Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/02/2014

L'actualité des socialistes du 10 au 16 janvier (mise à jour)

A la une

Le Monde - Le retour de Sarkozy inquiète ses proches, mais ravit l'Elysée

Au sein des écuries de l'UMP comme dans les couloirs de l'Elysée et du PS, il n'y a plus le moindre doute. « Il va revenir, glisse le député Jean-Christophe Cambadélis, numéro deux du PS. Il est revenu. » Son entourage a beau jurer qu'il entend se tenir à distance, Nicolas Sarkozy empile les apparitions publiques à un rythme exponentiel. Chaque semaine ou presque, l'ancien président s'affiche lors des concerts de son épouse, en tournée dans toute la France.

15 et 16 février

Libé - «Arnaud et Manuel» vont au charbon ensemble

REPORTAGE Nicolas Bays, député du Pas-de-Calais et maître de cérémonie d’un soir, n’a pas voulu choisir. En accueillant vendredi soir les ministres de l’Intérieur et du Redressement productif à Wingles, le nouveau duo à la mode, le jeune parlementaire salue prudemment «Arnaud et Manuel, Manuel et Arnaud, deux ministres de combat et deux amis».

Libé - Une eurodéputée quitte le PS pour Nouvelle Donne

INFO LIBE Dans une lettre révélée par Liberation, Françoise Castex, proche d'Henri Emmanuelli, parle d'«espoirs déçus» et rejoint la nouvelle formation de Pierre Larrouturou pour les européennes

Libé - Ayrault rassure les fonctionnaires par écrit

Le Premier ministre promet, dans une lettre aux syndicats, qu'«aucune mesure» ne sera prise pour geler l’avancement des fonctionnaires.

Libé - Le Foll promet une loi pour interdire les maïs OGM

Quatre OGM ont obtenu une autorisation de culture en Europe, mais un seul est encore cultivé : le MON810. Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a assuré jeudi que l’interdiction en France du MON810, maïs OGM de Monsanto, pourra être prolongée par une loi votée en urgence au Parlement avant les semis de printemps.

Le JDD - Hollande ironise sur la présence de Gattaz aux Etats-Unis

VIDEO - Pour la fin de sa visite aux Etats-Unis, François Hollande a ironisé mercredi sur "l'avantage d'avoir eu le président du Medef (Pierre Gattaz) tout au long" de son déplacement. Ce dernier avait critiqué les "contraintes" qui pourraient être imposées aux entreprises dans le cadre du pacte de responsabilité, avant de revenir sur ses propos.

Libé - Martine Aubry veut bien revenir... pour penser

RÉCIT La maire de Lille réunit samedi sa «coopérative d'idées et d'action» Renaissance, à Orléans, sur le thème de la santé.

Martine Aubry est de retour, sur le terrain… des idées. Renaissance, la «coopérative d’idées et d’action» de la maire de Lille — dites «do & think tank» si vous êtes branché — a rendez-vous samedi à Orléans pour une deuxième édition consacrée à la santé, après son lancement à Paris en décembre.

Le Monde - Delphine Batho : le PDG d'EDF est le « ministre fantôme » de l'énergie

Invitée à réagir sur l'enquête du Monde révélant que la « transition énergétique » pourrait amener la construction de nouveaux réacteurs nucléaires, l'ancienne ministre de l'écologie déclare qu'Henri Proglio est devenu le  « ministre fantôme » de l'énergie.

14 février

Libé - «Une criante chute de la gauche dans le public»

INTERVIEW Luc Rouban, chercheur, analyse le vote des agents alors que leur avancement est menacé.

Directeur de recherche au CNRS (Cevipof), Luc Rouban, spécialiste de la fonction publique, revient sur l’hypothèse d’un gel de l’avancement des fonctionnaires, évoquée jusqu’au sein du gouvernement mais démentie hier par le Premier ministre.

Libé - A San Francisco, l'accolade du président et du pigeon

DANS LA CARAVANE DU PRÉSIDENT Récit des grandes et petites histoires du voyage aux Etats-Unis de François Hollande, qui a débuté lundi.

Le Monde - Pacte de responsabilité : Bruno Le Roux veut faire plier le Medef

Alors que le Medef refuse toute idée de contrepartie à l'allègement des charges sociales, Bruno Le Roux hausse le ton : « Il ne peut pas y avoir de pacte sans contrepartie », a prévenu le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, invité mercredi 12 février de l'émission « Questions d'info » sur LCP en partenariat avec Le Monde, France info et l'AFP.

13 février

Libé - Municipales : les sondeurs prévoient une poussée du Front national

Les élections municipales de 2014 pourraient être celles du retour en force d'élus du Front national. Selon un sondage TNS Sofres pour Le Monde France Info et Canal+, 34 % des personnes interrogées « adhèrent aux idées du Front national ». Marine Le Pen, présidente du parti d'extrême droite, est en passe de mener à bien son entreprise de « banalisation ». Un succès que l'on mesure dans la porosité entre l'électorat de l'UMP et celui du FN : 32 % des électeurs de l'UMP « envisagent de voter pour le Front national à l'avenir ». Cette tendance est confirmée par d'autres sondages, réalisés localement, qui placent les listes menées par un candidat du Rassemblement bleu marine en position d'avoir des élus, voire de gagner une mairie.

Libé - Bruno Le Roux s'embrouille sur le gel des primes et avancements des fonctionnaires

Après la polémique de la semaine dernière sur des économies visant les fonctionnaires, le chef de file des députés socialistes en a remis une couche ce mercredi, en se contredisant.

Le Parisien - Le gel des primes et avancements des fonctionnaires est bien envisagé

Le du groupe à l' Bruno Le Roux a affirmé ce mercredi que le gel des primes et avancements des fonctionnaires était bien «sur la table», avant de corriger un peu plus tard ses propos.

Libé - Des listes EE-LV-PS dans la moitié des villes de plus de 30 000 habitants

MUNICIPALES Dans les communes de plus de 20 000 habitants, le PS a passé 317 accords d'union avec les écolos et/ou les communistes.

Europe Ecologie-les Verts a affirmé mercredi faire liste commune aux municipales avec le Parti socialiste dans la moitié des villes de plus de 30 000 habitants où les stratégies d’alliance sont arrêtées.

Libé - Peillon : «C’est bien l’égalité filles-garçons qui pose problème à ceux qui colportent les rumeurs»

INTERVIEW Dans une interview à «Libération», le ministre de l'Education nationale reproche notamment à Jean-François Copé de se faire «le porte-parole de groupes extrémistes». Après plusieurs jours de polémique, Vincent Peillon réagit vivement ce mercredi dans Libération, dans le cadre d'un événement consacré aux attaques de la droite sur l'école.

Libé - A San Francisco, Hollande accueilli a capella

DANS LA CARAVANE DU PRÉSIDENT Récit des grandes et petites histoires du voyage aux Etats-Unis de François Hollande, qui a débuté lundi.

«Il n'y a pas qu'une seule politique possible»

La période est instable. De l’extrême droite qui se rassemble derrière des slogans racistes et antisémites à la droite radicalisée qui remet en cause la légitimité du Président de la République à gouverner, un front des conservatismes se constitue. Cette situation appelle une réaction forte. Une réaction essentielle pour reprendre la main, faire reculer le chômage et engager pleinement la transition écologique. Et ne pas donner l’impression que, malgré l’arrivée de la gauche au pouvoir, les droites et leurs « valeurs » sont en dynamique.

12 février

Les Echos - Cour des comptes: impossible d'infléchir en deux mois la trajectoire d'"un paquebot qui dérive à grande vitesse" (Eckert, PS)

Le rapporteur général du Budget à l'Assemblée nationale Christian Eckert (PS) a souligné mardi l'ampleur de l'effort de réduction de déficit déjà fait, jugeant impossible d'infléchir plus vite la trajectoire d'"un paquebot qui dérive à très grande vitesse".

Europe 1 - Les chaises musicales dans la com' de Hollande

REORGANISATION - Aquilino Morelle est renforcé dans ses fonctions, Claude Sérillon semble mis au placard.

Une réorganisation subtile. Jusqu'ici, François Hollande, à qui l'on a reproché beaucoup d'erreurs dans sa communication, rechignait à opérer des changements dans son équipe. Sur le conseil de plusieurs proches et ministres, le président s'est résolu à revoir le rôle de chacun, indique Le Monde dans son édition de mardi. "Une opération de clarification" ; "un choc de simplification", résume le quotidien.

Europe 1 - Valls à Florange : Edouard Martin éconduit par le service d'ordre

Le service d'ordre du ministre a écarté l'ancien syndicaliste, candidat PS pour les européennes.

"Tu ne passes pas la barrière". "Les élus locaux m'ont demandé de venir accueillir le ministre et, là, on me dit : 'Tu ne passes pas la barrière'" L'ancien syndicaliste CFDT d’ArcelorMittal à Florange Edouard Martin n'a rien perdu de sa franchise.

Le Monde - Dépense publique : « La France est dans une zone dangereuse »

Le constat que dresse la Cour des comptes dans son rapport public annuel, publié mardi 11 février, sonne comme un signal d'alerte. Son premier président, Didier Migaud, estime que la France est « dans une zone dangereuse, en raison du poids croissant de la dette ». Malgré les efforts engagés par le gouvernement, il pointe « un risque significatif » que le déficit public excède la dernière prévision du gouvernement, 4,1% du produit intérieur brut en 2013. Pour l'année 2014, l'objectif de 3,6% de déficit apparaît « incertain » : « Il n'existe aucune marge de manœuvre en cas de dépenses imprévues », prévient M. Migaud.

Le Monde - La Cour des comptes fustige les dérives budgétaires

Dans son rapport annuel dévoilée mardi 11 février, la Cour des comptes envoie un signal d'alarme au gouvernement et l'engage à réduire les dépenses sociales. Son premier président, Didier Migaud, estime que la France est « dans une zone dangereuse, en raison du poids croissant de la dette ».

Le Figaro - Le PS boycottera le débat sur la Voie sacrée

Les députés PS boycotteront le 20 février le débat sur la proposition de loi UMP visant à garantir l'appellation "Voie sacrée nationale" à la route départementale reliant Bar-le-Duc à Verdun, une "mascarade" digne de "Clochemerle" selon eux

Le Monde - L'aile gauche du PS met en garde Hollande

C'est un véritable réquisitoire contre la politique économique de François Hollande engagée depuis janvier. Mais la nouveauté, c'est qu'il vient cette fois du propre camp du chef de l'Etat. Lundi 10 février, quelques heures avant le séminaire organisé par le PS sur « la réussite du pacte de responsabilité », plusieurs responsables socialistes devaient interpeller la majorité dans un document appelant à une remise en cause du tournant social-démocrate initié par le président de la République début janvier.

11 février

Le Monde - Vote anti-immigration en Suisse : « On va revoir nos relations », assure Fabius

Au lendemain de la votation suisse en faveur d'une limitation de l'immigration, les réactions politiques en France — pays frontalier de la Suisse où travaillent de nombreux Français — sont divisées : si la gauche déplore le résultat du vote, la droite le comprend, quand l'extrême droite l'encourage.

Le Monde - « Théorie » du genre : Aurélie Filippetti dénonce des pression contre des bibliothèques

La ministre de la culture, Aurélie Filippetti, a dénoncé, lundi 10 février, les pressions exercées contre des bibliothèques municipales par des personnes exigeant le retrait de certains ouvrages. 

« Près d'une trentaine de bibliothèques publiques ont fait l'objet, ces derniers jours, de pressions croissantes de la part de groupuscules fédérés sur Internet par des mouvements extrémistes qui en appellent désormais à la lutte contre ce qu'ils appellent les 'bibliothèques idéologiques' », affirme la ministre dans un communiqué.

Le Monde - Nucléaire : les manœuvres de l'Elysée

La loi sur la transition énergétique est l'un des grands chantiers du quinquennat de François Hollande. « Malheureusement, on s'achemine vers un scénario aussi désastreux que celui de la loi sur la famille », se désole un député PS informé des grandes manœuvres lancées autour du texte, que le Parlement devrait examiner d'ici à l'été ou, au plus tard, cet automne.

Le Figaro - Pacte de responsabilité : la gauche du PS met en demeure l'exécutif

Curieuse période que celle que traverse l'exécutif. La semaine dernière, les hésitations sur la loi famille avaient beaucoup agité la majorité. Cette semaine, c'est le pacte de responsabilité qui va faire des remous au sein du PS. L'aile gauche du parti a décidé de donner de la voix. Dès le début du séminaire organisé sur le sujet par le PS ce lundi après-midi, elle diffusera une lettre de mise en garde au gouvernement. Son titre: «Il n'y a pas qu'une seule politique possible!»

10 février

L'Humanité - Pacte de responsabilité: Lienemann et Dray dénoncent le "show" de Désir

Dans une lettre adressée à Harlem Désir, la sénatrice et l'ancien député déplorent que le séminaire du PS, prévu lundi, censé clarifier le pacte de responsabilité, se transforme en "opération de communication". Les députés socialistes ne sont pas une "masse de manoeuvre", dénoncent-ils.

Le JDD - Popularité : Valls dégringole de 12 points

C'est la chute libre. Manuel Valls a vu sa cote de satisfaction dévisser de 12 points en février sur un mois dans le baromètre Clai-Metronews-LCI, réalisé par l'institut OpinionWay avant une grande émission télévisée du ministre de l'Intérieur et publié dimanche. Le ministre de l'Intérieur, habitué à la première marche du podium gouvernemental, s'y retrouve à la cinquième place, sa cote étant passée de 57% en janvier à 45% de personnes satisfaites en février.

Le JDD - Avis de tempête pour le PS

ANALYSE - Ça se complique. La mauvaise séquence PS inquiète les candidats aux municipales. 

Le Figaro - Municipales : le PS se prépare au pire des scénarios

Les dirigeants socialistes savent à quoi s'attendre. Depuis des mois, ils ont conscience que les municipales de mars - les toutes premières élections intermédiaires depuis le début du quinquennat - ne seront pas faciles.

Le JDD - Reims : la maire PS est "inquiète"

INTERVIEW - Adeline Hazan, maire PS de Reims, élue en 2008, estime que le vote sanction va peser plus que prévu.

Le JDD - A Grenoble, le PS débordé sur sa gauche?

Sur fond de renouvellement des leaders politiques, les socialistes grenoblois ont plus à craindre de la liste de rassemblement des écologistes et du Parti de gauche que de celle de l’UMP.  

Le JDD - Strasbourg, "un message au Président"

Donné gagnant avec une légère avance dans les sondages, le maire PS de Strasbourg, Roland Ries, estime qu'i"l n’y a pas d’étanchéité absolue entre le national et le local".

Le Parisien - Intégration : un haut commissariat, ça fait «Tintin au Congo», juge Boutih

Le «rebelle» a encore frappé. Le député de l'Essonne Malek Boutih a désapprouvé dimanche la création d'un «haut commissariat à l'intégration» qui pourrait être envisagée mardi à , y voyant des relents de «Tintin au Congo», album jugé raciste et marqué par le colonialisme.

Le Nouvel Obs - Municipales : Hidalgo largement devant NKM dans le 12e, arrondissement clé

SONDAGE. La liste PS-PCF-PRG arriverait largement devant celle de l'UMP-UDI-MoDem au second tour. La gauche l'emporteraient avec 58% des voix.

Les Echos - Municipales : les Français préféreraient une victoire de la droite

Selon un sondage Ifop publié dans Le Journal du dimanche, 46% des personnes interrogées souhaitent la victoire des listes UMP/UDI/FN, contre 40% pour les listes PS/EELV/FG. Une première depuis 2007.

09/02/2014

L'actualité des socialistes du 3 au 9 décembre (mise à jour)

A la une

Le Figaro - Laurent Baumel : «Hollande est plus proche de Blair que de la social-démocratie»

ANALYSE - Le député de Paris, proche de la gauche populaire, déplore le tournant de François Hollande qu'il qualifie de social-libéral et compare aux politiques de Tony Blair et Gerard Schröder.

Laurent Baumel est élu député de la 4e circonscription d'Indre-et-Loire lors des élections législatives de 2012. Ancien chevènementiste, Laurent Baumel appartient au collectif de la «Gauche populaire»1 qui rassemble des élus et des intellectuels autour de la volonté de renouer avec le vote ouvrier.

8 et 9 février

Le Monde - Les 85 villes que la droite pourrait gagner

Vingt-deux mois après son accession au pouvoir, la gauche gouvernementale passera, lors des élections municipales des 23 et 30 mars, son premier test électoral majeur. Peut-elle encore éviter un sévère revers ? La forte implantation locale du Parti socialiste le prémunit certes d'une débâcle à la mesure de l'impopularité de M. Hollande et du gouvernement. Mais cela ne suffira pas à empêcher la casse, comparable aux scrutins de 2001, voire à celui de 1983, resté dans l'histoire comme une claque magistrale pour la gauche.

L'Humanité - Pouria Amirshahi : "À gauche, les lignes ne peuvent que bouger"

Le député PS Pouria Amirshahi lance un pavé dans la mare 
en appelant 
les socialistes 
à retrouver 
le chemin 
de l’espérance tracé lors 
du discours 
du Bourget. 
Pour l’élu, le pacte 
de responsabilité est voué à l’échec. Entretien.

