Web Analytics

compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

actualite - Page 3

  • France Info - Covid-19 : "Nous sommes gérés par des amateurs", déplore le sénateur socialiste Patrick Kanner

    Le groupe socialiste au Sénat ne prendra pas part au vote jeudi sur les nouvelles restrictions pour lutter contre l'épidémie de Covid-19.

    Comme il l'a fait dans la matinée à l'Assemblée nationale, le Parti socialiste va boycotter jeudi 1er avril le vote au Sénat sur les nouvelles restrictions contre la troisième vague de Covid-19, annoncées la veille par Emmanuel Macron"Nous aurons cette position car nous refusons ce simulacre, cette mascarade, cette parodie", a dénoncé sur franceinfo Patrick Kanner, sénateur du Nord, président du groupe socialiste au Sénat.

    Lire la suite
    ______________________
    ______________________

  • Christine Pirès-Beaune vous présente le chèque énergie

    Entre le 29 mars et le 30 avril, vous êtes susceptible de recevoir le #ChequeEnergie pour l’année 2021. ❓ Le #ChequeEnergie, qu'est-ce que c'est ? Qui y a le droit ? Comment l'utiliser ? Christine Pirès-Beaune, députée socialiste du Puy-de-Dôme et secrétaire nationale du PS au budget et à la fiscalité, répond en vidéo à toutes ces questions !

  • Libé - Réactions A gauche, les ravis de l’union applaudissent Jadot

    Insoumis et socialistes accueillent chaudement la proposition de Yannick Jadot, une large union qu’ils prétendent avoir toujours soutenue. Quant aux écologistes, ils ne veulent pas abandonner leur primaire.
     
    Les gauches : un monde qui rend fou. Un jour, elles se frittent, le lendemain elles se font des papouilles. Elles se battent pour de vrai ? Elles s’embrassent pour de faux ? La vérité se trouve sûrement entre les deux. Après un week-end houleux à s’invectiver au sujet des réunions non mixtes (un sujet tellement passionnant), elles parlent «union». Le caillou a été lancé par l’écologiste Yannick Jadot. La présidentielle approche et les gauches nagent dans le petit bain. La proposition du député européen – une réunion à plusieurs têtes pour tenter de se mettre d’accord – a reçu un accueil (un peu) encourageant. On ne peut pas dire que tout le monde saute au plafond.
     
    Lire la suite
    ______________________
    ______________________

  • PS - TQA | Aurélia Troupel

    Aujourd’hui, nouveau #TQA ! Isabelle This Saint-Jean interroge Aurélia Troupel, politiste, sur les élections locales. Elle revient sur les enjeux de ces élections et sur les conséquences des différentes modifications du suffrage des élections régionales et départementales. 1️⃣ Pourquoi les prochaines élections locales sont importantes ? 2️⃣ Quelles sont les conséquences des modifications de 2015 ? 3️⃣ Quel bilan pour la représentativité ?

  • Assurance chômage : il est encore temps d'arrêter le carnage !

     

    - Samedi 27 mars 2021

    Olivier Faure, Premier secrétaire du Parti socialiste

    Vincent Duchaussoy, secrétaire national en charge du travail, des nouvelles formes de travail et de l'emploi

    Une nouvelle fois, l’étude d’impact de l’Unedic sur l’inique projet de réforme de l’assurance chômage du gouvernement, révélé jeudi 25 mars par Le Monde, démontre toute la violence de cette réforme.

    C’est en particulier le nouveau système de calcul des allocations qui concentre les injustices. D’après cette dernière étude, 1,15 million de demandeurs d’emplois seraient concernés par la baisse de leurs allocations. Soit 335 000 de plus que dans l’estimation déjà accablante annoncée début mars par le gouvernement. Une paille !

    L’étude estime que la baisse des allocations s’établira à 17 % en moyenne et concernera celles et ceux ayant ouvert des droits à indemnisation entre le 1er juillet prochain et la fin juin 2022. Soit les victimes des conséquences économiques de la crise sanitaire. Le cynisme se conjugue ici à l’indignité.

    Cette réforme n’a finalement qu’un seul objectif, rappelé lui aussi par l’étude d’impact : économiser près d’1,3 milliard d’euros dans le versement des prestations. Qui va les payer ? Les chômeurs les plus précaires, et particulièrement les jeunes, dont l’entrée dans un emploi stable – déjà difficile – risque d’être encore retardée par la crise. Un véritable choix politique !

    Cette réforme déjà scandaleuse en 2019 devient proprement inadmissible au cœur de la crise que nous traversons. Le Parti socialiste appelle une fois de plus le gouvernement à y renoncer et à retrouver sans plus tarder le chemin de la démocratie sociale.

  • PS - Regards sur la #ComPol​ | Comment réveiller les citoyens ? Les mobilisations au Bélarus le 25 mars à 19h

    Pour ce nouvel épisode de « Regards sur la #ComPol », notre rendez-vous pour repenser notre façon de faire campagne, nous vous proposons un regard sur les récentes mobilisations au Bélarus. Nous aborderons avec nos invitées le contexte politique et les stratégies d'action collective qui ont été mises en place lors de ces mobilisations. Animé par Arthur Delaporte, secrétaire national au Développement du Parti, nos intervenantes pour ce débat seront : - Ekaterina Pierson-Lyzhina, docteure en Sciences politiques de l'Université Libre de Bruxelles, spécialiste de la politique étrangère bélarusse - Magda Stumvoll, chargée de projet/chercheuse associée - Centre Franco-Autrichien pour le Rapprochement en Europe - Alice Syrakvash, représentante du peuple Bélarusse en France, co-présidente de l'association Communauté des Bélarusses à Paris