Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

International - Page 4

  • Euractiv - Nucléaire : l’Allemagne et l’Italie illustrent le fossé qui se creuse dans l’UE

    Dans le même week-end, le chancelier Olaf Scholz a réaffirmé que le nucléaire n’avait pas sa place dans le bouquet énergétique du pays, tandis que l’Italie s’est engagée à accélérer son intégration afin de réduire les coûts, de sauver l’économie et de favoriser la transition verte.

    L’inclusion du nucléaire par la Commission européenne comme source d’énergie verte dans le règlement sur la taxonomie a mis en évidence les divisions à travers l’Europe. Les États membres se chamaillent sur la question de savoir si cette source d’énergie peut réellement être considérée comme verte et durable.

    Lire la suite
    ________________________
    ________________________

  • Elections législatives en Espagne : gauche et droite au coude-à-coude après le dépouillement de deux tiers des suffrages

    Le ministère de l’intérieur projetait, dimanche soir, 132 sièges pour le Parti populaire et 126 pour le Parti socialiste du président du gouvernement sortant, Pedro Sanchez. Le parti d’extrême droite Vox, crédité de 33 sièges, arrive en troisième position.

    Lire la suite
    ----------------
    ________________

  • Le Grand Continent - Le vote utile fera-t-il l’élection en Espagne ? dernier sondage exclusif

    À quelques jours d’élections générales encore très incertaines, le Partido Popular (PP) de Feijóo et le PSOE de Sanchez pourraient-ils bénéficier d’une logique de vote utile. C’est en tout cas ce que suggère le tout dernier sondage avant leur interdiction demain. Jean-Yves Dormagen, président-fondateur de Cluster17, décrypte cette bataille au centre. 

    Le sondage réalisé entre le 12 et le 14 juillet 2023 par Cluster17 confirme que l’Espagne est engagée dans une dynamique de vote utile qui favorise les deux principaux partis du pays : le PP à droite et le PSOE à gauche. Entre notre sondage réalisé entre le 30 juin et le 1er juillet et cette nouvelle étude, le PP a gagné 1,2 points et le PSOE 1,7 points. Dans le même temps, leurs principaux concurrents, VOX pour le PP et Sumar pour le PSOE ont perdu respectivement : 0,7 et 1 point. Cette dynamique est donc, pour l’instant, contenue, mais elle doit être observée de près, car si ces tendances devaient s’amplifier dans les derniers jours de campagne, elles pourraient aboutir à des scores plus élevés que prévus pour le PP et le PSOE — et donc mécaniquement plus faibles que prévus pour VOX et, peut-être plus encore Sumar.

    Lire la suite
    ______________________
    ______________________

  • Le Vent se léve - « Nous voulons faire avancer le projet d’une Espagne républicaine, plurinationale et démocratique » – Entretien avec Lilith Verstrynge

    Alors que le gouvernement espagnol dirigé par le socialiste Pedro Sánchez affiche une politique ambitieuse sur le plan social ces dernières années, notamment grâce à ses partenaires de la gauche radicale, les élections municipales du 28 mai dernier en Espagne ont été marquées par une percée de la droite. Un temps divisée entre Podemos et Sumar, nouvelle formation menée par la charismatique ministre du Travail Yolanda Díaz, la gauche espagnole a finalement trouvé un accord de rassemblement le 9 juin dernier. Cet accord, obtenu à l’issue de dures négociations, devrait permettre d’éviter que la droite n’obtienne la majorité absolue aux élections générales convoquées le 23 juillet prochain par le chef du gouvernement. Dans ce contexte, nous nous sommes entretenus avec Lilith Verstrynge, ancienne directrice de la rubrique Politique du Vent Se Lève, désormais secrétaire d’État à l’Agenda 2030 au sein du gouvernement espagnol et secrétaire à l’organisation de Podemos. Elle figure également sur la liste présentée à Barcelone par Sumar-En Comú Podem. Dans cet entretien, elle revient sur la situation politique espagnole, le bilan social du gouvernement Sánchez, sa fonction au sein du gouvernement, les élections à venir ou encore les relations franco-espagnoles.

    Lire la suite
    ________________________
    ________________________

  • Le Vent se léve - Yolanda Diaz face aux obstacles

    Le 2 avril, Yolanda Díaz, vice-première ministre espagnole et ministre du Travail, a confirmé sa décision de se présenter comme candidate à la présidence lors des élections générales qui doivent être convoquées pour novembre 2023. La candidate a annoncé sa volonté lors d’un rassemblement bondé à Madrid, où sa nouvelle plateforme Sumar (« Additionner ») a rassemblé deux fois plus de personnes qu’il n’y avait de places dans le stade. La décision de Díaz a été chaleureusement accueillie avec le soutien du Parti communiste d’Espagne (PCE), de la gauche verte (Equo, Alliance verte). La plupart des partis régionalistes de gauche du pays étaient également présents, des membres de Cataluña en Comùn dirigés par la maire de Barcelone, Ada Colau, à la force dominante de la gauche alternative valencienne, Compromís. Cependant, l’événement a été marqué par l’absence notable de Podemos, dont la position dominante ne semble plus être tenue pour acquise au sein de la gauche alternative espagnole.

    Lire la suite
    _______________________
    _______________________

  • États-Unis / Chine : une confrontation inscrite dans le XXe siècle

    Les tensions actuelles entre la Chine et les États-Unis sur de nombreux dossiers dont Taïwan s'inscrivent dans un siècle de relations complexes.

