Web Analytics

compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

International - Page 5

  • Le Grand Continent - La Chine face à la prochaine pandémie vue par Rao Yi Doctrines de la Chine de Xi | Épisode 28

    Alors que la Chine tente de tourner la page de la politique zéro-Covid en 2023, Rao Yi, neurobiologiste et président de l'Université médicale de Pékin, fait le bilan du système de santé publique chinois. Il propose surtout des pistes de réflexion pour améliorer les pratiques en matière de santé publique avec une certitude : la Chine doit entreprendre les réformes institutionnelles nécessaires pour pouvoir faire face à la prochaine pandémie.

    Rao Yi (né en 1962) est neurobiologiste et président de l’Université médicale à Pékin. Il a étudié et travaillé aux États-Unis pendant quelques années avant de revenir en Chine, avec un parcours respecté — en tant que scientifique mais aussi en tant qu’administrateur.

    Le texte traduit ici1 a été publié sur The Intellectual le 8 décembre 2022 — plateforme qui, en termes de contenu, peut ressembler à Scientific American — alors que la Chine commençait à revenir sur sa politique zéro-Covid. L’article de Rao est marquant par l’impatience qu’il exprime. Il ne parle pas des « succès glorieux » des batailles passées de la Chine contre la pandémie, et ne mentionne même pas le changement de politique sanitaire.

    Lire la suite
    ______________________
    ______________________

  • Le Vent se léve - Une « rénovation » en Bolivie ?

    Les élections nationales boliviennes de 2020 ont marqué le retour du Mouvement vers le socialisme (MAS) au pouvoir après sa destitution par un coup d’État en 2019. Depuis cette victoire, le chef d’État Luis Arce fait face à une nouvelle campagne de déstabilisation. Il tente d’afficher l’unité de sa coalition politique malgré la montée de discordances internes. Face à lui, les forces d’extrême-droite sont plus divisées que jamais. Les fractures historiques que connaît le pays – entre les villes et la campagne, les masses indigènes et les élites, les médias, universités et classes moyennes d’un côté et les confédérations paysannes et syndicats ouvriers de l’autre, les capitalistes agro-industriels, pétroliers et financiers et le prolétariat informel en plein essor – ne trouvent plus d’articulation politique évidente dans ces deux camps situés aux antipodes de l’échiquier politique. Par Jeffery Webber, traduction Albane le Cabec.

    Lire la suite
    ________________________
    ________________________

  • France Culture - Le pouvoir iranien voit dans les manifestants une menace existentielle et un complot de l’étranger

    Après la mort de la jeune Mahsa Amini, victime de la police des mœurs pour avoir porté son foulard de travers mi-septembre 2022, l’Iran a été secoué de manifestations régulières pour dénoncer la mainmise religieuse des mollahs. Mais au fil des semaines, le pouvoir, surpris dans un premier temps, a repris le dessus. La répression a gagné en intensité à partir de début 2023 avec des arrestations et exécutions en nombre. Conséquence : six mois plus tard, la contestation s’effiloche. Le slogan des manifestants, "Femme, vie, liberté" porte des revendications intolérables pour le régime iranien, qui voit les manifestants comme une menace existentielle, voire un complot de l’étranger.

  • Fondation Jean Jaurès - La victoire d’Elly Schlein : une surprise, des espoirs, des questions

    À la suite de l’échec sévère de la gauche en général, et du Parti démocrate (PD) en particulier, aux dernières élections législatives italiennes de septembre 2022, une nouvelle secrétaire du PD a été élue fin février 2023, Elly Schlein. Alexandre Chabert analyse la campagne interne ainsi que son issue, et s’interroge sur les défis à relever pour la nouvelle dirigeante d’un parti en fort déclin.

