Web Analytics

compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ruffin

  • Le vent se lève - RUFFIN, MOUFFE : LA GAUCHE PEUT-ELLE ÊTRE DE NOUVEAU POPULAIRE ? Le 1er juillet à 18h30

    Le divorce historique entre la gauche et les classes populaires est-il en train de se refermer ? Le large score de Jean-Luc Mélenchon à l'élection présidentielle et le succès électoral de la Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale (NUPES) semblent l'attester. Pourtant, une partie des classes populaires continue à s'abstenir massivement ou à se réfugier dans le vote Rassemblement national.

    Face à cet état de fait, plusieurs stratégies s'opposent pour les reconquérir. Chantal Mouffe est une théoricienne majeure du populisme de gauche et l'auteure de nombreux livres, dont « L'Illusion du consensus » et « Hégémonie et stratégie socialiste » avec Ernesto Laclau. François Ruffin commence son second mandat de député de la 1ère circonscription de la Somme, il est auteur et cinéaste.

  • Le Vent se lève - François Ruffin : « Il y a deux invisibles : les oubliés en bas et les ultra-riches en haut »

    Nous nous rendons dans la Somme, sur les pas de François Ruffin et de son équipe. Le candidat y déroule sa campagne effrénée, flanqué du tumulte de ses militants. Porte à porte, poignées de main dans les bars, déambulation, ballons gonflables géants : le député se faufile, parle à tout le monde, attrape les habitants, pour 3 phrases ou 10 minutes. Aux pressés ou aux indifférents, il martèle ses slogans : « n’oubliez pas d’aller voter car les riches, eux, n’oublient jamais ! ». Pendant toute une après-midi, nous le suivons et l’interrogeons, à pied et en voiture, assis sur le bord d’un trottoir. Il nous répond par de longs développements, sans cesse interrompu, sans que jamais la cohérence de son propos en souffre, alternant avec aisance entre le registre du militant et celui de l’analyste. Politique et conflit de classe, désindustrialisation, construction européenne, sociologie électorale, écologie populaire… Nous sommes revenus avec François Ruffin sur les thématiques qu’il n’aura cessé de mettre en avant, dans ses interventions à la tribune de l’Assemblée comme dans ses livres et ses articles.

    Lire la suite
    ________________________
    ________________________

  • Marianne - François Ruffin : "La démondialisation est un moyen, mais pas une fin"

    Dans son dernier livre, "Leur folie, nos vies", François Ruffin revient sur la crise du coronavirus et propose un nouveau projet de société, plus social et plus écologique.

    Dans Leur folie, nos vies le journaliste-député insoumis revient sur la pandémie du coronavirus et la crise qu'elle a initié. Dans cet ouvrage qui tire la sonnette d'alarme, l'élu de la Somme recueille de nombreux témoignages d'infirmières, d'ambulanciers, d'auxiliaires de vie, de caissières, mais aussi d'intellectuels comme Dominique Bourg, Pablo Servigne ou encore Cynthia Fleury.

    Lire la suite
    ________________
    ________________

  • Le Point - Les ambiguïtés assumées de François Ruffin

    Le député de La France insoumise publie un brûlot contre Emmanuel Macron. Brillant, mais non dénué de sous-entendus sur les « puissants amis » du président.

    On tient donc le premier opposant à Emmanuel Macron. Opposant, le mot est faible, puisque François Ruffin déteste le chef de l'État, et il ne s'en cache pas. Avec lui, c'est le retour de la politique, de la lutte des classes, d'une rhétorique d'avant-guerre, d'une violence dans l'affrontement et de sa mise en spectacle. François Ruffin concentre tout ça dans un livre. Comme il ne fait jamais rien comme les autres, il a tenu secrète la date de parution de son pamphlet dédié à Emmanuel Macron. Le titre : Ce pays que tu ne connais pas.

    Lire la suite
    _________________
    _________________

  • Conspiracy Watch - Pour François Ruffin, Etienne Chouard «a mis fin à ses étranges liens » : vraiment ?!

    Figure influente de la complosphère francophone, l’enseignant et blogueur Etienne Chouard, qui s’illustre depuis plus de dix ans par des propos conspirationnistes concernant aussi bien les attentats terroristes que le « sionisme » ou « les médias », est au cœur d’une polémique secouant les rangs des Insoumis.

    Le groupe La France insoumise (LFI) à l’Assemblée nationale a annoncé hier, mardi 18 décembre 2018, lors d’une conférence de presse, sa proposition de loi visant à introduire dans la Constitution le référendum d’initiative citoyenne (RIC). François Ruffin, député de la Somme et rédacteur en chef du journal Fakir, a salué en Etienne Chouard un homme « de conviction »

    Lirer la suite
    ____________________
    ____________________

  • Libé - A Paris, Ruffin rêve de «bobos» en gilet jaune

    Le député de la Somme, qui a organisé un petit meeting sur la place de la République, a demandé à «la classe intermédiaire, celle qui a le choix de se ranger derrière qui elle veut» de rejoindre les gilets jaunes dans la rue, afin de «bloquer le quinquennat» de Macron.

    Jeudi soir, la révolution n’a pas eu lieu sur la place de la République. Le réveil a été frais pour les organisateurs de Nuit debout, rebaptisé La fête à Macron. Monté à la va-vite en moins d’une semaine, notamment par François Ruffin, l’événement, qui a réuni un peu plus de 500 personnes, a affiché des objectifs précis : mettre en mouvement les militants de la capitale afin de filer un coup de main aux gilets jaunes pour grossir les troupes, et affaiblir le pouvoir.

    Lire la suite
    ____________________
    ____________________

  • Sélection été : Fondation Jean Jaurès (Jérôme Fourquet, Sylvain Manternach) Un an après : retour sur la « remontada picarde » de François Ruffin aux législatives de juin 2017 (13/06/2018)

    Par-delà l’espace politique et médiatique que François Ruffin a su occuper, les conditions de son élection en juin dernier dans une circonscription où le Front national est très ancré et où il était largement devancé au premier tour méritaient une analyse approfondie. Un an après le scrutin, Jérôme Fourquet et Sylvain Manternach opèrent un retour sur les ressorts de ce succès électoral assez inattendu.

    Auteur du film remarqué Merci patron !, inspirateur, avec d’autres, du mouvement Nuit debout et rédacteur en chef du magazine Fakir, François Ruffin avait déjà acquis une certaine visibilité dans la gauche radicale et contestataire ces dernières années. Son élection il y a un an comme député de la première circonscription de la Somme lui a permis d’accéder à l’Hémicycle, au sein duquel il s’est livré depuis à différents coups d’éclat médiatiques. 

    Alors que la recomposition politique provoquée par la dernière élection présidentielle se poursuit, la mouvance des Insoumis apparaît aujourd’hui comme l’un des principaux foyers d’opposition au pouvoir. Et si le leadership de Jean-Luc Mélenchon n’est pas contesté au sein de ce courant, François Ruffin fait entendre une musique singulière et constitue désormais une figure politique de premier plan capable d’impulser des initiatives nationales d’ampleur comme lors de la manifestation intitulée « La fête à Macron », ayant rassemblé, avec le concours des troupes de La France insoumise, plusieurs dizaines des milliers de manifestants dans les rues de Paris le 5 mai dernier. 

    Lire la suite
    ____________________
    ____________________