    Taïwan, les rivalités maritimes et spatiales ou encore la question des droits de l’homme sont autant de thèmes abreuvant l’idée d’un conflit inéluctable entre les États-Unis et la Chine. Pour saisir cette rivalité, il convient de sortir de clés de lecture occidentalo-centrées pour retrouver le sens de certains conflits du XXe siècle au prisme sino-américain. L’historien Pierre Grosser revient ainsi dans son dernier ouvrage sur ce duel mais rappelle aussi l’importance de la guerre de Corée, la violence des conflits qui se sont déroulés en Asie au cours de la guerre froide et le caractère protéiforme de cet affrontement.

    Lire la suite
    ________________________
    ________________________

  • Euractiv - Loi contre la déforestation : les militants applaudissent une journée « historique » 20 avr. 2023

    Le Parlement européen a voté mercredi (19 avril) en faveur d’un règlement historique visant à garantir que les produits vendus dans l’UE ne proviennent pas de terres déboisées ou dégradées.

    Le règlement de l’UE sur les produits exempts de déforestation s’applique au bétail, au cacao, au café, à l’huile de palme, au caoutchouc, au soja et au bois. Il couvre également des produits tels que le cuir, le chocolat, le charbon de bois et le papier imprimé, qui ont été fabriqués à partir de ces matières premières.

    Le soutien du Parlement a été quasi unanime et la nouvelle loi a été adoptée par 552 voix contre 44 e t 43 abstentions.

    Lire la suite
    ________________________
    ________________________

  • Le Vent se léve - Vers un défaut de paiement des États-Unis ?

    Le bras de fer qui oppose Démocrates et Républicains pour relever le plafond de la dette inquiète de manière croissante les marchés financiers. En cas d’échec des négociations, les États-Unis pourraient faire défaut, provoquant une crise financière mondiale susceptible d’entraîner une grave récession. La situation découle pourtant d’un problème purement politique, qui n’a aucun lien avec des fondamentaux économiques et financiers.

    La presse économique internationale et les milieux financiers ne parlent plus que de ça : le spectre d’un défaut de paiement des États-Unis. Le gouvernement fédéral américain a en effet atteint le plafond de dette publique autorisé par le Congrès, relevé à 31381 milliards de dollars en décembre 2021. Dans un courrier remis aux parlementaires, Janet Yellen, ancienne présidente de la FED et désormais secrétaire au Trésor de l’administration Biden (l’équivalent du ministre des Finances) estime que le gouvernement ne sera plus en mesure d’honorer ses obligations dès le 1er juin.

    Lire la suite
    ________________________
    ________________________

  • Euractiv - Une coalition socialistes-conservateurs est une mauvaise option pour la Grèce, selon un eurodéputé SPD

    Une collaboration entre les socialistes et les conservateurs pour former un gouvernement de coalition en Grèce après les élections du 21 mai ne serait pas une bonne option pour le pays méditerranéen, surtout après le scandale des écoutes téléphoniques qui secoue la politique grecque depuis des mois, a déclaré l’eurodéputé allemand Udo Bullmann à EURACTIV Allemagne lors d’un entretien.

    Les Grecs voteront lors d’une élection difficile à prédire le 21 mai, et il devient de plus en plus incertain que les partis puissent former un gouvernement.

    Les trois principaux partis en lice sont le parti au pouvoir, Nouvelle Démocratie (PPE), le principal parti d’opposition de gauche, Syriza (Gauche de l’UE), et les socialistes (Pasok — S&D).

    Lire la suite
    ________________________
    ________________________

     

  • Le Grand Continent - L’Europe est-elle prisonnière du mythe Habsbourg ? une conversation avec Caroline de Gruyter et Helen Thompson

    Les parallèles entre l'empire des Habsbourg et l'Union européenne sont troublants. Lorsqu'on étend la comparaison aux grands contextes géopolitiques, ils deviennent même inquiétants. La construction européenne s'est-elle structurellement enfermée dans un héritage qui parasite — voire condamne par avance — son destin politique ? 

    Pourriez-vous nous donner un bref aperçu de l’histoire de l’empire des Habsbourg ? Quels sont les moments clés ou les caractéristiques qui se prêtent à une comparaison avec la situation actuelle ?  

    Caroline de Gruyter

    Je ne suis pas une experte de l’Empire des Habsbourg ; je suis plutôt une experte de l’Europe — de l’Union Européenne, même ; mais en vivant à Vienne pendant quelques années, il y a environ 10 ans, j’ai identifié de nombreuses caractéristiques dans l’Empire des Habsbourg qui m’ont intéressé. Il a existé pendant plusieurs siècles, en couvrant de grandes parties de l’Europe centrale et même de l’Europe de l’Est. Pendant son existence, il s’est étendu de la frontière suisse jusqu’à une partie de ce qui est aujourd’hui l’Ukraine occidentale.

    Lire la suite
    ____________________
    ____________________

  • Le vent se léve - Europe sociale : aux origines de l’échec

    « Trahison » ? Facteurs structurels ? Les causes de l’échec du projet d’« Europe sociale », porté haut et fort par la gauche durant les années 1970, ont fait couler beaucoup d’encre. C’est l’objet de l’ouvrage d’Aurélie Dianara, Social Europe : the road not taken (Oxford University Press, 2022), issu de sa thèse. Elle met en évidence la difficulté du contexte européen dans lequel François Mitterrand parvient au pouvoir, marqué par le mandat de Margaret Thatcher et une volte-face des sociaux-démocrates allemands. Surtout, elle souligne l’absence de soutien populaire à l’idée d’Europe sociale défendue par les socialistes français, qui fut déterminante dans son abandon. Dès lors que François Mitterrand acceptait de poursuivre la construction européenne sur une voie libérale, elle ne devait plus en dévier… Par Aurélie Dianara, traduction d’Albane le Cabec.

    Lire la suite
    __________________________
    __________________________