Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/02/2019

Fondation Jean Jaurès - Retour des enfants français de Syrie : l’analyse de Gérald Bronner

Pour le sociologue Gérald Bronner, accueillir les enfants français de retour de Syrie est le devoir de la République. Mais comment guérit-on des totalitarismes ? Comment se ressocialiser ? Pour la Fondation Jean-Jaurès, Gérald Bronner analyse les différents enjeux de leur prise en charge sociale, scolaire et psychologique et souligne trois priorités pour une bonne prise en charge de ces mineurs : - distinguer les situations différentes pour opérationnaliser la réponse et s’inspirer d’expériences passées, -penser les conditions de mise à distance de l’idéologique djihadiste chez les jeunes enfants, en particulier avec le rôle de la mère, -stimuler leur pensée analytique et leur esprit critique pour favoriser leur indépendance mentale.

20:50 Publié dans Vidéo | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

Fondation Jean Jaurès - Autour de Jaurès

À l’occasion de la parution des tomes 4 et 5 des Œuvres de Jean Jaurès, "Le militant ouvrier" (Fayard, 2017) et " Le socialisme en débat" (Fayard, 2018), réunissant des textes des années 1893 à 1897 pendant lesquelles Jaurès définit le socialisme tel qu’il le vit et le pense, une soirée-débat revient sur cette période-charnière et les analyses de Jaurès. Au-delà, c’est la mémoire de Jaurès qui est questionnée, notamment autour de l’ouvrage "Jaurès contemporain" (Privat, 2018). La soirée-débat, introduite et animée par Gilles Candar, président de la Société d’études jaurésiennes, réunit : - Alain Boscus, maître de conférences à l’université de Toulouse, responsable de l’édition des tomes 4 et 5 des Œuvres de Jaurès, Le militant ouvrier (Fayard, 2017) et Le socialisme en débat (Fayard, 2018), - Bastien Cabot, doctorant à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), lauréat du Prix de la Fondation Jean-Jaurès en 2016, - Vincent Duclert, professeur à Sciences Po et directeur du Cespra à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), directeur de l’édition de Jaurès contemporain (Privat, 2018), - Mélanie Fabre, doctorante à l’EHESS, lauréate du Prix de la Fondation Jean-Jaurès en 2017.

Fondation Jean Jaurès - Quatre mois avant les élections européennes : la social-démocratie est-elle morte ?

À quatre mois des élections européennes, quelle est la situation des partis sociaux-démocrates en Europe ? Comment ont-ils évolué au cours des dernières années ? Se sont-ils adaptés aux mutations de la structure des clivages en Europe ? La Fondation Jean-Jaurès en débat avec :

- Fabien Escalona, docteur en science politique, auteur de "La reconversion partisane de la social-démocratie européenne. Du régime social-démocrate keynésien au régime social-démocrate de marché" (Éditions Dalloz, 2018),

- Henri Weber, ancien sénateur, ancien député européen, responsable pour la Fondation Jean-Jaurès d’un rapport sur « la nouvelle forme partisane », lors d’une rencontre publique animée par Nicolas Leron, expert associé à la Fondation Jean-Jaurès, chercheur associé au Cevipof, Sciences Po.

Députés : quelle évolution du mode de scrutin ? Débat avec Cédric Villani

Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives ? Faut-il limiter le nombre de parlementaires ? Dans le cadre du grand débat national, l'Observatoire de la vie politique de la Fondation Jean-Jaurès reçoit le député de l’Essonne Cédric Villani, premier vice-président de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques. Il évoque notamment la mission dont il est chargé, au sein de l’Assemblée nationale, pour apprécier les incidences d’une évolution du mode de scrutin des parlementaires. La rencontre est animée par Émeric Bréhier, directeur de l'Observatoire de la vie politique de la Fondation Jean-Jaurès.

09:10 Publié dans Débat, Vidéo | Tags : villani, fondation jean jaures | Lien permanent

14/02/2019

Fondation Jean Jaurès - La gauche du réel : quel progressisme pour aujourd’hui ?

La gauche réformiste, prise en étau entre les tentations centriste et populiste, est menacée dans son existence même. Les déceptions engendrées par l’exercice du pouvoir ne sont pas seules en cause. Son identité est brouillée : une clarification idéologique profonde est nécessaire. Les idéaux d’égalité, de progrès et d’émancipation n’ont rien perdu de leur actualité, mais seule leur confrontation permanente au réel pourra donner naissance à un projet de société. Dans un essai de la Fondation Jean-Jaurès et des éditions de l’Aube, le collectif Télémaque, qui rassemble des citoyens inquiets de la disparition annoncée de la gauche réformiste, défend avec force une ambition, celle de l’invention d’un nouveau progressisme, sans esquiver les questions gênantes : rapport au marché, à la mondialisation, à la diversité culturelle... Il est temps de s’attaquer de front aux ambiguïtés et aux hypocrisies qui paralysent la gauche.

