Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/10/2017

Latifa Ibn Ziaten, son combat contre Mohamed Merah - C à Vous - 02/10/2017

17:50 Publié dans Vidéo | Tags : latifa ibn ziaten | Lien permanent

Le prix Nobel d'Economie, instrument de propagande du néolibéralisme ?

Dans “The Nobel Factor”, deux chercheurs démontrent comment ce prix a été créé pour battre en brèche la social-démocratie, et faire progresser la place donnée au marché.

Cet article a initialement été publié le 10 octobre 2016. Nous le republions à l'occasion de l'annonce du prix Nobel d'économie 2017 ce lundi.

Préambule : le “Nobel d’économie” n’existe pas. On appelle improprement “Nobel” le prix fondé en 1968 par la banque centrale de Suède qui fêtait cette année-là son trois-centième anniversaire. Mais la Sveriges Riksbank a alors agi en parfaite intelligence avec l’officielle académie Nobel. Donc l’abus de langage, bien pratique, n’est qu’un péché véniel.

Lire la suite
__________________
__________________

11:40 Publié dans Analyses | Tags : nobel | Lien permanent

L'ancien député frondeur Pascal Cherki quitte le PS pour rejoindre Hamon

"J'ai pris le temps de la réflexion je ne voulais pas le faire sur une impulsion", a expliqué mardi cet ancien membre de la direction du parti socialiste.

L'ancien député frondeur Pascal Cherki, proche soutien de Benoît Hamon pendant la présidentielle, a annoncé mardi qu'il quittait le parti socialiste "sans amertume" pour rejoindre le mouvement M1717, qui représente davantage selon lui "les enjeux de la gauche de demain". "J'ai pris le temps de la réflexion je ne voulais pas le faire sur une impulsion", a expliqué cet ancien membre de la direction d'un parti qu'il avait rejoint en 1982, il y a 35 ans.

Lire la suite
________________
________________

Challenges - Le grand désarroi des macronistes de gauche

Les soutiens de gauche d'Emmanuel Macron n'en peuvent plus. Après un budget qu'ils jugent de droite, c'est maintenant l'attitude du président de la République qui les inquiète. Sa sortie hier en marge de son déplacement en Corrèze est la goutte d'eau... 

" Surveille ton vocabulaire "! "Un Président ne parle pas comme ça"! "Tu as été trop méprisant ! Corrige"! "Reprends toi, Emmanuel"! Les messages qu'ont adressés à Emmanuel Macron ses soutiens de gauche – il en reste !- ne laissaient aucun doute sur leur réaction après la dernière sortie du chef de l'Etat en Corrèze contre "certains (qui) au lieu de foutre le bordel feraient mieux d'aller regarder s'ils ne peuvent pas avoir des postes là-bas parce qu il y en a qui ont les qualifications pour le faire". Une apostrophe triviale qui choque , "parce qu'elle n'est à pas la hauteur jupitérienne de la fonction ", et parce que, après d'autres saillies du même style, "la caricature du Président des Riches  s'en trouve renforcée ".

Lire la suite
_________________
_________________

07:27 Publié dans Article du jour | Tags : maron, le drian | Lien permanent

Libé - Anne Hidalgo : «Je suis d’un alter-monde»

Chaque lundi d’octobre, un socialiste s’allonge sur le divan de «Libé». Cette semaine, la maire de Paris, qui se revendique d’une gauche de terrain «pragmatique» et «concrète», sans s’encombrer du PS.

Elle nous reçoit dans son immense bureau de l’Hôtel de Ville. Bien calée à la tête de la Mairie de Paris, cette «ville-monde» qu’elle affirme transformer sans en piétiner la diversité sociale, Anne Hidalgo revendique sa gauche. Une gauche pas fâchée avec les valeurs, mais «pragmatique», ni révolutionnaire ni macronienne. «Concrète.»

Lire la suite
___________________
___________________

00:30 Publié dans Vidéo | Tags : hidalgo, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

10/10/2017

Le vieux monde de l’ONU A propos de : Chloé Maurel, Une brève histoire de l’ONU au fil de ses dirigeants, Éditions du Croquant

Alors que l’ONU célébrait en 2015 son 70e anniversaire et élisait il y a un an son nouveau Secrétaire général, elle reste toujours aussi peu connue du grand public. Chloé Maurel revient sur l’histoire et les controverses politiques, économiques et sociales qui traversent l’organisation depuis 1945. Une entrée pédagogique dans un univers complexe.

Recensé : Chloé Maurel, Une brève histoire de l’ONU au fil de ses dirigeants, Paris, Éditions du Croquant, 2017, 176 p., 15 €.
 
« À quoi sert l’ONU ? » Cette question qui introduit le livre de Chloé Maurel ne cesse de susciter commentaires et analyses dont l’institution ressort vilipendée, excusée ou louangée. Après Histoire des idées des Nations Unies [1], étude exhaustive de la quête de démocratie, de progrès et de raison qui a été celle de l’ONU, comme en témoignent les concepts qu’elle a contribué à forger en matière d’économie, de discriminations, d’écologie (la grande absente de la Charte des Nations Unies) [2], Chloé Maurel déroule trois quarts de siècle au cours desquels des hommes — trop essentiellement des hommes —, dans un continuum de tensions, de crises, de fléaux et de guerres, ont agi ou essayé d’agir.
 
Lire la suite
___________________
___________________

22:30 Publié dans Analyses | Tags : chloé maurel, onu | Lien permanent

Le Parti socialiste doit-il changer de nom ? (INA, 1991)

François MITTERRAND donne son avis sur un possible changement de nom du Parti socialiste.

France Inter - Boris Vallaud au micro de Nicolas Demorand

16:27 Publié dans Vidéo | Tags : vallaud, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

France Inter - Boris Vallaud face aux auditeurs

16:25 Publié dans Vidéo | Tags : vallaud, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

Le JDD - Mais pourquoi Hamon rejoint-il les écologistes d'Ile-de-France?

L'ancien candidat socialiste à la présidentielle, Benoît Hamon, construit sa stratégie pour redevenir audible sur la scène politique.

Benoît Hamon était assis, contre le mur, dans un coin, en retrait de la longue table où étaient installés les élus du Conseil régional d'Ile-de-France qui présentaient leur nouveau groupe : Alternative écologique et solidaire. Lequel devient aussi sa nouvelle appartenance : l'ancien député des Yvelines quitte les socialistes de la Région pour participer à la fondation de ce nouveau groupe, après s'être défait de sa carte du parti en juillet. Une manière pour lui d'exister à nouveau sur la scène politique?

Lire la suite
__________________
__________________