Web Analytics

compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Analyses - Page 4

  • OFCE - COP 26 : les exigences de la transition juste, 10 novembre 2021,  par Éloi Laurent

    Parmi les thèmes nouveaux qui résonnent dans les halls et les couloirs de la COP 26 cet automne figure celui de la « transition juste ». Ainsi, le 4 novembre dernier, plusieurs chefs d’État et de gouvernement (dont ceux de l’Italie et du Royaume-Uni co-organisateurs mais aussi de la France, de la Commission européenne et des États-Unis) ont co-signé une « Déclaration sur la transition internationale juste ». Mais de quoi parle-t-ton, au juste ?

    Un éclaircissement sur la définition mais aussi sur les conditions de mise en œuvre de la transition juste est proposé dans le dernier Cahier de prospective de l’IWEPS, à commencer par la généalogie de cette notion.

    Lire la suite
    _______________________
    _______________________

  • Fondation Jean Jaurès - Les questions de genre et de lutte contre le sexisme dans le vote à la présidentielle

    Face à l’ascension dans les sondages d’un candidat aussi ouvertement misogyne qu’Éric Zemmour, la question se pose de savoir comment l’électorat féminin appréhende la candidature de l’auteur du Premier sexe (2006) et, plus largement, quel rôle vont jouer les enjeux relatifs aux droits des femmes et à la lutte contre le sexisme dans cette première campagne présidentielle de l’ère post-MeToo.

    Dans une pré-campagne souvent marquée par une concurrence entre hommes et femmes au sein de chaque camp (par exemple : Yannick Jadot versus Sandrine Rousseau pour la primaire EE-LV, Xavier Bertrand versus Valérie Pécresse pour la primaire LR, Éric Zemmour versus Marine Le Pen pour les nationalistes), on peut se demander si le genre des candidat·e·s joue encore un rôle dans un processus de décision électorale marqué cette année – il faut le rappeler – par des appels à « la virilité » (Jean-Marie Le Pen, le 30 juin 2021) ou des assertions selon lesquelles « les femmes n’incarnent pas le pouvoir » (Éric Zemmour sur BFM TV en mars 2013).

    Lire la suite
    _______________________
    _______________________

  • Terra Nova - La grande conversation 2022 : Entre espoir et désenchantement

    Par la Communauté citoyenne de la grande conversation 2022 et BVA
     
    Ils croient encore à l’élection présidentielle, même s’ils doutent des changements qu’elle est capable d’entrainer. Ils veulent un débat de fond et des projets et fustigent le « grand bazar » actuel. Ils attendent du prochain président de la République qu’il fasse preuve d’écoute et de proximité. Ils fuient la conflictualité des réseaux sociaux et privilégient les discussions politiques en famille ou entre amis. Les membres de la communauté citoyenne réunie et animée par BVA pour Terra Nova présentent, dans l’ensemble, un visage sérieux et concentré qui contraste souvent avec le fracas du débat politique. Interrogés plus spécifiquement lors de ce premier échange sur le pouvoir d’achat, ils révèlent les sous-jacents profonds de cette thématique qui ne sont pas toujours intuitifs…
     
    Lire la suite
    ___________________________
    ___________________________

  • Métropolitiques - L’urbanisme écologique : un nouvel impératif ?

    L’extension rapide des surfaces urbanisées affecte la biodiversité, homogénéise les paysages et transforme les modes de vie en raréfiant les expériences sensibles des milieux naturels. Ce dossier explore les réponses que les concepteurs d’espaces urbains peuvent apporter aux urgences écologiques et politiques.
     
    À l’échelle mondiale et depuis trois décennies, les surfaces urbanisées gagnent en moyenne 110 km² par jour, soit environ la superficie de la ville de Paris. D’ici 2030, leur étendue aura triplé par rapport à 2000, pour atteindre l’équivalent de deux fois celle de la France métropolitaine (Seto et al. 2012). À l’échelle de la France justement, cette expansion urbaine est particulièrement visible, et pas seulement autour des plus grandes métropoles, puisque les surfaces urbaines occupent désormais 22 % du territoire et hébergent 77 % de la population (Clanché et Rascol 2011).
     
