Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/09/2017

Slate - Code du travail: comment Hollande a lancé la révolution Macron

Sans la loi portée par Myriam El Khomri sous le quinquennat Hollande, la marche aurait été trop haute pour faire passer la réforme du code du Travail voulue par Emmanuel Macron.

Les contempteurs de François Hollande qui soutiennent aujourd’hui la politique d’Emmanuel Macron ont vite oublié que, sans la loi portée par Myriam El Khomri dans le gouvernement de Manuel Valls, la réforme du code du travail à laquelle la ministre Muriel Pénicaud et le chef du gouvernement Edouard Philippe ont travaillé tout l’été n’aurait pas pu être menée. N’en déplaise aux laudateurs du président qui se complaisent encore dans le Hollande-bashing, la loi Travail de 2016 a ouvert la voie aux ordonnances qui doivent être adoptées le 22 septembre et introduiront cette réforme. Sans cette première étape, la marche aurait été trop haute pour que la concertation menée avec les syndicats eût pu être menée sans éviter le clash.

Lire la suite
_________________
_________________

07/09/2017

L'Obs - Hollande: les idées socialistes "ont besoin d'un parti fort pour les exprimer"

François Hollande a estimé mercredi que les idées socialistes avaient "besoin d'un parti fort pour les exprimer", rappelant que lui-même n'avait pas l'intention de s'investir dans la reconstruction du PS.

"C'est à une génération nouvelle, à ceux qui ont exercé aussi des responsabilités, y compris dans mon gouvernement, de faire en sorte que l'idée socialiste puisse être portée", a déclaré l'ancien président, en marge d'un déplacement à la Station F (Paris XIIIe), où sont hébergés les bureaux de sa fondation "La France s'engage".

Lire la suite
__________________
__________________

24/08/2017

François HOLLANDE : "Je n' abandonne pas la vie politique"

23/08/2017

Hollande fait la leçon à Macron : "Pas illégitime qu'un chef de l'État cherche à s'exprimer" - Faure

20/08/2017

Le Lab - Pendant ce temps, François Hollande reçoit "tous ceux qui vont jouer un rôle" dans le Congrès du PS

HOLLANDE OF CARDS - François Hollande avait prévenu : malgré sa décision de ne pas briguer un second mandat, il n'avait aucunement l'intention d'arrêter définitivement la politique. Et même s'il observe POUR LE MOMENT une période de réserve et se refuse à tout commentaire sur les débuts de la présidence Macron, l'ancien chef de l'État n'en est pas moins politiquement actif en sous-main. Notamment en ce qui concerne la tambouille socialiste, dont il fut le grand *synthétiseur* des années durant.

Lire la suite
__________________
__________________

22/07/2017

Marianne - Comment Hollande a voulu éjecter deux membres de la nouvelle direction du PS

François Hollande n'a pas dit son dernier mot avec Solferino. En témoigne ses demandes pour que le frondeur Jean-Marc Germain et l'ancien proche de Manuel Valls, Luc Carvounas, ne fassent pas partie de la nouvelle direction collégiale du PS. Jean-Christophe Cambadélis ne l'a pas écouté.

Lire la suite
____________
____________

Le Parisien - La nouvelle vie de François Hollande

LE PARISIEN MAGAZINE. Deux mois après avoir quitté l’Elysée, l’ancien président, 62 ans, est bien occupé. En quête d’un appartement dans la capitale, il garde un oeil sur le PS et un autre sur la fondation qu’il vient de lancer. A Paris et en Corrèze, ses proches racontent.

Lire la suite
____________________
____________________

Huffington Post - Le vrai-faux retour "un peu étrange" de François Hollande

Retiré de la vie politique, l'ancien président doit s'exprimer pour la première fois ce vendredi soir à Arles.

