Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/05/2020

La Vie des idées - La mondialisation du confinement - Une faille dans la planétarisation de l’urbain ?

Si le virus du Covid-19 s’est propagé aussi rapidement, c’est aussi parce que l’urbanisation est désormais planétaire et qu’aujourd’hui les grandes villes sont connectées les unes aux autres, insérées dans des flux internationaux de biens et de personnes.

À l’heure où nous écrivons, les confinements décidés pour juguler la propagation du Covid-19 concernent quatre milliards d’êtres humains. La simultanéité de ces décisions politiques est exceptionnelle. Le résultat sera une récession d’une ampleur inédite depuis les années 1930. Sur tous les continents, les gouvernements ont ainsi brutalement entravé la fluidité des échanges marchands, mis à mal la machine économique et déstabilisé les sociétés. Ils ont également sévèrement restreint les libertés publiques.

Lire la suite
__________________
__________________

08:45 Publié dans Analyses | Tags : confinement, covid | Lien permanent

19/05/2020

La Vie des idées, Thomas Coutrot - « Mon activité est-elle essentielle ? »

Tandis qu’en Espagne ou en Italie les listes de secteurs essentiels ont fait l’objet d’un débat public, en France le gouvernement a confiné ce débat à la sphère privée. Ce serait en effet contester la subordination du travail au capital. Or un tel débat est aujourd’hui essentiel, sinon capital.

Au début de la période de confinement, parmi les salarié.es encore en activité, quatre sur dix ont participé à une discussion sur le caractère essentiel de son activité pour le pays pendant l’épidémie, et même cinq sur dix parmi les salarié.es qui travaillaient en présentiel, selon l’enquête « Le travail sous épidémie » menée en avril par l’Ugict-CGT auprès de 30 000 salariés. Au total 43 % des salarié.es, qu’ils en aient débattu ou non, jugent leur activité essentielle. Les autres apparaissent beaucoup plus soumis au risque de contagion du fait d’un manque flagrant de protections ; ceci interroge fortement sur les conditions de sécurité de la reprise du travail dans les secteurs non essentiels lors du déconfinement actuel. Ces interrogations sur l’utilité sociale du travail et les arbitrages entre le travail et la vie peuvent-elles préfigurer un vaste débat social sur la reconversion du système productif ?

Lire la suite
__________________
__________________

22:33 Publié dans Analyses | Tags : coutrot | Lien permanent

Institut Rousseau - Comment financer une politique ambitieuse de reconstruction écologique ?

Si l’importance cruciale de la reconstruction écologique de nos sociétés n’est plus à démontrer et fait l’objet d’un large consensus, son ampleur, son financement et les modalités de sa mise en œuvre demeurent très largement discutés, ce qui en fait un objet politique de toute première importance. Une véritable reconstruction écologique suppose en effet des moyens financiers importants, difficiles à mobiliser sans une action déterminée de l’État, des banques centrales et des institutions financières publiques afin de compenser ce que le marché seul ne pourra pas réaliser. Une telle action ne peut que reposer sur une vision différente de la politique monétaire et budgétaire sur les plans théorique et pratique. Cette note propose des solutions concrètes pour parvenir à un financement adéquat de la reconstruction écologique, en distinguant ce qui peut être effectué dans le cadre juridique et financier européen actuel et ce qui pourrait être obtenu en allant au-delà de ce cadre. Elle insiste également sur la différence d’ambition entre le Green deal présenté aujourd’hui au niveau européen et le Green New Deal tel qu’il est souhaité par de nombreux acteurs.

Lire la suite
__________________
__________________

22:32 Publié dans Analyses | Tags : gael giraud, institut rousseau | Lien permanent

The Conversation, Cédric Villani - De la difficile équation entre science et politique

On peut tout lire et repenser à travers la crise du Covid : nos institutions, nos dynamiques économiques, nos politiques écologiques et sociales. On peut y lire aussi des contributions de toutes les sciences, ou presque. On a beaucoup parlé du rôle de certaines applications mathématiques liées à l’intelligence artificielle ou au traçage.

Il y a aussi des sujets moins médiatiques comme la modélisation statistique des dynamiques d’épidémies. Pourquoi cette discipline joue-t-elle aujourd’hui, malgré ses incertitudes, un rôle décisif dans cette crise ?

Lire la suite
_________________
_________________

22:14 Publié dans Analyses | Tags : villani, covid | Lien permanent

18/05/2020

Fondation Jean Jaurès - Les vrais chiffres du coronavirus ?

