Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/11/2016

Le Monde - Mort de Fidel Castro : « Ce qui reste de la révolution cubaine, c’est aujourd’hui sa répression »Par Renée Fregosi (Philosophe, directrice de recherche en science politique à l'université Paris-III-Sorbonne-Nouvelle)

Pour la philosophe et politologue Renée Fregosi, le mythe de la belle révolution tropicale a la vie dure. La « réussite » du régime castriste est bien davantage idéologique que matérielle.

La mort de Fidel Castro, qui affirmait volontiers « Je suis la révolution », conduit tout naturellement à s’interroger sur la fin de son régime. Comme son « lider máximo », l’agonie de la révolution cubaine est bien longue. En dissonance avec les éloges en faveur de la Cuba castriste notamment en France, en Russie et au Venezuela chaviste, rappelons l’anecdote signalée par Marcel Niedergang (1922-2001) dans l’un de ses derniers articles en 2001 (repris par Le Monde du 26 novembre) : au fameux slogan « Le socialisme ou la mort ! » proclamé par le régime sur les murs de La Havane, des opposants ont répondu courageusement en écrivant furtivement « Quelle différence ? »

Car ce qui reste de la révolution cubaine, c’est aujourd’hui essentiellement sa répression. Dès les premiers mois après la prise de La Havane en 1959, avait commencé l’épuration au sein de l’opposition démocratique au dictateur Batista et parmi les compagnons mêmes des Castro (comme Huber Matos, comandante dans la Sierra, condamné à vingt ans de prison).

Lire la suite
____________________
____________________

21:00 Publié dans International | Tags : castro, fregosi | Lien permanent

17/11/2016

Le Monde - Aux Etats-Unis, le Parti démocrate face à l’offensive des progressistes

Après la défaite face à Donald Trump, la gauche du parti entend tourner la page Clinton et dénonce un parti devenu une machine à collecter des fonds.
 
..... Bernie Sanders, de retour au Sénat, a été plus direct. Il a tonné contre un mouvement plus préoccupé de lever des fonds auprès « des riches, dans les cocktails » que de l’Amérique d’en-bas. Le parti a besoin d’un « réexamen fondamental », a-t-il exigé. Au total, Mme Clinton a collecté 972 millions de dollars (908 millions d’euros) pour sa campagne, dont 56 % auprès de gros donateurs. Elle a elle-même participé à 400 événements de levée de fonds. « Le parti actuel est devenu une gigantesque machine à collecter des fonds, déplore l’économiste Robert Reich, ancien ministre de Bill Clinton. Soit il fait le ménage, soit nous lançons un troisième parti. »
 
Lire la suite
___________________
___________________

26/10/2016

Election et démocratie au Tchad en 2016 : l’analyse de Mahamat Alhabo (PLD)

Comme dans nombre de pays africains, la dernière élection présidentielle au Tchad, le 10 avril 2016, n’avait rien de transparent. Idriss Déby, au pouvoir depuis 1990, a été annoncé réélu dès le premier tour. Mahamat Alhabo, secrétaire général du PLD, un des principaux partis de l’opposition démocratique, ancien ambassadeur et ancien ministre, revient sur cette élection et analyse la situation politique actuelle dans son pays.

21:56 Publié dans International, Vidéo | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

11/10/2016

Telos - Mort du PSOE? Benoît Pellistrandi 3 octobre 2016

Dimanche 25 septembre, Basques et Galiciens étaient appelés à renouveler leur parlement régional. Au Pays basque, 1,7 million d’électeurs étaient convoqués, 2,2 en Galice, soit presque 4 millions (11% du corps électoral national). La participation a été de 60% au Pays basque et de 63,7% en Galice.

Depuis 1980, la participation moyenne aux onze élections régionales basques est de 65,8% avec un record de 79% en 2001 et un plus bas de 59,7% en 1994. On était donc dans une fourchette basse. Le Parti Nationaliste Basque (PNV) qui a gouverné de 1980 à 2009 et depuis 2012 a gagné avec 37,7% des voix, suivi de EH-Bildu – des indépendantistes proches de l’ETA – (21,2%), de Podemos (14,8%), des socialistes (11,9%) et du Parti Populaire (10,1%).