Député PS de la 9e circonscription des Français de l’étranger, ancien président de l’Unef, Pouria Amirshahi exprime avec vigueur ce qui se dit désormais dans la majorité sur la politique suivie par François Hollande, au-delà du courant auquel il appartient, 
Un monde d’avance, qui regroupe les amis de Benoît 
Hamon et Henri Emmanuelli. Il lance un appel à tous les socialistes à « reprendre le chemin du 6 mai ».

Le Point - Hollande dans "Time" : "Peut-il réparer la France ?"

À la veille de son voyage aux États-Unis, le magazine américain consacre sa couverture au président français, qui lui a accordé un long entretien.

Alors que seulement 19 % des Français font confiance à François Hollande, à la veille de son voyage aux États-Unis, le magazine Time consacre sa couverture au président français et s'interroge sur sa capacité à "réparer la France". Sous le portrait en noir et blanc de François Hollande, les yeux grands ouverts derrière ses lunettes, le regard déterminé fixant l'horizon, Time ne s'interroge plus, il affirme : "Le plus grand défi du président n'est pas sa vie privée, mais son plan de réformes." Sans blague !

Le Figaro - L'impopularité de Hollande inquiète les élus PS

Certains députés socialistes se montrent très sévères envers le président de la République, estimant qu'«il n'y a presque plus rien de gauche» dans la politique menée par le chef de l'Etat.

Où sont passés les votes de gauche? C'est la grande inquiétude des députés socialistes, qui ne sont pas étonnés par la chute de popularité de François Hollande. «On constate un éclatement de notre sociologie électorale. On n'a plus de groupes constitués (ouvriers ou fonctionnaires) qui votent pour nous. Le vote de gauche est déconstruit», analyse Thierry Mandon.

Europe 1 - Chômeurs, ouvriers, militants PS : ceux qui doutent de Hollande

ALERTE - Pour la première fois depuis son élection, la cote de confiance de François Hollande tombe sous la barre des 20%.L’INFO. L’annonce de son pacte de responsabilité n’a apparemment pas convaincu les Français. Selon le baromètre TNS SofresSOPRA Group pour Le Figaro Magazine publié jeudi, seulement 19% d’entre eux font en effet confiance à François Hollande pour "résoudre" les problèmes du pays. Une perte de trois points par rapport au mois dernier qui entraîne le président à son plus bas niveau dans ce baromètre.

Les Echos - Quand la feuille de paie sème le trouble au PS

Faut-il sacrifier la feuille de paie pour privilégier l'emploi ? La quête d'économies dans l'Education nationale relance le débat au PS.

7 février

Libé - Manuel Valls, une cote en péril ?

ANALYSE La popularité du ministre de l'Intérieur, invité ce soir de France 2, se dégrade depuis quelques semaines.

Et si c’était le début de la fin? Et si la bulle de popularité de Manuel Valls était en train d’éclater? Place Beauvau, l’affaire est suivie avec une attention toute chirurgicale. Car depuis un mois, la cote d’amour du ministre de l’Intérieur se dégonfle.

Le Monde - Comment Matignon veut relancer le dossier miné de l'intégration

Après de longues semaines de tergiversations, Matignon s'est finalement décidé, jeudi 6 février, à remettre sur la table le dossier de l'intégration. Le sujet avait été enterré mi-décembre 2013 après la polémique née de la divulgation de certaines propositions des cinq rapports commandés par le premier ministre sur le sujet. Une réunion est désormais prévue, mardi 11 février, à Matignon, avec une proposition phare : la création d'un organisme public consacré à l'intégration et à la lutte contre les discriminations, rattaché au premier ministre.

Le Monde - Loi sur la famille : Ayrault « prêt à examiner sans tarder » certains aspects

« Je suis le garant de la poursuite des réformes, et cela vaut aussi pour la famille », a déclaré, jeudi 6 février, sur France 2 le premier ministre, pour qui les textes actuels ne règlent pas tout.

Jean-Marc Ayrault a assuré  que le gouvernement était disposé à « examiner sans tarder » certains aspects du futur projet de loi famille, dont le report à 2015 au minimum a entraîné des critiques dans la majorité.

Libé - Roms à Lille : Aubry compte-t-elle trop large ?

DÉSINTOX MUNICIPALES «Je n’ai jamais changé depuis 2008, j’ai toujours dit la même chose : humanité. Recevoir une partie des Roms, mais pas 30% de ceux qui sont sur le territoire français. On est prêts à en accueillir 10%, c’est-à-dire 1 500. Avec humanité. […] Je crois que nous ne pouvons pas accueillir la totalité de ceux qui sont ici aujourd’hui.»

Le Nouvel Obs - Affaire Falletti : Taubira la main dans le sac

La garde des Sceaux avait fait de l'indépendance de la justice l'axe central de sa politique. Mais la tentative de mutation du procureur général ressemble fort à une volonté de reprise en main politique des affaires.

Le Monde - Christiane Taubira a tenté d'évincer un haut magistrat

Le procureur général de Paris l'a pris avec humeur : François Falletti a été convoqué le 27 janvier à la chancellerie, où on lui a signalé qu'il serait souhaitable qu'il aille sommeiller à la Cour de cassation, pour être remplacé par un magistrat plus proche de la « sensibilité » de la ministre de la justice. Or le magistrat s'accroche fermement à son siège et n'entend absolument pas quitter son parquet général, le plus important de France.

Le Monde - La chancellerie dément que Taubira ait demandé le départ du procureur général de Paris

La ministre de la justice, Christiane Taubira, a demandé à François Falletti, procureur général de Paris – le parquet le plus important de France – de quitter son poste, ce que le ministère de la justice dément. Selon les informations du Canard enchaîné, le magistrat a été convoqué, lundi 27 janvier, au ministère de la justice, où la directrice de cabinet de la garde des sceaux lui aurait demandé de démissionner de son plein gré, en échange d'un reclassement comme premier avocat général à la Cour de cassation.

6 février

Libé - Paris, Lyon et Marseille, le casse-tête des sondages

DÉCRYPTAGE Dans ces trois villes à arrondissements, les électeurs n'éliront pas directement leur maire en mars. Ce qui complique la tâche des instituts d'études d'opinion.

Le Monde (blog) - Marseille : un deuxième sondage donne Marie-Arlette Carlotti victorieuse dans le 3e secteur

Voilà enfin une bonne nouvelle pour Patrick Mennucci. Un sondage confirme que la ministre socialiste Marie-Arlette Carlotti pourrait s’imposer dans le 3e secteur de Marseille face au maire sortant, le sénateur UMP Bruno Gilles. Une  victoire qui s’avérerait alors décisive pour remporter la ville, les listes PS-EELV se retrouvant ainsi avec cinq secteurs contre trois à l’union UMP-UDI.

Libé - Au PS, peut-on être candidat si l'on est mis en examen ?

DÉSINTOX MUNICIPALES Non, si l'on en croit Serge Babary, le candidat UMP aux élections municipales à Tours où le maire sortant, Jean Germain, est mis en examen dans l'affaire des mariages chinois.

Le Monde - Peillon dément vouloir geler l'avancement des fonctionnaires

Le ministre de l'éducation nationale, Vincent Peillon, a démenti, mercredi 5 février, vouloir geler l'avancement des fonctionnaires, une intention qui lui avait été prêtée par le quotidien Les Echos.

Le Nouvel Obs - Une loi sur la famille "dans deux ans, trois ans, cinq ans" ?

C'est ce qu'avance Dominique Bertinotti, alors que, de son côté, Marisol Touraine ne ferme pas la porte à des propositions de loi de députés PS sur le sujet.

5 février

Le Monde - Loi sur la famille : les élus PS mécontents, le gouvernement se justifie

Après l'annonce, lundi 3 février, du report de l'examen du projet de loi sur la famille à 2015, au plus tôt, plusieurs députés du Parti socialiste (PS) et d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) ont annoncé leur intention de présenter des propositions de loi destinées à mettre en œuvre certaines des dispositions contenues dans ce texte

Lyon: Collomb crédité de 36% des intentions de vote au premier tour #mun69000

Le sénateur-maire PS de Lyon Gérard Collomb, qui brigue un troisième mandat en mars, est crédité de 36% des intentions de vote au premier tour des municipales par un sondage Ifop à paraître mercredi dans le mensuel Mag2Lyon. C'est six points de moins que lors d'un précédent sondage réalisé par l'Ifop pour le même magazine en septembre dernier

Le Monde - La popularité de l'action de François Hollande replonge

François Hollande subit une nouvelle baisse dans le tableau de bord politique IFOP Paris-Match, diffusé mardi 4 février : seulement 23 % des personnes interrogées approuvent son action politique. Début janvier, elles étaient 26 %.

Le JDD - Cambadélis : "Jamais un gouvernement impopulaire n’a gagné les élections intermédiaires"

Alors que le PS vient juste de lancer sa campagne pour les Européennes, samedi à la Mutualité, Jean-Christophe Cambadélis, directeur de cette campagne, revient sur les enjeux du scrutin. Et évoque aussi les municipales avec un discours nettement moins optimiste que celui d’Harlem Désir.

Le Monde - Loi famille : « une capitulation en rase campagne », selon Henri Emmanuelli

Le député socialiste des Landes, Henri Emmanuelli, revient sur l'annonce du report à 2015 de l'examen de loi sur la famille. Dès ce matin, il a réagi sur Twitter pour dénoncer « un recul du gouvernement (…) lamentable ».

Libé - Loi famille: Anne Hidalgo (PS) «ne comprend pas» le retrait

Anne Hidalgo, candidate PS à la mairie de Paris, s’est dite mardi «extrêmement déçue» par le recul du gouvernement sur la réforme de la famille, qu’elle ne «comprend pas».

«Je suis extrêmement déçue, je regrette ce recul du gouvernement que j’ai du mal à comprendre», a déclaré la première adjointe de Bertrand Delanoë au site internet LGBT Yagg.

Huffington Post - Report de la loi famille: les députés PS mécontents de la décision déposeront leur propre texte

FAMILLE - Et si finalement les dispositions du projet de loi famille n'étaient pas enterrées? Non, le gouvernement n'a pas changé d'avis au lendemain de son recul face à la Manif pour tous. Ce sont en fait les députés qui envisagent de reprendre certains points que le gouvernement prévoyaient de présenter.

Libé - Les propositions de loi PS sur la famille examinées après les municipales

Les députés socialistes ont fait savoir leur intention de déposer des propositions de loi correspondant à des points prévus dans le projet de loi famille, abandonné. Claude Bartolone a ensuite précisé le calendrier.

Le Nouvel Obs - Loi famille : un "pouvoir qui plie sous la pression de la rue"

Des éditorialistes estiment que le recul du gouvernement sur la loi famille est, avant tout, la conséquence de "désaccords" au sein du gouvernement.

Le Monde - Vallini : « En finir avec le “jardin à la française” » des collectivités

André Vallini est sénateur socialiste, président du conseil général de l'Isère et membre du comité Balladur pour la réforme des collectivités locales

4 février

Le Nouvel Obs - Loi sur la famille : "Le gouvernement trahit les valeurs de la gauche"

Le projet de loi sur la famille ne sera finalement pas examiné en 2014. Une reculade qui déçoit Martine Gross, sociologue et auteure de "Parent ou homo, faut-il choisir ?" A lire sur Le Plus.

Libé - Emmanuel Macron au cœur d’un clash Valls-Lienemann

La sénatrice PS a vivement critiqué le conseiller du président de la République.

Marie-Noëlle Lienemann, une des animatrices de l’aile gauche du PS, et le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, à droite de l’échiquier socialiste, sont rarement sur la même longueur d’ondes. Invité hier du Supplément (Canal +), le second a une nouvelle fois pris ses distances avec sa camarade.

Libé - Pape Diouf en route vers la mairie de Marseille

Fin du suspense. Pape Diouf, ex-président de l'Olympique de Marseille doté d'une cote confortable, a confirmé ce soir à La Provence qu'il sera candidat à la mairie de Marseille, à la tête d'une liste de rassemblement. Les socialistes avaient essayé de l'entraîner avec eux. François Hollande, que Diouf avait soutenu à la présidentielle, avait même essayé de le convaincre. En vain. Il ira de son côté, comme tête de liste, avec dans son sillage des écologistes, des centristes, et des personnalités de la société civile.

Libé - A cause de la PMA, le gouvernement repousse sa loi sur la famille

Officiellement, Matignon justifie ce report par un «calendrier parlementaire déjà dense». Mais c'est sur l'ouverture de la procréation médicalement assistée aux couples de lesbiennes que s'est joué le sort du texte, un sujet qui gêne la majorité depuis plus d'un an.

Le Nouvel Obs - Jour de colère, manif pour tous : la gauche bientôt dans la rue ?

Le porte-parole du PS David Assouline appelle à une "grande manifestation" en faveur d'une "France de la fraternité". Une bonne idée ?

Arrêt sur Images - Ajournement loi famille : le PS efface une page et un tweet

Le PS efface ses traces. Alors que Matignon a annoncé à l'AFP renoncer à l'examen du projet de loi sur la famille ce lundi, un article publié sur le site de PS a été effacé. Et pour cause, cet article s'intitulait : "David Assouline explique l'importance de la loi famille". Si on clique sur cette page, on tombe sur ce message : ""Vous n'êtes pas autorisé(e) à accéder à cette page".

Europe 1 - PS : ce pacte de responsabilité qui passe mal

PAROLES DE CAMARADES - Le projet phare du président suscite inquiétudes et incompréhensions à la base du parti.

Le contexte. Le PS mobilisait ses troupes samedi à Paris pour les élections municipales et européennes, en réunissant ses secrétaires de section. Pour défendre la politique du gouvernement, ces chefs de brigades militantes ont reçu un tract vantant les bienfaits du pacte de responsabilité, projet phare lancé par François Hollande et qui doit être conclu avec les entreprises à la mi-avril.

Le Figaro - Sous pression, le gouvernement recule sur le projet de loi famille

Le gouvernement a choisi de battre en retraite. Le projet de loi sur la famille devait être présenté en Conseil des ministres en avril et examiné au Parlement au cours du deuxième trimestre. Mais ce calendrier auquel s'accrochait encore la semaine dernière la ministre de la Famille, Dominique Bertinotti, n'a pas tenu. «Le gouvernement ne présentera pas de projet de loi famille cette année», a indiqué lundi l'entourage du premier ministre

Le lab - Après le report de la loi Famille, le sénateur PS Jean-Pierre Michel "démissionnerait tout de suite" à la place de Dominique Bertinotti

TIRES-EN LES CONSÉQUENCES - C'est le premier, dans la classe politique, à avoir évoqué la question d'une éventuelle démission de la ministre de la Famille Dominique Bertinott. Après le report par Matignon de la loi famille, ou en tout cas son abandon pour 2014, beaucoup, en revanche, y voient un camouflet pour Dominique Bertinotti.

BFMTV - Réforme fiscale: La CSG bientôt plus déductible de l’impôt sur le revenu ?

Le groupe de travail sur la fiscalité des ménages mis en place par Jean-Marc Ayrault se réunira à nouveau en fin de semaine. Si la fusion CSG-impôt sur le revenu semble être abandonnée, le PS souhaite rendre la CSG non déductible de cet impôt. Au risque de désavantager les contribuables moyens et aisés.

3 février

Le Monde - Claude Bartolone veut être élu aux municipales pour diriger le Grand Paris

Le président PS de l'Assemblée nationale et député de Seine-Saint-Denis Claude Bartolone a annoncé dimanche 2 février sa participation aux élections municipales au Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis), dans l'objectif de diriger le Grand Paris. « Croyez-moi, je vais m'intéresser au Grand Paris, quel que soit le poste (...) c'est la porte d'accès à la France dans le cadre de la mondialisation », a-t-il expliqué sur France 5, en évoquant au passage son souhait d'y accueillir les « Jeux Olympiques » ou une « exposition universelle » en 2025.

Libé - Badinter aurait aimé une grande manifestation contre «Jour de colère»

L’ancien garde des Sceaux et ex-sénateur PS Robert Badinter aurait souhaité «une grande manifestation de protestation» contre le défilé «Jour de colère».

La manifestation de dimanche dernier, à l’issue de laquelle 250 personnes ont été placées en garde à vue, avait rassemblé à Paris 17.000 personnes selon la police, parmi lesquelles des militants d’extrême droite dont certains ont crié des slogans antisémites.

Libé - «C'est une politique de gauche. Pas révolutionnaire, mais de gauche»

Comment les militants socialistes jugent-ils la ligne de François Hollande ? Paroles de secrétaires de section réunis ce samedi à la Mutualité à Paris.

Des «soldats». Réunis ce samedi à la Mutualité à Paris pour lancer la campagne des européennes et poursuivre celle des municipales, les secrétaires de section socialistes se montrent requinqués par le «cap» social-démocrate de Hollande mais attendent les patrons sur les «contreparties». Paroles de militants

Le Parisien - Municipales et européennes: le PS se met en ordre de bataille à la Mutualité

Entre optimisme et prudence, les socialistes ont mobilisé leurs troupes samedi pour les municipales et les européennes et accueilli pour la première fois en leur sein l'ex-syndicaliste de Florange Edouard Martin. A 50 jours du scrutin municipal (23 et 30 mars) et quatre mois du rendez-vous européen (25 mai), les secrétaires de section, cadres du parti, étaient rassemblés à la Mutualité à avec la direction et les ministres de l' Michel Sapin et de l'Economie Pierre Moscovici.

