Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2019

Libé - Amazonie : aux racines des approximations

Alors que de nombreux chefs d’Etat, l’ONU et la Commission européenne s’inquiètent des feux de forêt dévastant l’Amazonie, au Brésil, comme au Pérou et en Bolivie, les informations erronées et exagérées circulent largement sur les réseaux sociaux et dans les médias. Libération les décrypte.

Pas réellement, révèlent les relevés de l’agence européenne Copernicus. Sur la totalité de l’Amazonie brésilienne, qui regroupe plusieurs Etats, les émissions de dioxyde de carbone provoquées par les incendies, du 1er au 20 août, ne se démarquent pas des précédents mois d’août. Et sont largement inférieures à celles relevées en 2010 et en 2005.

16:58 Publié dans Article du jour | Tags : amazonie | Lien permanent

26/08/2019

Le meilleur de 2018/19 - Le Monde - A Grenoble, la démocratie participative a fait pschit

Alors que des « gilets jaunes » réclament un référendum d’initiative citoyenne, le « dispositif de votation citoyenne » mis en place par la municipalité a fini par être retoqué par le tribunal.

Grenoble a été l’une des villes pionnières dans la mise en place d’un processus de démocratie directe. En février 2016, deux ans après avoir été élue sur une promesse d’« alternative citoyenne », la municipalité d’Eric Piolle (EELV) a en effet tenu l’une de ses promesses de campagne et mis en place un « dispositif d’interpellation et de votation citoyenne ».

Lire la suite
__________________
__________________

20:50 Publié dans Article du jour | Tags : piolle, referendum | Lien permanent

19/08/2019

Le meilleur de 2018/19 - Marianne - Quel programme pour l'Europe ? Les réponses de Raphaël Glucksmann, tête de liste PS/Place publique

Tête de liste du Parti socialiste et de Place publique pour les élections européennes, Raphaël Glucksmann a répondu au questionnaire de Marianne sur l’Europe. Un tour d'horizon concis de sa vision et de son programme.

Etes-vous favorable à l’ouverture de négociations commerciales avec les Etats-Unis, avalisée le 15 avril par les Etats membres ?

Non. Les conditions ne sont pas réunies pour un tel accord - d’autant plus depuis la sortie des Etats-Unis de l’Accord de Paris. Il nuirait aux consommateurs et aux agriculteurs européens et serait néfaste pour la planète. La relation avec les Etats-Unis n’a jamais été autant déséquilibrée et Donald Trump ne regarde plus vers l’Europe. Les Etats-Unis savent protéger leurs marchés, nous devons savoir protéger nos concitoyens.

Lire la suite
__________________
__________________

16/08/2019

Le meilleur de 2018/19 - Libé - Thomas Piketty : «L’Europe peut être synonyme de justice sociale»

Soutenu par une centaine d’intellectuels et de responsables politiques, l’économiste de gauche cosigne un manifeste de mesures concrètes pour rendre l’Union plus démocratique et moins inégalitaire. Et propose de mettre fin à la concurrence fiscale pour lutter contre le désamour des citoyens vis-à-vis du projet européen.

C’est le scrutin que les Français aiment bouder ou bien utiliser comme défouloir de leurs frustrations politiques nationales. Pour les élections européennes du 26 mai, 33 listes ont été déposées - un record -, dont 3 émanant des gilets jaunes. Selon deux sondages parus la semaine dernière, le Rassemblement national de Marine Le Pen devancerait LREM dans les intentions de vote. A gauche, c’est la désunion, avec 6 listes. «Une situation désespérante» pour l’économiste Thomas Piketty. Européen convaincu, l’auteur du Capital au XXIe siècle lance, avec nombre d’universitaires, un appel pour transformer l’Europe. Pas une énième incantation mais des propositions concrètes réunies dans un manifeste intitulé Changer l’Europe, c’est possible ! (1). Un petit livre à 3 euros publié jeudi.....

Lire la suite
________________
________________

09:30 Publié dans Article du jour | Tags : piketty | Lien permanent

16/07/2019

Le Soir - Magnette et Glucksmann sur l’investiture de von der Leyen: «Nous appelons les socialistes et les sociaux-démocrates européens à voter non»

Alors que le groupe socio-démocrate n’a pas encore pris sa décision sur le vote de ce mardi à Strasbourg, Paul Magnette et Raphaël Glucksmann, dans une tribune commune, plaide le « non » à l’investiture d’Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne.

Circulez, il n’y a rien à voir. Rien à entendre. Rien à changer. D’élections en élections, les dirigeants européens semblent insensibles aux inquiétudes, aux colères comme aux espérances des citoyens et la cogestion des grands partis de droite et de gauche se poursuit. De campagnes en campagnes, les leaders promettent aux électeurs de grands bouleversements et d’immenses ambitions pour l’Europe.

Lire la suite
_________________
_________________

10/07/2019

Reporterre - Comment Amazon impose la loi du silence à des élus locaux

Enquête 2/3 - Pendant des mois, l’installation d’Amazon sur une ancienne base aérienne militaire près de Metz était tenue secrète. La raison : un unique élu a signé, au nom des 108 que compte la métropole, un « accord de non-divulgation » avec la multinationale. Reporterre dévoile les coulisses de cette « négociation ».

