Web Analytics

compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2021

Tribune de Lyon - Najat Vallaud-Belkacem, un retour et des questions

Pour son retour à la vie politique, Najat Vallaud-Belkacem s’est d’abord offert un sacre tranquille, plébiscite utile consacré par les siens. Au moment même où elle annonçait sa candidature dans la presse, le PS du Rhône ratifiait en effet à 96 % sa candidature aux élections régionales. Quoi de mieux qu’un triomphe interne pour un come back, souvenir heureux des congrès victorieux…

Lire la suite
________________________
________________________

13/03/2021

Lyon Mag - Régionales 2021 : Najat Vallaud-Belkacem officialise (enfin) sa candidature en Auvergne-Rhône-Alpes

Après de nombreuses sorties médiatiques ces dernières semaines, l’ancienne ministre a officialisé sa candidature.

C’est officiel. Najat Vallaud-Belkacem est candidate pour les prochaines élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes. Elle l’a annoncé dans une interview accordée à la presse quotidienne régionale : "Oui, je suis candidate comme tête de liste pour les élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes".

Elle mènera une liste intitulée "l’Alternative", qui sera composée de membres du PS, du Parti Radical de Gauche mais aussi de Cap Ecologie, de la Gauche républicaine et sociale ou encore de citoyens non-encartés, indique le Dauphiné Libéré.

Lire la suite
___________________________
___________________________

27/02/2021

L'arrière-cour - Régionales : l’opposition cherche une stratégie pour battre le « Grand Méchant Wauquiez »

À entendre l’opposition, certains fonctionnaires et acteurs régionaux, sous la doudoune rouge du Petit Chaperon Laurent Wauquiez se cacherait en fait « le Grand Méchant Loup ». Ou, tout du moins, un « mini-Trump », « manipulateur », « prédateur », « roi de l’esbroufe ». Il reste pourtant le favori des élections régionales qui se tiendront les 13 et 20 juin, et pourrait bien réécrire à son profit la fin du conte de Perrault. Une enquête de Romane Guigue, illustrée par l’inspirée Sandrine Deloffre.

Les petits pots de beurre

Bien élevé, le Petit Chaperon porte à sa mère-grand un petit pot de beurre. De quoi faire plaisir à la vieille dame, qui ne manquera pas de rendre la pareille à sa petite-fille. Lorsqu’il s’agit de faire plaisir, le « Grand Méchant Wauquiez » sait devenir un gentil Petit Chaperon, avec à son côté Ange Sitbon et ses précieux conseils. On prête à ce dernier, surnommé le « Monsieur Élections » de l’UMP puis des Républicains, une connaissance démoniaque de la carte électorale. À la Région Auvergne-Rhône-Alpes, il occupe le poste de responsable des relations avec les élus et les territoires. En d’autres termes, c’est par lui et son équipe, constituée de militants ou sympathisants LR, que transitent les subventions.

Lire la suite
__________________________
__________________________

29/03/2019

La solution, c'est Marlène Schiappa - Le Sketch avec Najat Vallaud-Belkacem

11:40 Publié dans Humour | Tags : najat vallaud-belkacem | Lien permanent

11/06/2017

Najat Vallaud-Belkacem: "Rien n'est joué dans cette élection et je l'emporterai"

L’ancienne ministre de l’Éducation nationale est qualifiée pour le second tour des législatives mais largement devancée par l’homme d’affaires Bruno Bonnell, candidat de La République en marche, dans la 6e circonscription du Rhône. "Nous avons besoin de contre-pouvoirs", a toutefois rappelé Najat Vallaud-Belkacem avant de conclure: "rien n'est joué dans cette élection et je l'emporterai."


Najat Vallaud-Belkacem: "Rien n'est joué dans... par BFMTV

09/06/2017

Arte - Le PS en lambeaux à l'approche des législatives

07/02/2017

LCI - Pour Najat Vallaud-Belkacem : Benoît Hamon est "une chance" pour la gauche

Dans un entretien accordé au journal Libération, la ministre de l’Education nationale affirme qu’elle soutiendra le vainqueur de la primaire du Parti socialiste, Benoît Hamon. Elle invite également Emmanuel Macron a précisé son programme.

Najat Vallaud-Belkacem  était la seule ministre en exercice à se déplacer pour assister à l’investiture du candidat à la présidentielle du PS, Benoît Hamon, à Paris dimanche dernier. Après avoir fait campagne pour Manuel Valls lors des primaires, la ministre a donc opté pour l’unité de son parti politique. Lundi, alors qu’elle recevait des journalistes du quotidien Libération, la femme politique va plus loin dans ses propos en affirmant que Benoît Hamon est "une chance pour la gauche". Légitimiste, vous avez dit ? 

Lire la suite
____________________
____________________

Libé - Najat Vallaud-Belkacem : «Il est temps de faire campagne !»

Ayant gardé en mémoire le peu de soutien dont Ségolène Royal avait bénéficié en 2007 au sein de son propre camp, la ministre de l’Education nationale a décidé de soutenir activement le vainqueur de la primaire à gauche, Benoît Hamon. Elle appelle également Emmanuel Macron à sortir de l’ambiguïté et à clarifier son programme.

Lire la suite
__________________
__________________

27/11/2016

Najat Vallaud-Belkacem invitée du "Grand Jury" le 27 novembre 2016


Najat Vallaud-Belkacem invitée du "Grand Jury... par rtl-fr

04/09/2016

Intervention de Najat Vallaud-Belkacem - Rassemblement "L'essentiel c'est la République"


Intervention de Najat Vallaud-Belkacem... par PartiSocialiste

02/09/2016

Najat Vallaud-Belkacem, L'invité de Laurence Ferrari du 01/09/2016