Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2020

Marianne - Gestion des masques : l’État refuse de rendre des comptes

Mediapart réclame depuis avril à Santé publique France la communication de ses contrats avec ses fournisseurs en Chine. Mais l'agence se réfugie derrière le "secret des affaires". De façon assez stupéfiante, la Commission d’accès aux documents administratifs, saisie par le site d'investigation, a repris à son compte cette position dans son avis.

La question des masques sanitaires a été un des grands sujets de polémique de la gestion de la pandémie Covid-19. L’évidence de la pénurie initiale des stocks a très vite sauté aux yeux. S’ajoutant à l’absence des tests et aux carences hospitalières conséquences de politiques trentenaires, elle a imposé une stratégie de confinement dont les coûts humains, sanitaires économiques risquent d’être très lourds. Plusieurs enquêtes journalistiques ont permis de pointer deux défaillances majeures. D’abord une stupéfiante absence de précaution, alors même que l’insuffisance des stocks était bien connue des décideurs, ensuite, d’une incurie dans le processus même d’acquisition des masques manquants. Tout ceci s’est accompagné d’une communication gouvernementale infantilisante et ridicule. De Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement les prétendant inutiles et compliqués et compliqués à enfiler à Emmanuel Macron assurant tranquillement : « qu’il n’y a pas eu de pénurie » ! Bien évidemment, il est indispensable que ceux qui avaient en charge le gouvernement du pays s'expliquent sur ce point.

Lire la suite
__________________
__________________

22:30 Publié dans Article du jour | Lien permanent

24/06/2020

Le Monde - Application StopCovid : 14 personnes averties en trois semaines

Le gouvernement a présenté, mardi, un bilan chiffré de l’application française de lutte contre la pandémie de Covid-19. 68 personnes se sont signalées comme malades.

Trois semaines après son déploiement en France, l’application StopCovid n’a, pour le moment, pas été cruciale dans l’identification de potentiels malades du Covid-19 sur le territoire : c’est ce qu’indiquent les chiffres présentés mardi 23 juin à la presse par le secrétaire d’Etat au numérique, Cédric O, qui a piloté le projet né pendant le confinement.

En tout, l’application française de suivi des cas contacts a été téléchargée 1,9 million de fois sur les smartphones Apple et Android, avant d’être activée un peu plus d’1,8 million de fois, selon des chiffres fixés lundi 22 juin (ce qui montre qu’environ 100 000 personnes n’ont pas activé StopCovid et son système de détection par Bluetooth après l’avoir téléchargé).

Lire la suite
__________________
__________________

08:45 Publié dans Article du jour | Tags : stop covid, covid | Lien permanent

19/06/2020

Libé - Convention climat : 150 propositions… mais rien sur la taxe carbone

La Convention citoyenne pour le climat publie ce jeudi ses propositions, qu'elle doit voter ce week-end avant de les remettre à l'exécutif. Parmi elles, une révision de la Constitution ou une obligation de rénovation énergétique globale des bâtiments. Grande absente : la taxe carbone, à l'origine des gilets jaunes.

C’est un document dense, de 250 pages. Fruit des neuf mois de travail des 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat (CCC), il contient leurs 150 (!) propositions, qui doivent permettre de remplir la mission confiée par le gouvernement : «Réduire les émissions de gaz à effet de serre [GES, ndlr] d’au moins 40% d’ici 2030 par rapport à 1990, dans un esprit de justice sociale.» Rendues publiques ce jeudi, elles seront débattues et votées ce week-end, avant d’être remises à l’exécutif.

Lire la suite
__________________
__________________

11:51 Publié dans Article du jour | Tags : convention climat | Lien permanent

18/06/2020

Huffington Post ( Convention climat: le PS demande à Macron un référendum [Info Le HuffPost]

Les députés PS veulent "agir vite", alors que les travaux de la Convention sont attendus pour ce week-end.

Une demande particulièrement solennelle dans sa forme. Ce mercredi 17 juin, le groupe socialiste à l’Assemblée nationale va déposer dans la journée une proposition de résolution “visant à apporter une réponse ambitieuse aux aspirations des citoyens pour le climat”. 

Dans ce texte, que Le HuffPost publie (en fin d’article) avant son dépôt officiel, les députés socialistes demandent à Emmanuel Macron d’organiser un référendum sur les propositions qui ressortiront de la Convention climat, dont les travaux sont attendus pour ce week-end. Une hypothèse que le chef d’État avait d’ailleurs lui-même évoquée début janvier.

Lire la suite
____________________
____________________

08:40 Publié dans Article du jour | Tags : convention climat | Lien permanent

17/06/2020

Reporterre - La mobilisation contre la « réintoxication du monde » est lancée

Mercredi 17 juin, des manifestations, des blocages et des occupations seront menées dans plusieurs lieux, en France, où des activités et des projets « toxiques » perdurent.

« Pendant le confinement, pour la première fois depuis le début de l’ère industrielle, la machine infernale s’est enrayée : des pans entiers du monde marchand ont été mis à l’arrêt, les émissions de gaz à effet de serre ont diminué… Nous devons agir, sans plus attendre, pour qu’elle ne se relance pas de plus belle ! » tonne Benoît, habitant de la zone à défendre (Zad) de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique).