De nombreux indicateurs ont été utilisés pour suivre l’évolution de la pandémie due au coronavirus qui se propage à travers le monde. La tentation est grande de considérer que l’on ne connaît pas « les vrais » chiffres de la pandémie (nombre de cas, nombre de décès, nombre de masques...). Antoine Jardin, chercheur au Cesdip et enseignant à Sciences Po et à l’Université de Versailles Saint-Quentin, revient sur ce que sont les indicateurs de l’épidémie, comment ils sont mesurés et compilés, mais aussi comment ils sont interprétés et utilisés dans la définition des politiques publiques.

Lire la suite
__________________
__________________

L'Obs - A quoi doit ressembler le monde d’après ? Bruno Latour répond aux lecteurs de « l’Obs »

Climat, rôle de la société civile, impuissance de l’Etat, poids des GAFA... En complément de notre dossier, le philosophe revient sur les grands axes de son analyse. Une visioconférence exclusive, depuis son lieu de confinement.

Bruno Latour est l’un des philosophes français les plus connus dans le monde. Au début de la crise du Covid - maladie dont il a été lui-même victime - il a établi un questionnaire qui pose trois questions-clé : si l’on veut que le monde de demain ne ressemble pas à celui d’hier, que faut-il changer ? Que faut-il garder ? Que faut-il jeter ?

Lire la suite
________________
________________

08:45 Publié dans Analyses | Tags : bruno latour | Lien permanent

15/05/2020

Egora, le 13 avril - "Gestion de crise : comme si rien n'existait"

Dans une tribune, Henri Bergeron et Olivier Borraz, chercheurs CNRS (Centre de sociologie des organisations), et Stéphane Le Bouler, président du Laboratoire d'Idées Santé Autonomie (LISA), s'expriment sur la façon dont l'expertise a pu être conduite jusqu'à présent pendant l'épidémie de Covid-19. Voici leur texte tel qu’il nous a été transmis.

Lire la suite
_________________
_________________

16:39 Publié dans Analyses | Tags : olivier borraz, covid | Lien permanent

Basta, le 2 avril - « Ce qui est inédit, c’est que la plupart des gouvernements ont choisi d’arrêter l’économie pour sauver des vies »

De quoi la crise du coronavirus est-elle le nom ? D’un déséquilibre écologique, d’une nouvelle façon de penser le risque, d’un grand effondrement annoncé ? Qu’a-t-elle de véritablement inédit ? L’historien des sciences Jean-Baptiste Fressoz répond à quelques idées reçues sur le sujet. Entretien.

Lire la suite
________________
________________

11:50 Publié dans Analyses, Histoire | Tags : baptiste fressoz, covid | Lien permanent

14/05/2020

Fondation Jean Jaurès - Confinement : comment le monde de la musique se réinvente-t-il ?

Événements de dimension mondiale, sessions live, prime aux réseaux sociaux : en dépit du contexte, l’industrie musicale tente de continuer à divertir. Mais comment donc les artistes gardent-ils le contact avec leur public en temps de confinement ? Laurent-David Samama livre une deuxième analyse pour la série de la Fondation Jean-Jaurès consacrée à la place des artistes et de la culture durant le confinement

I - Annulations et reports en cascade

Il y a quelques jours, ils auraient dû être des dizaines de milliers à se ruer vers l’Empire Polo Club d’Indio, en Californie. D’ordinaire attirés par un line-up dantesque, arborant headbands, minishorts et autres crop-tops de circonstance, les festivaliers de Coachella – cette engeance ultra-privilégiée et minutieusement lookée constituant la Mecque du cool – n’ont cette fois pas pu profiter des deux week-ends de concerts prévus sous le soleil de la « cité des anges ». La faute au coronavirus qui, d’annulations en annulations, a décimé le minutieux enchaînement des festivals à l’échelle mondiale. Perte estimée : 700 millions de dollars pour les organisateurs et tout l’écosystème autour du festival californien, du secteur hôtelier à celui de la restauration.

Lire la suite
__________________
__________________

20:50 Publié dans Analyses | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

11/05/2020

The Conversation - Débat : N’oublions pas l’importance sanitaire et sociale des cantines scolaires !

 

La préoccupation sanitaire quasi exclusive accordée à la lutte contre la contamination virale du Covid-19 avait conduit initialement les rédacteurs du projet de protocole pour la réouverture des écoles à recommander que la restauration scolaire se fasse dans chaque classe. Les regroupements dans les cantines étaient en effet considérés comme des facteurs de risques importants, dans la lignée même des avis du Conseil scientifique.

Cette recommandation n’a finalement pas été retenue dans la version officielle définitive, publiée le 3 mai. Et on peut le comprendre si l’on a bien en tête que les cantines scolaires jouent un rôle à la fois sanitaire et social qui a d’ailleurs été au fondement même de la politique nationale menée pour leur développement.

Lire la suite
_________________
_________________

08:50 Publié dans Analyses | Lien permanent