Le JDD - Le désarroi des cadres du PS

Réunis à Paris, les secrétaires de section du PS sont venus pour se regonfler le moral. Un exercice bien nécessaire…

Le Nouvel Obs - Le PS appelle "la France de la fraternité" à manifester

"Il y a urgence à une riposte à la hauteur [...], la France de la fraternité face à 'Jour de colère'", a lancé le porte-parole du PS, David Assouline.

Le Lab - Thierry Mandon, député PS, demande au gouvernement d'être plus clair sur la PMA

Un an après le débat sur le mariage des homosexuels, des milliers de personnes sont attendues dimanche 2 février à Paris à l'initiative de la Manif pour tous pour s'opposer notamment à la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de femmes.

Le JDD - Amirshahi : "Le pacte de responsabilité sera inefficace"

Pouria Amirshahi, député, représentant de l'aile gauche du PS, s'oppose à la politique de l'offre imposée par François Hollande.

 

31/01/2014

L'actualité des socialistes du 27 janvier au 2 février (mise à jour)

A la une

Le Monde (blog) - La Haute autorité du PS a reçu la demande d'exclusion de Guérini

Le président de la Haute autorité du Parti socialiste, Jean-Pierre Mignard, confirme avoir reçu ce vendredi 31 janvier la demande du bureau national concernant l'exclusion de Jean-Noël Guérini. « Nous sommes désormais saisis du dossier du président du Conseil général des Bouches-du-Rhône, explique l'avocat. Nous attendons l'argumentation de la requête pour estimer notre compétence, puis nous examinerons le dossier. Une première réunion se tiendra dans les quinze jours. »

31 janvier, 1er et 2 février 

Le Monde - Le rapport qui enterre la fusion de l'impôt sur le revenu et de la CSG

C'était l'engagement de campagne présidentielle n°14 de François Hollande : « La contribution de chacun sera rendue plus équitable par une grande réforme permettant la fusion à terme de l'impôt sur le revenu et de la CSG [contribution sociale généralisée] dans le cadre d'un prélèvement simplifié sur le revenu (PSR). » L'annonce d'« une remise à la plat de la fiscalité » faite par Jean-Marc Ayrault, mi-novembre 2013, a pu laisser penser à sa réactulisation.

Rapport Glavany: les footeux sont-ils des artistes?

Le rapport pour un modèle durable du football professionnel français, fruit du travail du député PS Jean Glavany et de représentants du monde sportif, ouvre la porte à un statut fiscal proche de celui des artistes.

Le Monde - Comment les députés ont utilisé les 81,6 millions d'euros mis à leur disposition

Quelque 81,6 millions d'euros de subventions, exposées sur 246 pages A4 et 10 939 lignes de tableaux… La plongée dans le détail de l'attribution de la réserve parlementaire de l'Assemblée nationale, cette enveloppe distribuée aux députés pour qu'ils aident au financement d'associations ou de projets municipaux divers, a quelque chose de vertigineux. Mais, au moins, elle est désormais possible.

RTL - Un "Guide anti FN" proposé par un courant du Parti socialiste

La Gauche forte, mouvement au sein du PS, publie un "Guide anti-FN" sous la direction du député Yann Galut, pour mettre en garde contre les propositions de Marine Le Pen.

Le Parisien - Municipales à Marseille : Menucci (PS) serait battu par Gaudin (UMP) au second tour

Le maire sortant de Marseille, Jean-Claude Gaudin (), devancerait d'une courte (42%) son challenger Patrick Mennucci (41%) au deuxième tour des municipales à Marseille, selon un sondage CSA pour Le Figaro, BFMTV et Orange publié mercredi.

Le Monde - Municipales à Paris : un débat sans relief entre les candidats

Les prétendants à la mairie de Paris se sont affrontés, mercredi 29 janvier, lors d'un débat poussif, organisé et diffusé par LCI, Europe 1 et Le Parisien-Aujourd'hui en France. Anne Hidalgo (PS), Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) et les candidats du Front national (Wallerand de Saint-Just), d'Europe Ecologie-Les Verts (Christophe Najdovski) et du Parti de gauche (Danielle Simonnet) ont tenté de faire connaître leurs vues lors de cette confrontation d'une heure et demie. Difficile de dire qui sort grandi de ce débat, où les participants n'ont cessé de se couper la parole et où personne n'a eu l'opportunité de développer une quelconque argumentation

Le Nouvel Obs - Municipales à Marseille : Pape Diouf peaufine, peaufine, peaufine...

Sollicité depuis plusieurs mois par une grande partie de la scène politique locale, l’ancien homme fort de l’OM pourrait, aux municipales, prendre la tête d’un grand rassemblement de gauche.

30 janvier

Le Monde - Malek Boutih convoqué par Harlem Désir pour un "rappel aux règles" du PS

Harlem Désir, premier secrétaire du Parti socialiste, doit s'entretenir avec Malek Boutih après ses dernières déclarations où il reprochait à Jean-Marc Ayrault d'être « un peu le poids mort de la gauche ». Le député socialiste avait également estimé que l'équipe gouvernementale manquait de « réactivité » après les annonces de François Hollande sur le pacte de responsabilité.

Libé - Vidalies accuse un député UMP de piocher sa question sur le site d'Alain Soral

Surfant sur la médiatisation de l'étrange recrutement d'un fils de ministre, Daniel Fasquelle a profité des questions au gouvernement, ce mercredi, pour tenter une attaque contre la fille de Vincent Peillon.

Le Monde (blog) - La lettre de Vincent Peillon aux chefs d’établissements

Le ministre de l'éducation nationale, Vincent Peillon vient de signer une lettre adressée ce soir aux 53 000 directeurs d'écoles, aux 7000 principaux de collèges et aux 4200 proviseurs de lycées.

Libé - Valérie Trierweiler : «Nous n'avons pas vécu le pouvoir de la même façon»

L'ancienne compagne du chef de l'Etat a accordé un entretien au «Parisien Magazine», où elle revient sur leur séparation. Elle annonce vouloir retourner à une «vie normale», mais n'exclut pas d'écrire un livre

Le Monde - NKM-Hidalgo, le match des finances à Paris

C’est l’un des seuls points communs entre le programme d’Anne Hidalgo et celui de Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) : aucune d’elles n’envisage, en cas d’élection à la mairie de Paris, d’augmenter les impôts, ni de creuser outre mesure la dette de la capitale française. Et ni l’une ni l’autre ne souhaite tarir les investissements. Voilà pour l'équation économico-électorale.

Libé - Alexis Bachelay, dans la matrice du Grand Paris

LES DÉPUTÉS DE L'AN II (14) Chaque semaine, rencontre avec un élu qui fait l'actualité. Aujourd'hui, l'élu de la première circonscription des Hauts-de-Seine, engagé dans la bataille de la métropole parisienne.

Libé - Les jeux d’arcanes de «Barto»

Depuis son accession au perchoir, le président de l’Assemblée cajole les élus socialistes et reste en embuscade pour devenir Premier ministre

Libé - Bartolone, le réseau du plus fort

Le président de l’Assemblée nationale, qui lorgne Matignon et le Grand Paris, règne en maître sur son fief de Seine-Saint-Denis.

Le Nouvel Obs - Hollande sur le chômage : "Nous n'avons pas réussi"

"Nous ne pourrons faire baisser le chômage dans les prochains mois que s'il y a de la croissance", constate le chef de l'Etat, alors que son pari d'inverser la courbe du chômage s'est soldé par un échec.

29 janvier

Le Monde - Hollande, d'humeur badine en Turquie

Mais comment va François Hollande ? « Très bien. Egal à lui-même », dit une ministre. « Disert, chaleureux, toujours plaisantin », glisse un de ses collègues du gouvernement, aux dires duquel le chef de l'Etat, de fort belle humeur, a passé les deux jours de sa visite d'Etat en Turquie à papillonner, d'une extrême prévenance, entre les membres de sa délégation, les conseillers, les ministres et les patrons, nombreux, qui l'accompagnaient durant son périple

Libé - Michel Sapin nous répond

DROIT DE RÉPONSELe 21 janvier, Désintox avait épinglé Michel Sapin, accusé d’«escamoter les destructions d’emplois». Dans l’émission Des paroles et des actes, sur France 2, le ministre du Travail avait répété que le «pacte de responsabilité» avec les entreprises devait générer un million d’emplois dans les trois à cinq années à venir.

Le Monde - Après des boycotts, Peillon dément tout enseignement du « genre » à l'école

Le ministre de l'éducation, Vincent Peillon, a réfuté, mardi 28 janvier, tout enseignement de « la théorie du genre » à l'école, alors qu'un appel à boycotter les salles de classes est relayé par SMS et sur les réseaux sociaux. Cette campagne, lancée par Farida Belghoul, une proche de l'essayiste d'extrême droite Alain Soral, veut convaincre les parents de ne pas mettre les enfants à l'école un jour par mois.

Libé - Cambadélis dirigera la campagne PS des européennes

Il se réservait pour ce mardi soir. Sur proposition d’Harlem Désir, Jean-Christophe Cambadélis dirigera la campagne PS des européennes –  le premier secrétaire étant déjà tête de liste en Ile-de-France.

Le Monde - Le projet de loi sur l'égalité femmes-hommes adopté par l'Assemblée nationale

L'Assemblée nationale a largement adopté, mardi 28 janvier en première lecture, le projet de loi sur l'égalité femmes-hommes, y compris ses dispositions controversées sur l'interruption volontaire de grossesse (IVG), dont un article qui supprime la notion de « détresse » pour une femme voulant demander une IVG.

Libé - L'étrange recrutement de Thomas Le Drian, fils de ministre

L’homme a du savoir-faire pour se ménager des appuis en haut lieu. André Yché, le président du directoire de la Société nationale immobilière (SNI), une filiale de l’entité publique Caisse des dépôts, qui gère 275 000 logements HLM ou intermédiaires, vient d’embaucher un fils de ministre. «C’est pour assurer ses arrières, montrer qu’il sait rendre des services», raillent des cadres de la SNI, le plus grand opérateur de France dans le domaine du logement social.

BFM - Le PS envisage des sanctions contre Malek Boutih

Le sort du député de l'Essonne va être examiné par la rue de Solférino, après son dérapage ce week-end sur Ayrault, qu'il a traité de "poids mort de la gauche". En novembre dernier, Malek Boutih avait déjà appelé Hollande à changer de Premier ministre.

LCP - Rumeur Hartz : "Rien de tel qu’un ancien alcoolique pour nous prévenir des dangers de l’alcool" (Pascal Cherki)

Plusieurs députés de l’aile gauche du PS s’opposent à la possible nomination de Peter Hartz comme conseiller à l’Elysée. Rumeur démentie par l’Elysée

Europe 1 - Le PS veut tourner la page Guérini à Marseille

La sulfureuse figure socialiste locale pourrait être exclue du PS. Car il joue contre son camp.

L'occasion était trop belle pour le PS, soucieux depuis longtemps de se débarrasser de Jean-Noël Guérini. Pas assez impliqué dans la campagne des municipales à Marseille, voire soutien implicite du candidat de droite, le très sulfureux et tout-puissant président PS du conseil général des Bouches-du-Rhône, impliqué dans plusieurs affaires judiciaires, est désormais menacé d’exclusion par son parti.

Le Point - François Hollande veut renégocier les objectifs de déficit de la France !

L'Élysée veut brandir le "pacte de responsabilité" comme un gage de bonne politique à Bruxelles. Et obtenir ainsi un délai de grâce. Explications.

28 janvier

Les Echos - La baisse des charges permet bien de créer des emplois

Le dispositif crée davantage d'emplois s'il est ciblé sur les bas salaires. La baisse des charges pesant sur le travail permet-elle de créer des emplois ? La réponse à cette question est essentielle. La suppression des cotisations famille pesant sur les entreprises est au coeur du pacte de responsabilité du président de la République. Et, depuis 1993, date des premières baisses de charges patronales sur les bas salaires, les gouvernements qui se sont succédé ont largement utilisé cet outil. Tant et si bien que les allégements de cotisations sociales patronales sur les bas salaires constituent aujourd'hui le socle de la politique en faveur de l'emploi en France. En 2012, les allégements de charges patronales ont représenté un coût pour le budget de l'Etat de 1 point de PIB (un peu plus de 20 milliards d'euros).

Libé - Valérie Trierweiler, la fuite à Bombay

Echapper à la pression médiatique, fuir Versailles et ses fantômes guillotinés... le plus loin possible. Et pourquoi pas un week-end en Inde ?

«Noooon ! Pas Marie-Antoinette !!!» C’est peut-être ce qu’a pensé Valérie Trierweiler en se promenant dans le parc de Versailles. Réfugiée à la Lanterne, somptueuse résidence de la République autrefois attribuée au Premier ministre de la France, piquée par le président Sarkozy dès son arrivée au pouvoir et très appréciée du nouveau président socialiste.

27 janvier

Libé - Les Verts marseillais choisissent l'union avec le PS

Les militants Europe écologie Les Verts choisissent à 73,07% la fusion avec les listes socialistes dès le premier tour des municipales

Karim Zéribi a emporté sans grande surprise le morceau. Après avoir négocié avec le Parti socialiste depuis plusieurs semaines, puis conclu les discussions en topant lors d’une dernière réunion jeudi, le député européen a réussi ce samedi à convaincre les militants de choisir l’union avec le PS dès le premier tour des municipales.

26/01/2014

L'actualité des socialistes du 20 au 26 janvier (mise à jour)

A la une

Libé - Hollande-Trierweiler, c'est officiellement fini

C'est à l'AFP que le président de la République a confirmé l'information, précisant qu'il s'exprimait à titre personnel.

François Hollande a annoncé à l'AFP la «fin de sa vie commune» avec Valérie Trierweiler. Il précise qu’il s’exprime à titre personnel et non en tant que chef de l’Etat, car s’agissant de»(sa) vie privée».

Le Monde - La « drôle de vie » de Valérie Trierweiler

Carla Bruni-Sarkozy l’avait prévenue à sa manière des ravages de la vie élyséenne : « Je n’en peux plus de cette vie-là », avait-elle confié lors de la passation de pouvoir à celle qui allait lui succéder dans le rôle si ambigu de « première dame ». L’épouse de l’ancien président avait évoqué le poids de la charge, la pression des médias, les médisances et les rumeurs. Valérie Trierweiler savait tout cela, observatrice aiguisée du monde politique qu’elle suivait comme journaliste depuis de nombreuses années.

Le Figaro - Hollande, un des rares président célibataire

Seuls Louis-Napoléon Bonaparte, Gaston Doumergue, René Coty et brièvement Nicolas Sarkozy ont exercé le pouvoir en tant que célibataire. A l'étranger, cette situation est plus fréquente, notamment chez les femmes.

Le Nouvel Obs - Bombay attend avec fébrilité la visite de Valérie Trierweiler

Ambassadrice d’une fondation luttant contre la malnutrition infantile, celle qui est désormais “l’ex” compagne de François Hollande arrivera dimanche soir dans la capitale économique de l’Inde.

25 et 26 janvier

Le Monde - Ayrault : « L'objectif n'est pas le grand soir fiscal »

Il est là et bien là. Donné partant plusieurs fois depuis vingt mois, Jean-Marc Ayrault est toujours en poste à Matignon. Et il devrait y rester quelque temps encore : c'est sans doute lui qui engagera, avant l'été, la responsabilité de son gouvernement sur le pacte de responsabilité annoncé par François Hollande. Compromis avec le patronat, contreparties sociales, remise à plat de la fiscalité des ménages, réforme du mille-feuille territorial… il détaille le pari social-démocrate du président.

Le Monde (blog) - Quelques conseils pour assumer ses appétits people

Vous vous passionnez pour les affaires de cœur de François Hollande ? Vous guettez sur internet le moindre rebondissement, le moindre coin de photo non floutée (vous êtes trop faux-cul pour acheter Closer) ? Vous sentez que prétendre que ce qui vous intéresse ici "c'est les ambivalences institutionnelles du statut de première dame" est d'un manque de sincérité affligeant ? Vous êtes fatigué à l'avance de faire croire que vous vous souciez de la sécurité du Président ?

Le Nouvel Obs - François Hollande confirme sa séparation avec Valérie Trierweiler

"Je fais savoir que j'ai mis fin à la vie commune que je partageais avec Valérie Trierweiler", a annoncé le président de la République. L'ex-première dame a réagi sur Twitter en exprimant "toute sa gratitude au personnel de l'Elysée".

Le Monde - Les cotisations familiales des entreprises sont déjà allégées

Les entreprises françaises « ne paient pas 30 milliards [d'euros] de cotisations familiales, seulement 10 milliards ». Alors que François Hollande vient de promettre la suppression progressive des trente milliards d'euros de cotisations familiales – en théorie – payées par les entreprises pour abonder la branche « famille » de la sécurité sociale, la réponse du patron de la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF), interviewé par 20 Minutes, est cinglante.