    Lire la suite
    ______________________
    ______________________

  • LVSL - Bâtir les fondations d’un nouveau modèle français

    Comment appréhender les discours déclinistes qui gagnent l’univers médiatique ? Le pays est-il condamné à osciller entre le pessimisme réactionnaire des uns, selon qui tout ira nécessairement plus mal demain, et l’optimisme béat des autres ? À l’heure de la fin de l’histoire, de l’individualisme triomphant, de la mort des grands récits, c’est avant tout l’absence d’horizon commun qui a produit cette impasse. Si après-guerre la sécurité sociale et la reconstruction industrielle du pays ont fait office de modèle français, permettant aux citoyens de s’unir autour d’un idéal commun, rien n’est venu le remplacer lorsqu’il a progressivement été détricoté. C’est la thèse que défend David Djaïz dans son nouveau livre, Le nouveau modèle français (Allary Éditions), dont cet article est issu.

    Lire la suite
    _______________________
    _______________________

  • L'Express - Steven Pinker : "L'irrationalité actuelle ne signifie pas que notre espèce débloque"

    Le professeur à Harvard publie "Rationalité". En exclusivité, il explique comment, face aux complotismes et aux idéologies, tout le monde peut devenir un peu plus rationnel.

    Il est l'un des penseurs les plus influents de la planète. Psychologue cognitiviste et professeur à Harvard, Steven Pinker publie Rationalité (Les Arènes), un vibrant plaidoyer pour la raison dans une époque où la subjectivité est reine. En exclusivité pour L'Express, l'intellectuel préféré de Bill Gates, auteur des best-sellers La part d'ange en nous et Le triomphe des Lumières, explique comment la pensée critique a amené des progrès spectaculaires, pourquoi il ne faut pas désespérer de l'actuelle vague de complotisme et d'obscurantisme et de quelle manière, individuellement et collectivement, nous pouvons tous devenir plus rationnels. Entretien.  

    Lire la suite
    _______________________
    _______________________

  • Observatoire des inégalités - La pauvreté a augmenté depuis quinze ans

    Données 3 novembre 2021

    La France compte cinq ou neuf millions de pauvres, selon la définition adoptée. Après avoir atteint un point bas au début des années 2000, le nombre de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté augmente lentement. L’impact de la pandémie reste difficile à estimer.

    La France compte 5,2 millions de pauvres si l’on fixe le seuil de pauvreté à 50 % du niveau de vie médian [1] et 9,2 millions si l’on utilise le seuil de 60 %, selon les données 2019 (dernière année disponible) de l’Insee. Dans le premier cas, le taux de pauvreté (la part de personnes pauvres dans la population) est de 8,2 % et dans le second, de 14,6 %.

    Lire la suite
    _________________________
    _________________________

  • Terra Nova - La maîtrise de la demande d’électricité : un objectif à expliciter dans le débat présidentiel

    Le débat présidentiel clarifiera-t-il les choix à faire dans les années qui viennent en matière d’énergie ? Nucléaire, énergies renouvelables : des clivages très marqués se dessinent mais la politisation des débats n’aide pas à apprécier les arguments dans un sens ou l’autre. Avant même de se décider pour une source d’énergie ou l’autre, il faut clarifier un point qui reste peu débattu : notre consommation d’énergie va-t-elle augmenter dans les 30 années à venir ? On sait que pour respecter les accords de Paris, il faut électrifier les usages, c’est-à-dire nous passer des hydrocarbures émetteurs de gaz à effet de serre. Mais quelle sera l’ampleur de cette électrification ? Nous ouvrons le débat avec cette contribution, qui sera discutée par plusieurs interventions aux regards complémentaires, sinon contradictoires.
     
