Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

biden

  • Pour empêcher la réélection de Donald Trump 10 % des Américains se diraient favorables à la violence. Le contexte d’une attaque en 5 graphiques inédits

    La tentative d’assassinat de l’ancien président des États-Unis lors d’un meeting à Butler, en Pennsylvanie, s’inscrit dans un contexte de polarisation extrême, caractérisée par le retour de la violence politique à gauche et à droite. Entre détention d'armes, tentatives d'insurrection et théories du complot, les États-Unis sont-ils sur le bord d’une explosion politique ?

    Tendances et données à partir d’une étude du Chicago Project on Security & Threats de l’Université de Chicago. 

    Lire la suite
    __________________________
    __________________________

  • Le Grand Continent - La doctrine Lighthizer, au cœur de la géopolitique de Donald Trump

    Aux États-Unis, le président Biden est sur le point d’imposer des tarifs à 100 % sur les voitures électriques chinoises. À l’ère de la sécurité économique, une nouvelle présidence Trump changerait-elle vraiment la donne ? Selon Renaud Lassus, cela ne fait pas de doute. Après avoir étudié pendant plusieurs mois Robert Lighthizer, son principal conseiller sur le commerce et la mondialisation — qu’on appelle à Washington « the consigliere » et « the enforcer » — il dresse le portrait géopolitique d’une figure clef, encore trop méconnue en Europe. 

    Lire la suite
    __________________________
    __________________________

  • Le Grand Continent - Trump, Biden et la matrice protectionniste américaine

    Sous Biden, la guerre commerciale a continué par d’autres moyens.

    Une inertie s’installe. S’il est réélu, elle se poursuivra. Mais si c’est Trump qui l’emporte en novembre, le tournant protectionniste pourrait considérablement s’accélérer. Jusqu’où l’Union peut-elle tenir ? Une étude et 5 graphiques clefs pour faire le point. 

    Pour étudier en profondeur la rivalité qui structure le monde, nous publions chaque semaine un nouvel épisode de notre série au long cours « Capitalismes politiques en guerre ». Abonnez-vous au Grand Continent et recevez toutes nos études, cartes et données.

    Sous Trump d’abord, sous Biden ensuite, la position du gouvernement américain à l’égard du commerce international a clairement évolué vers le protectionnisme. Cette nouvelle attitude américaine — sceptique à l’égard de la libéralisation des échanges et de l’idée que ces derniers auraient un effet mutuellement bénéfique — avait abîmé les relations de Washington avec ses alliés occidentaux sous Trump. Elles restent endommagées sous Biden.

    Lire la suite
    ___________________________
    ___________________________

  • Euractiv : Un an après, le plan climat de Joe Biden continue de susciter des remous à l’étranger

    Un an après son entrée en vigueur, le plan grand pour le climat (ou IRA) voulu par le président Biden commence à produire ses effets sur le sol américain mais suscite toujours de nombreuses inquiétudes auprès des principaux alliés en Asie comme en Europe.

    L’objectif du plan, qui comprend 370 milliards de dollars de subventions et réductions d’impôt est simple : permettre aux Etats-Unis de développer une industrie tant pour la production d’énergie propre que pour le développement des véhicules électriques.

    Ce plan est « la preuve que les Etats-Unis s’y mettent réellement », souligne Joshua Meltzer, chercheur à la Brookings Institution, alors que l’Union européenne (UE) et la Chine, notamment, soutenaient déjà leur transition énergétique.

    Lire la suite
    ______________________
    ______________________

  • Le Vent se léve - Vers un défaut de paiement des États-Unis ?

    Le bras de fer qui oppose Démocrates et Républicains pour relever le plafond de la dette inquiète de manière croissante les marchés financiers. En cas d’échec des négociations, les États-Unis pourraient faire défaut, provoquant une crise financière mondiale susceptible d’entraîner une grave récession. La situation découle pourtant d’un problème purement politique, qui n’a aucun lien avec des fondamentaux économiques et financiers.

    La presse économique internationale et les milieux financiers ne parlent plus que de ça : le spectre d’un défaut de paiement des États-Unis. Le gouvernement fédéral américain a en effet atteint le plafond de dette publique autorisé par le Congrès, relevé à 31381 milliards de dollars en décembre 2021. Dans un courrier remis aux parlementaires, Janet Yellen, ancienne présidente de la FED et désormais secrétaire au Trésor de l’administration Biden (l’équivalent du ministre des Finances) estime que le gouvernement ne sera plus en mesure d’honorer ses obligations dès le 1er juin.

    Lire la suite
    ________________________
    ________________________

  • Biden à mi-mandat : ces succès qui ont masqué les problèmes structurels [Olivier Passet]

    Comment caractériser le bilan à mi-mandat de Joe Biden ? Si l'on se fie à la surface des choses, le chômage est à son plus bas historique. En d'autres temps cela aurait suffi à qualifier de success-story cette première moitié du mandat démocrate. La job machine continue à tourner à plein, sur des rythmes supérieurs à 1 million sur 3 mois en septembre. [...]

  • LVSL - Élections de mi-mandat : les démocrates pris à leur propre piège

    Rattrapés par une situation économique préoccupante, les démocrates voient leurs espoirs électoraux s’évaporer à l’approche des élections de mi-mandat, pourtant déterminantes pour leur avenir. Depuis l’élection de Joe Biden, ils ont dépensé autant d’énergie à combattre la percée des « progressistes » liés à Bernie Sanders qu’à lutter pour des mesures ambitieuses en termes sociaux et environnementaux. Les électeurs, frappés de plein fouet par l’inflation et la récession économique, risquent de s’en détourner…

    Les traditionnelles élections de mi-mandat se tiendront le 8 novembre prochain aux États-Unis. L’ensemble de la Chambre des représentants du Congrès ainsi qu’un tiers du Sénat seront renouvelés, de même que 36 gouverneurs et les élus locaux (procureur général, ministre de l’Intérieur, parlements) de la majorité des États. 

    Lire la suite
    ________________________
    ________________________

  • Les mots forts de Karine Jean-Pierre, porte-parole de Joe Biden, pour réguler les armes à feu

    "Si avoir plus d'armes était la solution, l'Amérique serait le pays le plus sûr au monde. Mais nous ne le sommes pas", a lancé Karine Jean-Pierre lors d'un point presse sur la fusillade d'Uvalde, au Texas. Pour la porte-parole de Joe Biden, le Congrès américain doit maintenant agir.

  • Le Monde  - JO de Pékin : les Etats-Unis annoncent un boycott diplomatique de la compétition

    Washington fait ce choix en raison du « génocide et des crimes contre l’humanité en cours au Xinjiang ». La Chine avait prévenu qu’une telle annonce de la part des Etats-Unis la conduirait à prendre « des contre-mesures fermes ».

    Depuis des mois, le gouvernement américain cherchait la meilleure façon de se positionner à l’égard des Jeux olympiques (JO) d’hiver qui auront lieu à Pékin en 2022. Il a finalement choisi le boycott diplomatique : les Etats-Unis n’enverront aucun représentant diplomatique aux Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de Pékin en raison du « génocide et des crimes contre l’humanité en cours au Xinjiang », a annoncé la Maison Blanche lundi 6 décembre.

    Lire la suite
    _____________________
    _____________________

  • LVSL - Vers le triomphe de Bernie Sanders ?

    Le sénateur socialiste espère faire adopter le plan d’investissement de Joe Biden pour le social et le climat au Congrès fédéral, un projet de 4 000 milliards de dollars susceptible de transformer le pays. Le modèle social qui en découlerait, et les investissements dans la transition écologique associés, auraient un profond impact sur l’Amérique et au-delà. Mais le patronat, les intérêts financiers et leurs relais au sein du Parti démocrate livrent une intense bataille pour le faire échouer. Assistera-t-on au triomphe de Sanders ou à l’échec de Biden ?

    Lire la suite
    ___________________________
    ___________________________

     

  • Le Vent se lève -  Trump : vers un retour inexorable au pouvoir

     

    Loin d’avoir tourné la page du trumpisme, le Parti républicain redouble d’efforts pour permettre le retour au pouvoir du milliardaire, mettant en place des centaines de lois visant à affaiblir le processus électoral et les institutions. Au lieu de réagir à ce qu’ils dénoncent comme une attaque inédite contre la démocratie américaine, Joe Biden et le Parti démocrate semblent coincés dans une réalité alternative où les compromis bipartisans avec une opposition aux velléités putschistes doivent primer sur une action politique susceptible de protéger le fonctionnement des institutions.