Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2018

La Vie des idées - La nouvelle puissance chinoise, Entretien avec Juliette Genevaz

Lors du XIXe congrès du Parti communiste chinois en octobre 2017, Xi Jiping a révélé une vision ambitieuse et idéologique de l’avenir de la Chine. Juliette Genevaz revient ici sur la particularité de ce modèle politique et sur les objectifs de développement économique et de politique étrangère.

La Vie des idées : Quel bilan faites-vous du premier mandat de Xi Jinping ?

Juliette Genevaz : Xi Jinping marque un retour à l’idéologie. Lors du XIXe congrès du Parti communiste chinois (PCC), il a fait inscrire sa pensée dans la Constitution de la Chine. Il ne s’agit pas là de rhétorique : Xi a une vision politique pour les 30 ans à venir. Dans la tradition maoïste, la vision de Xi s’articule autour d’une contradiction, celle qui oppose l’aspiration des riches à une vie meilleure à celle des pauvres à gagner plus d’argent. Les moins fortunés ne peuvent pas suivre le même chemin que ceux qui forment aujourd’hui la classe moyenne parce que la croissance économique qui a permis la formation de cette nouvelle classe a également engendré les maux qui l’affligent : taux très élevé de pollution et privatisation forcenée de l’éducation et de la sécurité sociale. Sous Xi Jinping, le Parti communiste chinois (PCC) a pris acte des graves conséquences de 30 ans de croissance économique tous azimuts. Pour pallier les problèmes qui se posent à la société chinoise (inégalité, allongement de la durée de vie, faible natalité, niveaux dangereux de pollution), le gouvernement de Xi Jinping propose de changer de politique industrielle pour mettre l’accent sur l’innovation et les secteurs économiques de pointe.

Lire la suite
________________
________________

22:30 Publié dans International | Tags : chine, genevaz, xi jinping | Lien permanent

14/05/2018

Mediapart, Fabien Escalona - À propos d’ «Un populisme à l’italienne?», de Jérémy Dousson

Jérémy Dousson propose de mieux comprendre le Mouvement 5 étoiles, à travers un récit de son ascension dans le système partisan italien, et une radiographie de son programme, de son électorat et de son organisation.

.... Le mérite de l’ouvrage de Jérémy Dousson est double. D’une part, il restitue bien les circonstances ayant entouré la naissance du M5S, fondé par l’humoriste Beppe Grillo et l’entrepreneur du numérique Gianroberto Casaleggio. Sans occulter les ambiguïtés et les dérives potentielles du mouvement, il rappelle que les électeurs italiens ont de bonnes raisons de s’insurger contre les grands partis de gouvernement qui alternent ou se coalisent depuis un quart de siècle.

Lire la suite
__________________
__________________

11:50 Publié dans International | Tags : mouvement 5 étoiles | Lien permanent

23/04/2018

Le Nouveau Magazine Littéraire - Viktor Orban, les raisons d'un succès

Le Fidesz — formation d’extrême droite menée par le premier ministre Viktor Orban — a largement remporté les élections législatives en Hongrie, le 8 avril dernier. Comment expliquer un tel triomphe ? Analyse de Pierre Verluise, docteur en géopolitique à l’Université de Paris IV – Sorbonne.

Dès 2011, il était possible de se demander si une « démocrature » se mettait en place en Hongrie, un an après la victoire du Fidesz aux législatives d’avril 2010. Dès 2012, les tensions entre l’Union européenne et le Premier ministre hongrois étaient manifestes. Quelques estocades sur des points techniques plus que politiques n’ont pas suffit à le ramener sur le chemin de l’Etat de droit. En s’écartant inéluctablement des valeurs de l’Union européenne telles qu’elles sont définies dans l’article 2 du traité sur l’UE, Viktor Orban a brillamment remporté – pour la troisième fois consécutive – les élections législatives du 8 avril 2018. Auréolé d’un taux de participation élevé, il fait un bras d’honneur à tous les promoteurs des valeurs de l’UE. Sauf imprévu, il pourrait être à la tête du gouvernement jusqu’en 2022. 

Lire la suite
____________________
____________________

22:30 Publié dans International | Tags : orban | Lien permanent

22/04/2018

Le Monde - Les sociaux-démocrates allemands élisent pour la première fois une femme présidente

Elue lors du congrès du SPD, dimanche, Andrea Nahles devra présider une formation qui gouverne avec ses adversaires, les conservateurs

Un de plus… Pour la cinquième fois en un an, le Parti social-démocrate d’Allemagne (SPD) se réunit en congrès, dimanche 22 avril. Cette fois, le rendez-vous a lieu à Wiesbaden (Hesse), près de Francfort. L’ordre du jour comporte un seul point : l’élection du nouveau président de la formation, ou plutôt de sa nouvelle présidente, puisque seules deux femmes se disputent le poste : Andrea Nahles, 47 ans, chef de file du groupe SPD au Bundestag, et Simone Lange, 41 ans, maire de Flensburg (Schleswig-Holstein), petite ville du nord de l’Allemagne située à la frontière avec le Danemark.
 