Le Parisien - Municipales à Lyon: Collomb vante son bilan et lance sa troisième campagne

Un bilan positif, des sondages à son avantage... A , le sénateur-maire sortant Gérard Collomb entame sa troisième campagne confiant, faisant fi des critiques de l'opposition et d'une partie de la gauche locale qui lui reprochent d'être éloigné des citoyens.

Le Parisien - Métropole de Lyon: Collomb (PS) se félicite du feu vert du conseil constitutionnel

.... Selon le Conseil constitutionnel, la loi "ne pouvait (...) autoriser de façon pérenne" le cumul du mandat de maire d'une commune de la métropole avec celui de président du conseil de la métropole. Elle n'a pas censuré la disposition attaquée, mais a fait une "réserve de constitutionnalité" en déclarant que ce cumul ne pourra perdurer au-delà du premier renouvellement des conseils municipaux suivant la création de la métropole.

Le Monde - Gaz de schiste : nouvelle discorde au gouvernement

Le gaz de schiste continue d'envenimer les relations entre le ministère du redressement productif et le ministère de l'écologie. Vendredi matin, après une nouvelle sortie d'Arnaud Montebourg sur le sujet, Phillipe Martin s'est permis de critiquer son collègue du gouvernement, lors d'un discours sur un projet pilote d'électricité solaire sur un bâtiment :

Les Inrocks - PS : l’aile gauche sur le flanc

Le virage social-démocrate du président Hollande a jeté le trouble au sein d’une aile gauche du PS en proie à d’importantes dissensions. Pendant que Benoît Hamon rêve de reprendre la main en succédant à Harlem Désir à la tête du parti, son réseau est récupéré par Emmanuel Maurel, le nouvel homme fort à la gauche de la gauche…

24 janvier

Le Lab - Des effets de l’affaire Gayet sur l’impopularité de François Hollande

Notre éditorialiste Olivier Duhamel analyse les premières enquêtes d’opinion concernant François Hollande après l’affaire Closer.
>> François Hollande paraît épargné...
Un des baromètres de référence, celui de l’IFOP pour le Journal du Dimanche, l’atteste. L’enquête réalisée du 10 au 18 janvier ne révèle aucune dégradation de la popularité, ou, pour mieux dire, aucune aggravation de l’impopularité du Président.

Le Lab - Emmanuel Macron est à la recherche active d'une circonscription pour 2017

Emmanuel Macron, le secrétaire général adjoint de l'Élysée, l'homme qui a convaincu François Hollande de faire son coming out social-démocrate, réfléchit actuellement à voix haute à être candidat aux prochaines législatives, dans les Pyrénées, comme l'écrit Le Nouvel Observateur ce jeudi 23 janvier.

Le Monde - Délinquance : Valls veut «renverser la vapeur et inverser la tendance»

Le nombre de cambriolages, de résidences secondaires notamment, et de vols est à la hausse en France en 2013, tout comme en 2012, selon les chiffres de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP). Un bilan qui a été commenté, jeudi 23 janvier, par le ministre de l'intérieur, Manuel Valls.

Libé - L'Assemblée adopte définitivement le non-cumul des mandats

Après des mois d'allers-retours entre l'Assemblée nationale et le Sénat, le texte a été voté par les députés, ce mercredi. Dans une forme plusieurs fois remaniée.

Le Monde - Valérie Trierweiler et les vases de Sèvres : itinéraire d'une intox

C'est un classique en politique, et, hélas, dans les médias. Une « rumeur » fait état d'une scène de ménage houleuse à l'Elysée qui se serait soldée par la destruction de trois millions d'euros de mobilier national, rien que ça.

Le Monde - Hollande soucieux de la «riposte» sur les réseaux sociaux

Le chef de l'Etat a reçu à l'Elysée, mercredi 22 janvier au soir, une petite dizaine de députés socialistes à qui il a fait part de son souci d'organiser davantage la riposte face à la droite et l'extrême droite. « Ils étaient quand même bien organisés sous Sarkozy à ce point de vue... », a-t-il concédé, expliquant attendre des élus qu'ils occupent davantage le terrain, notamment sur les réseaux sociaux, pour être « plus réactifs et plus coordonnés ».

23 janvier

Libé - Mariage gay : Taubira se prend les pieds dans le tapis

DÉSINTOX La ministre de la Justice dénombre un peu moins de 10% de mariages entre personnes de même sexe en 2013. Très au-dessus de la réalité...

Le Parisien - Municipales : accords PS-PCF dans 190 villes, PS-EELV dans au moins 170 villes

Depuis plusieurs mois, le plaide pour des listes communes dès le premier tour des municipales. Ce mardi, Solférino se félicite d'avoir une «très large union» de la gauche. Deux mois avant le scrutin, le fait état de listes communes avec le dans 190 villes de plus de 20 000 habitants et des accords avec EELV dans 170 villes.

RTL - PS : Le Roux veut baisser l'impôt pour "les plus modestes"

Le Président du groupe Socialiste à l'Assemblée nationale veut faire "un signe le plus rapidement possible" aux "salariés les plus modestes".

Le chef de file des députés socialistes, Bruno Le Roux, a estimé mercredi 22 janvier qu'il fallait "montrer un signe le plus rapidement possible" aux "salariés les plus modestes" par une baisse de l'impôt sur "les premiers déciles".

Le Nouvel Obs - Arras : le deal PS-EELV qui fait hurler les socialistes locaux

Il n'y aura pas de socialiste à la tête d'une liste d'union de la gauche pour les municipales. Une situation inédite en vertu d'un accord national PS-EELV qui inclurait la ville de Marseille.

Lyon Capitale - Darne, Boudaoud et Perrin-Gilbert exclus du PS

La démission (trop) tardive de Jacky Darne (lire ici) n'y aura rien changé : il est exclu du PS, tout comme son fils, Jean-Christophe, ses compagnons rilliards, Farida Boudaoud et Nathalie Perrin-Gilbert.

Rue 89 Lyon - Municipales 2014 : Gérard Collomb est-il une évidence pour Lyon ?

Mais oui, répond l’actuel maire de la ville qui, ce mardi matin, est officiellement entré en campagne pour un troisième mandat en présentant ses têtes de liste dans les neuf arrondissements de Lyon. Un mélange d’arrière-garde socialiste avec « de la société civile » uniquement féminine. Le tout devant une soixantaine de journalistes que l’élu PS laissera encore mariner pour ne révéler qu’à son rythme ses éléments de programme.

Le Nouvel Obs + - Des proches de Hollande éreintent Valérie Trierweiler dans la presse : un jeu dangereux ?

Depuis la publication d'une rumeur présentant le président dans une relation supposée avec Julie Gayet, la presse relaie des échos nourris par des proches de François Hollande et plutôt hostiles à Valérie Trierweiler. Sous le prétexte de rendre service au président, ces proches ne sont-ils pas plutôt en train de l'affaiblir ? Réponse de notre chroniqueur Bruno Roger-Petit.

Le Lab - François Hollande ne veut pas que Benoît Hamon prenne la tête du PS

..... Dans un article du journal Les Échos, publié ce mercredi 22 janvier, sur la position politique "inconfortable" des ministres de l'aile gauche, on peut lire que le ministre délégué chargé de l'Économie sociale et solidaire et de la Consommation juge "la situation de moins en moins tenable" au gouvernement et "se verrait bien prendre la tête du PS".

22 janvier

Echo d'Afrique - Odile Belinga, une Afro tête de liste dans un arrondissement de Lyon, c'est nouveau

Lyon (France) - Mercredi 22 janvier 2014 - Odile Belinga, une avocate engagée pour le 1er. Née à Lyon d’une mère lyonnaise secrétaire et d’un père camerounais professeur d’anglais, Odile Belinga a fait ses études à Lyon.

Avocate engagée, cette femme de 55 ans, mère d’un enfant, a toujours été attentive à la vie de la Cité et au « vivre ensemble », dans cette ville qu’elle aime et dans laquelle elle a toujours vécu.

Le Nouvel Obs - Baisse des impôts dès 2015 ? "Pas de marge de manœuvre suffisante"

Le contexte économique actuel est "trop fragile", estime le rapporteur PS du Budget à l'Assemblée, Christian Eckert. Interview.

Le Monde - Lebranchu se pose en défenseure des départements

Le mille-feuille territorial n'a pas à craindre de perdre une de ses couches, a assuré Marylise Lebranchu, ministre de la réforme de l'Etat, de la décentralisation et de la fonction publique, mardi 21 janvier, lors des vœux de Claudy Lebreton, président socialiste des Côtes-d'Armor et de l'Assemblée des départements de France.

Le Monde - Impôts : l'Elysée prévoit « un petit geste pour les ménages » en 2015

« Si on fait un petit geste pour les entreprises, on fera vraisemblablement un petit geste pour les ménages. » La baisse des prélèvements obligatoires sur les entreprises pourrait, selon l'Elysée, s'accompagner d'une première baisse d'impôt pour les ménages dès l'année 2015. L'annonce a été faite mardi 21 janvier, après la présentation des vœux de François Hollande aux acteurs économiques.

Europe 1 - Le PS "choqué" par les salaires chez Dexia

Les députés socialistes veulent chercher à imposer à la banque une obligation "de sagesse".

Sauvé de la faillite à l'automne 2008 à l'aide d'argent public, Dexia n'en finit plus de faire polémique. Les députés socialistes, "profondément choqués" par la hausse de 30% du salaire de trois dirigeants de la banque, veulent chercher à imposer à l'établissement une obligation "de sagesse sur les rémunérations", a annoncé un de leurs porte-parole

Lyon Mag - Municipales à Lyon : Gérard Collomb dévoile ses têtes de liste

Ce mardi matin, le maire de Lyon avait su suscité l'attente de la presse puisque des dizaines de journalistes avaient répondu présent à son invitation. Sur les collines de l'Antiquaille, dans le restaurant de son ami et soutien Christian Têtedoie, Gérard Collomb a dévoilé ses têtes de liste et a mis fin à des mois de rumeurs et fausses infos "vérifiées".

L'Express - Municipales à Lyon: Collomb s'affiche toujours moins à gauche
..... Mais en 2014, "il se droitise encore plus", estime Pierre Hémon, adjoint EELV. Son mouvement fait cette fois liste séparée au premier tour, comme l'ancienne protégée du maire, Nathalie Perrin-Gilbert, associée au Front de Gauche. Il n'y a plus de contrepoids, malgré quelques élus communistes et écolos restés fidèles au patron. Ils occupent d'ailleurs des places qui vont manquer au PRG. Le député radical Thierry Braillard avait rompu les discussions ce week-end mais il devra sûrement se contenter d'une place de second couteau pour lui, et de figuration pour ses amis.

21 janvier

Le Figaro - Cumul des mandats : Hollande impose la réforme à sa gauche

Les socialistes n'en voulaient pas. François Hollande leur a imposé au forceps le non-cumul des mandats, l'un des combats phares de la maire de Lille, Martine Aubry. Après quatre ans d'atermoiements, de reports, de cafouillages et de contestations internes, le projet de loi sera définitivement adopté, mercredi prochain, à l'Assemblée nationale.

20 janvier

Les Echos - Municipales : un fort désir de vote sanction, selon un sondage BVA -"Les Echos"-Aviva

Les Français veulent davantage sanctionner François Hollande que Nicolas Sarkozy en 2008, selon le sondage BVA réalisé pour « Les Echos » et Aviva. A la baisse, les intentions de vote en faveur du FN restent à un niveau élevé.

Libé - Pacte de responsabilité: les Français ne font pas confiance à Hollande et aux entreprises

Une large majorité (74%) de Français refusent leur confiance à François Hollande pour diminuer les dépenses publiques et autant (73%) ne font pas plus confiance aux entreprises pour créer des emplois en échange d’une baisse des cotisations patronales, selon un sondage Ifop à paraître dimanche.

Le Nouvel Obs - Affaire Gayet : "Voilà Hollande revenu aux amours galantes"

Pour le sociologue Eric Fassin, l’affaire Gayet change l’image du président. On le disait "mou", il devient un "dur" : il "assume" son goût pour une actrice comme son ralliement au socialisme de l’offre.

Le JDD - Affaire Gayet : Hollande limite les dégâts

BAROMETRE JDD - Le nombre de Français satisfaits de l’action du chef de l’Etat reste inchangé en janvier (22%). Les détails de son pacte de responsabilités avec les entreprises délivrées lors de sa conférence de presse semblent avoir annulé les effets de l’affaire Julie Gayet.

Libé - Hollande se prononce contre la suppression des départements

Après dix jours de tempête médiatique autour de sa vie privée, François Hollande a renoué samedi 18 janvier avec ses fiefs électoraux de Tulle et de Vigeois, le temps de présenter ses vœux aux Corréziens.

Il s'est notamment prononcé contre la disparition des départements prônée par le président de l'UMP, Jean-François Copé, qui propose de fusionner départements et régions pour économiser 10 milliards d'euros.

Libé - Ayrault se pose «encore moins» la question de son avenir après le pacte de responsabilité

A Vienne, le Premier ministre a par ailleurs annoncé qu'il mettrait, d'ici quelques mois, la responsabilité du gouvernement devant le Parlement. Jean-Marc Ayrault a indiqué vendredi à Vienne qu’il se posait «encore moins» la question de son avenir à Matignon après le lancement du pacte de responsabilité par François Hollande.

Libé - Dérapage budgétaire : Moscovici et Cazeneuve auditionnés mardi à l'Assemblée

Après l'annonce que le déficit pour 2013 dépassait de 2,7 milliards d'euros les prévisions, la commission des Finances du Palais-Bourbon va demander des comptes aux locataires de Bercy.

Les ministres de l’Economie Pierre Moscovici et du Budget Bernard Cazeneuve seront auditionnés mardi par la commission des Finances de l’Assemblée nationale après l’annonce d’un déficit budgétaire 2013 supérieur aux prévisions initiales mais moindre qu’en 2012.

18/01/2014

L'actualité des socialistes du 13 au 19 janvier (mise à jour)

A la une

Libé - Un Nobel d'économie flingue le virage «scandaleux» de Hollande

L'économiste keynésien Paul Krugman, consacré en 2008, s'en prend vivement aux nouvelles orientations économiques du chef de l'Etat. Qui enregistre le soutien d'Angel Gurria, très libéral patron de l'OCDE...

18 et 19 janvier

Les Echos - Stéphane Le Foll : « La politique de l'offre n'est ni de droite ni de gauche, elle est nécessaire »

Le Parisien - Hollande-Gayet : les coulisses d’une crise

Ses proches et ses visiteurs le confient : le président gère son problème de couple comme un dossier politique. Avec sang-froid, calme et distance.

Le Figaro - François Hollande s'est rendu au chevet de Valérie Trierweiler

Le chef de l'Etat s'est rendu jeudi soir à la Pitié-Salpétrière, à Paris. Ce vendredi, le magazine Closer affirme que la liaison entre François Hollande et Julie Gayet dure depuis deux ans, même si elle a connu plusieurs interruptions.

Le Figaro - Cazeneuve: possibles baisses d'impôts en 2016

Le ministre délégué au Budget Bernard Cazeneuve a laissé entendre aujourd'hui que des baisses d'impôts pourraient intervenir dès 2016, soit un an avant ce qui est prévu dans la trajectoire de Finances publiques.

Lyon Capitale - Rillieux : Jacky Darne et 8 adjoints démissionnent du PS

Ils ont décidé de constituer une liste dissidente aux municipales où le maire, Renaud Gauquelin, se représente. Parmi eux, Jacky Darne, ex-premier secrétaire fédéral du PS, et son fils, Jean-Christophe Darne qui sera tête de liste. Cette décision anticipe leur exclusion, au menu du bureau national du PS la semaine prochaine.

Les Echos - Budget : le déficit de l’Etat plus lourd que prévu en 2013

Le déficit de l’Etat a atteint 74,9 milliards, soit 2,7 milliards de plus que prévu. La maîtrise des dépenses ne compense pas les moins-values fiscales.

17 janvier

Le Monde - Moscovici : « L'idée que la gauche c'est dépenser, est dépassée »

Au lendemain de la conférence de presse de François Hollande, le ministre de l'économie et des finances, Pierre Moscovici, précise ses engagements. Son objectif : retrouver une croissance supérieure à 1 % dès 2014.

Le Monde - Comment Hollande veut réduire le coût du travail

Dire que François Hollande a levé le flou sur son « pacte de responsabilité » lors de sa conférence de presse du mardi 14 janvier serait exagéré. De nombreuses zones d'ombre subsistent. Le président de la République en a néanmoins dessiné les grandes lignes, les étapes et les objectifs. Avec un acte solennel : la suppression des cotisations familiales pour les entreprises d'ici à 2017.

RTL - Virage à droite : Benoît Hamon a demandé à voir François Hollande

DÉCRYPTAGE - Après avoir surpris son monde avec les annonces faites lors de sa conférence de presse, le président de la République va tenter de rassurer l'aile gauche de sa majorité.

L'heure est grave. Suffisamment pour pousser Benoît Hamon à demander un entretien à l’Élysée, en tout cas. Le ministre délégué à l’Économie sociale et solidaire a rendez-vous avec François Hollande, ce jeudi 16 janvier, afin de discuter des annonces faites durant la conférence de presse semestriel de mardi dernier.

