

    Les consommateurs chinois ne souffrent visiblement pas trop de la hausse des prix. Avec une inflation limitée à 2% environ, la Chine semble en effet à l'abri de la principale menace qui pèse sur la croissance mondiale. [...]