Lire la suite
______________________
______________________

16:05 Publié dans International | Tags : nahles, spd | Lien permanent

21/04/2018

Fondation Jean Jaurès - Balkans occidentaux : vers une intégration au sein de l’Union européenne ?

Que penser du document portant sur la stratégie pour l’élargissement vers les Balkans occidentaux, produit par la Commission européenne au mois de février 2018 ? Loïc Trégourès, chargé d’enseignement à l’Institut catholique de Paris, spécialiste des Balkans, et Sébastien Gricourt, directeur de l’Observatoire des Balkans de la Fondation Jean-Jaurès, reviennent sur les différents éléments de ce document. Fixant à la fois un horizon et posant les bases d’une nouvelle stratégie, la Commission européenne rappelle la nécessité des pays candidats à s’aligner notamment sur la politique étrangère de l’Union européenne et à respecter l’État de droit.

11:50 Publié dans International, Vidéo | Tags : tregoures, gricourt | Lien permanent

20/04/2018

Le Vent se lève - Argentine, l’ère des Kirchner : retour critique sur une « décennie gagnée »

L’Amérique latine en question – Au fil du mois de mars, Le Vent Se Lève met à l’honneur l’Amérique latine à travers une série d’articles et d’entretiens. Pour mieux saisir l’ampleur des bouleversements politiques et sociaux qui agitent les pays latinoaméricains, et afin de poser un regard nuancé sur les expériences progressistes aujourd’hui remises en cause de part et d’autre du continent, nous avons souhaité croiser les points de vue de rédacteurs, de chercheurs et d’acteurs politiques.

Par Baptiste Mongis  –  Dans la poursuite du « virage à droite » des gouvernements d’Amérique latine, un esprit de vengeance d’obédience libérale, tendance réactionnaire, flotte dans les pays ayant conduit durant la dernière décennie des politiques « progressistes » ou plus radicalement « bolivariennes », comme l’a décrit le Monde Diplomatique de décembre 2017 à propos du Brésil1], et celui de février 2018 au sujet de l’Équateur[2]

Lire la suite
____________________
____________________

22:30 Publié dans International | Tags : kirchner, argentine | Lien permanent

10/04/2018

Xerfi - Les entreprises italiennes face à la globalisation [Lynda Dematteo]

Xerfi Canal a reçu Lynda Dematteo, anthropologue, chargée de recherche  au CNRS, pour parler des difficultés des entreprises italiennes face à la globalisation dans le cadre du Printemps de l'économie 2018.

11:51 Publié dans International, Vidéo | Tags : lynda dematteo | Lien permanent

04/04/2018

Le Vent se lève - « March for Our Lives » : la génération post-2001 se soulève contre le port d’armes

Premier mouvement social de masse du mandat de Donald Trump, la March for Our Lives est aussi la plus grande manifestation anti-armes à feu de l’histoire des États-Unis. La mobilisation est d’ores et déjà historique, et couronnée de succès en Floride, où la législation a été modifiée. Mais au-delà de la question des armes, le 24 mars a des allures d’acte de naissance pour une nouvelle génération politique.

Les images étaient impressionnantes, samedi 24 mars, à Washington. 800 000 personnes sont descendues dans les rues de la capitale américaine pour réclamer un contrôle plus strict de la vente d’armes à feu dans le pays. Des mobilisations similaires ont eu lieu un peu partout aux États-Unis : 850 villes concernées, pour un million et demi de manifestants en tout. Le mouvement « March for Our Lives » (littéralement, « marcher pour nos vies ») est déjà à inscrire dans les livres d’histoire comme la plus grande manifestation anti-port d’armes de l’histoire américaine.

Lire la suite
____________________
____________________

22:35 Publié dans International | Tags : march for our lives | Lien permanent

12/03/2018

Le Vent se lève - HEGEMON épisode 1 : Emission spéciale sur les élections italiennes

A la suite des élections du 5 mars 2018, nous vous proposons une émission spéciale pour comprendre ce qui s'est passé en Italie. Avec Christophe Ventura et Romaric Godin, présentée par Salomé Saqué et Lenny Benbara. Chroniqueuses : Maëlle Gélin et Marie Lucas.

11/03/2018

Fondation Jean Jaurès - Au-delà des échecs : quelles perspectives pour la gauche en Amérique latine ?

La défaite récente du candidat soutenu par la gauche à la dernière élection présidentielle au Chili constitue un nouvel échec pour la gauche en Amérique latine. Si la gauche est multiple en Amérique latine, tant dans ses orientations idéologiques que dans ses pratiques du pouvoir, elle subit dans son ensemble depuis plusieurs années – l’Uruguay faisant exception – de nombreux revers électoraux (Argentine, Chili, Honduras – dans des conditions très contestables), mais aussi le « coup d’État constitutionnel » au Brésil, ou encore les grandes difficultés que rencontrent les autorités en place (Bolivie, Équateur, Venezuela). Quelles analyses et perspectives peut-on tirer de cette situation générale ? Un débat réunit :
- Carlos Ominami, président honoraire de Chile 21 et ancien ministre,
- Jean Mendelson, ancien ambassadeur,
- Jean-Jacques Kourliandsky, directeur de l’Observatoire de l’Amérique latine de la Fondation.

14:37 Publié dans International, Vidéo | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent