Web Analytics

compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualités socialistes - Page 3

  • Le Point - Parti socialiste : petit meurtre en famille

    Dans « Autopsie du cadavre », le journaliste Olivier Pérou enquête sur les raisons de la débâcle du PS à la présidentielle. Et cherche le coupable.

    es meurtres en politique ont toujours fasciné. Il y a les meurtres réussis, comme celui de Chaban-Delmas par Chirac en 1974 ou celui de Giscard par le même Chirac, décidément tueur en série ; il y a les meurtres ratés, comme celui de Le Pen par Mégret en 1998 ou de Chirac par Séguin et Pasqua en 1990. Et il y a ceux qui passent complètement inaperçus. Olivier Pérou s'intéresse à l'un d'eux dans Autopsie d'un cadavre (Fayard). Le journaliste de L'Express se transforme en enquêteur dans un récit à la Agatha Christie avec la précision d'un procès-verbal. La victime : le Parti socialiste, tombé le 10 avril 2022 avec le pire score de son histoire (1,7 %). Les suspects : ils sont sept et ont tous de bons mobiles pour avoir tué une institution qui a structuré depuis 50 ans la politique française. « Il ne reste plus grand monde pour pleurer, ni électeurs à l'évidence, ni vieille garde non plus, ni ex-présidents, ni militant », constate l'auteur.

    Lire la suite
    ________________________
    ________________________

  • Non Fiction - Geoffrey Le Guilcher : après la catastrophe nucléaire

    Le journaliste Geoffrey Le Guilcher imagine la survie en Bretagne après un attentat contre l’usine nucléaire de La Hague, dont les conséquences dépasseraient très largement celles de Tchernobyl.

    Selon des sources officielles, si un accident survenait dans l’usine de retraitement des déchets nucléaires de La Hague, les conséquences seraient presque sept fois supérieures à celles de la catastrophe de Tchernobyl en 1986, selon une hypothèse basse – 66,7 fois dans le scénario le plus noir. Ces chiffres font d’autant plus froid dans le dos que deux documents concernant le nucléaire français figuraient dans l’ordinateur d’Oussama Ben Laden à son domicile pakistanais.

    Lire la suite
    _____________________
    _____________________

  • Alternatives Economiques - JEA 2022 - Table ronde - Comment sortir en urgence des énergies fossiles ?

    La guerre en Ukraine et ses conséquences sur les prix de l’énergie ont montré, une fois de plus, à quel point notre addiction au pétrole, au gaz et au charbon était une situation à hauts risques. Géopolitiques, économiques, climatiques : toutes les bonnes raisons de s’affranchir de toute urgence des combustibles fossiles, désormais, s’additionnent. Mais si nous en avons pris – brutalement – la mesure, si des décisions ont été prises, nous ne sommes toujours pas sur le bon chemin, comme l’a rappelé le dernier rapport annuel du Haut conseil pour le climat. A l’heure où la France prépare une loi énergie-climat aux objectifs renforcés pour 2030, quels leviers doit-elle actionner pour être à la hauteur de ses nouvelles ambitions ?

    Anne Bringault, coordinatrice des programmes au Réseau action climat 
    David Marchal, directeur exécutif adjoint de l’expertise et des programmes à l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) 
    Michel Maya, maire de Tramayes (Saône-et-Loire), ancien président du Cler-Réseau 
    pour la transition énergétique 
    Claire Tutenuit, déléguée générale d’Entreprises pour l’environnement (EpE) 
    ANIMATION : Antoine de Ravignan, rédacteur en chef adjoint d’Alternatives Économiques

  • Alternatives Economiques - JEA 2022 - Grand entretien avec Lucas Chancel - Les inégalités n’ont rien d’inéluctable ?

    Lucas Chancel est un économiste pas comme les autres. Son travail consiste à faire le lien entre les inégalités sociales, les mesures à même de les réduire et les politiques de lutte contre le réchauffement climatique. Il a dirigé la publication du Rapport sur les inégalités mondiales 2022, une mine de données et d’analyses sur la dynamique des inégalités de revenu et de richesse en France et dans le monde, sans oublier les inégalités femmes-hommes et environnementales. Lors d'un échange auquel le public sera convié à participer, Lucas Chancel  fera le tour de ces questions, mais aussi des solutions possibles.

