Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/12/2017

La Vie des Idées - Travailler, ou pas À propos de : Philippe Van Parijs et Yannick Vanderborght, Basic Income : A Radical Proposal for a Free Society and a Sane Economy, Harvard UP

Parfois discuté, rarement expérimenté, le revenu universel suscite des réserves : combien coûterait-il, et est-ce seulement légitime de rémunérer chacun de la sorte ? P. Van Parijs et Y. Vanderborght expliquent que ces critiques, faibles, masquent trop souvent les avantages économiques, sociaux, humains qu’on peut escompter de cette mesure.

Ce livre est une synthèse bienvenue sur le revenu universel, à une période où l’intérêt pour cette idée est croissant dans le débat public, notamment après le récent référendum suisse, ou encore la dernière campagne présidentielle en France. Le revenu universel souffre d’une mauvaise image provenant du caractère insolite de l’idée que l’on puisse mériter un revenu sans travail ni patrimoine, mais souffre aussi de l’arithmétique simpliste qui consiste à croire que son introduction coûterait le montant du revenu universel par tête multiplié par la taille de la population.
 
Lire la suite
________________
________________

22:18 Publié dans Réflexions | Tags : revenu universel | Lien permanent

06/12/2017

Un peu d'histoire : Revenus : une allocation pour tous

Reportage d'Amaury GUIBERT en Finlande consacré à l'idée d'un revenu minimum universel pour tous. Cette question divise les citoyens et les experts notamment au niveau de l'égalité de traitement entre les citoyens, la motivation pour chercher un travail, les conséquences sur l'économie du pays. La Finlande a longtemps pratiqué la formule de l'Etat providence, mais la situation économique du pays ne permet plus de financer l'ensemble des aides sociales. Le coût de celles ci devient trop important pour l'économie. L'instauration d'un revenu minimum universel permettrait une simplification administrative, une réduction de l'effectif des fonctionnaires et donc des économies. Microtrottoir, interviews d'Annika SAARIKKO, vice présidente du parti centriste finlandais, Aleksi SAREOLA, chômeur de longue durée, Janet VIRTANEN, étudiante en droit, Joonas RAHKOLA, économiste à l'association des syndicats finlandais, alternant avec un commentaire sur des images factuelles et d'illustrations.

10/04/2017

Marianne - Simulateur : le revenu "universel" de Benoît Hamon, c'est pour qui ?

Benoît Hamon entend mieux faire comprendre la mesure phare de son programme grâce à une application en ligne lancée ce lundi 3 avril, permettant de simuler ce que le revenu dit "universel" qu'il promet rapporterait à chaque Français s'il gagne l'élection présidentielle.

A trois semaines du 1er tour de l'élection présidentielle, et à la traîne dans les sondages, Benoît Hamon semble prendre conscience qu'il est urgent de communiquer concrètement sur la mesure phare de son programme : le revenu universel d'existence (RUE). Pour cela, le candidat a mis en ligne ce lundi 3 avril un calculateur permettant d'estimer la somme que chacun recevrait chaque mois en fonction de sa situation (revenus bruts et cumul des allocations).

Lire la suite
__________________
__________________

09/04/2017

Benoit Hamon - On n'est pas couché 8 avril 2017 #ONPC

RCF - "Le revenu universel ne créera pas une France d'assistés" explique le député Pierre-Alain Muet

La mesure dont on parle le plus dans le programme de Benoît Hamon, c’est le revenu universel. "Le revenu universel c’est l’assurance que quels que soient les accidents de la vie, le revenu d’une personne ne sera jamais inférieur à 600 euros. Et cela de façon automatique, contrairement au RSA ou à la prime d’activité qu’il faut demander. Cette mesure est introduite dans l’impôt sur le revenu" explique Pierre-Alain Muet, député PS de la 2ème circonscription du Rhône, Vice-Président de la Commission des Finances en charge des questions budgétaires et fiscales, conseiller de Benoît Hamon en matière de budget et de fiscalité.

Lire la suite
____________________
____________________

08/04/2017

Hamon Tour - Épisode 1

05/04/2017

Marianne - Revenu universel de Hamon : même Aurélie Filippetti n'est pas au point

Aurélie Filippetti était l'invitée politique de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV ce mardi 4 avril. Et malgré la mise en ligne, la veille, d'un simulateur du revenu "universel" promis par Benoît Hamon, la députée PS n'était pas très au point sur la mesure phare de son candidat…

Lire la suite
___________________
___________________

03/04/2017

Les Atterrés plaident pour « une grande bifurcation »

Débat vidéo avec Benjamin Coriat autour du livre des Atterrés "Changer d'avenir", pour l'émission "L'éco à contre-courant" organisée conjointement par Mediapart et les Économistes atterrés.

01/04/2017

Revenu universel, pourquoi et comment ? Débat avec Julien Dourgnon, Fondation Jean-Jaures

Un revenu mensuel garanti pour tous, de la naissance à la mort, sans aucune contrepartie… Une incitation à la paresse ? Une idée généreuse mais inapplicable ? La meilleure des solutions, dans un contexte de crise, pour garantir une continuité d’inclusion sociale et réduire les inégalités ? Autant de questions approfondies et débattues durant la Cité des livres de Julien Dourgnon, l’un des meilleurs spécialistes français du sujet, autour de son dernier ouvrage Revenu universel, pourquoi ? comment ? (Les Petits matins-Institut Veblen).

17:42 Publié dans Vidéo | Tags : dourgnon, revenu universel | Lien permanent

31/03/2017

Libé - Libé - Un revenu universel sur une planète «en faillite» ? Par Christelle de Crémiers, Enseignante en master2 d’économie et finance, élue régionale et municipale écologiste et Philippe Bihouix , Ingénieur

Le revenu universel a des qualités indéniables. Au moins théoriques : il permet de concevoir la déconnexion entre croissance et emploi et de retrouver le lien entre économie et réalité physique d’un monde aux ressources limitées.

Le revenu universel a émergé dans la campagne présidentielle. Si l’idée interpelle, c’est qu’elle remet en cause le lien entre croissance et emploi. Elle vient bousculer la pensée économique dominante, qui peine, il est vrai, à expliquer les désordres du monde, et surtout à proposer des pistes pour construire l’avenir.

L’invocation de la croissance au nom de l’emploi fait partie des impensés de notre société. Politiques, économistes et médias y font référence malgré le caractère très théorique de cet axiome. Que ce soit par incompréhension, résignation ou habitude, toujours est-il que, jusqu’à cette présidentielle 2017, la remise en cause n’avait pas atteint le seuil du débat public.

Lire la suite
_________________
_________________

22:30 Publié dans Article du jour | Tags : revenu universel | Lien permanent