Le Monde - La gauche du PS grignotée par le principe de réalité

Au sein du Parti socialiste, la gauche de la gauche a tout du roseau, davantage que du chêne. Elle plie, plie, mais ne rompt jamais. Le soir même de la conférence de presse de François Hollande, mardi 14 janvier, quelques uns de ses représentants ont certes immédiatement réagi sur les annonces économiques. « Nous sommes dans un bus et le chauffeur persiste à nous emmener dans le ravin, je ne vais pas dire qu'il conduit bien ! », s'emportait ainsi Pascal Cherki.

Europe 1 - Harlem Désir mis en examen pour injures

Le premier secrétaire du PS avait qualifié de "fanatiques violents" les membres de Génération identitaire, un mouvement d'extrême droite.

Cheek Magazine - L’interview féministe de Laura Slimani “La gauche pourrait moderniser le statut de première dame”

Libé - DÉCRYPTAGEMoins de charges égale plus de bénéfices donc plus d'impôts. Démonstration.

Le pacte de responsabilité proposé mardi par François Hollande se résumera-t-il à un jeu de bonneteau pour le patronat ? Si la question de l’avenir du crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE, 20 milliards d’euros) dans le cadre de ce nouveau pacte n’est pas encore tranchée, l’un des scénarios proposés par le chef de l’Etat pourrait conduire à l’abroger, au profit d’une suppression des cotisations sociales de la branche famille, pour un montant de 30 milliards.

Libé - Montebourg revendique une action «social-patriote»

Lors de ses vœux à la presse, le ministre du Redressement productif est revenu sur le débat entre les termes «social-démocrate» et «social-libéral».

Le Monde - Pacte de responsabilité : Montebourg réclame 2 millions d'emplois en contrepartie

Le ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, est intervenu dans le débat qui s'est ouvert après les annonces de François Hollande, en estimant que le pacte de responsabilité devait être compensé par la création par les entreprises de 1,8 million d'emplois sur les cinq prochaines années.

Le Monde - Jean Viard reproche au PS marseillais de se « refermer »

Vice-président de la communauté urbaine de Marseille, soutien du socialiste Eugène Caselli pendant les primaires, le sociologue Jean Viard s'est mis « en position d'attente » vis-à-vis de la campagne de Patrick Mennucci. « Comme d'autres, je suis un peu grognon, note le récent fondateur des Groupes d'actions métropolitains, avec l'astrophysicien Jacques Bouleisteix.

Le Monde - L'« after » de Hollande avec des journalistes après sa conférence

Palais de l'Elysée, mardi 14 janvier, 20 heures. Dans son vaste bureau du premier étage, Aquilino Morelle, le conseiller politique du chef de l'Etat, a convié une demi-douzaine de journalistes pour « débriefer » la conférence de presse qui s'est achevée une heure plus tôt dans la salle des fêtes du rez-de-chaussée. Il n'est pas seul : Emmanuel Macron et Nicolas Revel, les deux secrétaires généraux adjoints, sont présents aussi ; Pierre-René Lemas, le secrétaire général, passera une tête ; Christian Gravel, l'un des deux conseillers en communication du président, arrivera un peu plus tard. La conversation se déroule à bâtons rompus, sur fond de « 20 heures » de TF1, de gin tonic, de mojitos et de jus de pamplemousse.

Le Monde - Evolution des régions : les présidents PS peu emballés

Les présidents de régions, tous du même bord politique que François Hollande sauf en Alsace, ne sont guère emballés par la volonté du président de réduire le nombre de régions pour en faire des collectivités plus grandes et plus peuplées. A leurs yeux, pour dépenser moins, il faut d'abord bien définir qui fait quoi.

Le Monde - La décentralisation, nouveau chantier de Hollande ?

La réforme de l'organisation territoriale est encore à venir. Lors de sa conférence de presse du mardi 14 janvier, le président de la République a annoncé pour 2014 une nouvelle réforme des collectivités locales et dit sa volonté « de mettre un terme aux enchevêtrements et doublons » des communes, intercommunalités départements et régions. Une déclaration qui signe également la reconnaissance de l'échec de la tentative de réforme menée par le gouvernement via la loi sur la « modernisation de l'action publique territoriale » que nombre d'élus locaux, de droite comme de gauche, jugent brouillonne et inutile.

Le Figaro - L'aile gauche du PS soutient le chef de l'État à contrecœur

Pour Pascal Cherki, député socialiste de la 11e circonscription de Paris, le discours du chef de l'État ne doit pas trop donner le sentiment de tourner la page, au risque de perdre une partie de ses électeurs.

16 janvier

Le Monde - Hollande fait-il de l'économie à la Sarkozy ?

« Je reste socialiste (...). Je ne suis pas gagné par le libéralisme, c'est tout le contraire, puisque c'est l'Etat qui prend l'initiative. » Cette phrase de François Hollande, lors de ses vœux à la presse, mardi 14 janvier, voulait répondre par avance aux critiques qui accompagnent ses annonces économiques. En choisissant clairement une politique « de l'offre », qui vise à améliorer les marges des entreprises, le chef de l'Etat a rompu avec la tradition, à gauche, de relance par la demande et la dépense. Et s'est rapproché fortement, sur le plan économique du moins, des idées défendues par son adversaire de la présidentielle 2012, Nicolas Sarkozy.

Le JDD - Hollande relance la réforme des régions

Pour la première fois, François Hollande a évoqué mardi devant la presse une évolution du nombre de régions. De 22, elles pourraient passer "à une quinzaine" en métropole, a précisé Thierry Mandon, porte-parole des députés PS. Une proposition que faisait déjà l'ex-Premier ministre Edouard Balladur dans un rapport en 2009.

Europe 1 - Thierry Mandon évoque la suppression de sept régions

François Hollande a évoqué une réorganisation régionale. Elle pourrait aboutir à "30% de régions en moins", selon Thierry Mandon.

Le Monde - Affaire Gayet : Aurélie Filippetti se défend de tout favoritisme

Au lendemain de la conférence de presse de François Hollande, la frontière entre vie publique et vie privée reste ténue. Invitée, mercredi 15 janvier, de l'émission « Questions d'info » sur LCP, en partenariat avec Le Monde, France Info et l'AFP, la ministre de la culture Aurélie Filippetti s'est retrouvée sur la sellette. Elle s'est vigoureusement défendue, comme l'avait fait plus tôt son entourage, d'avoir proposé de nommer Julie Gayet membre du jury de la prestigieuse Villa Médicis, à Rome

Le Lab - Municipales : Désir et Hamon s'affrontent pour imposer leur candidat de gauche à Arras

GAUCHE TRES PLURIELLE - Harlem Désir, premier secrétaire du PS et le ministre Benoît Hamon s'affrontent ce mardi 14 janvier pour imposer leur candidat à Arras (Pas-de-Calais). Face au maire UDI sortant, Frédéric Leturque, deux candidats rêvent d'être numéro 1 sur une liste PS-EELV dans cette ville de 40.000 habitants.

Le Monde (blog) - FIGURE DE STYLE – Les 8 anaphores de François Hollande

Prenant la suite de la conférence de presse du chef de l’Etat organisée ce mardi 14 janvier, les commentateurs politiques de tout poil se sont disputés micros et stylos pour dire combien l’événement fut un « tournant » voire même une « révolution ». Sans trop nous aventurer sur le terrain politique, force est pourtant de reconnaître une constance stylistique dans les interventions de François Hollande.

Lyon 1ère - Collomb (PS): des "métropoles et régions fortes" pour "relever le défi"

Le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb (PS) a déclaré ce mercredi que seules les "métropoles et régions fortes" pourront aider à redresser le pays, et qu'il attendait "la promulgation de la loi" sur la
métropole de Lyon.

Le Monde - Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de François Hollande

Lors de la troisième conférence de presse de son mandat, mardi 14 janvier, François Hollande a annoncé l'ouverture de plusieurs chantiers, notamment en matière d'économie. A la première question, qui évoquait sa situation conjugale à l'aune des récentes révélations, le chef de l'Etat a répondu en promettant des clarifications tout en soulignante que « les affaires privées se traitent en privé ».

15 janvier

Le Monde - La décentralisation, nouveau chantier de Hollande ?

La réforme de l'organisation territoriale est encore à venir. Lors de sa conférence de presse du mardi 14 janvier, le président de la République a annoncé pour 2014 une nouvelle réforme des collectivités locales et dit sa volonté « de mettre un terme aux enchevêtrements et doublons » des communes, intercommunalités départements et régions. Une déclaration qui signe également la reconnaissance de l'échec de la tentative de réforme menée par le gouvernement via la loi sur la « modernisation de l'action publique territoriale » que nombre d'élus locaux, de droite comme de gauche, jugent brouillonne et inutile.

Le Monde - Comment mettre fin aux cotisations familiales ?

Le président François Hollande a promis, mardi 14 janvier, de mettre fin aux cotisations familiales pour les entreprises et les travailleurs indépendants, lors de sa troisième conférence de presse à l'Elysée. « Je fixe un nouvel objectif, c'est que d'ici à 2017, pour les entreprises et pour les travailleurs indépendants, ce soit la fin des cotisations familiales. Cela représente 30 milliards d'euros de charges », a affirmé le chef de l'Etat.

Libé - En direct - Hollande : «Le discours du Bourget reste ma référence»

François Hollande tient ce mardi la troisième grande conférence de presse de son quinquennat. Il a débuté cet exercice par un discours liminaire précisant les actes de son «pacte de responsabilité». Comme prévu, il a annoncé un nouvel effort de réduction de la dépense publique.

Le Point - VIDÉOS. L'essentiel de la conférence de presse de François Hollande

Le chef de l'État doit détailler son pacte de responsabilité et relancer son quinquennat. Un moment crucial parasité par les révélations sur sa vie privée.

Libé - Hollande : «Les affaires privées se traitent en privé»

Lors de sa conférence de presse, le Président a redit son «indignation totale» après les révélations du magazine «Closer».

Le Point - La réforme pénale de Taubira va-t-elle être laminée par les députés UMP ?

Le rapporteur au Sénat du projet de loi de la garde des Sceaux, Jean-Pierre Michel, aurait préféré que le texte soit examiné en premier au Sénat.

Libé - Valérie Rabault, à bons comptes

LES DÉPUTÉS DE L'AN II (13) Chaque semaine, rencontre avec un élu qui fait l'actualité. Aujourd'hui, l'élue PS du Tarn-et-Garonne, vice-présidente de la commission des finances.

14 janvier

Le Nouvel Obs - Hollande entre deux feux à la veille de sa conférence de presse

En plein scandale sur sa relation présumée avec l'actrice Julie Gayet, le président tient ce mardi sa conférence de presse semestrielle devant 600 journalistes.

Le Nouvel Obs - EXCLUSIF. Hollande progresse de 2 points, pas d'impact de sa vie privée

EXCLUSIF. 26% des Français ont une bonne opinion du chef de l'Etat, selon un sondage LH2 pour "Le Nouvel Observateur" réalisé après la parution de l'article de "Closer" sur sa supposée liaison avec l'actrice Julie Gayet.

Le Monde - Six questions sur l'affaire Hollande-Gayet

L'affaire de la liaison supposée de François Hollande avec l'actrice Julie Gayet soulève de nombreuses questions. Le Monde a enquêté sur les dysfonctionnements à l'Elysée liés à cette affaire.

Le Nouvel Obs + - Hollande / Gayet : l'opinion ne va pas épargner longtemps le président de la République

Le président de la République sera face à la presse ce mardi 14 janvier. Une question ne devrait pas manquer d'être posée sur sa relation présumée avec l'actrice Julie Gayet. La vie privée de François Hollande prend ainsi le pas sur la vie publique et ses actions de chef de l'État. L'opinion ne restera pas insensible à cette confusion, explique Christian Delporte, auteur d'"Une histoire de la séduction politique".

Le Monde - Le plan de bataille de François Hollande perturbé

Le président a-t-il encore droit à une vie privée ? La publication par le magazine Closer, vendredi 10 janvier, de photographies concernant une liaison présumée de François Hollande avec la comédienne Julie Gayet se révèle d'autant plus déstabilisante pour l'Elysée que « l'intrusion dans la vie privée d'un président en exercice est une situation inédite sous la Ve République », souligne un ami de M. Hollande.

Le Monde, les décodeurs - Que reste-t-il du « Moi, président » attaqué par Copé ?

..... Le "moi, président", désigne cette tirade de M. Hollande, lors de son débat télévisé d'entre-deux-tours face à Nicolas Sarkozy, le 2 mai 2012. François Hollande avait alors émis une série de promesses. De la proportionnelle aux législatives au statut pénal du chef de l'Etat en passant par le refus de recevoir des parlementaires à l'Elysée, nombreux sont les "moi, président de la République" qui n'ont pas été tenues. Mais d'autres l'ont été. Quand certaines, enfin, sont plus difficiles à quantifier.

Voici les 14 promesses du "moi, président", suivies de notre appréciation.

Le Nouvel Obs - Réforme judiciaire : "Le pari de l'intelligence collective" de Taubira

La ministre de la Justice entend "repenser le système judiciaire dans sa globalité" et "améliorer le service rendu au citoyen".

13 janvier

RFI - Dimanche politique : Laurent Bouvet

Laurent Bouvet est professeur de sciences politiques à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et enseignant à Sciences Po Paris.
Son dernier livre, Le sens du peuple : La gauche, la démocratie, le populisme est paru en janvier 2012 chez Gallimard.

Radio Béton - Laurent Baumel

Laurent Baumel, fondateur de la Gauche Populaire, est un député atypique. Il ne cesse de rappeler François Hollande et son gouvernement à leurs promesses de campagne. Réforme fiscale, relance européenne ou prise en compte des classes populaires, les sujets ne manquent pas et le discours est clair.

Le JDD - Le bastion communiste assiégé

Mathieu Hanotin, un des poulains de Claude Bartolone (PS), rêve de faire tomber Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), la dernière ville de plus de 100.000 habitants gérée par le PCF.

Rue 89 - Trierweiler hospitalisée, nouvel épisode du feuilleton Hollande-Gayet

François Hollande prépare sa conférence de presse de mardi. Selon un de ses conseillers, il n’aurait nullement l’intention de s’exprimer d’ici là sur sa vie sentimentale. Il « répondra à une question si elle lui est posée ». Mais mardi il ne sera question que du « pacte de responsabilité » annoncé lors de ses vœux

RTL - Rumeur Hollande-Gayet : les propos de Copé sont "indignes" pour Désir

Le premier secrétaire du Parti socialiste (PS) a qualifié d'"indignes" les propos tenus par le président de l'UMP sur la liaison prêtée au président François Hollande avec l'actrice Julie Gayet.
_________________________________________
_________________________________________

11/01/2014

L'actualité des socialistes du 6 au 12 janvier (mise à jour)

A la une

Libé - Sénat : vous avez dit anomalie ? Philippe BAUMEL député de Saône-et-Loire

Mercredi, le bureau du Sénat, en dépit des demandes renouvelées de la justice et des magistrats du pôle financier de Paris, refusait de lever l’immunité parlementaire du sénateur de l’Essonne Serge Dassault visé par une enquête pour corruption et achats présumés de votes à Corbeil-Essonnes.

11 et 12 janvier

Le Monde (blog) - Censurer Dieudonné sur Internet ? Manuel Valls s’avance

Interrogé vendredi 10 janvier sur France Inter, le ministre de l’intérieur a affirmé sa volonté de bloquer les vidéos diffusées par Dieudonné sur son site Internet et sur plusieurs plateformes de vidéo, dont YouTube. Mais il s’est quelque peu avancé.

Libé - Hausse de la TVA : la justification bancale de Bartolone

Pour le président de l'Assemblée nationale, c'était le seul moyen d'avoir des taux d'intérêt bas. Mais ses exemples grec et britannique sont bien mal choisis...

Le Lab - Une de Closer sur Hollande et Gayet: "une anecdote" pour Jean-Christophe Cambadélis

CE N'EST PAS LA PRIORITÉ DES FRANÇAIS - Le député socialiste Jean-Christophe Cambadélis est apparu légèrement agacé, ce 10 janvier sur BFM TV, alors qu'il était interrogé sur la relation supposée entre François Hollande et Julie Gayet. Une simple question de vie privée, juge d'abord Jean-Christophe Cambadélis, qui compare cette information "dérisoire" au quotidien difficile des Français

Libé (édito) - Hollande : y a-t-il une vie pendant l’Elysée ?

Que reste-t-il aujourd’hui de la vie privée d’un président ? C’est la principale question que posent les «révélations» du magazine people Closer quant à une relation présumée de François Hollande avec une actrice. Le débat n’est pas nouveau, il a existé sous François Mitterrand et Nicolas Sarkozy - pour ne citer qu’eux. Mais dans un monde où le concept d’information est de plus en plus vague, et où tout est répercuté à outrance sur les sites web et par les chaînes en continu, il devient impératif de s’interroger au plus près sur l’immixtion de la sphère privée dans la sphère publique.

Lyon Capitale - Collomb : Hollande gouverne comme "le 1er secrétaire du PS"

Le maire de Lyon prend toujours plus de distance à l'égard du Président de la République à l'approche des municipales. Dans un article paru dans le Nouvel Observateur de la semaine, il décrie ce président "franco-français", qui gouverne tel le "premier secrétaire du PS".

