Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2018

Le Figaro - Maurel reproche à Hollande de ne pas prendre sa retraite

Le candidat au poste de premier secrétaire du PS affirme que les socialistes doivent «tourner la page» François Hollande même si l'ancien président semble vouloir conserver une certaine influence dans le parti.

Emmanuel Maurel est le seul des quatre candidats au poste de premier secrétaire du PS à ne pas avoir été reçu ces derniers mois par François Hollande. Situé à la gauche du parti, l'eurodéputé ne s'en plaint pas. «On me dit qu'il n'a pas abandonné toute idée de revenir en politique», a-t-il commenté lundi sur Public Sénat.

Lire la suite
___________________
___________________

18/02/2018

Le Figaro - Européennes : Carvounas veut une désignation de la tête de liste PS par les militants

Le candidat au poste de premier secrétaire du PS ne veut pas que le futur chef de file aux européennes soit désigné «par complaisance», d'où le recours aux militants. Quant à Pierre Moscovici, qui montre son intérêt, il lui reproche d'être «Macron-béat».

Les élections européennes de 2019 agitent déjà le Parti socialiste. Il s'agira du premier scrutin depuis la débâcle de 2017, la rue de Solférino sait qu'elle n'a pas le droit à l'erreur si elle veut rebondir. Luc Carvounas, qui brigue la fonction de premier secrétaire du PS, propose que la tête de liste soit désignée par les militants.

Lire la suite
___________________
___________________

15/02/2018

PS: Vallaud apporte son soutien à Faure pour le poste de premier secrétaire

Boris Vallaud, porte-parole du groupe Nouvelle gauche à l'Assemblée, a apporté son soutien à Olivier Faure pour le poste de premier secrétaire du PS. Il a notamment salué sa capacité à rassembler et à "tisser des compromis".

Le Parisien - Présidence du PS : Olivier Faure tient la corde

Il est rarement confortable de faire la course en tête. Olivier Faure est en train d’en prendre conscience… Voilà plusieurs jours que le candidat à la tête du PS, drapé dans des habits de favori précaires, subit un feu nourri de critiques de la part de ses concurrents. Entre tacles bien sentis et coups bas dissimulés.

« Le procès qui va m’être fait, c’est de rassembler trop large », a voulu déminer l’élu de Seine-et-Marne lundi soir, lors d’une réunion publique parisienne devant une grosse centaine de militants (la presse avait été conviée), dans un bar de Belleville.

Lire la suite
___________________
___________________

Le Figaro - Congrès du PS : Emmanuel Maurel dénonce «les boules puantes indignes»

Candidat au poste de premier secrétaire du PS, l'eurodéputé Emmanuel Maurel espère 30 à 40.000 votants.

A défaut de captiver les foules, la campagne interne au Parti socialiste pour désigner le prochain premier secrétaire, vire à l'aigre. Le favori, Olivier Faure, est régulièrement visé par ses rivaux. Quand il n'est pas accusé par les proches de Stéphane Le Foll d'être le «symbole d'un parcours et d'une candidature parisienne», c'est l'emploi de sa femme -membre du cabinet d'Emmanuel Macron à l'Elysée avant d'avoir démissionné récemment - qui devient un sujet de campagne... Quant à Stéphane Le Foll et Olivier Faure, ils sont «les frères jumeaux du Hollandisme», dixit le député Luc Carvounas...

Lire la suite
__________________
__________________

Paris Match - L'ex-frondeur Christian Paul lance "Monde commun" pour "réinventer la gauche"

Christian Paul a lancé samedi le mouvement "Monde commun". 

L'ancien député "frondeur" Christian Paul a lancé samedi le mouvement "Monde commun", qu'il a décrit sur son site internet comme un centre de réflexions et une "pépinière de projets" destinée à "réinventer la gauche et irriguer ses programmes".

Lire la suite
______________
______________

Le site du Monde Commun

14/02/2018

L'élection du Premier secrétaire du PS « pourrait se passer d’un mélange des genres », selon Patrick Kanner

À deux mois du congrès socialiste, qui se tiendra après l’élection du Premier secrétaire du parti le 29 mars, les camps se dessinent. Soutien affiché de Stéphane Le Foll, le président du groupe PS au Sénat s’engage à ne pas « importer les débats du Congrès au sein » de son groupe et invite, entre les lignes, son homologue à l’Assemblée nationale, Olivier Faure, à faire de même.   

Lire la suite
_________________
_________________

Le JDD - Congrès du Parti socialiste : la peur d'une abstention massive des militants

À un mois du vote pour le congrès du PS, les candidats à la tête du parti redoutent une abstention massive des militants.

Comme neige au soleil. Ainsi fond le nombre d'adhérents au Parti socialiste… Alors qu'un premier vote doit avoir lieu, le 15 mars, pour départager les quatre candidats à la direction du parti - Olivier Faure, Stéphane Le Foll, Emmanuel Maurel et Luc Carvounas - avant un congrès qui se tiendra les 7 et 8 avril, la participation s'annonce historiquement basse. Très officiellement, le parti à la rose compte 102.000 adhérents. Un chiffre que beaucoup jugent gonflé. "Nous sommes la seule organisation à donner des chiffres, se défend Rachid Temal, le coordinateur national du PS. Chez nous, les adhérents paient une cotisation. Il ne suffit pas de cliquer sur une newsletter", lance-t-il dans une allusion à La République en marche et à La France insoumise.

Lire la suite
____________________
____________________

13/02/2018

Ouest-France - Les Jeunes socialistes au bord de l'implosion

Le Mouvement des jeunes socialistes (MJS) a élu, samedi, sa nouvelle présidente, Roxane Lundy, proche des idées de Benoît Hamon. Mais le scrutin ne s’est pas passé comme prévu : plusieurs courants minoritaires ont refusé de participer à l’élection et contestent le résultat, tout comme une partie de la sensibilité majoritaire. À tel point que le MJS est, aujourd’hui, tout proche de la scission.

La classe biberon du Parti socialiste se déchire. Samedi, le MJS (Mouvement des jeunes socialistes) était réuni en congrès à Bondy (Seine-Saint-Denis) pour désigner le successeur de Benjamin Lucas, le président sortant après deux ans de mandat. Sans surprise, Roxane Lundy, qui appartient à la sensibilité majoritaire « Transformer à gauche », proche de Benoît Hamon, a été largement élue par 146 voix sur 166 exprimées.

Lire la suite
____________________
____________________

L'Express - PS: la campagne pour le poste de premier secrétaire s'envenime

Paris - A un peu plus d'un mois du premier tour du scrutin, la campagne pour le poste de premier secrétaire du Parti socialiste se tend, particulièrement entre les trois candidats issus de l'ancienne majorité, Stéphane Le Foll, Olivier Faure et Luc Carvounas.

A l'heure où le PS se dit dans l'opposition à Emmanuel Macron, et aspire à tourner la page du hollandisme, les trois hommes ou leurs entourages ne manquent pas une occasion de s'envoyer à la figure leurs supposées ambiguïtés vis-à-vis du chef de l'Etat, et leur capacité ou non à incarner le renouvellement

Lire la suite
___________________
___________________