Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/12/2017

Fondation Jean-Jaurès - L’Assemblée de demain. 30 propositions pour moderniser le Parlement

Le 3 juillet 2017, fort de sa victoire à l’élection présidentielle de mai, Emmanuel Macron a pris la parole devant le Congrès, comme l’y autorise la Constitution depuis la révision de 2008. Alors même que cette préoccupation a finalement peu affleuré tout au long de sa « chevauchée » politique, la question de la réforme institutionnelle occupa une place non négligeable dans son long discours :

Il n’est pas de République forte sans institutions puissantes. Nées de temps troublés, nos institutions sont résistantes aux crises et aux turbulences. Elles ont démontré leur solidité. Mais, comme toutes les institutions, elles sont aussi ce que les hommes en font. Depuis plusieurs décennies maintenant, l’esprit qui les a fait naître s’est abîmé au gré des renoncements et des mauvaises habitudes. En tant que garant du bon fonctionnement des pouvoirs publics, j’agirai en suivant trois principes : l’efficacité, la représentativité et la responsabilité.

Lire la suite
___________________
___________________

17:50 Publié dans Analyses | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

Fondation Jean Jaurès - Corse : analyse d'une victoire nationaliste ?

14:00 Publié dans Analyses, Débat, Vidéo | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

Oxfam - Le One Planet Summit, une opportunité pour la justice climatique

La Conférence internationale sur le climat (COP 23) s’est clôturée le 17 novembre dernier sur une note décevante : les pays riches ont fait l’impasse sur le soutien aux pays les plus vulnérables. Le One Planet Summit qui se tient ce 12 décembre à Paris, leur offre à tous, et notamment à la France, une séance de rattrapage.

L’année 2017 aura été riche en événements autour du climat, avec des hauts, des bas, mais aussi une constante : la mobilisation inentamée des citoyens pour la justice climatique. Alors que l’année se termine sur deux rendez-vous importants, la COP 23 et le One Planet Summit – à l’initiative d’Emmanuel Macron, Oxfam est déterminée à faire de cette opportunité, un temps fort pour la justice climatique.

Lire la suite
__________________
__________________

11:50 Publié dans Analyses | Tags : one planet summmit | Lien permanent

10/12/2017

Michel Crinetz - Qui les crises financières frappent-elles ? Et que faire pour les en protéger ?

Renonçons à nos spéculations intellectuelles sur les spéculations financières. Secourons les miséreux.

Fort marris de n’avoir pas prévu la dernière crise, les divers experts, spécialistes, devins, prophètes et autres économistes se bousculent maintenant sur les plateaux et prédisent la prochaine crise à qui mieux mieux. Ça fait de l’audience.

Les plus devins nous précisent qu’elle viendra des actions, ou de l’immobilier, ou des produits dérivés, ou de la Chine, ou du shadow banking, ou de l’explosion de la zone euro . Très peu cependant s’aventurent à nous en préciser la date, un renseignement bien intéressant, pourtant.

Un autre renseignement concerne plus de gens : qui en seront les victimes ?

Lire la suite
__________________
__________________

15:11 Publié dans Analyses | Tags : michel crinetz | Lien permanent

09/12/2017

Michel Crinetz - Vivement la prochaine grande crise financière ! La dernière avant une vraie réforme…

Le système financier a montré qu’il n’était réformable qu’en période de crise. Plus forte la crise, plus profonde la réforme.

Le capital financier est anonyme, irresponsable et versatile : ce sont les principaux ressorts de son efficacité, et aussi ses principaux dangers.

Les sociétés anonymes à responsabilité limitée permettent aux spéculateurs de risquer de l’argent, qu’il leur appartienne ou pas, sans risque pénal, et avec le seul risque de le perdre : ils exigent donc de pouvoir le reprendre à tout moment ; c’est la sacro-sainte liquidité, en principe fournie par les marchés financiers, ou, à défaut, par les banques centrales.

Lire la suite
__________________
__________________

11:53 Publié dans Analyses | Tags : crinetz | Lien permanent

Jean Gadrey - Le krach financier qui se profile

Le krach qui se prépare n’est pas forcément pour demain, mais on s’en approche. Personne ne sait quel en sera le facteur déclencheur (et donc quand cela se produira) car les candidats sont nombreux pour ce titre, mais tous les signaux sont au rouge foncé. L’année 2018 pourrait bien voir une réédition du plongeon de l’année 2008. En pire, car ce qui a été fait depuis dix ans est largement insuffisant, comme on va le voir, et les capacités des États (bien plus endettés qu’en 2008), des banques centrales et des banques privées à amortir le choc sont nettement moindres qu’en 2008.