Le Figaro - Carvounas (PS): "il faut une évolution de la loi"

Luc Carvounas, sénateur-maire PS d'Alfortville (Val-de-Marne) et proche de Manuel Valls, a estimé après l'annulation du décret d'interdiction du spectacle de Dieudonné à Nantes que la "loi (devait) évoluer" pour permettre la lutte contre l'antisémitisme.

10 janvier

Le Monde - Le niveau de la dette est dangereux, selon la Cour des comptes

A l'occasion de l'audience solennelle de rentrée de la Cour des comptes, jeudi 9 janvier, son premier président, Didier Migaud, a appelé le gouvernement à accentuer ses efforts pour réduire la dette et le déficit des régimes de sécurité sociale.

Le Point - Municipales 2014 - Lyon : Gérard Collomb ne veut pas du logo PS

Le maire ne fera pas figurer sur ses documents de campagne la rose symbole du PS. Ses adversaires ont bien l'intention de lui rappeler d'où il vient...

Donné favori dans les sondages, le sénateur-maire PS de Lyon, Gérard Collomb, a l'intention de mener une campagne très courte. Deux mois tout au plus. Et donc pas avant fin janvier, voire début février, histoire de montrer aux Lyonnais qu'il se consacre jusqu'au bout à sa tâche. Pour le conseil communautaire du 13 janvier et le conseil municipal du 20 janvier, il a insisté sur le fait que ce sera le maire et non pas le candidat qui siégera lors de ces séances.

Le Monde - Les syndicats se mobilisent alors que la loi d’avenir agricole arrive à l’Assemblée

Le débat parlementaire s’ouvre sur le projet de loi d’avenir de l’agriculture porté par Stéphane Le Foll. L’examen du texte devait débuter mardi 7 janvier à l’Assemblée nationale. Le ministre de l’agriculture se dit soucieux de « refonder » la politique agricole suivie par la France depuis les années 1960. Il veut tout à la fois renforcer la compétitivité des filières agricoles tout en prenant le virage de l’agroécologie. Un pilotage délicat.

9 janvier

Libé - Des sénateurs de gauche s'insurgent contre le maintien de l'immunité de Dassault

Pierre Laurent (PCF) et Laurence Rossignol (PS) ont exprimé leur colère face à la décision du bureau du Sénat.

Libé - Cumul des mandats : les députés PS et UMP dos à dos

Il y a davantage de députés-maires de droite que de gauche, mais dans l'ensemble, les deux principaux partis de l'Assemblée sont de bien mauvais élèves.

Libé - Petits conseils juridiques (de gauche) à Manuel Valls

Du Front de gauche aux écologistes (à l'image du député EE-LV Sergio Coronado dans Libération de mercredi) en passant par une partie du PS, tout le monde n’est pas convaincu de la solidité en droit de la circulaire contre les spectacles de Dieudonné.

Libé - Delphine Batho et le «tournant idéologique» du Président

L'INVITÉE DE «MARDI POLITIQUE»

Invitée de Mardi politique, l’ancienne ministre de l’Ecologie a jugé que «pour la première fois, il n’y avait pas dans les vœux du Président ce qui a été le cœur de notre campagne présidentielle : le mot même de changement a disparu, il n’y a plus de référence à un projet de transformation sociale, on ne parle plus de redistribution ou de deuxième temps du quinquennat mais d’austérité. C’est un tournant idéologique majeur qui dépasse le débat classique entre l’aile gauche et l’aile droite du Parti socialiste.»

Huffington Post, JC Cambadelis - Le pari risqué de François Hollande

Le orésident de la République a lors de ses vœux pris un pari risqué.

Non pas en exerçant un tournant libéral. On nous disait la même chose il y a plus d'un an après la conférence de presse du Président le 13 novembre 2012. L'inflexion présidentielle avait alors trouvé son débouché dans le CICE, la simplification administrative et beaucoup plus tard la réforme fiscale. Entre-temps la lecture de ce nouveau discours fut obscurci par tout une série de couacs, l'affaire Leonarda ou autres ras-le-bol fiscal.

Le Monde - Affaire Dassault : un sénateur PS a-t-il voté contre la levée de l'immunité ?

Qui, à gauche, a voté contre la levée de l'immunité de Serge Dassault (UMP), mercredi 8 janvier, au Sénat ? Le vote extrêmement serré – 13 voix contre 12 et une abstention – qui a permis à l'industriel, élu de l'Essonne, de demeurer à l'abri d'une garde à vue ou d'une perquisition de ses bureaux, s'est déroulé à huis clos. Mais si l'on recoupe les déclarations des 26 membres du bureau de la Haute assemblée, le sénateur venu à la rescousse de l'industriel, au cœur d'une enquête sur des achats présumés de votes à Corbeil-Essonnes, se trouve probablement dans les rangs du PS.

Le Monde - L'ex-député PS Jean-Pierre Kucheida mis en examen pour corruption passive

L'ancien député PS Jean-Pierre Kucheida a été mis en examen pour corruption passive et recel d'abus de biens sociaux, a annoncé le parquet de Lille, mercredi 8 janvier. Deux chefs d'entreprise ont également été mis en examen dans cette affaire pour corruption active et abus de biens sociaux, ainsi qu'un fonctionnaire territorial pour corruption active et recel d'abus de biens sociaux. Tous ont été placés sous contrôle judiciaire.

8 janvier

Le Monde - Emmanuel Maurel : « Je suis critique mais pas vent debout »

Emmanuel Maurel, membre du bureau national du PS et chef de file de l'aile gauche du parti avec son courant Maintenant la gauche, revient sur les vœux aux Français du président de la République, le 31 décembre 2013.

Libé - Harlem Désir se sépare de son controversé directeur de cabinet

Mehdi Ouraoui devrait se lancer dans la campagne municipale à Pau. Camille Le Bris lui succèdera auprès du Premier secrétaire socialiste

Chat Le Monde - « Valls peine à comprendre la communication à l'ancienne de Hollande »

Laurent Borredon et David Revault d'Allonnes, journalistes au "Monde" et auteurs de "Valls, à l'intérieur" (Robert Laffont, en librairie le 9 janvier) , le mardi 7 janvier 2014

Dans un chat sur LeMonde.fr, Laurent Borredon et David Revault d'Allonnes, journalistes au Monde et auteurs de Valls, à l'intérieur (Robert Laffont, 280 p., 19,50 euros, en librairies le 9 janvier), analysent la popularité et la stratégie du ministre de l'intérieur.

Libé - Alain Calmette, la voix rurale

LES DÉPUTÉS DE L'AN II (12)
Chaque semaine, rencontre avec un élu qui fait l'actualité. Aujourd'hui, Alain Calmette, député PS du Cantal et défenseur de «l'égalité des territoires».

L’air de la campagne dans l’hémicycle… Alain Calmette est un député rural au Palais Bourbon. Et il le revendique. «Pas toujours facile dans une France qui compte 80% d’urbains et une assemblée où le poids des grandes villes reste prédominant», concède-t-il, dans un petit journal de bord destiné à expliquer son action de parlementaire.

Libé - Hollande appelle à réformer un Etat «trop lourd, trop lent, trop cher»

Le président de la République a profité de ses vœux aux corps constitués pour prôner une «mise en mouvement» de l'Etat.

Le président François Hollande a appelé mardi à une profonde réforme d’un Etat «trop lourd, trop lent, trop cher» et qui obéit parfois même à une organisation «mystérieuse», prônant économies, simplification ou décentralisation.

FranceTVinfo - La garde à vue de l'ex-député PS Jean-Pierre Kucheida prolongée

Il est entendu "dans le cadre d'une enquête financière" sur des faits de corruption présumée au sein de la fédération PS du Pas-de-Calais.

France Inter - Benoît Hamon envers le Medef : "J'aimerais qu'on passe moins de temps à gémir"

Le Ministre délégué à l'Economie sociale et solidaire et à la consommation est le premier invité de l'année de Tous politiques. Il répondait aux questions de Marc Fauvelle et Roselyne Febvre et à vos réactions sur twitter avec #Touspol.

7 janvier

Le Nouvel Obs - Liévin: l'ancien député-maire PS Jean-Pierre Kucheida en garde à vue

L'ancien député-maire socialiste de Liévin (Pas-de-Calais) Jean-Pierre Kucheida a été placé mardi matin en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire à Lille "dans le cadre d'une enquête financière", a-t-on appris de source proche de l'enquête.

L'Humanité - Depuis les vœux, le PS fait profil bas

L’ancienne ministre Delphine Batho s’étonne que l’évolution vers une ligne sociale-libérale de François Hollande "ne soulève pas davantage de questions" dans la majorité.

Les Inrocks - Putsch à l’UNEF : les coulisses de la passation de pouvoir

L’aile gauche du PS n’en finit plus de s’intéresser aux pouponnières socialistes. Après les jeunes du MJS, c’est le syndicat étudiant UNEF qui ferait les frais des ambitions du courant Un Monde d’Avance.

6 janvier

L'Express - François Lamy "réfléchit" à mener la campagne du PS aux régionales en Ile-de-France

Le ministre délégué à la Ville François Lamy a déclaré dimanche sur Radio J qu'il soutiendrait Jean-Paul Huchon si celui-ci se représentait à la tête de la région Ile-de-France en 2015 mais qu'il "réfléchirait" à mener la liste socialiste dans le cas contraire.

Libé - Un élu alsacien renonce à sa Légion d'honneur

Jo Spiegel, maire socialiste de Kingersheim, refuse d'alimenter le «discrédit» de la «démocratie-régime».

________________________________________
________________________________________

04/01/2014

L'actualité des socialistes du 27 décembre au 5 janvier (mise à jour)

4 et 5 janvier

Libé - Les Français pas convaincus par les voeux présidentiels

Sept Français sur dix (71%) ayant vu ou entendu parler des voeux de François Hollande jugent que le président n’a pas été convaincant, selon un sondage BVA publié dimanche par Le Parisien-Aujourd’hui en France.

Selon ce sondage, réalisé par internet les 2 et 3 janvier auprès d’un échantillon représentatif de 971 personnes, 61% des Français avaient vu ou entendu parler des voeux du 31 décembre. Parmi eux, seuls 26% ont trouvé le président «convaincant».

Le Monde - « Réduire les impôts des Français » reste un objectif pour François Hollande

Comme le veut la tradition instituée par Gaston Deferre il y a trente ans, le ministre de l'intérieur, Manuel Valls, a reçu l'ensemble des membres de l'exécutif pour le traditionnel petit-déjeuner avant le premier conseil de l'année, vendredi 3 janvier.

Le Monde (blog) Promesses tenues et brisées : le bilan 2013 de François Hollande

Tout au long de l’année, l’équipe de Lui Président a suivi pas à pas la réalisation des promesses de campagne et des annonces de François Hollande. Pour vous aider à voir plus clair dans celles qui ont été tenues – et celles qui ne l'ont pas été –, nous avons sélectionné quinze promesses représentatives de l’année qui vient de s’écouler.

Le Monde - Christiane Taubira condamne les « pitreries obscènes d'un antisémite multirécidiviste »

« Ebranler les hommes. » La ministre de la justice, Christiane Taubira, a choisi une citation d'Albert Hirschman – l'économiste, mort l'an dernier, avait fui le national-socialisme en Allemagne dans les années 1930 –  pour évoquer son sentiment sur l'affaire Dieudonné. Dans une tribune publiée sur le Huffington Post, vendredi 3 janvier, la ministre de la justice condamne fermement les « pitreries obscènes d'un antisémite multirécidiviste ».

3 janvier

C dans l'air : Les nouveaux défis de Hollande (Christophe Barbier - Claude Weill - Yves Thréard - Gaël Sliman)

Exercice obligé qui sonne la rentrée politique de ce début d’année, le chef de l’Etat a adressé le soir de la Saint-Sylvestre ses vœux aux Français. Dix minutes d’une allocution respectant les canons du genre centrée sur la question de l'emploi son principal défi pour 2014.

Libé - Hollande veut un «pacte de responsabilité» pour les entreprises

Le chef de l'Etat a assuré ce soir lors des voeux aux Français vouloir réduire la dépense publique et «assumera la responsabilité» du programme d'économies.

Le Nouvel Obs - Le pacte de responsabilité de Hollande avec les entreprises, un tournant?

En évoquant des baisses de charges en échange de la création d'emplois, le chef de l'Etat poursuit la logique du pacte de compétitivité.

Charlie Hebdo - Les paradis fiscaux dans l’enfer de Terra Nova

Les pressions au sein du think tank proche du PS ont conduit à enterrer une note sur l’évasion fiscale et les paradis fiscaux. D’autres rapports, qui osaient dévier de la ligne du gouvernement, sont restés dans les tiroirs. Enquête sur ce cercle de réflexion où l’on ne réfléchit plus vraiment…

France Info - Le Président "avance avec détermination à petits pas" (Cambadélis)

Jean-Christophe Cambadélis, député de Paris et secrétaire national du PS en charge de l'Europe et de l'international, était l'invité de Jean-François Achilli jeudi matin sur France Info. Jean-Christophe Cambadélis optimiste ce matin pour cette année nouvelle...

Libé - Le Drian au Mali : «Nous n’oublions jamais nos otages»

En visite aux militaires français basés à Gao, le ministre de la Défense s'est félicité de la libération du prêtre Georges Vandenbeusch.

2 janvier

Le Monde (blog) - 2@14 – François Hollande réactive ses réseaux sociaux

Mercredi 1er janvier, un peu avant 18 heures, François Hollande a réactivé son compte Twitter (@fhollande) et son compte Facebook avec un message concernant Georges Vandenbeusch, le prêtre libéré un mois et demi après son enlèvement au Cameroun, qu'il avait accueilli à son arrivée en France le matin même.

L'Humanité - Scrutins à hauts risques pour le PS

La majorité redoute un vote sanction aux municipales et européennes qui pèserait sur le reste du mandat de François Hollande.

«Vous n’avez pas le droit d’échouer », a lancé Jean-Marc Ayrault aux socialistes marseillais en novembre. Effrayé par la perspective d’une gifle électorale aux municipales et, par ricochet, d’un basculement du Sénat à droite en septembre prochain, le Parti socialiste mise beaucoup sur la reconquête de villes symboliques pour sauver les apparences.

1er janvier

RTL - Vœux présidentiels : "François Hollande incarne le rempart contre le déclinisme" pour Harlem Desir

Selon le premier secrétaire du Parti socialiste (PS), François Hollande s'est montré en "président de la République mobilisé et courageux, (...) pugnace et intransigeant" lors de ses vœux aux Français.

Le Lab - Emmanuel Maurel souhaite que François Hollande renoue, en 2014, avec l’esprit du Bourget

Leader de l’aile gauche du Parti socialiste, Emmanuel Maurel "espère" que François Hollande, lors de ses vœux, "va annoncer une nouvelle étape du quinquennat". Vice-président du Conseil régional d’Ile-de-France, il prône un retour "à l’esprit du discours du Bourget".

31 décembre

Le Figaro - Les élus PS attendent un cap, pas d'annonces concrètes

Les élus socialistes ont les yeux rivés sur l'horizon économique et sur le front du chômage. Ils attendent donc du président de la République un cap, une perspective pour l'année 2014, plus que des annonces précises. Thierry Mandon, le porte-parole du groupe PS à l'Assemblée, souhaite que les vœux de François Hollande comportent «un message européen marqué».

Le Nouvel Obs - Les mondanités de Manuel Valls

Qui a dit que Manuel Valls était isolé au sein du PS ? Le ministre de l'Intérieur s'efforce de prouver le contraire. Une nouvelle réunion était prévue à la fin de l'année, et ce pour la troisième fois depuis l'été. L'opération séduction a commencé fin août à La Rochelle, où le plus populaire des membres du gouvernement a fait salle comble à l’occasion de son "cocktail républicain", organisé en marge de l'université d'été des socialistes.

Le Nouvel Obs - Municipales : les villes à surveiller

Début janvier, la campagne des municipales commencera vraiment. Premier tour d'horizon des scrutins où l'enjeu est important.

Paris bien sûr, où le duel entre Anne Hidalgo et NKM est déjà depuyis des semaines sous les projecteurs, mais aussi Marseille, où le maire UMP Jean-Claude Gaudin aura fort à faire pour conserver son fauteuil, mais aussi Toulouse, où le PS serre les dents pour garder le Capitole, ou encore Hénin-Baumont, toujours convoité par le FN... Première sélection des villes où la campagne municipale s'annonce mouvementée.  

30 décembre

Le Monde - Cambadélis : l'inversion de la courbe du chômage est « à portée de main »

Jean-Christophe Cambadélis, secrétaire national du Parti socialiste, affirme dans une interview au Parisien qu'« il n'y a pas encore nettement d'inversion de la courbe, mais c'est à portée de main ». « Les chiffres ne sont pas décevants. Ils sont encourageants pour les jeunes et ils marquent une tendance à la décélération du chômage », ajoute le député de Paris.

Le JDD - Parti socialiste : SOS Désir

Le ministre de l’Intérieur fut longtemps un appui pour le premier secrétaire du PS. Mais "pour être fidèle, il faut être deux", lâche un proche de Valls qui n’a pas digéré la récente constitution des listes aux européennes.