Rassemblements, blocages, occupations… Mercredi 17 juin, une série d’actions sera menée aux quatre coins de la France pour éviter une « réintoxication du monde » dont les signes de reprise sont déjà bien visibles. Car si Emmanuel Macron s’est engagé à ce que « le monde d’après soit résolument écologique », tout est prêt pour que tout empire : comme l’a fait remarquer le Réseau Action Climat (RAC), le gouvernement a ouvert le « monde d’après » en finançant « des activités économiques à l’origine de la crise climatique sans contreparties écologiques et sociales fortes et contraignantes » et en n’apportant pas « l’argent nécessaire pour accélérer la transition écologique et baisser les émissions et les inégalités sociales ».

Lire la suite
___________________
___________________

13:50 Publié dans Article du jour | Lien permanent

12/06/2020

Marianne - François Ruffin : "La démondialisation est un moyen, mais pas une fin"

Dans son dernier livre, "Leur folie, nos vies", François Ruffin revient sur la crise du coronavirus et propose un nouveau projet de société, plus social et plus écologique.

Dans Leur folie, nos vies le journaliste-député insoumis revient sur la pandémie du coronavirus et la crise qu'elle a initié. Dans cet ouvrage qui tire la sonnette d'alarme, l'élu de la Somme recueille de nombreux témoignages d'infirmières, d'ambulanciers, d'auxiliaires de vie, de caissières, mais aussi d'intellectuels comme Dominique Bourg, Pablo Servigne ou encore Cynthia Fleury.

Lire la suite
________________
________________

13:50 Publié dans Article du jour | Tags : ruffin | Lien permanent

11/06/2020

Huffington Post - La réponse de l'écrivaine Tania de Montaigne à la lettre de Virginie Despentes

Dans le "privilège blanc" évoqué par Virgine Despentes, Tania de Montaigne voit surtout le non-respect "des droits humains" pour des questions de couleur de peau, de sexe, de religion ou d'orientation sexuelles.
La lettre de Virginie Despentes pour dénoncer le racisme en France n’a pas fait l’unanimité, y compris auprès de ceux qui luttent également pour cette cause. Sur le plateau de “C Politique” dimanche 7 juin, la romancière Tania de Montaigne a expliqué en quoi le texte de l’autrice de “Vernon Subutex” lui posait problème.
 
Lire la suite
_________________
_________________

06/06/2020

Politis - La face invisible de l’industrie - Impossible d’imaginer la puissance des multinationales sans le numérique.

L'incapacité française à produire des masques et des tests à grande échelle a mis au jour notre forte dépendance industrielle vis-à-vis d’autres pays comme la Chine, et la souveraineté industrielle de la France est à nouveau questionnée. La mondialisation industrielle actuelle est le fait de la stratégie globale des multinationales financiarisées, qui pilotent et dominent de vastes systèmes productifs intégrés. Poser la question d’une autonomie industrielle doit prendre en compte l’agencement systémique de cette mondialisation.

Comment se matérialisent les liens entre segments productifs dans ces chaînes globales de production ? La partie économique de ces relations est incarnée par des relations asymétriques de sous-traitance, de franchise et de filialisation. La partie matérielle est incarnée par des flux mondiaux de marchandises dont atteste l’explosion des transports de marchandises dans le monde. Mais une partie de ces relations reste trop souvent dans l’ombre, alors qu’elle est une condition déterminante de l’extension mondiale de ces systèmes intégrés, c’est la dimension numérique. Seules les technologies de l’information et de la communication (TIC) ont permis une interconnexion forte des segments productifs

Lire la suite
___________________
___________________

11:15 Publié dans Article du jour | Lien permanent

04/06/2020

20 minutes - Olivier Faure déplore le « splendide isolement » de Jean-Luc Mélenchon

ULTRA MODERNE SOLITUDE Le premier secrétaire du PS a ouvert la porte à ce qu’un candidat ou une candidate unique de la gauche en 2022 ne soit pas socialiste

Le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure a déploré mercredi le « splendide isolement » du chef de file des Insoumis Jean-Luc Mélenchon et plaidé pour « un candidat unique pour l’ensemble de la gauche et des écologistes » à la présidentielle de 2022. Sur franceinfo, il a aussi laissé la porte ouverte à ce que ce candidat ou cette candidate ne soit pas socialiste. « Il faudra choisir celui ou celle qui peut nous rassembler sur un projet que l’on aura défini ensemble et qui sera en mesure de nous emmener à la victoire. Sera-t-il issu des rangs écologistes, socialistes, d’autres partis de gauche ? Je n’en sais rien », a-t-il poursuivi.

Lire la suite
__________________
__________________

Libé - Yannick Jadot : «Quand une partie de la gauche vient à l'écologie, je m'en réjouis»

La politique évolue toujours au fil des saisons et de l’actualité. Le Covid-19 remet tout à plat. Il apaise les tensions et ouvre des portes. Yannick Jadot, par exemple. L’an passé, le leader médiatique des écolos enchaînait les mots durs contre la «vieille gauche». Aujourd’hui, il se dit prêt à travailler avec le plus grand nombre.
 
Lire la suite
_________________
_________________

08:18 Publié dans Article du jour | Tags : jadot, eelv | Lien permanent