Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2018

Pablo Servigne et François Ruffin, avec une dernière bière et une dernière frite avant, peut-être, la fin du monde

20:50 Publié dans Débat | Tags : servigne, ruffin | Lien permanent

Reporterre - Pablo Servigne : « Il faut élaborer une politique de l’effondrement »

La perspective de l’effondrement du monde peut être un puissant stimulant à l’action. Et permettre de tourner la page du capitalisme et de la société thermo-industrielle, qui ravagent le monde. Il reste à définir les modes d’action. C’est ce qu’explique Pablo Servigne dans cet entretien.

Malgré la barbe, Pablo Servigne ne fait pas ses 40 ans. Depuis le succès de son ouvrage Comment tout peut s’effondrer, paru en 2015 au Seuil et coécrit avec Raphaël Stevens, les demandes de conférences pleuvent, la notoriété croît. Chercheur indépendant, essayiste, son domaine d’étude est principalement ce qu’il appelle la « collapsologie », l’étude de l’effondrement. Il s’est aussi attaché à contrer l’idéologie compétitive ambiante dans L’Entraide, l’autre loi de la jungle, coécrit avec Gauthier Chapelle et publié en 2017 aux éditions Les Liens qui libèrent.

Lire la suite
___________________
___________________

17:43 Publié dans Idées | Tags : servigne | Lien permanent

Le Vent se lève - Comment la Révolution Citoyenne d’Equateur a été trahie – Entretien avec Guillaume Long

Français de naissance, Guillaume Long a étudié en Grande-Bretagne avant de rejoindre la « Révolution Citoyenne » d’Équateur comme ministre sous plusieurs gouvernements dirigés par Rafael Correa. Il a notamment été ministre des Affaires Etrangères en 2016-2017, lors d’une des phases les plus tendues de l’affaire Julian Assange. Cet entretien est l’occasion pour lui de revenir sur les acquis, les erreurs et les perspectives de la « Révolution Citoyenne » ; sur le cas Julian Assange, et les orientations géopolitiques du gouvernement équatorien ; sur la politique mise en place par le gouvernement de Lenín Moreno ; et sur la nouvelle vague néolibérale et pro-américaine qui balaye l’Amérique latine.

Lire la suite
__________________
__________________

11:51 Publié dans International | Tags : guillaume long | Lien permanent

Libé - Adam Tooze : «Nous habitons un monde économique sur lequel plane le présage d’une apocalypse différée»

Dans «Crashed», son dernier essai, consacré à la crise de 2008, l’historien explique que nous avons échappé à «une fin du monde en termes économiques». Rétrospectivement, nous savons que ce choc a pu être maîtrisé mais globalisation, révolution technologique et Anthropocène annoncent une nouvelle ère de ruptures et de transformations.

Le 15 septembre 2008, la banque d’investissement américaine Lehman Brothers se déclarait en faillite, déclenchant la plus violente crise financière que le monde ait jamais connue. Directeur de l’European Institute et professeur à Columbia, Adam Tooze est spécialiste d’histoire économique et politique, et connu pour avoir renouvelé l’histoire économique du IIIe Reich (1). Il revient sur les origines et les conséquences mondiales du choc de 2008. Véritable tour de force, son nouvel et ambitieux ouvrage Crashed.

Lire la suite
___________________
___________________

08:36 Publié dans Idées | Tags : tooze | Lien permanent

27/11/2018

Pierre Rosanvallon : 50 ans d'histoire intellectuelle et politique

Dans « Notre histoire intellectuelle et politique » (Seuil), Pierre Rosanvallon retrace cinquante ans d’évolution des valeurs politiques, notamment à gauche, du militantisme des années 1960 au fatalisme des années 2000, en passant par le désarroi des années 1980 et 1990. Une histoire des idées politiques, agrémenté du récit de son propre itinéraire, qui permet de mieux comprendre notre nouvel horizon politique et intellectuel.