Arrêt sur images - "Girouette" : Le Monde flingue Larrouturou

"Expert en coups médiatiques" et"expert en tourisme politique" : Le Monde n'aime pas l’économiste Pierre Larrouturou et son nouveau parti, Nouvelle donne. M le magazine hebdomadaire du Monde consacre deux pages et un article au vitriol à Larrouturou en le comparant à une liste lancée lors des élections européennes de 1994 par BHL avant d'ajouter que cette liste avait recueille "1,57% des voix."

Le Lab - Un député PS juge "lamentable" la nouvelle quenelle du footballeur Nicolas Anelka

Habitué des polémiques, Nicolas Anelka est un récidiviste de la quenelle. Après un mauvais début de saison, le joueur français s’est doublement fait remarquer, ce samedi 28 décembre, avec son club anglais de West Bromwich Albion

29 décembre

Le Monde - Ayrault : la bataille de l'emploi, « nous allons la gagner »

L'annonce d'une nouvelle hausse du chômage en novembre n'a pas entamé la détermination de Jean-Marc Ayrault à gagner la « bataille » de l'emploi. « Cette bataille, nous sommes totalement déterminés à la gagner et nous allons la gagner », a assuré le premier ministre lors d'une visite d'une agence de Pôle emploi à Lorient, dans le Morbihan, vendredi 27 décembre. « La bataille pour l'emploi, c'est une bataille durable, c'est une bataille que nous allons gagner, c'est la vraie bataille de France », a-t-il lancé.

Le Monde - Les dossiers sensibles de Hollande (2/6) : le défi de la réforme fiscale

En annonçant, le 19 novembre, une « remise à plat » de la fiscalité, le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a joué gros. Pratiquement à quitte ou double. L'année 2013 avait été une annus horribilis, marquée par la coagulation des mécontentements sur le front fiscal, obligeant le gouvernement à retirer ou à reporter une partie de ses projets.

Le Monde - Dossiers sensibles de Hollande (1/6) : le pari d'une baisse du chômage

Jeudi 26 décembre, François Hollande saura s'il est en voie de réussir son pari : inverser la courbe du chômage d'ici à la fin de 2013. Ce jour-là doit être rendu public le nombre de demandeurs d'emplois pour novembre. En octobre, il y en avait eu 20 000 de moins dans la catégorie A (c'est-à-dire sans aucune activité), en tenant compte des DOM.

28 décembre

Le Monde - Larrouturou, la girouette du PS

Modeste, il a baptisé son nouvel attelage du nom de nouvelle donne, en référence au New Deal instauré dans les années 1930 par Franklin Delano Roosevelt pour sortir de la Grande Dépression. En mars 2012, en pleine campagne présidentielle, il avait lancé le Collectif Roosevelt avec le petit-fils du président américain précité. Cette fois, Pierre Larrouturou, expert en "coups" politico-médiatiques, a mis sur pied fin novembre un parti politique qui présentera des listes "citoyennes" aux prochaines élections européennes. A ses côtés, le médecin urgentiste et cathodique Patrick Pelloux, l'ancien des "Guignols de l'info" Bruno Gaccio, ou Isabelle Maurer, la chômeuse qui avait vigoureusement interpellé Jean-François Copé sur le plateau de "Des paroles et des actes" sur France 2 en octobre dernier.

Le Figaro - Thierry Mandon (PS) : « La priorité, c'est le secteur marchand »

Le député de l'Essonne et porte-parole du groupe PS à l'Assemblée nationale estime que, dans la lutte contre le chômage, «le principal danger serait de croire  que tous les outils sont sur la table et qu'il suffit d'attendre». Entretien.

Le Point - Harlem Désir, sa bataille pour Solférino

Le premier secrétaire du PS a montré ses limites pendant les (nombreux) coups de tabac essuyés par le gouvernement. L'année 2014 lui sera-t-elle fatale ?

Ils s'accrochent à des détails. Quelques dirigeants socialistes glissent cette observation dans un sourire qui hésite entre la satisfaction et l'ironie douce-amère : "Le PS a bouclé en premier ses listes aux municipales et aux européennes." Avant tous les autres ! Cela voudrait-il dire que tout ne va pas si mal rue de Solférino, que le parti majoritaire est en pleine forme ? Difficile d'y croire au terme d'une année où le patron, Harlem Désir, n'a pas réussi à s'imposer.

Libé - Hollande juge l’inversion de la courbe du chômage «bien amorcée»

L'augmentation du nombre de demandeurs d'emploi n'affaiblit pas l'optimisme du gouvernement dans sa lutte contre le chômage. L'opposition se montre plus sceptique.

Le Monde - Chômage : le déni de François Hollande

Inutile de tourner autour de la courbe : les chiffres du chômage de novembre sont mauvais. Surtout après l'éclaircie d'octobre. Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A n'ayant exercé aucune activité a augmenté, en France métropolitaine, de 17 800. La hausse de novembre (+ 0,5 %) annule quasiment la baisse d'octobre (– 0,6 %). Surtout, on arrive à une hausse de 5,6 % sur un an, avec 3 293 000 sans-emploi. Autant dire que le pari de François Hollande d'inverser la courbe du chômage à la fin de cette année a du plomb dans l'aile.

27 décembre

Le JDD - Le chômage repart à la hausse en novembre

L'inversion de la courbe du chômage n'a pas été confirmée en novembre avec 17.800 demandeurs d'emploi sans activité en plus demandeurs d'emploi sans activité en plus. "L'inversion de la courbe du chômage est bel et bien engagée en ce 4e trimestre", a toutefois assuré Michel Sapin. 

Le Lab - Le Parti socialiste appelle à un rassemblement contre la loi espagnole sur l'avortement

Le Parti socialiste appelle à un rassemblement contre la loi espagnole sur l'avortement ce vendredi 27 décembre. Solférino soutient une manifestation lancée par plusieurs associations, dont le Planning familial. Et le lieu de rendez-vous fixé est symbolique : devant l'ambassade d'Espagne, à partir de 13 heures.

26/12/2013

L'actualité des socialistes du 16 au 26 décembre (mise à jour)

A la une

Huffington Post - Chomage en novembre: nouvelle hausse de 0,5%, le pari de l'inversion s'éloigne

Et patatra. La surprise n'est pas des plus agréables pour le gouvernement. Elle est même carrément de mauvais gout pour François Hollande. En novembre, les chiffres du chômage sont repartis à la hausse, selon les données communiquées ce jeudi 26 décembre par Pole Emploi.

23 au 26 décembre

Slate - MUNICIPALES 2014: LES GEEKS DE LA POLITIQUE SAUVERONT-ILS LE PS? 

Les équipes militantes utilisent de plus en plus des logiciels d'optimisation de campagne. Ou comment la politique à l'ancienne est revisitée par des techniques modernes mélangeant science politique et numérique.

Le Figaro - Municipales : une partie du PS de Montreuil claque la porte

Dénonçant les «méthodes» du PS et le «parachutage» de Razzi Hammadi, une trentaine de militants du PS de cette ville de Seine-Saint-Denis a décidé de quitter le parti et de rallier la candidature communiste.

PS - 23 décembre : l'essentiel du point presse de David Assouline 

Lors de son point presse hebdomadaire du 23 décembre, David Assouline est revenu sur l'année de mobilisation sans faille du gouvernement pour l'emploi, retrouver la croissance, pour plus d'égalité et de justice sociale. Il a également déploré le comportement d'une droite qui alimente sans cesse les peurs et le déclinisme ambiant, au plus grand bénéfice de l'extrême droite. Enfin, le porte-parole du Parti socialiste a salué les efforts déployés dans tout le pays, dans tous les territoires, par des dizaines de milliers de militants, pour défendre la République et se lancer dans les batailles électorales de 2014.

Le Monde - Travail détaché : dépôt d'une proposition de loi pour « lutter contre la concurrence déloyale »

Comme annoncé, les députés socialistes Gilles Savary et Chantal Guittet ont déposé à l'Assemblée Nationale, jeudi 19 décembre, au nom du groupe PS, une proposition de loi visant à lutter contre « la concurrence déloyale et le dumping social » liés au détachement des travailleurs dans l'Union européenne (UE).

22 décembre

Libé - Ayrault une fois de plus pris pour cible dans sa majorité

Le répit aura été de courte durée: crédité il y a un mois d’un joli coup politique avec l’annonce surprise de la remise à plat fiscale, qui l’avait conforté à Matignon, Jean-Marc Ayrault est de nouveau ciblé par les critiques au sein de la majorité.

«Ce n’est pas nouveau, mon prédécesseur a connu ça». Le Premier ministre a eu beau relativiser ces attaques jeudi soir sur TF1 et se référer à François Fillon, resté cinq ans à Matignon, il apparaît une nouvelle fois fragilisé dans son propre camp.

21 décembre

Le Moniteur - Travailleurs détachés: les députés PS veulent la création « d’une liste noire » des entreprises

Les députés socialistes ont déposé, jeudi 19 décembre, une proposition de loi pour lutter contre les abus liés aux travailleurs détachés. Dans la droite ligne de l’accord conclu à Bruxelles le 9 décembre, ce texte vise à responsabiliser davantage les maîtres d’ouvrage et donneurs d’ordre, et à créer une liste noire des fraudeurs.

Libé - Chômage : Hollande ne lâche pas l'objectif

Depuis Bruxelles, le chef de l'Etat a réagi à la note de conjoncture de l'Insee, moins optimiste sur l'emploi.

François Hollande ne lâche pas son objectif d’inversion de la courbe du chômage. C’est ce qu’il a rappelé jeudi soir tard, à l’occasion de sa conférence de presse à Bruxelles en marge du sommet européen.

Huffington Post - Vacances de Hollande: pas de trêve de Noël entre chômage et Arabie Saoudite

Crise oblige, l'exécutif joue les prolongations. Alors que la trêve parlementaire débute officiellement ce vendredi 20 décembre, François Hollande et plusieurs de ses ministres se préparent à des vacances de Noël studieuses avec plusieurs rendez-vous clés qui pourraient venir gâcher leurs agapes.

Le Nouvel Obs - L'aile gauche du PS ne lâche pas sur la réforme fiscale 21

Trois parlementaires socialistes ont dévoilé leurs propositions, articulées autour d'un "grand impôt progressif" issu de la fusion de l'impôt sur le revenu et de la CSG.

Lyon Capitale - Ex-collège Truffaut : NPG “irresponsable” pour Collomb

“Je trouve totalement irresponsable qu’on en appelle à l’occupation de locaux publics, comme je trouve totalement irresponsable d’appeler à occuper des locaux qui aujourd’hui sont en devenir”, a lancé Gérard Collomb lors d’une conférence de presse. Il visait Nathalie Perrin-Gilbert, la maire du 1er, qui s’est introduite mardi soir dans l’ex-collège Truffaut.

Lyon Capitale - La garde à vue de la maire du 1er était-elle justifiée ?

Que s’est-il réellement passé mardi soir au collège Truffaut, sur les pentes de la Croix-Rousse ? Nathalie Perrin-Gilbert, la maire du 1er, a passé 10 heures en garde à vue pour “incitation à la rébellion” et “complicité de violences envers les forces de l’ordre” jeudi en lien avec ces événements. La version des habitants du 1er diffère en tout cas nettement de celle de la police.

Lyon Capitale - Front de Gauche et Gram officiellement unis à Lyon

Un accord entre le Front de gauche et le Gram a enfin été trouvé pour les municipales à Lyon. Les deux partis méneront une liste commune au premier tour des prochaines élections en mars 2014.

20 décembre

Libé - Bercy : le putsch vire au fiasco pour Ayrault

Matignon voulait réaffirmer son autorité sur l’administration des Finances mais c’était sans compter sa résistance. Récit d’une reprise en main feutrée et manquée qui a fragilisé le Premier ministre.

Libé - A l’Assemblée, le match des cumulards

Qui a le plus de députés-maires ? Qui cumule quatre mandats, qui n'en a qu'un ? UMP, PS, UDI, ou d'autres ? Désintox fait les comptes.

«- Ce qui est paradoxal, c’est que les champions du cumul sont plutôt sur la gauche de l’hémicycle. Quand nous voyons le nombre de députés-maires…

- Il y a plus de députés-maires de droite que de députés-maires de gauche.

- Ça mérite d’être compté.»

Le Monde - Le dossier de l’intégration ravive les fractures de la gauche

Tout un symbole ! Le premier ministre Jean-Marc Ayrault a finalement décidé, mercredi 18 décembre, de reporter sine die la réunion sur l'intégration prévue le 9 janvier 2014. La polémique déclenchée, le 13 décembre, par certaines propositions des cinq rapports d'étape sur le sujet, remis à Matignon mi-novembre, a eu raison de cette rencontre. Officiellement, cette décision est liée au « travail ministériel n'est pas achevé ». Dans les faits, la controverse a ravivé les tensions sur ce sujet complexe : moins entre majorité et opposition qu'au sein même de la gauche et du Parti socialiste.

Libé - Quand le PS cogite sur les réponses aux populismes

Le parti organisait mercredi un colloque à l'Assemblée nationale, dans la perspective des élections européennes.

A quelques mois des élections européennes, qu’on annonce défouloir, le Parti socialiste veut montrer qu’il ne demeure pas inerte face à la «montée des populismes». Est-il pour autant audible ? Mercredi, dans un colloque à l’Assemblée nationale mêlant chercheurs et dirigeants socialistes, le PS a voulu marquer le coup.

Le Nouvel Obs - Chômage : Hollande croit toujours à l'inversion de la courbe

Alors que l'Insee table sur une "quasi-stabilité" du chômage au premier semestre 2014, le chef de l'Etat persiste dans l'optimisme.

Le Monde - Edouard Martin : « Je n’ai aucune leçon à recevoir »

Emblématique syndicaliste CFDT de Florange, Edouard Martin avait mené à l'automne 2012 la lutte contre l'aciériste Arcelor-Mittal pour le maintien des hauts-fourneaux du site mosellan. Mardi 17 décembre, il a annoncé sa candidature comme tête de liste du Parti socialiste aux élections européennes de mai 2014 dans la région Grand-Est.

Le Monde - Harlem Désir veut faire d'Edouard Martin le symbole d'une «nouvelle Europe »

Soumis à des salves de critiques régulières, Harlem Désir a, cette fois, tout lieu d'être satisfait. En réussissant à convaincre Edouard Martin, l'ancien leader CFDT de Florange, de conduire la liste socialiste aux européennes de mai 2014 dans la région Grand-Est, le premier secrétaire du PS pense avoir trouvé un symbole fort.

19 décembre

Le Monde - Un sondage donne Hidalgo gagnante face à Kosciusko-Morizet au second tour des municipales à Paris

Dans un sondage IFOP-Fiducial, publié mercredi 18 décembre, concernant les élections municipales à Paris, la candidate socialiste Anne Hidalgo est créditée de 52,5 % d'intentions de vote au second tour, contre son adversaire UMP Nathalie Kosciusko-Morizet, donnée à 47,5 %.

Libé - Edouard Martin, un syndicaliste en politique

L'annonce par le syndicaliste d'ArcelorMittal de son ralliement au PS pour les élections européennes a été fraîchement accueillie à la CFDT, qui veut cultiver son indépendance par rapport à la politique.

Libé - Le Parlement a adopté la réforme des retraites

Le texte prévoit un allongement de la durée de cotisation et des départs anticipés pour les métiers pénibles.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault s’est dit «fier» de la réforme des retraites adoptée définitivement mercredi par le Parlement, «une réforme à la française», «équilibrée». «C’est une réforme en profondeur, c’est une réforme structurelle et (...) une réforme à la française, c’est-à-dire c’est une réforme équilibrée et qui est le fruit du dialogue social», a déclaré le chef du gouvernement devant les journalistes à l’issue du vote à l’Assemblée.

Le Monde - « Les métropoles régionales sont les moteurs du redressement économique »

L'instauration d'un acte III de la décentralisation patine. Mardi 17 décembre, une commission mixte paritaire (sept députés, sept sénateurs) a scrupuleusement détricoté le projet de loi sur la « modernisation de l'action publique territoriale et l'affirmation des métropoles », voté en seconde lecture jeudi 12 décembre à l'Assemblée nationale. Michel Destot, député socialiste de l'Isère, maire de Grenoble, président de l'Association des grandes villes de France et promoteur de la métropolisation, analyse les difficultés de mener une réforme structurelle des collectivités territoriales.

Le Nouvel Obs - Edouard Martin candidat aux européennes: "le PS a beaucoup insisté"

Le syndicaliste Edouard Martin qui s'engage en politique, explique que le PS, dont il sera tête de liste aux européennes dans la région Grand Est "a beaucoup insisté", alors qu'il aurait refusé d'aller avec le Front de Gauche. Dans une interview au Monde daté de jeudi, le responsable CFDT - il n'est plus mandaté par ce syndicat, annonce-t-il - assure n'avoir "jamais pensé faire de la politique. Je porte sur elle un regard très critique. Tant de violence, tant de mauvaise foi…"

Libé - Municipales : Au PS, un bon Guérini est un Guérini vivant

«Guérini, c’est comme la fiscalité, moins on en parle, mieux on se porte» : signée d’un dirigeant socialiste, la confidence fleure bon l’extrême prudence électorale. Le PS n’a pas vraiment l’intention de suspendre sous peu le sulfureux sénateur et président du conseil général des Bouches-du-Rhône, multi-mis en examen.