« Préserver les terres agricoles », « revivifier la biodiversité », « accueillir de jeunes agriculteurs », « développer le circuit court »… En marge du G7 des ministres de l’Environnement, des Océans et de l’Énergie, qui se tenait à Metz en ce début du mois de mai, Jean-Luc Bohl, le président de Metz métropole (UDI), et son conseiller délégué au développement de l’agriculture périurbaine ne manquaient pas de belles formules pour évoquer leur Agrobiopôle, sur le plateau de l’ancienne base aérienne de Metz-Frescaty. Juste en bordure de ces 70 hectares dédiés à l’agriculture périurbaine, pourtant, on attend la venue d’une multinationale étasunienne peu réputée pour « favoriser les produits de proximité » ou pour « pour améliorer l’alimentation, le bien-être de tous », à l’inverse de ses voisins maraichers. Son nom : Amazon.

Lire la suite
__________________
__________________

08:45 Publié dans Article du jour | Tags : amazon | Lien permanent

04/07/2019

Le meilleur de 2018/2019 - La Règle du jeu - Démocrates, il vous faut lire Yascha Mounk !

Montée des populismes, confiscation du pouvoir de décision : notre système politique traverse une crise sévère. Dans Le peuple contre la démocratie (éditions de l’Observatoire), Yascha Mounk dresse un constat sévère et appelle au sursaut.

C'est à plus d’un titre, par sa dimension et son ambition, son propos et ses objectifs, l’essai politique de la rentrée. Déjà best-seller à travers le monde, The People vs. Democracy. Why our freedom is in danger & how to save it, du jeune politologue Yascha Mounk, trouve une judicieuse édition française grâce au travail des éditions de l’Observatoire. Sitôt en librairie, le livre, publié en VF sous le titre Le peuple contre la démocratie, suscite un rare intérêt dans la presse d’opinion.

Lire la suite
__________________
__________________

14:30 Publié dans Analyses, Article du jour | Tags : yascha mounk | Lien permanent

02/07/2019

Le meilleur de 2018/2019 - Le Vent se lève- Démission de Hulot : la faillite de l’écologie néolibérale

« Sur un enjeu aussi important que l’environnement, je me surprends tous les jours à me résigner, tous les jours à m’accommoder des petits pas, alors que la situation universelle, au moment où la planète devient une étuve, mérite qu’on se retrouve et qu’on change d’échelle. » En ce matin du 28 août 2018, le ministre de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, présente sa démission en direct sur France Inter. Si l’on peut trouver cette décision courageuse, elle semble surtout cohérente avec une conclusion qui fait de moins en moins débat : il y a une incompatibilité organique entre libéralisme économique et politique environnementale ambitieuse. Les multiples échecs de M. Hulot au cours des 15 mois de son mandat retentissent comme autant de leçons dont il faut tirer le bilan une fois pour toutes.

Lire la suite
______________
______________

14:30 Publié dans Article du jour | Tags : hulot | Lien permanent

28/06/2019

Libé - Référendum ADP : après une semaine, quels politiques ont soutenu le RIP ?

Au total, 78 députés et sénateurs figuraient, au 25 juin, sur la liste des soutiens au référendum d’initiative partagée sur la privatisation d’ADP. Les partis de gauche se sont davantage mobilisés. Sans surprise, aucun élu LREM n’est allé contre la ligne du gouvernement.

Bonjour,

Nous avons reformulé (et élargi) votre question : «Bonjour, les politiques qui se sont déclarés en faveur du référendum d’initiative partagée ont-ils bien soutenu la proposition ?»

Vous nous interrogez sur la procédure ouvrant la voie au référendum d’initiative partagée (RIP) sur la privatisation du groupe Aéroports de Paris (ADP). Pour que le référendum ait lieu, 4,7 millions d’électeurs représentant 10% du corps électoral doivent déposer leur soutien au référendum sur le site dédié avant le 12 mars 2020. Mercredi, environ 390 000 soutiens ont été validés.

Lire la suite
__________________
__________________

14:14 Publié dans Article du jour | Tags : rip, adp | Lien permanent

27/06/2019

Public Sénat - Le PS prépare déjà la rentrée, depuis son groupe au Sénat

Malgré de nouvelles turpitudes au sein de sa direction nationale, le PS cherche toujours à se reconstruire, avec comme fondations le groupe sénatorial. Forte de ses 72 membres, l’équipe de Patrick Kanner organise l’évènement avec la venue d’anciennes figures et planche sur de nouvelles idées.

Plus courte que d’ordinaire, la réunion hebdomadaire des sénateurs socialistes n’a pas viré à la thérapie de groupe. L’heure était plutôt à la préparation des derniers travaux parlementaires avant la coupure estivale. Le remaniement dans le secrétariat national du parti, marqué par l’éviction surprise du sénateur Rachid Temal, n’a pas créé de vagues. L’ancien premier secrétaire du PS par intérim, averti de sa mise à l’écart lors d’un échange avec la presse, considère qu’il paye ses désaccords avec l’actuel dirigeant du PS, Olivier Faure, sur la stratégie à l’œuvre pour les élections européennes, notamment le choix de Raphaël Glucksmann (Place publique) comme tête de liste.

Lire la suite
__________________
__________________