20:50 Publié dans Idées | Tags : rosanvallon | Lien permanent

Boris Vallaud invité de Questions Politiques

Boris Vallaud, député PS des Landes, porte-parole du PS, est l'invité de « Questions Politiques » ce dimanche. Une émission présentée par Ali Baddou avec Carine Bécard (France Inter), Virginie Malingre (Le Monde) et Nathalie Saint-Cricq (France Télévisions).

France Culture - Conscience de classe des Gilets jaunes

Si la France périphérique pensée par le géographe Christophe Guilluy correspond à ce que le marxisme appelait une "classe", alors le mouvement des Gilets jaunes correspond à un phénomène dont la formation a été étudiée pendant un siècle par les penseurs marxistes : celui de la conscience de classe.

France périphérique

En 2004, le géographe Christophe Guilluy publiait, avec Christophe Noyé, Atlas des nouvelles fractures sociales aux éditions Autrement.
Permettez-moi de vous lire un extrait de la présentation que leurs auteurs faisaient de ce livre, il y a 14 ans : « Le phénomène marquant de ces dernières années, ce n'est pas tant la paupérisation de certaines cités que l'embourgeoisement des centres. Les couches supérieures de la société se concentrent au coeur des villes, colonisant même les anciens quartiers populaires. Dans ces zones économiquement en pointe, tout est pensé en fonction des besoins de cette population aisée : environnement, place de la voiture (je souligne), fiscalité, etc. Cette "ghettoïsation par le haut" dessine dans le même temps une "France périphérique", ignorée de la sphère politique et culturelle, alors qu'elle est largement majoritaire. Elle unit des catégories sociales autrefois opposées l'ouvrier en milieu rural, le petit paysan, l'employé d'un lotissement pavillonnaire bas de gamme et le chômeur de banlieue subissent aujourd'hui le même sentiment de relégation. »

Lire la suite
_____________________
_____________________

14:25 Publié dans Analyses | Tags : guilluy, gillet jaune | Lien permanent

Européennes : Génération.s refuse de s'allier au PS et à Ségolène Royal

Alors que le premier secrétaire du PS Olivier Faure a affirmé samedi soir sur le plateau d'"On n'est pas couché" qu'il cherchait à faire la plus large alliance possible pour les élections européennes, Mehdi Ouraoui, le porte-parole du mouvement Génération.s lui a opposé une fin de non-recevoir.

Ségolène Royal a assuré à plusieurs reprises qu'elle ne serait pas tête de liste pour le PS aux élections européennes de mai 2019. "Je ne serai pas tête de liste socialiste. C'est absurde, personne ne l'attend de moi", a-t-elle notamment déclaré le 4 novembre dernier dans l'émission "Le Grand Jury" (RTL/Le Figaro/LCI). "Je suis une femme de gauche, mais je ne suis plus membre volontairement du PS. Je ne suis pas là pour venir à la rescousse des appareils politiques et je l'ai dit très gentiment aux responsables socialistes qui m'ont sollicitée", a-t-elle insisté.

Lire la suite
__________________
__________________

26/11/2018

Boris Vallaud (PS) demande "un moratoire" sur la hausse des taxes sur les carburants

Le député socialiste des Landes et porte-parole du PS réclame également la tenue "d’états généraux du pouvoir d’achat et de la transition écologique".

Invité de Questions politiques sur France Inter et franceinfo dimanche 25 novembre, Boris Vallaud, député socialiste des Landes et porte-parole du PS, est longuement revenu sur la mobilisation des "gilets jaunes". Il a notamment demandé que la hausse des taxes sur les carburants "prévue au 1er janvier prochain" fasse "l’objet d’un moratoire", et souhaité la tenue "d’états généraux du pouvoir d’achat et de la transition écologique".

Ne pas réduire le mouvement aux violences

Au lendemain des heurts qui ont émaillé la manifestation des "gilets jaunes" sur les Champs-Elysées, Boris Vallaud a d'abord condamné "avec fermeté" les violences, se refusant toutefois à "réduire le mouvement à cela." 

Lire la suite
___________________
___________________

Olivier Faure - On n'est pas couché 24 novembre 2018 #ONPC