Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/12/2019

France TV Info - Glyphosate : l'Agence nationale de sécurité sanitaire annonce le retrait de la vente de 36 produits dès 2020

Ces produits représentaient en 2018 près des trois quarts des produits à base de glyphosate vendus en France pour des usages agricoles et non agricoles.

Trente-six produits à base de glyphosate vont être retirés de la vente en France, a annoncé, lundi 9 décembre, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail. Ces produits représentaient en 2018 près des trois-quarts des produits à base de glyphosate vendus en France pour des usages agricoles et non agricoles, précise l'Anses dans son communiqué.

Lire la suite
__________________
__________________

20:50 Publié dans Article du jour | Tags : glyphosate | Lien permanent

04/12/2019

20 minutes - RIP pour ADP : Le cap du million de signatures dépassé, d’après le Conseil constitutionnel

PRIVATISATION Il faudrait légalement 4,7 millions de signatures pour qu’un référendum soit organisé pour valider, ou non, la privatisation d’Aéroports de Paris

Le projet de référendum d’initiative partagée (RIP) sur la privatisation d’Aéroport de Paris (ADP) a franchi ce mercredi le million de soutiens, un cap symbolique sur lequel ses partisans misent pour pousser le président Emmanuel Macron à consulter les Français.

Le Conseil constitutionnel a enregistré au 4 décembre 1.000.500 signatures. Pour être validé, le projet doit être approuvé par un dixième des électeurs inscrits (4,7 millions de personnes) d’ici mi-mars. C’est 31.500 soutiens de plus que lors du dernier pointage effectué par les « Sages » le 20 novembre (969.000 soutiens)

Lire la suite
_________________
_________________

17:40 Publié dans Article du jour | Tags : adp, rip | Lien permanent

Les Echos - Olivier Faure : « Le système de retraites n'est absolument pas en péril »

A la veille du mouvement social de jeudi, le député de Seine-et-Marne et premier secrétaire du Parti socialiste accuse le gouvernement d'« organiser le déficit pour mieux crier « au trou » comme d'autres criaient « au loup » ». Olivier Faure dénonce un « simulacre de négociation » sur la forme et une « opération de régression comptable » sur le fond.

Lire la suite
______________
______________

Paris Match - LREM compare le PS au RN : colère d'Olivier Faure

Premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure n'a pas apprécié que le patron de la République en marche associe le PS et le Rassemblement national dans ses critiques contre le mouvement anti-réforme des retraites.

Le numéro un du parti socialiste Olivier Faure a dénoncé mardi la «rengaine» de LREM qui critique la participation du PS à la manifestation du 5 décembre contre la réforme des retraites «au côté du RN» et les «abjections» de la majorité en matière migratoire. «C'est quand même historique ce qui se passe : le RN sera au côté du PS pour manifester, là où la CFDT n'appelle pas à la manifestation», s'était offusqué dimanche le patron de LREM Stanislas Guerini, évoquant «un mur (qui) va tomber».

Lire la suite
_________________
_________________

03/12/2019

La Presse.ca - Métaux rares: le côté sombre de la transition énergétique

Ils portent des noms comme vanadium, lutécium, antimoine, cobalt ou lanthane. Ces métaux rares font fonctionner autant nos téléphones mobiles que les batteries des voitures électriques, les panneaux solaires et les éoliennes. Dans un livre intitulé La guerre des métaux rares – La face cachée de la transition énergétique et numérique, le journaliste français Guillaume Pitron braque les projecteurs sur la position dominante de la Chine dans ce marché… et sur les dommages environnementaux qui en découlent. Entretien.

Lire la suite
________________
________________

 

13:44 Publié dans Article du jour | Tags : metaux rares | Lien permanent

27/11/2019

Le Monde - Concentration record de gaz à effet de serre en 2018 et « aucun signe de ralentissement »

Selon l’Organisation météorologique mondiale, « la dernière fois que la Terre a connu une teneur en CO2 comparable, c’était il y a 3 à 5 millions d’années ».