Lire la suite
____________________
____________________

11:44 Publié dans Analyses | Tags : gadrey, krach | Lien permanent

08/12/2017

Le Monde - Quel serait l’impact de la fraude fiscale dans la vraie vie ?

Le montant de la fraude fiscale est aujourd’hui évalué à 75 milliards d’euros par le syndicat Solidaires finances publiques. Ce chiffre conséquent résulte du simple fait que certaines personnes peu solidaires ne payent pas leurs impôts. Résultat, il y a moins d’argent dans les caisses de l’Etat, des collectivités et de la sécurité sociale. Pour rappel, les dépenses publiques annuelles s’élèvent à 1 250 milliards d’euros. En comparaison, les 75 milliards de la fraude représentent 6 % de tout ça. Cela semble peu. Mais que se passerait-il si on enlevait 75 milliards à l’ensemble des dépenses. Pour se faire une idée, imaginons l’état d’une France où 6 % d’argent public ont disparu.

12:49 Publié dans Analyses | Tags : fraude fiscale | Lien permanent

07/12/2017

Observatoire des inégalités - Tous temps de travail confondus, quels sont les écarts de salaires ?

Données 24 novembre 2017

Tous temps de travail confondus, les écarts de salaires sont plus élevés qu’en comparant les salaires à temps plein. Les cadres supérieurs touchent en moyenne trois fois plus que les employés.

Tous temps de travail confondus, un salarié touche 1 700 euros nets mensuels en moyenne (Insee, données 2014). Il s’agit du « revenu salarial » qui inclut les personnes en temps plein mais aussi les personnes employées en temps partiel et celles qui n’ont travaillé que quelques mois dans l’année [1]. Le revenu salarial montre concrètement de combien les salariés disposent chaque mois pour vivre.

Lire la suite
___________________
___________________

06/12/2017

Observatoire des inégalités - Inégalités : que peuvent nous dire les économistes ?

Alors que les biens et les services sont désormais échangeables internationalement, faut-il taxer les richesses accumulées ou intervenir en amont sur les inégalités de revenus ? Petite leçon d’économie appliquée aux inégalités. Par Pierre-Noël Giraud, économiste, enseignant à MINES ParisTech et à l’université Paris Dauphine. Extrait de l’ouvrage Que faire contre les inégalités ?.

La question des inégalités, leurs causes, leurs évolutions, leurs conséquences, leur caractère naturel ou social, juste ou injuste, les moyens de les combattre convoquent l’ensemble des sciences économiques et sociales, ainsi que la philosophie morale et politique. L’économie n’en aborde que certains aspects. Elle mesure certaines inégalités – de revenus, de patrimoine, d’accès à l’éducation, à la santé, au logement, à la culture, etc. – et propose une explication de leurs évolutions. Si les inégalités sont jugées excessives – un jugement, on le verra, entièrement politique – elle propose des moyens de politique économique pour les réduire.

Lire la suite
___________________
___________________

05/12/2017

OFCE : Une nouvelle Grande Modération ?

27 novembre 2017

Département analyse et prévision

Ce texte s’appuie sur les perspectives 2017-2019 pour l’économie mondiale et la zone euro dont une version complète est disponible ici.

Dix ans après l’éclatement de la crise financière, pendant l’été 2007, l’économie mondiale semble enfin s’engager sur une trajectoire de croissance plus solide et commune aux pays industrialisés comme à la plupart des pays émergents. Les chiffres du premier semestre 2017 indiquent en effet une accélération de la croissance mondiale, ce qui devrait se traduire par une hausse du PIB de 3,3 % sur l’ensemble de l’année, en hausse de 0,3 point par rapport à l’année précédente. Certes, quelques incertitudes demeurent, sur l’issue du Brexit ou encore la capacité des autorités chinoises à maîtriser le ralentissement de leur économique mais il s’agit d’une forme d’incertitude irréductible et caractéristique du système économique, soumis à des chocs politiques, technologiques, économiques et financiers[1]. Au-delà de ces risques, qu’il ne faut pas sous-estimer, se pose la question de la capacité des économies à réduire les déséquilibres hérités de la crise. Si la croissance actuelle permet de réduire le taux de chômage ou d’améliorer le taux d’emploi, encore faut-il que ce régime soit durable pour retrouver le plein-emploi, réduire les inégalités, favoriser la réduction de la dette.

Lire la suite
___________________
___________________

06:24 Publié dans Analyses | Tags : ofce | Lien permanent