Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2018

Le Vent se lève - Comment la Révolution Citoyenne d’Equateur a été trahie – Entretien avec Guillaume Long

Français de naissance, Guillaume Long a étudié en Grande-Bretagne avant de rejoindre la « Révolution Citoyenne » d’Équateur comme ministre sous plusieurs gouvernements dirigés par Rafael Correa. Il a notamment été ministre des Affaires Etrangères en 2016-2017, lors d’une des phases les plus tendues de l’affaire Julian Assange. Cet entretien est l’occasion pour lui de revenir sur les acquis, les erreurs et les perspectives de la « Révolution Citoyenne » ; sur le cas Julian Assange, et les orientations géopolitiques du gouvernement équatorien ; sur la politique mise en place par le gouvernement de Lenín Moreno ; et sur la nouvelle vague néolibérale et pro-américaine qui balaye l’Amérique latine.

Lire la suite
__________________
__________________

11:51 Publié dans International | Tags : guillaume long | Lien permanent

21/11/2018

Le Vent se lève - Jon Trickett (Labour) : « La classe politique essaie de persuader les gens de rester dans l’Union européenne en usant de la peur »

Jon Trickett est député travailliste de la circonscription de Hemsworth, qui regroupe d’anciennes villes minières du Nord de l’Angleterre, depuis 1996. Son profil détonne face aux autres députés travaillistes issus de la classe moyenne : ayant arrêté l’école à 15 ans puis repris des études dans le supérieur, il deviendra, entres autres, plombier et arrivera en bleu de travail au conseil de la ville de Leeds après sa première élection en 1984. Opposé à la guerre d’Irak et au renouvellement de l’arsenal nucléaire, Trickett s’impose en une vingtaine d’années comme une des figures de l’aile gauche du Labour, à contre-courant du blairisme.

Membre du cercle proche de Jeremy Corbyn, il fait partie du shadow cabinet [NDLR, gouvernement fantôme] depuis l’élection de ce dernier à la tête du parti en 2015 et s’occupe notamment des questions de stratégie électorale et de réforme constitutionnelle. Se présentant dans un très bon français, il nous a reçus en septembre 2018 à Liverpool, en marge du congrès annuel du Labour.

Lire la suite
___________________
___________________

20:45 Publié dans International | Tags : jon trickett, labour, brexit | Lien permanent

La Vie des idées - Les élections en Bavière - L’échec de la stratégie droitière de la CSU

La défaite historique de la CSU en Bavière signe l’échec incontestable du tournant identitaire pris par ce parti dont l’assise électorale était incontestée depuis 1945. Preuve que la récupération des thèses anti-immigration n’est pas la solution pour endiguer l’extrême droite.

La Christlich-Soziale Union (CSU) a subi le 14 octobre 2018 une défaite historique en Bavière, Land dans lequel elle était hégémonique depuis 1945. C’est le signe d’un échec manifeste de sa politique de réappropriation du discours radical de droite. En juin dernier, le ministre de l’Intérieur, Horst Seehofer, ancien ministre-président de la Bavière et président de la CSU, sommait la chancelière Angela Merkel d’adopter des positions plus droitières dans le domaine de l’asile. En défendant un programme hostile à l’immigration et un discours proche de celui de l’Alternative für Deutschland (AfD), le ministre de l’Intérieur s’était fixé pour objectif de récupérer, lors des élections de son Land, l’électorat perdu au profit du parti radical de droite aux élections fédérales de 2017.

Lire la suite
___________________
___________________

17:45 Publié dans International | Tags : csu | Lien permanent

17/11/2018

Fondation Jean Jaurès - Brésil : l’extrême droite au pouvoir !

Suite à l’inquiétante élection à la présidence de la République brésilienne de Jair Bolsonaro, et face aux nombreuses interrogations que soulève l’arrivée au pouvoir de l’extrême droite, la Fondation Jean-Jaurès a demandé à Gaspard Estrada, directeur de l’OPALC (Observatoire politique de l’Amérique latine et des Caraïbes) - Sciences Po, et à Jean-Jacques Kourliandsky, directeur de l’Observatoire de l’Amérique latine de la Fondation, de livrer leur analyse.

17:50 Publié dans International, Vidéo | Tags : bolsonaro | Lien permanent

09/11/2018

Le Monde - L'appel à l'aide d'un ex-interprète afghan de l’armée française

Ancien interprète de l’armée française, l’Afghan Abdul Razeq Adeel a monté une association et se bat en France pour sauver ses anciens collègues. Menacés sur place par les Talibans et Daech, car ils ont « collaboré avec les forces d’occupation », 700 civils ont travaillé avec les forces françaises présentes en Afghanistan de 2002 à 2014. Aujourd’hui, beaucoup d’entre eux cherchent par tous les moyens à gagner leur visa pour l’Hexagone.