    Les élections législatives italiennes du 25 septembre 2022 se sont soldées par une cinglante défaite pour la coalition de centre-gauche et, singulièrement, pour le Parti démocrate (PD). Si la victoire de la droite était prévisible, les résultats que le PD recueille à la Chambre des députés (19,07% des suffrages exprimés) comme au Sénat (18,96%) n’en sonnent pas moins comme un lourd désaveu pour la formation dirigée par Enrico Letta depuis 2021. Tout en demeurant sans conteste la principale force de la coalition de centre-gauche et le deuxième parti politique d’Italie, le PD obtient néanmoins des résultats inférieurs de deux à trois points au regard de ce que les derniers sondages, réalisés quinze jours avant le vote, laissaient présager.

    Lire la suite
    _________________________
    _________________________

  • Le Grand Continent : Meloni renforcée dans les urnes mais embarassée par son allié Berlusconi

    Le résultat des élections régionales en Italie renforce la coalition de droite dirigée par Giorgia Meloni. Les victoires dans le Latium et la Lombardie, les deux régions les plus peuplées du pays avec 15 millions d’habitants, confirment l’hégémonie de Fratelli d’Italia, de la Ligue et de Forza Italia dans ces élections. La droite gouverne aujourd’hui dans 14 des 18 régions qui élisent directement le président avec un système majoritaire.....

    Pour l’opposition, la défaite est claire. Les électeurs qui n’étaient pas convaincus de voter pour la coalition de droite se sont retrouvés face à un tableau politique incohérent : en Lombardie, le Parti démocrate et le Mouvement 5 étoiles ont présenté un candidat commun, tandis que les centristes ont fait cavalier seul ; dans le Latium, c’est le contraire qui s’est produit : les centristes et le PD se sont alliés, tandis que le Mouvement 5 étoiles a fait cavalier seul. Dans les deux cas, l’alliance élargie « Pd+autres » n’a même pas atteint 35 %, et rien ne permet de penser qu’une coalition plus large aurait pu changer le résultat électoral.

    Lire la suite
    ______________________
    ______________________

  • Le Grand Continent - Le plan de paix de Zelensky

    L’Ukraine de Zelensky veut la paix : voici ses conditions.

    Nous traduisons pour la première fois en français le document présenté au G20 par le président ukrainien. Un texte clef, à lire et commenter.

    Dans un discours exposant en dix points un plan de paix, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé mardi les grandes économies du G20 réunies en Indonésie à renforcer leur leadership et à mettre fin à la guerre que mène la Russie dans son pays. Nous publions les extraits qui peuvent servir de base à ce document.

    Lire la suite
    _________________________
    _________________________

  • Iran : la révolte s'étend, les mollahs s'inquiètent - Reportage #cdanslair 21.11.2022

    Plus de deux mois après la mort de Mahsa Amani, le mouvement iranien ne cesse de prendre de l’ampleur, malgré la répression féroce du régime et les balles. Un vent de contestation qui loin de s’éteindre commence à provoquer des dissensions au sein du régime alors que les quelques vidéos tournées par des Iraniens qui nous parviennent ces derniers jours sont stupéfiantes.

    Ainsi samedi une foule immense a participé aux funérailles d’un enfant de neuf ans, Kian Pirfalak, dont la mort indigne le peuple iranien. Le régime a tenté d’accréditer l’idée qu’il avait été tué par des « terroristes armés » et que l’attaque avait été revendiquée par l’organisation Etat islamique – ce que le groupe djihadiste n’a jamais fait. Mais cette version est réfutée par la mère de la victime. Cette dernière a expliqué que Kian revenait de l'école en voiture avec son père, qui tentait de se frayer un chemin à travers une manifestation, quand des membres des forces de sécurité en civil circulant à moto ont tiré. L’enfant est décédé, son père est grièvement blessé.

