Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2019

Fondation Jean Jaurès - Quels combats pour le syndicalisme en Europe ? Débat avec Laurent Berger, en direct à 18h30 le 29 octobre

Pour la première fois, depuis le 23 mai 2019, un Français, Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, est devenu président de la Confédération européenne des syndicats (CES). Les défis sont nombreux pour l'Europe : rénover la démocratie ; établir un nouveau modèle macroéconomique pour une croissance durable et inclusive ; s'attaquer au dumping fiscal et à l'évasion fiscale ; remédier aux inégalités et renforcer la justice sociale... Quelles sont les ambitions de la CES et de son nouveau président ?
Pour en débattre, l'Observatoire du dialogue social réunit :
- Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, président de la Confédération européenne des syndicats,
- Gilles Finchelstein, directeur général de la Fondation Jean-Jaurès,
- Jean Grosset, membre du Conseil économique, social et environnemental, directeur de l'Observatoire du dialogue social.

25/07/2019

Le meilleur de 2018/2019 - Laurent Berger souhaite que le gouvernement ouvre le dialogue avec toutes les forces de la société

08:47 Publié dans Vidéo | Tags : laurent berger, cfdt | Lien permanent

06/03/2019

Le pacte social et écologique de Nicolas Hulot, Laurent Berger.....

Francetvinfo - Nicolas Hulot, la CFDT et 17 organisations lancent "un appel pour un pacte social et écologique"

Des organisations, associations et syndicats lancent mardi un appel pour "donner à chacun le pouvoir de vivre".

La CFDT, la Fondation Nicolas Hulot, la Fondation Abbé Pierre et 16 autres organisations* lancent "un appel pour un pacte social et écologique", un "pacte du pouvoir de vivre" comprenant 66 propositions, que franceinfo dévoile en exclusivité mardi 5 mars.

"Le premier message, c'est de dire qu'il faut changer de modèle de développement et dire qu'il faut remettre la question sociale et écologique au cœur de notre modèle de société", a expliqué Laurent Berger, le patron de la CFDT mardi sur franceinfo. "Le second, c'est vous ne ferez pas sans nous."

Le Monde, éditorial - Laurent Berger et Nicolas Hulot esquissent un projet de société alternatif

Le secrétaire général de la CFDT et l’ancien ministre de la transition écologique ont présenté, le 5 mars, 66 propositions dessinant un nouveau « pacte social et écologique », à rebours des choix du gouvernement.

Représentant une alliance de dix-neuf organisations issues de la protection de l’environnement et du mouvement social, Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, et Nicolas Hulot, ancien ministre de la transition écologique, qui a démissionné de son poste en août 2018, aujourd’hui président de la fondation qui porte son nom, présentent un projet « pour donner à chacun le pouvoir de vivre ». Celui-ci rompt avec la politique du gouvernement, sur fond de crise des « gilets jaunes » et de mobilisations pour le climat.

20 minutes - Nicolas Hulot et Laurent Berger réclament un «big bang fiscal» pour un pacte social et écologique

PROJET Les 19 organisations environnementales, de solidarité et d’éducation, mutuelles et syndicats veulent « rendre définitivement indissociable l’enjeu écologique et l’enjeu social »

Un « big bang fiscal », c’est ce qu’ont réclamé, ce mardi, Nicolas Hulot et Laurent Berger, dans le cadre d’un pacte social et écologique, porté par dix-neuf organisations, dont la CFDT et la Fondation Nicolas Hulot, qui comporte 66 propositions.

« Cette coalition » de 19 organisations environnementales, de solidarité et d’éducation, mutuelles et syndicats « veut rendre définitivement indissociable l’enjeu écologique et l’enjeu social », a déclaré l'ancien ministre de la Transition écologique et solidaire d'Emmanuel Macron dans une interview au Monde, conjointe avec le numéro un de la CFDT.

