Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/07/2015

Costa-Gavras : "Tsipras fait ce que beaucoup d'hommes politiques ne font pas"


Costa-Gavras : "Tsipras fait ce que beaucoup d... par franceinter

00:03 Publié dans Point de vue | Tags : costa-gavras | Lien permanent

03/07/2015

Libé - Contre le totalitarisme financier, l’Europe doit changer ou mourir, Marco REVELLI sociologue et historien italien

On n’avait encore jamais vu un créancier, aussi stupide soit-il, tenter de tuer son propre débiteur, comme le FMI est en train de le faire avec les Grecs. Il doit y avoir quelque chose de plus : la construction scientifique de l’«ennemi». Et la volonté d’un sacrifice exemplaire.

 

 

«L’économie qui tue», celle dont parle le pape, nous la voyons à l’œuvre ces jours-ci, en direct, de Bruxelles. Et c’est un spectacle humiliant. Elle ne tranche pas de gorges, elle n’a pas l’odeur du sang, de la poudre et de la chair brûlée. Elle agit dans des salles climatisées, dans des couloirs feutrés, mais elle a la même férocité impudique que la guerre. La pire des guerres : celle déclarée par les riches de la globalisation aux pauvres des pays les plus fragiles.

Lire la suite
__________________
__________________

16:34 Publié dans Point de vue | Tags : marco revelli | Lien permanent

Libé - Trouble dans la démocratie Arnaud ESQUERRE sociologue et Luc BOLSTANSKI sociologue

L’annonce d’un référendum en Grèce a suscité une indignation quasi unanime des dirigeants européens. Est-il si choquant que des citoyens soient consultés sur une question éminemment politique qui les concerne directement?

 

 

L’annonce par le Premier ministre Tsípras de l’organisation d’un référendum a suscité, en France et en Europe, des réactions indignées de la part de dirigeants, qu’ils appartiennent au monde politique, économique ou médiatique. Cette annonce, intervenue après des mois de vaines négociations, a été la réponse du gouvernement grec à un rapport de force politique qui, au niveau des instances européennes, n’a cessé de pénaliser non seulement les Grecs, en tant que citoyens, mais aussi en tant que membres de l’Union européenne. Qu’est-ce qui semble motiver cette indignation presque unanime ?

Lire la suite
____________________
____________________

16:30 Publié dans Point de vue | Tags : boltanski, tsipras | Lien permanent

Les Guignols menacés : pour Guy Bedos "c'est clairement politique"


Les Guignols menacés : pour Guy Bedos "c'est... par FranceInfo

15:11 Publié dans Point de vue | Tags : guy bedos, guignols | Lien permanent

01/07/2015

La Grèce, seule à gauche Bruno AMABLE Professeur à l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne et membre de l’Institut universitaire de France

La question n’est pas seulement de savoir si les Grecs vont céder à la troïka. C’est aussi celle de l’attitude des autres peuples vis-à-vis du modèle néolibéral unique européen.

 

Lorsqu’il se déclare «profondément affligé par le spectacle» donné par l’Europe depuis la semaine dernière, Jean-Claude Juncker oublie qu’il fait partie du show. Mais il a raison, c’est affligeant, et cela ne date pas du week-end dernier si on se remémore les effets désastreux de la politique que la troïka (on peut bien revenir à sa dénomination originelle maintenant) tente encore d’imposer à la Grèce.

Lire la suite
_______________________
_______________________

22:30 Publié dans Point de vue | Tags : amable | Lien permanent

Libé - Sept économistes dont Piketty et Stiglitz se déclarent en faveur de la Grèce

Dans une tribune publiée par le «Financial Times», sept noms prestigieux plaident pour un abandon du sévère programme d'austérité imposé à Athènes.

C’est clair et cash : dans une tribune publiée ce vendredi dans le quotidien britannique Financial Times, sept économistes parmi les plus renommés au monde se positionnent sans détour en faveur de Syriza, le parti anti-austérité au pouvoir en Grèce, en butte depuis six mois à la rigidité de Bruxelles et du FMI.