    Lucas Chancel, économiste, codirecteur du Laboratoire sur les inégalités mondiales, chercheur associé à l’École d’économie de Paris (PSE) et professeur affilié à Sciences Po

    interrogé par Christian Chavagneux, éditorialiste à Alternatives Économiques

  • L'équation inégalitaire des restrictions aux véhicules polluants [Alexandre Mirlicourtois]

    Chasser les véhicules, notamment des plus polluants, des centres-villes, limiter leur utilisation ailleurs et abaisser les vitesses de circulation autorisées pour lutter contre la pollution atmosphérique : la feuille de route est claire. Pour y parvenir, le dernier dispositif mis en place répond au nom de code ZFE-m. [...]

  • Fondation Jean Jaurès - L’État face à la question islamique

    La question de l’islam en France est source de tensions, de polémiques, d’instrumentalisations politiques, de méconnaissance et d’incompréhension. Ceci génère une grande confusion provoquant trop souvent des débats ajoutant davantage encore à cette confusion et générant un malaise dans la société.

    Comment mieux structurer et rendre intelligible cette problématique ? Afin de contribuer au débat, la Fondation Jean-Jaurès et la Fondation de l’islam de France (FIF) se penchent sur la question de "L’État face à la question islamique" en réunissant le 9 novembre 2022 Ghaleb Bencheikh, président de la FIF, Gilles Clavreul, préfet, et Lucien Jaume, directeur de recherche émérite au CNRS.

    Chiheb M’Nasser, directeur général de la FIF, et Ania Ould Lamara Kaci, consultante et membre de l’Observatoire de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient de la Fondation Jean-Jaurès, animent le débat.

  • Non Fiction - Penser l’égalité sans le mythe du matriarcat

    Si l'anthropologie connaît des sociétés aux rapports de sexe équilibrés, le matriarcat est un mythe historique. L'égalité doit donc être cherchée dans l'avenir, plutôt que dans le passé ou l'ailleurs.

    L’existence d’un matriarcat primitif est-elle une condition sine qua non pour envisager l’émancipation des femmes ? Que nous disent au juste des disciplines comme la préhistoire ou l’anthropologie sur les rapports entre les hommes et les femmes dans les sociétés du lointain passé ? Comment s’assurer que leurs découvertes ne soient pas obscurcies par des biais méthodologiques ? Et quid de l’hypothèse selon laquelle la domination masculine aurait une origine évolutive ? Pour répondre à ces questions brûlantes, nous avons rencontré la préhistorienne Anne Augereau et l’anthropologue Christophe Darmangeat, récents coordinateurs aux PUF du livre Aux origines du genre.

    Lire la suite
    _______________________
    _______________________

  • Télérama - Zarifa Ghafari, Afghane en exil : “Le monde entier se joue de mon peuple”

    Elle a grandi avec la soif d’apprendre, a étudié en cachette, puis à l’étranger, est devenue maire en 2019, a dû fuir en 2021. L’histoire de Zarifa Ghafari, héroïne d’un documentaire Netflix, est une plongée dans les tourments de l’Afghanistan récent.

    À 28 ans, elle a déjà vécu plusieurs vies. Née en 1994, Zarifa Ghafari a grandi sous le premier régime taliban (1996-2001), passant ses journées de petite fille dans les caves où se tenaient des classes clandestines. Puis sont arrivés les Américains, en 2001, et les talibans ont quitté Kaboul – sans jamais perdre tout à fait leur influence. À 19 ans, la jeune femme part étudier en Inde, autorisation arrachée au conservatisme de sa culture et de sa famille, puis revient triomphalement au pays : en 2019, elle devient, à 26 ans, maire de la province de Wardak, fief taliban à l’ouest de Kaboul.

    Lire la suite
    ________________________
    ________________________

  • Le Vent se léve - De quoi les data centers sont-ils le nom ?

    Depuis quelques années, le système énergétique français est bouleversé par l’arrivée massive et sans précédents des opérateurs privés du numérique, qui transforment l’espace, les réseaux énergétiques et les consommations. C’est à ce « continuum électrico-numérique » que Fanny Lopez s’intéresse dans son dernier ouvrage À bout de flux (Éditions divergences, octobre 2022). L’historienne de l’architecture et des techniques revient sur le développement de ces infrastructures numériques, à la fois omniprésentes et invisibles, et sur les risques liés à leur insertion dans les télécommunications et infrastructures énergétiques nationales.

    Lire la suite
    _____________
    _____________