    Lire la suite
    ___________________
    ___________________

  • La Vie des Idées - Les réseaux de l’environnement

    À propos de : Claire Weill, Petite et grande histoire de l’environnement. Konrad von Moltke (1941-2005), éditions Museo

    L’imposante biographie que Claire Weil consacre à Konrad von Moltke est l’occasion de décrire les processus qui ont permis de mettre les enjeux environnementaux sur l’agenda politique des instances internationales et européennes.

    Normalienne et ingénieure des ponts, Claire Weill, après avoir créé une équipe de recherche à l’École des Ponts et chaussées et enseigné à l’université de Marne La Vallée, entend en 1999 s’orienter dans l’action en faveur d’une reconnaissance internationale des enjeux environnementaux. Elle rejoint ainsi l’Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI) créé en 2002 à l’initiative de Laurence Tubiana. C’est là qu’elle rencontre Konrad Von Moltke avec qui elle aura de multiples occasions de collaborer. Elle était encore en relation avec lui au sujet du projet de règlement européen REACH (Enregistrement, évaluation et autorisation des produits chimiques) lorsqu’il meurt en 2005. Elle s’est alors s’engagée dans une longue enquête pour illustrer le parcours de Konrad, associant à l’étude des archives, celle des textes qu’il a écrits et des entretiens avec ses collaborateurs. On a, avec l’imposante biographie qu’elle lui consacre, le résultat d’un travail méticuleux, agréablement écrit, et fort instructif. Relater l’histoire personnelle de Konrad von Moltke offre en effet à Claire Weill l’occasion de décrire les processus qui ont permis de mettre les enjeux environnementaux sur l’agenda politique des instances internationales et européennes.

    Lire la suite
    _______________________
    _______________________

  • Alternatives Economiques - Emissions de carbone : de vertigineuses inégalités mondiales, Martin Anota

    Les inégalités économiques et le changement climatique sont, peut-être, les deux plus grands défis auxquels l'Humanité fait actuellement face et, insidieusement, ces deux problèmes tendent à s’exacerber mutuellement. D’un côté, le changement climatique va probablement creuser les inégalités économiques aussi bien entre les pays qu’en leur sein [Burke et Diffenbaugh, 2019]. De l’autre, les inégalités économiques compliquent la mise en œuvre de politiques d’atténuation des émissions de gaz à effet de serre.

    Dans un nouveau document de travail du Laboratoire sur les inégalités mondiales, Lucas Chancel (2021) s'est penché sur la distribution mondiale des émetteurs de gaz à effet de serre entre 1990 et 2019. Son analyse montre que les inégalités mondiales d’émissions de carbone sont fortes et durables, malgré le fait que les pays émergents aient connu une forte croissance économique ces dernières décennies. Si un être humain émettait en moyenne 6,6 tonnes de CO2 en 2019, les émissions moyennes variaient grandement d’une région à l’autre à travers le monde : elles s’élevaient à 1,6 tonne en Afrique subsaharienne, soit déjà un niveau insoutenable pour espérer maintenir la hausse des températures en-deçà des 1,5 °C, contre 20,8 tonnes en Amérique du Nord, soit six fois plus que ce qui serait possible pour maintenir la hausse des températures à 2 °C (cf. graphique 1).

    Lire la suite
    ______________________________
    ______________________________

  • Non Fiction - «Trop de fonctionnaires», une obsession ? Entretien avec Emilien Ruiz

    Dans cet entretien, Emilien Ruiz, historien et professeur assistant à Sciences Po, évoque ses recherches portant sur le poids de la fonction publique en France depuis la fin du XIXe siècle.

    Nonfiction : Votre ouvrage propose une mise en perspective historique d'une « obsession française » (selon vos termes), celle du trop grand nombre de fonctionnaires, thème classique des campagnes présidentielles mais qui fait assez rarement l'objet de mesures drastiques malgré des annonces parfois tonitruantes des candidats. En quoi cette rengaine du « trop de fonctionnaires » constitue-t-il une spécificité française ?

    Lire la suite
    ______________________
    ______________________