«C’est l’avenir de l’Europe qui est en jeu», soulignent pour commencer les signataires du texte, parmi lesquels figurent Thomas Piketty, Joseph Stiglitz, Marcus Miller ou Massimo d’Alema. Avant d’expliquer qu’il faut distinguer «les réformes» (le mot préféré mais elliptique des créanciers) de «l’austérité».

Lire la suite
_________________
_________________

30/06/2015

Libé - Deux Nobel d’économie au secours de Tsípras

Contre la majorité des économistes classiques, Joseph Stiglitz et Paul Krugman, chacun de leur côté, prennent la défense du Premier ministre grec qui a choisi de procéder à un référendum.

Ils voteraient «non». Joseph Stiglitz, co-prix Nobel 2001, et Paul Krugman, prix Nobel 2008, sortent une nouvelle fois du bois pour défendre, contre la majorité des économistes classiques, le choix iconoclaste du Premier ministre grec de procéder à un référendum. Dans un article intitulé «L’attaque de l’Europe contre la démocratie grecque» et publié sur le site Project syndicate, le premier se fait l’avocat du gouvernement grec dont il défend ardemment les positions.

Lire la suite
___________________
___________________

00:41 Publié dans Point de vue | Tags : stiglitz, paul krugman | Lien permanent

26/06/2015

Libé - «Ce que doit être la gauche d'aujourd'hui» GUILLAUME BALAS DÉPUTÉ EUROPÉEN PS

Classé à l'aile gauche du PS, l'eurodéputé Guillaume Balas répond à son camarade Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement.

Jean-Marie Le Guen, dans une tribune récente, décrit ce qui serait selon lui les contours d’une gauche moderne. Il insiste ainsi sur une hypothétique relativisation de la «question sociale» au profit de la défense de notre modèle civilisationnel qui serait le souhait prioritaire de la population. Ainsi, devant la gravité de la menace – dont la cause n’est que faiblement explicitée –, la gauche devrait se mettre au service de l’intérêt national, quitte à relativiser ses objectifs d’égalité sociale. Il est ainsi fait appel aux grandes heures du combat républicain et à leur imagerie d’Epinal pour consentir à de nouveaux compromis, ceux qui consistent à la pleine acceptation de la mondialisation libérale et à ses maux concurrentiels. Cette perspective idéologique et stratégique assumée a au moins le mérite d’éclairer le débat entre socialistes et au sein de la gauche. Mais elle doit être combattue car elle se trompe sur les faits et donc sur les solutions.

Lire la suite
____________________
____________________

20/06/2015

Regards, Gustave Massiah - Quelques réflexions sur les révoltes des peuples

La profonde crise du système, aussi désastreuse soit-elle, ne ferme pas le champ des possibles. Gustave Massiah envisage les conditions d’une convergence et d’une « réponse mondiale » des mouvements sociaux et citoyens pour refonder le politique.

Ingénieur et économiste, figure du mouvement altermondialiste, membre du Conseil scientifique d’Attac-France et du Conseil international du Forum social mondial, Gustave Massiah est intervenu lors du Forum européen des alternatives des 30 et 31 mai derniers. Il a adapté pour Regards la contribution prononcée à cette occasion.

* * *

Nous vivons une période de bouleversements et d’incertitudes. Une période de fortes contradictions qui structurent le champ des possibles et qui confirme que l’avenir n’est pas prédéterminé. Une partie des interrogations porte sur les formes du politique, sur les rapports entre les peuples, les mouvements et les partis. Je proposerai dans cette contribution trois réflexions ; elles s’appuient sur le processus des forums sociaux mondiaux qui se définit comme une tentative de convergence mondiale des mouvements sociaux et citoyens.

Lire la suite
______________________
______________________

19/06/2015

Le «secret des affaires» contre la démocratie en Europe Eva JOLY députée européenne EELV , Pascal DURAND député européen EELV , Aurélie FILIPPETTI ancienne ministre de la Culture et de la Communication , Christian PAUL député PS , Corinne LEPAGE ancienne

TRIBUNE

Ce projet de directive fait du droit à l’information une exception, transformant le pouvoir judiciaire en censeur définissant la légitimité d'une révélation. Le secret des affaires est une arme de dissuasion massive contre l’information, les lanceurs d’alerte et les journalistes.

Lire la suite
___________________
___________________