En Galice, la participation moyenne est de 59,7% depuis 1981 (dix scrutins régionaux). Avec un taux de 63,7% on est cette fois-ci dans une fourchette haute qui dit la capacité de mobilisation du Parti Populaire dans ce fief électoral tenu par Manuel Fraga de 1989 à 2005 et depuis 2009 par Alberto Núñez Feijoo. Le PP a obtenu 47,5% des voix, Podemos (sous l’étiquette En Marea) 19%, le Parti Socialiste de Galice 17,9% et les nationalistes galiciens (de gauche) 8,3%.

Lire la suite
__________________
__________________

08:30 Publié dans International | Tags : psoe | Lien permanent

16/01/2016

Le Monde - Pologne, la victoire des perdants de la transition démocratique

La crise dans laquelle est plongée la Pologne depuis l’adoption de deux lois très controversées sur le Tribunal constitutionnel et les médias publics a soudainement replacé l’Europe centrale au centre de l’attention des médias internationaux, près de vingt-cinq ans après son basculement vers la démocratie. Alors que le caractère négocié de la démocratisation avait donné lieu au néologisme de « réfolution » contractant réforme et révolution, selon la formule restée célèbre de l’historien britannique Thimoty Garton Ash, les hésitations pour décrire la situation polonaise actuelle montrent que les transformations postcommunistes ne cessent de défier les catégories les plus familières de l’analyse des crises politiques. Les labels n’ont en effet pas manqué : « coup d’Etat », « dérive autoritaire », évolution « à la hongroise ».
 
Frédéric Zalewski enseigne à l’Université de Paris Ouest Nanterre. Il travaille sur la période post-communiste en Pologne.

Lire la suite
____________________
____________________

00:05 Publié dans International | Tags : frédéric zalewski | Lien permanent

03/01/2016

Le Mouvement Commun : L'invitée internationale - Michela Marzano

00:05 Publié dans International | Tags : mouvement commun | Lien permanent

12/09/2015

Ifigheneia KAMTSIDOU AGPG SYRIZA à Marennes 2015

13:00 Publié dans International, Vidéo | Tags : kamtsidou, marennes, syriza | Lien permanent

10/09/2015

Pablo Iglesias : "François Hollande aurait dû être plus courageux devant l'Allemagne"


Pablo Iglesias : "François Hollande aurait dû... par franceinter

13:07 Publié dans International, Vidéo | Tags : pablo iglesias, podemos | Lien permanent

18/08/2015

Géopolitique : "Le pouls s'accélère au Parti travailliste britannique"


Géopolitique : "Le pouls s'accélère au Parti... par franceinter

15:13 Publié dans International | Tags : parti travailliste | Lien permanent

16/07/2015

La Tribune - Grèce : la vraie nature du troisième mémorandum

Le rapport du FMI sur la viabilité de la dette grecque a été perçu comme un « soutien » aux demandes de restructuration d'Alexis Tsipras. Mais son mérite n'est pas là. Il met au jour avec une clarté bienvenue le nœud des six derniers mois de négociations, et pourquoi, au final, ces dernières se sont achevées par une reddition de la Grèce. Ce que le FMI répète (il en est convaincu depuis longtemps), c'est que sans travail sérieux sur le poids de l'endettement public grec, aucun accord n'est réellement raisonnable. Or, quoi qu'on en dise ici ou là, rien ne laisse présager que Berlin accepte d'ouvrir sérieusement le dossier dans les prochains mois, bien au contraire. L'accord du 13 juillet sur la dette ressemble aux engagements pris en novembre 2012 : vagues et sans doute faits pour être oubliés rapidement.

Lire la suite
______________
______________

15:00 Publié dans International | Lien permanent