17:58 Publié dans International | Lien permanent

08/11/2018

Le Monde - Qui est Ocasio-Cortez, la plus jeune élue du Congrès américain ?

11:50 Publié dans International | Tags : ocasio-cortez | Lien permanent

07/11/2018

Le Monde - Midterms : des démocrates perdants mais prometteurs

Andrew Gillum, en Floride, ou Beto O’Rourke, au Texas : ces deux candidats démocrates ont échoué à battre leur adversaire républicain pour un poste de gouverneur, de représentant ou de sénateur au Congrès, lors des élections de mi-mandat. Portés par des sondages encourageants, ces candidats charismatiques incarnaient l’espoir d’une « vague bleue » démocrate. Sans succès. Encore inconnu du grand public il y a deux ans, Beto O’Rourke, ex-rockeur punk de 46 ans, n’est pas passé loin de l’exploit : avec 48,3 % des voix contre 50,9 %, il échoue de justesse à ravir son siège de sénateur du Texas au poids lourd républicain Ted Cruz. Andrew Gillum, soutenu par Barack Obama en personne et proche de Bernie Sanders, a également perdu l’un des duels les plus scrutés des midterms : la course pour le siège de gouverneur de Floride. Premier candidat noir à ce poste en Floride, il affrontait le républicain Ron DeSantis, partisan déclaré du président Trump et sous le coup d’accusations de racisme. Ron DeSantis l’a finalement emporté sur le fil par 49,8 % des voix contre… 49 %.

20:50 Publié dans International, Vidéo | Tags : midterms | Lien permanent

04/11/2018

Un groupe de rap défie la junte militaire en Thaïlande

Dans son clip, publié sur Youtube, le groupe Rap Against Dictatorship critique ouvertement la junte militaire thaïlandaise au pouvoir depuis un coup d’Etat en 2014. Corruption, népotisme, manque de transparence, suppression de la liberté d’expression, privilèges accordés aux plus riches… les rappeurs évoquent les sujets qui font mal.

Ce genre de critique du pouvoir est rare dans le pays. En Thaïlande, porter atteinte à l’image du pays est, en effet, puni de prison au nom de la « stabilité nationale ». Ce clip reflète le ras-le-bol de la population à l’égard des généraux et de leurs pratiques liberticides. La vidéo a déjà été vue plus de 22 millions de fois en une semaine. La police a d’abord menacé le groupe de rap et ceux qui osaient partager le clip.

Mais face à la popularité de la chanson, les militaires n’ont pu empêcher sa diffusion. En s’affichant tolérants, ils veulent éviter de se mettre à dos une partie de leur futur électorat. En effet, des élections libres doivent se tenir en Thaïlande en février 2019. L’armée compte s’y présenter comme un parti politique légitime. C’est en partie pour ça qu’ils laissent les rappeurs s’exprimer. Malgré les élections à venir, la Constitution devrait permettre à l’armée de continuer à garder le pouvoir directement ou indirectement.

30/10/2018

Le Vent se lève - Le 27 octobre 1922, Mussolini et ses "chemises noires" marchaient sur Rome.

11:41 Publié dans Histoire, International | Tags : mussolinie | Lien permanent

27/10/2018

Le Vent se lève - Élections présidentielles brésiliennes : comment expliquer l’émergence de l’extrême-droite ?

Le premier tour de l’élection présidentielle brésilienne a donné lieu à des résultats extrêmement polarisés. Jair Bolsonaro (PSL), celui que l’on surnomme le « Trump Brésilien », est arrivé en tête avec 46,03% des votes exprimés. Il devra affronter au second tour l’ancien préfet de São Paulo, Fernando Haddad (PT) qui a totalisé 29,28% des suffrages.


Que proposent les deux candidats en tête ?

Jair Bolsorano, ancien militaire de 63 ans quasi-inconnu de la scène politique brésilienne il y a encore un an, s’est fait remarquer tout au long de la campagne présidentielle pour ses propos racistes, homophobes et misogynes. Il est parvenu à convaincre l’électorat grâce à un discours ultra-conservateur et populiste.

Lire la suite
___________________
___________________

11:49 Publié dans International | Tags : bolsonaro | Lien permanent