07/05/2018

L'Obs - Grève SNCF : l'intersyndicale appelle à poursuivre le mouvement social

Une rencontre qui a fait "pschitt". Lundi matin, les représentants syndicaux ont défilé a Matignon, pour rencontrer le Premier ministre et tenter de trouver un consensus autour du mouvement de grève inédit de 48 heures tous les cinq jours, initié depuis le 3 avril dernier. En sortant de son entretien avec le Premier ministre Edouard Philippe, Laurent Brun, secrétaire général de la CGT Cheminots a été catégorique : "Pour nous, clairement, la grève (à la SNCF) se poursuit. Il n'y a pas de débat. Les grévistes vont poursuivre le combat le temps d'avoir (des) réponses du gouvernement". Du côté de la CFDT, même rengaine : "Il n'est pas question de lever la mobilisation. On fait nos propositions, on les porte, on va les négocier pied à pied avec Mme la ministre des Transports, et après on verra, on jugera aux résultats", explique Didier Aubert, secrétaire général de la CFDT Cheminots.

16:30 Publié dans Vidéo | Tags : sncf, cgt, cfdt, greve, cheminot | Lien permanent

03/05/2018

Véronique Descacq : "Emmanuel Macron est machiavélique, il cantonne les débats politiques aux extrêmes"

Véronique Descacq, secrétaire générale adjointe de la CFDT est l'invitée de Nicolas Demorand à 8h20.

_________________
_________________

14:49 Publié dans Audio | Tags : descacq, cfdt | Lien permanent

04/04/2018

Rémi Aufrere-Privel (CFDT) : "Nous sommes prêts à faire une grève marathon"

10:15 Publié dans Vidéo | Tags : greve sncf, cheminot, cfdt | Lien permanent

04/10/2017

Pierre Rosanvallon CFDT et années 70

Etudiant à HEC (Hautes études commerciales), Pierre Rosanvallon prend contact en 1968 avec le monde syndical par le biais de la CGT et du responsable économique André Barjonet. En fait, c'est avec la CFDT qu'il entame son parcours par le biais d'études économiques que lui confie René Bonety, membre de la commission économique de la centrale dont le secrétaire général est alors Eugène Descamps.

Il sera permanent de la CFDT, secrétaire confédéral de 1969 à 1977, assumant tout à la fois le rôle de conseiller économique puis politique d'Edmond Maire, et rédacteur en chef de CFDT Aujourd'hui, la revue de réflexion de la CFDT. Aujourd'hui, professeur au Collège de France, il suit de près l'actualité sociale et sociétale.

Son regard acéré et son expérience du monde syndical lui permet de porter un jugement sur la suite de mai 68, et les luttes qui ont marqué les années 70. Il répond aux questions du journaliste Jean-François Cullafroz

21/09/2017

Les Echos - Réforme du travail : le compte n’y est pas, Laurent Berger / secrétaire général de la CFDT, Philippe Louis / président de la CFTC, Luc Berille / secrétaire général de l'Unsa

Le gouvernement avait toute légitimité de légiférer par ordonnances pour réformer le marché du travail. Mais il l’a fait au détriment des salariés. Il peut encore - et il doit - changer de trajectoire.

La CFDT, la CFTC et l'Unsa portent une vision réformiste du syndicalisme. Elles militent pour que la négociation et le contrat soient au coeur de la régulation des relations de travail, à tous les niveaux et notamment dans l'entreprise, au plus près des salariés.

Lire la suite
_____________________
_____________________

07/09/2017

Ordonnances Macron-Pénicaud : le Parti socialiste a rencontré la CFDT aujourd’hui

07 septembre 2017

Après avoir rappelé, à l’unanimité, leur opposition aux ordonnances Macron-Pénicaud contre le Code du travail, les socialistes ont souhaité rencontrer les organisations syndicales.

Cette après-midi, une délégation composée de Guillaume Bachelay, Secrétaire national chargé de l’animation, l’expression et la coordination des pôles, Rachid Temal, Secrétaire national chargé de la coordination et de l’organisation et Rita Maalouf, Secrétaire nationale chargée du pôle production et répartition des richesses, a rencontré la direction de la CFDT.

Vendredi 8 septembre, les échanges se poursuivront avec l’UNSA.

01/09/2017

Capital - La CFDT déçue par une réforme "pas à la hauteur"

PARIS (Reuters) - La CFDT a fait part jeudi de sa déception sur les arbitrages du gouvernement dans le cadre de la réforme du Code du travail, à l'issue de la réunion de présentation par le gouvernement du contenu définitif des cinq ordonnances.

"Cette réforme n'est pas là hauteur", a déclaré à la presse Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, à la sortie de cette réunion.

Lire la suite
___________________
___________________