Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/10/2018

Fondation Jean Jaurès - Les enjeux de la francophonie

Le sommet de l’Organisation internationale de la francophonie, qui s'est tenu les 11 et 12 octobre 2018 à Erevan (Arménie), est l’occasion de revenir sur les nouveaux enjeux liés à la francophonie, son avenir, ses possibles réformes et projets, alors que Louise Mushikiwabo, ministre des Affaires étrangères du Rwanda et très proche du président Kagame, a été désignée nouvelle secrétaire générale de l’organisation. La Fondation ouvre le débat en réunissant : - Kako Nubukpo, universitaire, chercheur au Cirad, ancien directeur de la francophonie numérique et économique à l’OIF et ancien ministre, - Caroline Roussy, docteure en histoire de l’Afrique contemporaine. La rencontre est animée par Alexandre Minet, coordinateur du secteur International de la Fondation. Retrouvez la note "Pour une francophonie de l’action" de Kako Nubukpo et Caroline Roussy (Fondation Jean-Jaurès, 20 septembre 2018) : https://jean-jaures.org/nos-productio...

14/10/2018

Fondation Jean Jaurès - Budgets participatifs à Paris : l'édition 2018 à la loupe

13/10/2018

Fondation Jean Jaurès - Budgets participatifs : la nouvelle promesse démocratique ?

08/10/2018

Fondation Jean Jaurès - Portrait-robot des sympathisants de La République en marche

En s’appuyant sur les données du panel que le Cevipof et Ipsos ont lancé depuis novembre 2015, Gilles Finchelstein, directeur général de la Fondation Jean-Jaurès, présente une étude inédite qui dresse le portrait-robot des sympathisants de La République en marche. Cette étude, menée à partir d’un échantillon de près de 1700 personnes, permet de comprendre qui ils sont, ce à quoi ils croient et leurs positions sur les principaux enjeux politiques.

20:50 Publié dans Vidéo | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

05/10/2018

Fondation Jean Jaurès - Les 60 ans de la Ve République

La Ve République a 60 ans. Jean-François Sirinelli, professeur émérite d’histoire contemporaine, revient dans Vie et survie de la Ve République. Essai de physiologie politique (Odile Jacob, 2018) sur l’histoire de ce régime, les contextes qui l’ont fait évoluer et les lignes de force qui l’animent. Il en débat à la Fondation Jean-Jaurès avec Émeric Brehier, directeur de l’Observatoire de la vie politique de la Fondation.

04/10/2018

Fondation Jean Jaurès : Individualisme, communautarisme ou républicanisme : quelle politique à l'âge identitaire ?

La politique, et notamment les progressistes, ont-ils déserté le bien commun au profit des questions identitaires et morales ? Est-ce la raison de la défaite de la gauche aux États-Unis ? De la faiblesse des partis progressistes en Europe ? On en débat à la Fondation Jean-Jaurès à l’occasion de la venue en France de Mark Lilla, historien des idées, professeur à l’université Columbia, qui présente son nouvel essai "La Gauche identitaire. L’Amérique en miettes" (Stock, 3 octobre 2018). La rencontre, en partenariat avec le think tank L'Aurore, est animée par Laurent Bouvet, professeur de science politique à l’Université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines.

01/10/2018

Fondation Jean Jaurès - Individualisme, communautarisme ou républicanisme : quelle politique à l'âge identitaire ?

La politique, et notamment les progressistes, ont-ils déserté le bien commun au profit des questions identitaires et morales ? Est-ce la raison de la défaite de la gauche aux États-Unis ? De la faiblesse des partis progressistes en Europe ? On en débat à la Fondation Jean-Jaurès à l’occasion de la venue en France de Mark Lilla, historien des idées, professeur à l’université Columbia, qui présente son nouvel essai "La Gauche identitaire. L’Amérique en miettes" (Stock, 3 octobre 2018). La rencontre, en partenariat avec le think tank L'Aurore, est animée par Laurent Bouvet, professeur de science politique à l’Université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines.

17:35 Publié dans Vidéo | Tags : mark lilla, fondation jean jaures | Lien permanent

30/09/2018

Fondation Jean Jaurès - Brexit: vers un "no deal"?

Si la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne est prévue le 29 mars 2019, la question reste posée de savoir si Londres et Bruxelles conviendront d’un accord. Plusieurs points dans les négociations – la frontière irlandaise ou encore le rôle de la Cour de justice européenne – restent en suspens. Theresa May arrivera-t-elle à maintenir le cap de son gouvernement ? L’Union européenne sortira-t-elle gagnante de ce bras de fer ? Pour en débattre, la Fondation Jean-Jaurès et la Fondation européenne d’études progressistes (FEPS) reçoivent Denis MacShane, ancien ministre des Affaires européennes, ancien député du Labour Party et auteur de "Brexit, No Exit : Why (in the end) Britain won’t leave Europe" (I.B Tauris, 2017). La rencontre est animée par Renaud Thillaye, expert associé à la Fondation Jean-Jaurès et à Policy Network, spécialiste du Royaume-Uni.

29/09/2018

Quelle gauche au Chili après la défaite ?

Quelle est la situation politique au Chili, alors que la droite exerce le pouvoir depuis décembre 2017 ? Quel est l’état de la gauche ? Marcelo Schilling Rodriguez, député (PS chilien), ancien ambassadeur du Chili en France, livre son analyse à Jean-Jacques Kourliandsky, directeur de l’Observatoire de l’Amérique latine de la Fondation Jean-Jaurès.

17:42 Publié dans Vidéo | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

28/09/2018

Le Brexit, un facteur de divisions politiques au Royaume-Uni

Quelles sont les conséquences, sur la scène politique britannique, des négociations en cours sur le Brexit ? Pour Renaud Thillaye, consultant en affaires européennes et expert associé à la Fondation Jean-Jaurès, le Brexit révèle les fractures profondes au sein du camp de Theresa May entre les conservateurs eurosceptiques et les plus modérés, mais aussi au sein du Labour de Jeremy Corbyn qui fait preuve d’attentisme sur ce dossier. Les réunions annuelles du parti conservateur et du parti travailliste, à la fin du mois, promettent donc d’être mouvementées.