Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2020

Fondation Jean Jaurès - Financement de la vie politique en France : 11 propositions pour insuffler de la justice

La question du financement de la démocratie a fait d’indéniables progrès en France depuis le début des années 1990 et aujourd’hui, à l’instar d’autres démocraties libérales, notre pays bénéficie d’un système accompli et qui repose en grande partie sur le financement public. Subsistent pourtant des éléments contestables que Émeric Bréhier, directeur de l’Observatoire de la vie politique de la Fondation, et Hugo Le Neveu-Dejault, expert associé à la Fondation, proposent de réformer en mettant en avant cinq pistes d’amélioration.

Lire la suite
_______________
_______________

08:30 Publié dans Analyses | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

24/01/2020

RFI - «Le premier facteur d’attractivité de la France, c’est sa main d’œuvre de qualité»

Emmanuel Macron reçoit ce lundi à Versailles des patrons venus du monde entier, pour leur vanter les mérites économiques de l'Hexagone. Comme en 2018, la France demeure la deuxième destination pour les investisseurs étrangers en Europe derrière l'Allemagne et devant le Royaume-Uni, qui s'apprête à sauter dans l'inconnu en sortant de l'Union européenne. Pour en parler Anne Musson, professeure à l'ESSCA, chercheuse au Smart-Lereco et membre des « Économistes atterrés ».

Ecouter la suite
________________
________________

14:30 Publié dans Analyses | Tags : anne musson, economistes atterrés | Lien permanent

22/01/2020

Le Monde - Selon Oxfam, la moitié de la population mondiale vit avec moins de 5 dollars par jour

Le rapport annuel de l’ONG britannique dénonce l’accentuation du déséquilibre entre riches et pauvres dans le monde, au détriment notamment des femmes, « en première ligne » des inégalités.

Les milliardaires détiennent désormais plus d’argent que 60 % de l’ensemble de la population de la planète, dénonce, lundi 20 janvier, l’ONG Oxfam dans son rapport annuel sur les inégalités mondiales.

Selon les chiffres de l’organisation britannique – dont la méthodologie s’appuie sur les données publiées par la revue Forbes et la banque Crédit suisse mais reste contestée par certains économistes – les 2 153 milliardaires du globe disposent de plus d’argent que les 4,6 milliards de personnes les plus pauvres. Le document indique que les deux tiers des milliardaires tirent leur richesse d’un héritage, d’une situation de monopole ou encore de népotisme.

Lire la suite
__________________
__________________

13:59 Publié dans Analyses | Tags : oxfam | Lien permanent

20/01/2020

Observatoire des inégalités - Les ouvriers plus fréquemment victimes d’accidents du travail

Données 6 janvier 2020

Un salarié sur dix déclare avoir été victime d’au moins un accident du travail au cours de l’année, soit 2,5 millions de personnes. 16 % des ouvriers sont dans ce cas contre 4 % des cadres supérieurs.

Un salarié sur dix déclare avoir subi au moins un accident de travail [1] au cours de l’année selon les données 2016 du ministère du Travail [2]. Cela représente environ 2,5 millions de personnes touchées sur l’année. Quatre fois plus d’ouvriers (qualifiés ou non) que de cadres supérieurs indiquent en avoir été victimes : ces derniers ne sont que 4 % dans ce cas, contre 16 % des ouvriers.

Les catégories socioprofessionnelles travaillent dans des conditions qui n’ont rien à voir entre elles et s’exposent à une pénibilité physique et à des risques sans commune mesure [3]. Par exemple, les ouvriers, exécutants manuels (souvent des hommes jeunes), subissent des séquelles bien plus graves de ces conditions de travail que les autres catégories socioprofessionnelles.

Lire la suite
___________________
___________________

14:11 Publié dans Analyses | Tags : observatoire des inégalités | Lien permanent

19/01/2020

La Vie des idées - Mémoires d’un jeune paria

À propos de : Edward Snowden, Mémoires vives, Seuil

Les Mémoires de Snowden, condamné par son pays, reviennent sur son attachement aux valeurs fondatrices des États-Unis, et notamment à la liberté individuelle. Ce sont elles qui l’ont poussé à dénoncer la surveillance généralisée mise en place par la NSA, et dont il fut l’un des rouages.

« Homme très courageux » qui « a du caractère », ce sont les termes tenus au réalisateur Oliver Stone par Vladimir Poutine pour qualifier Edward Snowden réfugié dans son pays depuis 2013. Plus de six ans après la publication de documents dérobés à l’agence fédérale de renseignement technique, la National Security Agency (NSA) par un citoyen des États-Unis entièrement inconnu à cette époque – Edward Snowden – ses Mémoires vives ont paru à l’automne 2019 (en France en même temps qu’aux États-Unis). Le titre de mémoires est parfaitement justifié bien que cet informaticien de la NSA n’est âgé que de trente-six ans. Avant le mitan d’une vie il pourrait être considéré un peu présomptueux ou inquiétant de parler de mémoires, mais il est certain qu’E. Snowden a tourné une page majeure de sa vie en commençant à publier des documents secrets en juin 2013. Leur contenu a durablement infléchi l’analyse que l’on peut faire du système international. Sans être soupçonné de présentisme on peut considérer qu’il y a un avant et un après Snowden : plus personne ne peut depuis 2013 ignorer que les États-Unis ont mis en place - depuis longtemps – un système de collecte non discriminé des données numériques

Lire la suite
_________________
_________________

09:04 Publié dans Analyses | Tags : snowden | Lien permanent

17/01/2020

La Vie des idées - La nature n’a plus de contraire

À propos de : Les Natures en question, sous la direction de Philippe Descola, éditions Odile Jacob

La modernité s’est construite sur l’idée d’un partage fondamental entre la nature et la culture, entre les humains et les non-humains, entre le monde et l’esprit. Ces distinctions, comme le montre un ouvrage collectif et interdisciplinaire, n’ont désormais plus cours.