François Hollande serait-il lui aussi un amateur de cartes postales? Retiré de la vie politique depuis son départ de l'Elysée, l'ancien premier secrétaire du Parti socialiste s'est astreint à la réserve qui s'impose traditionnellement aux anciens chefs de l'Etat. Discret et soucieux de ne pas interférer sur le quinquennat qui s'amorce, le prédécesseur d'Emmanuel Macron n'est apparu que dans le cadre de cérémonies officielles, comme la commémoration des victimes de l'attentat de Nice le 14 juillet dernier. Et il n'a généralement pris la parole que pour rendre hommage à des personnalités disparues, telles Max Gallo ou Simone Veil, ou saluer le retour sur terre de l'astronaute Thomas Pesquet.

Lire la suite
____________________
____________________

21/07/2017

Les petits conseils de François Hollande au Parti socialiste

Même s'il s'est éloigné de la vie politique depuis son départ de l'Elysée, François Hollande garde toujours un œil sur le Parti socialiste. Et distribue quelques conseils. 

Le jour d'après. Le Parisien magazine raconte ce vendredi la nouvelle vie de François Hollande depuis son départ de l'Elysée. Entre sa recherche de logements à Paris et en Corrèze et son futur rôle de président dès la rentrée dans la fondation "La France s'engage", censée promouvoir des initiatives innovantes, l'ancien chef d'Etat n'a pas le temps de s'ennuyer. Dans le magazine, on y a apprend aussi que, bien que retiré de la vie politique, François Hollande suit de très près l'actualité du Parti Socialiste. Après la débâcle de la présidentielle et des législatives, l'ancien chef d'Etat entend d'ailleurs bien jouer un rôle dans le redressement du parti.

Lire la suite
____________________
____________________

16/06/2017

Jean Glavany sur la capacité d'incarnation d'Emmanuel Macron "Emmanuel Macron a plus incarné la République en un mois que Hollande en 5 ans"


Jean Glavany sur la capacité d'incarnation d... par franceinter

09/06/2017

Comment Macron a doublé Hollande ? C à vous - 02/06/2017

06/06/2017

Le Monde - Dix-huit jours après la passation des pouvoirs, François Hollande sort du silence

L’ancien président a rompu ses vœux de silence pour regretter la décision de Donald Trump de quitter l’accord de Paris.

Un bref communiqué, envoyé tard dans la soirée, jeudi 1er juin, et relayé par SMS par son ancienne attachée de presse, la sénatrice PS des Pyrénées-Atlantiques, Frédérique Espagnac. « Donald Trump a pris une décision funeste pour les Etats-Unis », y assène François Hollande, dans la foulée de la décision du président américain de se retirer de l’accord de Paris sur le climat. Pour l’ancien chef de l’Etat, qui a fait de la COP21 l’un des fleurons de son bilan, ce retrait « ne suspend pas l’accord ».
 
Lire la suite
_________________
_________________

02/06/2017

"La dernière année du quinquennat de François Hollande a été catastrophique" Julien Dray (01/06/2017)


"La dernière année du quinquennat de François... par radioclassique

16/05/2017

Les décodeurs du Monde - François Hollande laisse-t-il le pays dans une situation meilleure qu’en 2012 ?

Après avoir quitté l’Elysée, l’ancien chef de l’Etat s’est félicité devant ses soutiens de laisser la France dans un meilleur état qu’elle ne l’était il y a cinq ans. Qu’en est-il ?

A peine a-t-il quitté l’Elysée que l’heure est au bilan. Un an après le « ça va mieux » qu’il avait martelé au printemps 2016, François Hollande n’en démord pas : « Je laisse un pays dans un état bien meilleur que celui que j’ai trouvé », a-t-il affirmé devant ses fidèles, réunis au siège du Parti socialiste, rue de Solférino, à Paris.

Il y a un an, il faisait déjà référence à la situation économique du pays. L’augmentation de la croissance ou l’amélioration de la santé des entreprises laissait croire à une embellie, après un quinquennat marqué par une croissance atone et un chômage record. Mais la reprise de l’économie restait très fragile. L’année qui vient de s’écouler a cependant confirmé la tendance. Tour d’horizon chiffré de l’économie à la fin du quinquennat Hollande.

Lire la suite
____________________
____________________