  • Le vent se léve - Luisa Alcalde : « La prise de conscience du pouvoir des travailleurs a rendu le retour au statu quo impossible »

    Quel est le bilan du gouvernement d’Andrés Manuel Lopez Obrador (AMLO) en termes de réformes économiques et sociales ? Chef d’État le plus populaire de l’histoire récente du Mexique, celui-ci porte à son actif une hausse continue des salaires, une lutte effective contre le travail informel et un retour de l’État dans certains secteurs stratégiques. À l’étranger, la gauche apprécie ses prises de position hétérodoxes en matière diplomatique – comme l’offre d’asile à Julian Assange ou la « politique de la chaise vide » au dernier Congrès des Amériques pour protester contre l’exclusion de Cuba et du Venezuela. D’anciens soutiens l’accusent cependant d’avoir trahi ses promesses de rupture avec le modèle dominant, et de reconduire l’essentiel du paradigme néolibéral. Nous avons rencontré Luisa Alcalde, secrétaire d’État au Travail du gouvernement mexicain depuis 2018. Entretien réalisé par Anne-Dominique Correa, traduction par Marielisa Cerrón

    Lire la suite
    _______________________
    _______________________

  • La Vie des idées - La démocratie américaine au défi du pluralisme identitaire

    Entretien avec Hakeem Jefferson
     
    Les États-Unis connaissent un recul de la démocratie, affirme Hakeem Jefferson qui appelle à de profondes réformes institutionnelles comme l’augmentation du nombre de juges à la Cour suprême ou la répartition du Sénat américain en fonction de la population des États.

    La Vie des idées : Que nous apprend la recherche empirique sur l’état de la démocratie américaine aujourd’hui ? Y a-t-il de bonnes raisons de s’inquiéter de son avenir ?

    Hakeem Jefferson : Les politologues réfléchissent depuis longtemps à l’état de la démocratie dans les différentes régions du monde. Les spécialistes de la politique comparée, en particulier, se sont intéressés à l’état de la démocratie dans le monde. Il est peut-être, malheureusement, nouveau que ces mêmes chercheurs aient jugé nécessaire de réfléchir à l’état de la démocratie américaine.

    Hakeem Jefferson est professeur adjoint de sciences politiques à l’université de Stanford, où il est également affilié au Center for Comparative Studies in Race and Ethnicity et au Stanford Center for American Democracy. Hakeem Jefferson a été boursier du CASBS en 2021-2022.

    Lire la suite
    _________________________
    _________________________

  • Le Vent se léve - Christophe Ventura : « Lula ne compte pas montrer patte blanche à Washington »

    Pedro Castillo, Gabriel Boric, Gustavo Petro… la gauche enchaîne les victoires en Amérique latine, comme il y a deux décennies. La victoire de Lula au Brésil en octobre prochain pourrait constituer un tournant majeur pour le sous-continent. Pour autant, l’Amérique latine redevient-elle un centre de contestation au néolibéralisme comme elle le fut ? Pour analyser le cycle qui s’ouvre, nous nous entretenons avec Christophe Ventura, directeur de recherche à l’IRIS (Institut de relations internationales et stratégiques), responsable du programme Amérique latine/Caraïbe et de l’Observatoire électoral 2022 de l’Amérique latine. Il publiera, le 6 octobre 2022, Géopolitique de l’Amérique latine, Editions Eyrolles, Paris, 2022. Entretien mené par Keïsha Corantin et Vincent Ortiz.

    Lire la suite
    ______________________
    ______________________

  • Le vent se lève - Trump bientôt en prison, ou de retour à la Maison-Blanche ?

    Pour la première fois de l’Histoire des États-Unis, la résidence d’un ancien président a été perquisitionnée par le FBI. Cet acte explosif a enflammé l’opinion publique et ravivé les spéculations portant sur les ennuis judiciaires de Donald Trump. Le Parti républicain a dénoncé une instrumentalisation de la Justice tandis que le procureur général Merrick Garland (équivalent du Garde des Sceaux en France, nommé par Joe Biden à la tête du Department of Justice dont dépend le FBI) a défendu cette décision historique en affirmant que nul n’est au-dessus des lois. Si les démocrates semblent se féliciter de cette démarche, elle présente de nombreux risques politiques pour des gains potentiels encore peu évidents. Elle intervient à moins de trois mois des élections de mi-mandat, alors que Donald Trump évoquait l’imminence de l’annonce de sa candidature à la présidentielle de 2024.

    Lire la suite
    ____________________________
    ____________________________