Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/09/2018

Nos causes communes : Atelier : "Medias: contre-pouvoirs ou servitudes?"

avec - Léo Purguette, rédaction en chef « La Marseillaise » - Nora Hamadi, journaliste à Arte - Ladislas Polski, Secrétaire national du MRC La liberté de la presse joue un rôle décisif dans les régimes démocratiques. La libéralisation des médias a cependant conduit à la constitution de grands groupes privés qui détiennent de nombreux titres de presse écrite et de télévision. La détention du capital de ces médias impacte-t-elle la ligne éditoriale? Comment garantir le pluralisme de la presse alors que les médias deviennent des outils au service des multinationales? Quel est l'avenir des médias publics dans ce contexte? Internet peut-il jouer un rôle de régulateur?

Orange - Le PS infléchit sa ligne à gauche à l'approche des européennes

A huit mois des européennes, le PS a donné des gages à gauche en dévoilant mercredi une ébauche de programme qui entend tourner "clairement le dos à une Europe technocratique et libérale", et propose la création d'un intergroupe de gauche au Parlement européen.

"Nous socialistes français, plaidons pour la construction d'une gauche européenne qui assume une rupture avec les politiques libérales et austéritaires et construise une alternative progressiste et écologiste", peut-on lire dans ce texte adopté mardi soir à l'issue d'un bureau national houleux du parti.

Lire la suite
__________________
__________________

08:42 Publié dans Vidéo | Tags : ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

21/09/2018

PS - Une alimentation de qualité pour tous les Européens !

La fin de semaine dernière a été marquée par le vote de deux textes importants concernant notre alimentation. 
 
La premier est le rapport d’Olga Sehnalova (députée tchèque, membre du groupe des Socialistes et Démocrates) sur la lutte contre la qualité différenciée des produits vendus en fonction de l’endroit où l’on se trouve dans l’Union européenne, adopté au Parlement européen ce jeudi 13 septembre, à une large majorité. Les députés européens exigent un travail commun des 28 États membres et de la Commission européenne pour une meilleure coopération transfrontalière et un partage de données plus efficace sur ces produits. 
 
Comme l’a rappelé à cette occasion Eric Andrieu, vice-président des sociaux-démocrates européens, député européen français, « Il ne devrait pas y avoir plusieurs Europe, avec des citoyens de première et de seconde zone ». « Il est fondamental de lutter contre le double niveau de qualité au sein de l’espace européen ! ». 
 
Ce constat vaut pour l’Europe continentale mais également pour l’Europe océanique, c’est-à-dire pour les territoires ultramarins ! En effet, ces territoires sont particulièrement concernés par ce phénomène à travers le déversement des produits dits de « dégagement », qui sont un danger pour nos territoires ultramarins, tant pour la santé de nos habitants que pour nos filières locales, in fine pour l’emploi.
 
Le second est le projet de loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible (ou Egalim) voté dans la nuit de vendredi à samedi à l’Assemblée nationale en nouvel examen. Le groupe des députés socialistes et apparentés a proposé des amendements dans le même esprit afin que soient appliquées les mêmes règles dans les Outremer qu’en Hexagone. La majorité parlementaire ne les a pas adoptés, à l’image de nombreux autres propositions relatives à la santé des consommateurs ou à la protection de l’environnement. Ce texte est désormais bien loin des conclusions des États généraux de l’alimentation.
 

20/09/2018

#Européennes2019 – Retrouvez le texte « La Gauche est l’avenir de l’Europe »

Basé sur les 1200 contributions déposées sur le site de La Ruche socialiste et les nombreux travaux du Comité de pilotage, le texte « La Gauche est l’avenir de l’Europe » a été présenté ce mercredi 19 septembre par Olivier Faure, Corinne Narassiguin, Boris Vallaud, Christine Revault d’Allonnes et Christophe Clergeau en conférence de presse.

19/09/2018

Europe : Retrouvez la conférence de presse d’Olivier Faure du 19 septembre 2018

18/09/2018

Emmanuel Maurel : «François Hollande prépare son retour»

20:50 Publié dans Vidéo | Tags : maurel, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

Gabrielle Siry, porte-parole du parti socialiste français

Gabrielle Siry porte-parole du Parti socialiste réagit aux plans santé et pauvreté du président Emmanuel Macron. Le chef de l'État français amorce-t-il un virage à gauche ?

19:57 Publié dans Vidéo | Tags : siry, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

"Emmanuel Macron prend tout le monde de haut", dit l'horticulteur ayant interpellé le chef de l'Etat

19:54 Publié dans Vidéo | Tags : macron, politique, actualite | Lien permanent

16/09/2018

Nos causes communes : Atelier "Penser la transformation avec Marx, Polanyi & Gramsci"

avec - Jérôme Maucourant, économiste - Bruno Tinel, politologue - Martine Chantecaille, philosophe, membre du bureau national du PS Marx, Polanyi, Gramsci: trois auteurs de la pensée économique et politique pour la gauche. Leur œuvre a-t-elle encore quelque chose à nous dire? sont-ils de simples références historiques ou des inspirateurs utiles pour penser le monde qui vient?

Nos causes communes : Table ronde "La Planète, malade du capitalisme (?)"

avec - Angèle Préville, sénatrice du Lot, membre du bureau national du PS - David Cormand, Secrétaire national d'EÉLV - Younous Omarjee, eurodéputé France insoumise La récente démission de Nicolas Hulot du ministère de la transition énergétique a mis en exergue l'une des grandes contradictions de l'époque: le développement du capitalisme mondialisé apparaît incompatible avec la protection de notre planète. Biodiversité, respect du vivant, préservation des ressources, lutte contre le réchauffement climatique: peut-on seulement agir sans une profonde remise en cause du modèle de développement? Comment allier progrès technologique et protection de l'environnement au XXIè siècle?