Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2020

Libé - Le revenu universel, panacée du monde d’après ?

Pour accompagner les changements de société en cours, la Fondation Jean-Jaurès propose de créer un revenu «républicain», proche de la proposition phare de Benoît Hamon en 2017. Plus qu’une simple réponse à la crise du Covid-19, cet outil aurait vocation à durer et ainsi renforcer la protection sociale.

Chassez-le par une élection, il revient par la crise. Le revenu universel, mesure phare de Benoît Hamon en 2017 et donc plus ou moins évacuée depuis sa cuisante défaite, connaît un regain d’intérêt à la faveur des réflexions sur le «monde d’après». En témoigne une note de la Fondation Jean-Jaurès, que Libération a pu découvrir en exclusivité, qui propose la création d’un revenu «républicain» de base. On y retrouve à peu près les mêmes ingrédients que dans le programme du candidat socialiste lors de la dernière présidentielle : le revenu serait inconditionnel (pas besoin de chercher activement un emploi ou de suivre une formation pour le toucher), automatique (à partir de 18 ans, sans démarche administrative à effectuer) et dégressif (il ne serait perçu qu’en dessous d’un certain seuil). Mais cette fois, les auteurs de la note avancent un montant précis, compris entre 725 et 1 000 euros par mois. Et soulignent l’actualité de cette proposition. La crise du Covid-19 a fait naître des aspirations à un changement de modèle de société : c’est le moment ou jamais.

Lire la suite
_________________
_________________

Les commentaires sont fermés.