La nature revêt une multiplicité de significations : espaces ayant échappés à l’anthropisation, êtres dépourvus de conscience et de langage, principe d’existence et d’identité d’un organisme ou encore domaine de régularités indépendant des actions humaines. De ce fait, la nature a longtemps formé le pôle principal d’une série d’oppositions conceptuelles constitutive de la pensée européenne : nature/culture, nature/art, nature/esprit, nature/surnature, nature/histoire. Or, « toutes ces acceptions contrastives qui donnaient à la nature sa mystérieuse unité » (Ph. Descola, Introduction, p. 8) ont été remises en cause ces dernières décennies par de nombreuses études qui ont alors contribué à jeter un doute sur la pertinence et la généralité de ces catégories. C’est le « grand partage » entre nature et culture, où la première signifiait une régularité nomologique universelle et la seconde une contingence des usages du monde, qui disparaît.

Lire la suite
____________
____________

14:30 Publié dans Analyses | Tags : descola | Lien permanent

13/01/2020

Le Monde - 2019 a été la deuxième année la plus chaude dans le monde

Les cinq dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées, selon le service européen Copernicus sur le changement climatique.

2019 a été la deuxième année la plus chaude dans le monde, concluant une décennie record, a annoncé mercredi 8 janvier le service européen Copernicus, qui décrit des signes « inquiétants » alors que l’Australie brûle et que les événements météo extrêmes se multiplient.

« 2019 a encore été une année exceptionnellement chaude, en fait la deuxième plus chaude dans le monde selon nos bases de données, avec de nombreux mois qui ont battu des records », a commenté dans un communiqué Carlo Buontempo, patron du service européen Copernicus pour le changement climatique (C3S).

Lire la suite
_________________
_________________

08:52 Publié dans Analyses | Lien permanent

12/01/2020

Miche Habhervé - ESS, Emploi, Formation, Insertion et bien d'autres choses.

Pour une politique jeunesse territoriale et éco-citoyenne. Mémorandum en vue des élections municipales par Philippe Labbé.

Nous relayons une nouvelle fois un texte de Philippe Labbé, destiné cette fois à inspirer les candidats aux municipales qui voudraient concevoir et conduire une politique pour la jeunesse

Côté cour, une jeunesse avachie, individualiste-hédoniste, frappée de troubles compulsifs obsessionnels avec son smartphone greffé à la main, cataloguée et caricaturée en « génération X, Y ou Z » ;  côté jardin une jeunesse debout qui se bat pour la démocratie dans de nombreux pays, bien plus mobilisée que ses aînés face à l’urgence écologique (« OK Boomer » [1]).

Lire la suite
_________________
_________________

08:53 Publié dans Analyses | Tags : abherve | Lien permanent

11/01/2020

5 séries économiques à scruter attentivement pour prédire 2020 [Alexandre Mirlicourtois]

Voici une série de 5 indicateurs « hors sentier battu » à suivre cette année. Des indicateurs qui nous en diront finalement plus sur l’année 2020 que la litanie de nos indicateurs macroéconomiques usuels. [...]

09:15 Publié dans Analyses, Vidéo | Lien permanent

09/01/2020

La Vie des idées - La retraite du Nord

À propos de : Alain Lefebvre, Macron le suédois, Puf

La référence au « modèle nordique » est une constante de la politique français particulièrement remise au goût du jour par Emmanuel Macron avec la réforme des retraites. Mais la comparaison des systèmes sociaux montre de profondes différences entre la France et la Suède.

En 2018, Alain Lefebvre publiait un livre au titre pour le moins surprenant : « Macron le Suédois ». L’auteur y soumettait de supposées inspirations nordiques du nouveau président (en réalité, plus souvent celles de certains de ses conseillers économiques attitrés) au test d’une analyse comparée avec certaines politiques menées en Scandinavie ces dernières décennies. Les ambitions de Macron dans les domaines de l’emploi, de la formation, des transports ou des retraites, par exemple, peuvent-elles être considérées utilement à l’aune des réformes entreprises en Suède ou au Danemark ? Ce benchmarking nordique est-il fondé, bien informé et susceptible d’apporter des réponses aux dilemmes du réformisme macronien, au confluent de la droite et de la gauche ? Alain Lefebvre, formé à l’ENA et longtemps conseiller social pour la diplomatie française en Europe du Nord, a une bonne expérience de ces pays. Il avait déjà publié un ouvrage en collaboration avec la sociologue Dominique Méda en 2006, dans un genre similaire, et qui s’intitulait « Faut-il brûler le modèle social français ? » (Seuil). La réflexion y croisait déjà les problématiques du marché du travail en France et en Scandinavie afin de voir ce qui pouvait être adapté, en particulier sur le marché de l’emploi et du point de vue de l’égalité de genre.

Lire la suite
_________________
_________________

17:48 Publié dans Analyses | Tags : macron | Lien permanent