Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/09/2019

L'Invité d'Hubert Coudurier : Bernard Poignant

L'ancien maire de Quimper et conseiller de François Hollande Bernard Poignant était cette semaine l'invité d'Hubert Coudurier sur Tébéo. Il y défend notamment le bilan de l'ancien président, malmené ces dernières semaines

20:50 Publié dans Vidéo | Tags : pignant, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

PS - Crise dans les urgences - Question de Sylvie Tolmont

18:00 Publié dans Vidéo | Tags : ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

Les parlementaires PS « refusent la mort annoncée du train de fret Perpignan-Rungis »

16:10 Publié dans Vidéo | Tags : ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

11/09/2019

Journées parlementaires d'Avignon - Discours d'Olivier Faure

10/09/2019

Bernard Cazeneuve, invité d'honneur de la fête de la rose à Maraussan

PS - Loi Mobilités : le Parti socialiste demande le retrait de l’article 20 écrit par les lobbies et de véritables droits pour les travailleurs « ubérisés »

Les discussions parlementaires sur la loi d’orientation des mobilités (LOM) doivent reprendre mardi 10 septembre à l’Assemblée nationale ; le même jour, l’Institut Montaigne présentera à nouveau son rapport consacré aux travailleurs des plateformes. Mais les révélations de l’hebdomadaire Marianne ont jeté le trouble sur les intentions réelles de ce texte.

Selon Marianne, son principal auteur a été jusqu’en 2018 responsable des relations publiques de la plateforme de livraison de repas Stuart et le rapport a très largement inspiré le nouvel article 20 de la loi, rédigé avec l’encre des lobbyistes de l’assurance et des dirigeants desdites plateformes.

Sous couvert de garantir de nouveaux droits à ces travailleurs ubérisés à travers des « chartes de bonnes conduites » facultatives, cet article vise en réalité à protéger les plateformes contre le risque d’une requalification en contrat de travail : le gouvernement ayant clairement choisi de protéger ces entreprises plutôt que leurs travailleurs !

Au regard du contenu et des conditions de rédaction de cet article, le Parti socialiste demande son retrait immédiat et le retour à des discussions et négociations permettant de faire émerger un texte spécifique plus équilibré et donc plus favorable aux travailleurs.

Le Parti socialiste appelle à des mesures d’urgence visant à garantir aux travailleurs des plateformes une rémunération minimale et décente de leur travail (sur la base du Smic), un socle de protection sociale et davantage de sécurité dans leur relation à la plateforme (préavis de cessation d’activité et dialogue social). Nous demandons également de nouvelles mesures pour lutter contre le recours aux faux indépendants, notamment par le biais d’une régulation accrue du statut d’auto-entrepreneur.

Le développement de l’économie numérique peut et doit se réaliser sans engendrer un nouveau sous-prolétariat du XXIe siècle et constituer ainsi un cheval de Troie dans notre modèle social.

09/09/2019

Sélection des élites : agir contre les déterminismes sociaux [Najat Vallaud-Belkacem]

Xerfi Canal a reçu Najat Vallaud-Belkacem, Directrice générale « Global Affairs » d’Ipsos group, Directrice de la collection «Raison de plus» chez Fayard et Professeur associée à Sciences Po, ancienne Ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, ancienne Ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, pour parler de l'ascenseur social.

17:55 Publié dans Vidéo | Tags : najat, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

07/09/2019

Interpellation/Réaction | Julia Cagé et Olivier Faure

Julia Cagé, économiste et lauréate du Prix Pétrarque de l'Essai France Culture-Le Monde pour son livre "Le prix de la démocratie", a présenté à Olivier Faure deux de ses propositions, voici ses réactions

06/09/2019

PS - Soutien aux mobilisations citoyennes pour défendre les droits du Parlement britannique

Le Parti socialiste apporte son entier soutien aux forces citoyennes et politiques mobilisées au Royaume-Uni face au coup de force de Boris Johnson contre les droits du Parlement britannique et, en premier lieu, son soutien à ses camarades travaillistes qui sont à la pointe de ce combat.

Pour les socialistes, il s’agit d’un coup de force antiparlementaire, l’un des premiers actes d’un premier ministre qui signale ainsi qu’il est minoritaire dans son pays et dans son parti. On ne doit pas laisser Boris Johnson engager une sortie à marche forcée de l’Union européenne.

D’ailleurs, le Parlement britannique ne s’est pas laissé museler et il a fait prévaloir la démocratie sur l’autoritarisme.

Ainsi le Brexit, qui débuta par les mensonges des europhobes de Nigel Farage, se poursuit-il par les atteintes à la démocratie des conservateurs de Boris Johnson ; le Brexit se révèle être une impasse diplomatique, un danger social et une crise politique.

Plus que jamais le peuple britannique et ses représentants doivent garder la maîtrise de leur destin et le droit de décider du principe et des modalités du Brexit.

Bernard Cazeneuve "doit avoir sa place" dans la reconquête du PS, selon Patrick Kanner