Les principaux gaz à effet de serre (GES) à l’origine du réchauffement climatique ont franchi de nouveaux records de concentration en 2018, a mis en garde l’Organisation des Nations unies (ONU), lundi 25 novembre. « Il n’y a aucun signe de ralentissement, et encore moins de diminution, (…) malgré tous les engagements pris au titre de l’accord de Paris sur le climat », a pointé le secrétaire général de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), Petteri Taalas, à l’occasion de la publication du bulletin annuel de l’instance sur le sujet.

Lire la suite
_________________
_________________

20:50 Publié dans Article du jour | Lien permanent

25/11/2019

France Info - "Gilets jaunes" : "Quel est ce gouvernement qui accepte que la liberté publique ne soit plus garantie ?", s'insurge Olivier Faure

Olivier Faure, le premier secrétaire du Parti socialiste, est l'invité de l'émission "Dimanche en politique", dimanche 24 novembre.

À l'évocation du "gilet jaune" Manuel, blessé par une grenade à Paris le 16 novembre, Olivier Faure est intransigeant avec le gouvernement : "Quel est ce pays dans lequel, semaine après semaine, des manifestantes et des manifestants se retrouvent avec un œil en moins ? Quel est ce gouvernement qui accepte que la liberté publique ne soit plus garantie ? Je ne peux qu'être solidaire avec ces hommes et ces femmes qui, depuis un an, disent leur colère, et le font malheureusement dans des conditions où la puissance publique n'est plus en mesure d'assurer leur sécurité".

Lire la suite
_________________
_________________

24/11/2019

20 minutes - Grève du 5 décembre : Le PS appelle ses sympathisants à manifester

CORTEGE Olivier Faure, premier secrétaire du parti, estime que « il n'y a qu'un régime spécial que les manifestants veulent abolir, tout de suite, celui des grandes fortunes »

Le Conseil national du parti socialiste, réuni samedi à Paris, a appelé à l’unanimité ses sympathisants à participer à la manifestation du 5 décembre. « Le Parti socialiste apporte son soutien à la manifestation du 5 décembre (contre le projet de réforme des retraites) et appelle ses sympathisants à se joindre aux cortèges », à Paris et en province, indique la résolution du PS.

A Emmanuel Macron, qui a réduit cette manifestation à la défense des régimes spéciaux, Olivier Faure, premier secrétaire du parti, a répondu : « Il n’y a qu’un régime spécial que les manifestants veulent abolir, tout de suite, celui des grandes fortunes », qui sont « renforcées », selon lui, par la politique du président.

Lire la suite
___________________
___________________

Libé - Marche #NousToutes : «Etre ici, c'est comme un cri de rage»

A l'appel du collectif féministe, plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées ce samedi dans les rues de Paris pour «dénoncer l'impunité des agresseurs» et réclamer plus de moyens pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles.

Lire la suite
_________________
_________________

06:12 Publié dans Article du jour | Tags : #noustoutes | Lien permanent

21/11/2019

Paris-Match - Sondage exclusif : Sans Collomb candidat, zizanie à Lyon

 Selon un sondage Ifop, Gérard Collomb qui a choisi de se présenter à la métropole de Lyon n’est pas assuré que la République en Marche alliée au MoDem conservent la ville. Les écologistes seraient même en tête.  

Gérard Collomb ne pourra pas se couper en deux. Le maire de Lyon sortant a fait son choix: il sera candidat à la métropole et désignera un candidat pour diriger la liste dans la capitale des Gaules. Et c’est là que ça se corse pour l’ancien ministre de l’Intérieur. La République en Marche (LREM) alliée au MoDem ne sont pas du tout assurés de l’emporter. Selon un sondage IFOP commandé par le think tank « Lord Nelson » et que Paris Match publie en exclusivité, les élections municipales seraient marquées par un inédit morcellement électoral rendant le résultat très indécis sans la présence de Gérard Collomb à la tête d’une liste. Deux scénarios ont été testés par l’institut Ifop. Il réserve bien des surprises qui devraient alimenter le débat entre Rhône et Saône.

Lire la suite
______________________
______________________