17:40 Publié dans Vidéo | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

13/02/2019

Fondation Jean Jaurès - Enquête complotisme 2019 : focus sur le mouvement des "gilets jaunes"

La nouvelle grande enquête de la Fondation Jean-Jaurès et Conspiracy Watch réalisée par l'Ifop sur l'état du complotisme en France a été l'occasion, au vu de l'actualité récente, de s'interroger sur l'éventualité d'une implantation des thèses complotistes au sein du mouvement des "gilets jaunes". Or il s'avère que les sympathisants de ce mouvement adhèrent à ces thèses de manière plus prononcée que le reste de la population. C'est ce qu'explique Jérôme Fourquet, membre de l'Observatoire des radicalités politiques de la Fondation Jean-Jaurès et directeur du département "Opinion et stratégies d'entreprise" de l'Ifop.

12/02/2019

Fondation Jean Jaurès - Argent, racisme, dopage, homosexualité : les tabous du football en direct le mercredi 13 février à 18h30

Dopage, sexe, alcool, argent, racisme… : autant de sujets qui, officiellement, ne posent aucun problème dans le football, mais qui alimentent pourtant fantasmes et rumeurs. Pierre Rondeau, économiste du sport et co-directeur de l'Observatoire Sport et société de la Fondation Jean-Jaurès, en débat à l'occasion de la sortie de son nouveau livre, "Les tabous du foot" (Solar Éditions, février 2019). Il échange avec :

- Richard Bouigue, premier adjoint à la mairie du 12e arrondissement de Paris, co-directeur de l'Observatoire Sport et société de la Fondation Jean-Jaurès,

- Nathalie Iannetta, associée de l’agence 2017, ancienne journaliste à Canal Plus, ancienne conseillère du président de la République François Hollande sur les sujets liés au sport, à la jeunesse et à l’engagement, lors d’une rencontre animée par Jérémie Peltier, directeur des études à la Fondation Jean-Jaurès.

20:50 Publié dans Vidéo | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

Fondation Jean Jaurès : Autour de Jaurès, en direct le mardi 12 février à 18h30

À l’occasion de la parution des tomes 4 et 5 des Œuvres de Jean Jaurès, "Le militant ouvrier" (Fayard, 2017) et " Le socialisme en débat" (Fayard, 2018), réunissant des textes des années 1893 à 1897 pendant lesquelles Jaurès définit le socialisme tel qu’il le vit et le pense, une soirée-débat revient sur cette période-charnière et les analyses de Jaurès. Au-delà, c’est la mémoire de Jaurès qui est questionnée, notamment autour de l’ouvrage "Jaurès contemporain" (Privat, 2018). La soirée-débat, introduite et animée par Gilles Candar, président de la Société d’études jaurésiennes, réunit :

- Alain Boscus, maître de conférences à l’université de Toulouse, responsable de l’édition des tomes 4 et 5 des Œuvres de Jaurès, Le militant ouvrier (Fayard, 2017) et Le socialisme en débat (Fayard, 2018),

- Bastien Cabot, doctorant à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), lauréat du Prix de la Fondation Jean-Jaurès en 2016,

- Vincent Duclert, professeur à Sciences Po et directeur du Cespra à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), directeur de l’édition de Jaurès contemporain (Privat, 2018),

- Mélanie Fabre, doctorante à l’EHESS, lauréate du Prix de la Fondation Jean-Jaurès en 2017.

13:13 Publié dans Histoire, Vidéo | Tags : jaures, fondation jean jaures | Lien permanent

10/02/2019

Fondation Jean Jaurès - Enquête complotisme 2019 : les grands enseignements

Dans quelle mesure les Français adhérent-ils aux théories conspirationnistes diffusées dans le pays ? Quelles catégories de la population sont les plus concernées ? Après une première enquête inédite de la Fondation Jean-Jaurès et Conspiracy Watch en 2018, réalisée par l’Ifop, Rudy Reichstadt, membre de l’Observatoire des radicalités politiques de la Fondation Jean-Jaurès et directeur de Conspiracy Watch, présente les grands enseignements de la seconde vague.

I - Les grands enseignements

Cette nouvelle enquête, réalisée par la Fondation Jean-Jaurès et Conspiracy Watch, avec l’institut Ifop, en décembre 2018, met en lumière l’influence préoccupante des représentations conspirationnistes dans la société française : si deux Français sur trois sont relativement hermétiques au complotisme, 21 % des personnes interrogées se déclarent cependant « d’accord » avec 5 énoncés complotistes parmi les 10 qui leur ont été soumis.

Lire la suite
_________________
_________________

00:30 Publié dans Analyses | Tags : complotisme, fondation jean jaures | Lien permanent

06/02/2019

Fondation Jean Jaurès - Les paradoxes et les défis des progressistes en Argentine

Cet entretien réalisé par Manuel Barrientos et Matias Cerezo publié dans Artepolitica le 15 mars 2018 a été traduit par Jean-Jacques Kourliandsky, directeur de l’Observatoire de l’Amérique latine de la Fondation Jean-Jaurès. La situation décrite ici par Eduardo Jozami garde toute son actualité.

L’Argentine est depuis 2015 dirigée par un président de centre droit, Mauricio Macri, qui a centré la politique économique de son pays sur l’ouverture de l’économie, une réforme flexibilisant le code du travail et la «  modernisation  » des politiques sociales.
Depuis la fin 2017, l’Argentine vit une situation paradoxale et contradictoire. Les électeurs ont confirmé aux élections législatives la majorité de droite (Liste Cambiemos). Parallèlement, le pays connaît une montée des revendications sociales, marquée par une série de journées de grèves et de manifestations.

Lire la suite
_________________
_________________

14:35 Publié dans Analyses | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent