Web Analytics

compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

passet

  • Faut-il rétablir l'Impôt sur la Fortune (ISF) ? [Olivier Passet]

    Pour ses détracteurs, l'ISF était cet impôt qui soulevait plus de questions et de problèmes qu'il n'en résolvait. La suppression de l'ISF et son remplacement par l'IFI en janvier 2018 a produit une décrue apparente de l'ordre de 3 milliards d'euros des entrées fiscales pour l'État. Appréhendé de façon brute et sommaire, c'est donc un cadeau de 3 milliards fait aux plus riches. [...]

  • Emmanuel Macron aura-t-il vraiment été le "Président des riches" ? Un premier bilan [O. Passet]

    À quelques mois des élections, quel est le bilan social du président que les critiques affublaient dès les premiers mois du sobriquet « président des riches » ? C'est un bilan difficile, disons-le, tant la crise covid a tout écrasé sur son passage, cassant le fil du cours des réformes que le président voulait mener coûte que coûte avant d'être rattrapé par le « quoi qu'il en coûte ». [...]

  • Idées d'été - 5 croyances économiques majeures démystifiées sous nos yeux [Olivier Passet]

    Au début de la crise sanitaire et du premier confinement, la stupeur face à l’inconnu a produit une fièvre spéculative sur le « monde d’après », comme un fantasme de navigateurs inquiets avant d’affronter la grande traversée. [...]

  • Les solutions simplistes des économistes face aux défis climatiques [Olivier Passet]

    Minimiser le dérèglement climatique, c’est l’enjeu numéro un de toute politique qui place l’intérêt général et les horizons longs au cœur de ses préoccupations. Le rapport Blanchard Tirole ne s’y trompe pas et parle de menace existentielle. Partant de là, il nous livre un consensus d’experts sur une palette d’instruments et de principes d’actions pour limiter le réchauffement [...]

  • L'économie française en pleine accélération [Olivier Passet]

    L'économie française a tenu en position défensive au premier semestre. Et les ménages comme les entreprises semblent aborder les trimestres avenir avec une flambée d'optimisme qui déjoue tous les pronostics. Après 14 mois de bâtons sanitaires dans les rouages de la production et de la distribution, de stop-and-go à répétition, avec une facture collective phénoménale qui fait craindre un remboursement douloureux, on aurait pu s'attendre à ce que les acteurs privés soient exsangues, inquiets ou sonnés. [...]

  • Les riches vont-ils devoir payer la facture de la crise ? [Olivier Passet]

    Une fois n'est pas coutume, intéressons-nous au sort des hyper et super riches, soit des 1 et 0,1% de la population en haut de la distribution des revenus et des patrimoines. Les années récentes, depuis le tournant de l'offre de François Hollande et encore plus avec l'élection d'Emmanuel Macron, leur ont été favorables. [...]

  • Ces économistes incapables de penser l'économie réelle... et désirable [Olivier Passet]

    La nouvelle bible de la raison politique en économie est sortie. Les grands défis économiques sous la direction d'Olivier Blanchard et de Jean Tirole. Avec en appui une commission où se bousculent les signatures les plus prestigieuses, nationales et internationales, de « courants intellectuels et politiques très divers » comme le signale d'entrée les deux rapporteurs. C'est le but de ce type de rapport. Faire autorité comme socle impartial des grands arbitrages de l'État. [...]

  • Le paradoxe du capitalisme actuel : une forte rentabilité à faible productivité [Olivier Passet]

    Le risque premier d’un régime prolongé de taux zéro, c’est de dégrader la qualité de l’investissement.  Cela pourrait expliquer le ralentissement de la productivité, du progrès technique et l’érosion du potentiel de croissance qui caractérise la plupart des économies développées. En somme, l’argent facile se transformerait en mal-investissement. [...]

  • Les régimes populistes-sécuritaires européens sont-ils plus efficaces ? [Olivier Passet]

    Le mot populisme est piégeant. Le terme s’impose à nous sans que l’on puisse véritablement en saisir le substrat doctrinal. Le mot est défini en creux, pour désigner tout mouvement qui s’écarte par la droite ou par la gauche de la catéchèse du « no alternative » des démocraties libérales qui impose le même train de réformes  quelle que soit la couleur politique des partis de gouvernement. [...]

  • 20 ans de transformation du grand capitalisme français [Olivier Passet]

    Le CAC40 a franchi le 2 juin 2021 la barre symbolique des 6500 points, renouant 20 ans et 9 mois plus tard, avec ses niveaux record de septembre 2000, sans franchir néanmoins la cime des 6922 points du 4 septembre 2000, record de clôture à ce jour inégalé. [...]