France Info - Edouard Martin, candidat aux Européennes : bon ou mauvais calcul pour le PS ?

L'emblématique syndicaliste CFDT d'Arcelor Mittal de Florange, Edouard Martin est tête de liste socialiste pour les élections européennes dans le grand Est. Cela fait longtemps qu'un ouvrier n'a pas occupé les avants postes politiques, est-ce une bonne stratégie pour le Parti socialiste ?

Libé - Ayrault accuse la droite d'être responsable de la montée du communautarisme

A l'Assemblée nationale, le Premier ministre a mis en avant la volonté du gouvernement de défendre «l'intégration républicaine».

France Info - Européennes : Candidat PS, Edouard Martin répond aux critiques

Qualifié parfois de traître, l'ex-syndicaliste de Florange - il a rendu son mandat CFDT - se défend d'avoir été récupéré par le système. Dans un entretien au journal Le Monde, il explique qu'il n'a pas l'intention d'adhérer au PS, qu'il a obtenu suffisamment de garanties pour se lancer - et notamment de garder sa liberté de parole et d'action.

Le JDD - Edouard Martin, récit d'une intense tractation

Charismatique leader syndicaliste de Florange, Edouard Martin a annoncé lundi soir qu'il était tête de liste socialiste aux élections européennes dans le Grand Est. En coulisses, les socialistes ont oeuvré depuis plusieurs semaines pour le convaincre.

Public Sénat - Le syndicaliste Edouard Martin, tête de liste PS aux européennes

L'emblématique syndicaliste CFDT d'ArcelorMittal à Florange (Moselle), Edouard Martin, 50 ans, a choisi de se lancer en politique en annonçant qu'il sera tête de liste PS aux élections européennes de 2014 dans la circonscription du Grand Est.

18 décembre

Le Figaro - Le premier ministre reçoit le soutien embarrassant de l'aile gauche du PS

Retour à la case départ. Maintenant que l'effet de souffle de la «remise à plat de la fiscalité» commence à s'estomper, la réalité apparaît: l'annonce surprise de Jean-Marc Ayrault n'a en rien modifié les rapports de forces internes à la gauche en général et au PS en particulier. Ou alors au détriment du premier ministre, puisque ce dernier a engrangé le soutien inconditionnel d'alliés innattendus: l'aile gauche du PS. «On est capable de s'enthousiasmer pour une proposition de Jean-Marc Ayrault», a assuré le député de l'Essonne Jérôme Guedj, qui présentait mardi, avec la sénatrice Marie-Noël Lienemann et le leader de l'aile gauche du PS Emmanuel Maurel, leur «contribution à la remise à plat de la fiscalité».

Libé - Ayrault n’a «peur de rien» (ni de personne)

En visite en Algérie, le Premier ministre a une nouvelle fois affirmé que ses relations avec François Hollande étaient au beau fixe, et qu'il travaillait en harmonie avec ses ministres.

Le Figaro - Caresche : «Il faut diminuer les dépenses et les impôts»

INTERVIEW - Christophe Caresche est député PS de Paris, membre de la commission des finances de l'Assemblée. Il estime que la France doit faire des efforts pour assainir ses dépenses publiques.

Libé - Les pistes de Terra Nova pour garnir les listes électorales

Près de 3 millions de Français ne sont pas inscrits sur les listes électorales. Et c’est sans compter les «mal inscrits», qui n’ont, par exemple, pas fait les démarches nécessaires après un déménagement et viennent du coup gonfler le nombre des abstentionnistes.

Le Figaro - Intégration: Désir dénonce des "manipulations"

Le premier secrétaire du PS, Harlem Désir, a dénoncé aujourd'hui les "manipulations de la droite" après les rapports controversés sur l'intégration, soulignant devant le Bureau national du parti, son instance dirigeante, que ces documents n'engageaient en rien l'exécutif ou le Parti Socialiste.

Le Monde - La polémique autour de l'intégration révèle l'embarras de l'exécutif sur le sujet

Le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a été la cible de vives attaques de l'opposition, vendredi 13 décembre, à la suite de la « une » du Figaro accusant « un rapport » sur l'intégration, remis à Matignon le 13 novembre, de vouloir « autoriser le port du voile à l'école »

17 décembre

Libé - A Alger, Ayrault ironise sur ses détracteurs

Politique d'intégration, remise à plat de la fiscalité... Non, la relation entre le Président et le Premier ministre n’est pas altérée, martèle Jean-Marc Ayrault.

Libé - Hollande-Ayrault : «Des tensions, quelles tensions ?»

Les ténors du PS s’appliquent à dédramatiser la polémique sur le rapport sur l’intégration, qui a provoqué une vive polémique avec l'UMP et conduit François Hollande à recadrer son Premier ministre.

Libé - Ayrault mène son équipe en Algérie

Un «comité intergouvernemental de haut niveau» a lieu à Alger aujourd’hui et demain.

Ric-Rac. En quittant l’Algérie il y a un an après une visite d’Etat à fort quotient historique, François Hollande avait promis à son homologue, Abdelaziz Bouteflika, la tenue d’une réunion interministérielle bilatérale avant la fin 2013.

Le Nouvel Obs - Municipales à Paris: Hidalgo et NKM battues dans leur arrondissement

Paris (AFP) - Les candidates à la mairie de Paris Anne Hidalgo (PS) et Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) seraient battues dans leurs arrondissements respectifs, le XVe et le XIVe, selon deux sondages Ifop-Fiducial pour le Journal du Dimanche et Sud Radio.

16 décembre

RTL - Harlem Désir critique l'UMP, incapable de "se remettre en question"

Le Premier secrétaire du PS a jugé que les dirigeants UMP ont été incapables de "tirer les leçons de leur défaite".

"Quand nous avons perdu des élections (...), la première chose à laquelle nous nous sommes attelés, c'est comprendre pourquoi les Français ne nous ont pas fait confiance", a expliqué le Premier secrétaire du Parti socialiste Harlem Désir lors de l'émission BFM politique avec BFM-TV/Le Point/RMC. Il fustigeait par là-même l'attitude de l'UMP.
___________________________________________
___________________________________________

14/12/2013

L'actualité des socialistes du 9 au 15 décembre (mise à jour)

A la une

Le Nouvel Obs - Rapport sur le retour du voile à l'école : "C’est une manipulation"

Jean-Louis Bianco, président de l’Observatoire de la laïcité, relativise les conclusions du rapport qui a mis le feu au poudre et provoqué une levée de boucliers à l'UMP. Interview.

14 et 15 décembre

Le Nouvel Obs - Bretagne : Ayrault signe le Pacte d'avenir

VIDEO."C'est la Bretagne qui prend son destin en mains et qui trace son propre chemin", se félicite le Premier ministre lors d'un déplacement à Rennes.


Cela faisait bien longtemps que Jean-Marc Ayrault ne s'était occupé lui-même des affaires du Parti socialiste. Le 3 décembre, un mardi, il s'y est collé. Le Premier ministre est alors à Montpellier pour un grand raout sur la mer. Dans les couloirs du Corum, le centre des congrès montpelliérain, les journalistes le questionnent sur un sujet qui n'a rien à voir avec sa venue : l'avenir de la maire, Hélène Mandroux, qui n'a toujours pas dit si, oui ou non, elle briguait un nouveau mandat. Le nez dans les micros, Jean-Marc Ayrault éclaire enfin leur lanterne avec une précision inhabituelle.

Lyon Mag - Villeurbanne : le PS dénonce l’alliance entre les Verts et le Front de Gauche 

Alors que les municipales 2014 se profilent à l'horizon, le Parti Socialiste de Villeurbanne dénonce l'alliance qu'on fait les Verts avec le Front de Gauche.

Libé - Mulhouse, possible prise pour le PS

Et si le PS prenait une revanche sur Jean-Marie Bockel à Mulhouse ? Selon un sondage commandé par les socialistes et dont Libération a pu prendre connaissance, la ville pourrait revenir dans le giron socialiste en mars.

13 décembre

Europe 1 - Bruno Le Roux demande aux députés socialistes de cumuler jusqu'en 2017

Cumulez jusqu'en 2017. C'est la demande de Bruno Le Roux aux députés socialistes. Devant la presse parlementaire, le président du groupe PS à l'Assemblée nationale a expliqué ce mercredi 11 décembre avoir demandé aux députés candidats aux municipales de ne pas quitter leur mandat de parlementaire une fois élus.

12 décembre

Paris Match - Le nouveau visage de la gauche à La Rochelle

Son bureau a été inondé lorsque les pompiers ont essayé d’éteindre l’incendie qui a ravagé l’hôtel de ville en juin. Anne-Laure Jaumouillié s’est donc installée chez elle. Lors de la primaire socialiste, cette trentenaire a devancé de 34 petites voix son adversaire, Jean-François Fountaine, un chef d’entreprise de 62 ans bien implanté.

Le Nouvel Obs - Condamnation requise contre l'ex-ministre PS René Teulade

PARIS (Reuters) - Une peine de 18 mois de prison avec sursis et 5.000 euros d'amende a été requise mercredi à l'encontre de l'ex-ministre socialiste René Teulade, jugé en appel dans l'affaire de la Mutuelle de retraite de la fonction publique (MRFP).

Libé - A Grenoble, on n'a pas peur de «nationaliser» les municipales

MUNICIPALES 2014 Le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve, est le dernier d'une longue liste de membres du gouvernement à se rendre dans la ville iséroise, à trois mois des élections.

Qui a dit que les maires socialistes fuyaient les ministres ? Qui serine qu’il faut veiller à ne pas «nationaliser» la campagne des municipales de peur de faire rejaillir l’impopularité du gouvernement sur les équipes locales ? Et qui a peur du grand méchant loup fiscal ? Apparemment, ni Bernard Cazeneuve ni Michel Destot.

11 décembre

Le Monde - Ce que le gouvernement veut sauver de son projet de modernisation des territoires

Engagement de campagne de François Hollande, la réalisation de l'acte III de décentralisation clôt le premier des trois marathons parlementaires. Le premier volet de la réforme promise, divisée en trois projets de loi, est discuté mardi 10 décembre en seconde lecture à l'Assemblée nationale. Le projet de loi sur la « modernisation de l'action publique territoriale et l'affirmation des métropoles » entame donc un des derniers virages de sa cahotique rédaction. Il pourrait reprendre la forme souhaitée par le gouvernement après qu'il a été deux fois fortement remanié par le Sénat. Voici les principaux points en débat

Le Nouvel Obs - Lebranchu : "Le jour de carence ? Un superbe marché pour les assureurs"

La ministre de la Fonction publique revient sur l'étude de la Sofaxis qui affirme que la journée de carence a fait baisser l'absentéisme en 2012 dans les collectivités territoriales.

L'Express - Une porte claque au PS

En désaccord avec Harlem Désir sur son mode de gestion du parti, Bernard Pignerol vient de quitter la commission nationale des conflits du PS.

Le Parisien - Municipales : Hollande se mêle de tout!

Officiellement, le chef de l’Etat se garde bien d’intervenir dans la préparation des municipales au PS. En réalité, l’ancien patron du Parti socialiste surveille tout et tous…

Le Monde - A Paris, Anne Hidalgo veut jouer la transparence

Du lundi 23 septembre, date à laquelle Anne Hidalgo a tracé les grandes perspectives de son programme, au dimanche 8 décembre, où elle a présenté l'ensemble des mesures qu'elle compte mettre en œuvre si les Parisiens l'élisent maire en mars 2014, il s'est écoulé 77 jours. Deux mois et demi de course de fond, pendant lesquels la candidate socialiste a déroulé avec méthode les étapes : désignation des vingt têtes de liste, vote des militants pour les approuver, accord programmatique et politique avec les communistes, idem avec les radicaux de gauche, puis vote sur les listes et enfin présentation des candidats « d'ouverture »

En désaccord avec Harlem Désir sur son mode de gestion du parti, Bernard Pignerol vient de quitter la commission nationale des conflits du PS.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ps/une-porte-c...
En désaccord avec Harlem Désir sur son mode de gestion du parti, Bernard Pignerol vient de quitter la commission nationale des conflits du PS.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ps/une-porte-c...

Le Lab - Le PS critique l'Europe de la défense

L'Europe de la Défense a encore du chemin à faire. C'est le point de vue de la majorité qui a critiqué ce mardi 10 décembre la faiblesse de l'Union européenne dans ce domaine.

Libé - Montebourg, courtier pour les «sans-culotte» de l'industrie

Le ministre animera ce soir la sixième édition des «objets de la nouvelle France industrielle». Une ode aux entrepreneurs innovants qui relève de la «bataille culturelle» du Redressement productif.

Libé - Une proposition de loi PS sur les travailleurs détachés avant les municipales

Les députés socialistes veulent des «des mesures législatives et de contrôle sur le terrain» après le compromis trouvé à Bruxelles sur les travailleurs détachés. Les députés socialistes déposeront avant les municipales leur proposition de loi pour renforcer le contrôle des travailleurs détachés en France et compléter le «premier pas» intervenu à Bruxelles, a indiqué mardi l’une de leurs porte-parole, Annick Lepetit.

FranceTVinfo - Amiante : trois questions autour de la mise en examen de Martine Aubry

La maire PS de Lille et huit autres personnes ont vu l'annulation de leur mise en examen invalidée par la Cour de cassation. 

10 décembre

Com' c'est bizarre - Hollande : la semaine du rebond ?

Au plus fort de son impopularité, le président aurait-il décidé de reprendre la main de sa communication ? La semaine dernière, plusieurs épisodes successifs ont illustré une volonté manifeste de soigner sa relation avec les médias et les Français. Certains ont été délibérément organisés, d’autres subis mais, dans tous les cas, François Hollande a donné le sentiment de  maîtriser la donne. Cela n’aura que peu d’effets immédiats sur les sondages mais l’essentiel est sans doute ailleurs : rebondir après un automne particulièrement difficile, dont l’épisode Léonarda fut le point d’orgue.

L'Express (blog) - Bruno Gaccio s’attaque au PS et appelle à une nouvelle donne

« Petit manuel de survie à l’intention d’un socialiste lors d’un dîner avec des gens de gauche« , c’est le titre du livre de Bruno Gaccio paru début novembre.  Et si l’auteur historique des Guignols n’a rien perdu de la causticité et de l’humour qui ont fait le succès de l’émission, il développe grâce à cela une véritable vision politique différente. Une vision politique qui serait selon lui celle d’une autre « gauche ». Car dans son « petit manuel, Gaccio ne se contente pas d’être caustique et critique. Il étaye ses constats,  notamment sur la place trop importante de la  finance, de propositions concrètes souvent issues des idées du collectif Roosevelt. Gaccio s’insurge avec justesse contre les pratiques politiques d’un autre âge. Notamment celles où l’on fait des promesses, pour ne jamais les tenir. En creux, avec ce manuel, Gaccio appelle à une nouvelle donne politique. A une façon de faire fi des vieux oripeaux partisans pour se retrouver derrière d’autres valeurs et derrière une « certaine idée de la politique » comme moyen de changer le monde.

9 décembre

Libé - La conférence de presse de Hollande prévue le 14 janvier

Le Président tiendra sa conférence semestrielle en même temps qu'il présentera ses vœux à la presse.

Le Figaro - Municipales : Hollande face à sa première consultation nationale

À élection locale, enjeu local? N'en déplaise aux socialistes qui s'efforcent de minimiser l'impact des questions nationales dans la campagne des municipales, le scrutin de mars 2014 aura bien valeur de test pour François Hollande. Tout simplement parce que ce sera la première fois depuis son élection en mai 2012 que les Français s'exprimeront dans les urnes. Le président de la République le sait et accorde une attention discrète, mais réelle, à la préparation de ce scrutin clé.

Les Echos - Municipales : Hidalgo dévoile un programme à 7,5 milliards pour Paris

Le plan logement de la candidate PS à Paris coûterait 2,5 milliards d’euros. La candidate PS met l’accent sur les transports, l’innovation et l’aide aux familles.

08/12/2013

L'actualité des socialistes du 6 au 8 novembre (mise à jour)

Le Nouvel Obs - Municipales 2014 : le PS mobilisé contre le "vote sanction"

"La droite veut détourner cette élection municipale de son véritable enjeu", a lancé en guise d'avertissement aux élus socialistes, Harlem Désir.

Le Figaro - Le PS retrouve l'espoir pour les municipales

Les socialistes se retrouvent samedi à Paris pour valider définitivement les candidatures aux élections municipales et européennes de 2014. Ils ne redoutent plus un vote sanction dans les villes.

Le Lab - Municipales : les candidats PS contre des maires PCF sortants devront attendre janvier pour avoir leurs investitures

Rassemblé pour une convention nationale, le Parti socialiste s'est déclaré en "ordre de bataille" pour les élections municipales. Des listes ont été ratifées, pour les municipales comme pour les européennes. Mais certains vont encore devoir attendre.

Le JDD - Municipales, européennes : le PS à l'heure des derniers réglages

Réunis samedi à Paris pour une Convention, les socialistes ont ratifié leurs listes pour les municipales et les européennes.

La Croix - Le parti socialiste ratifie ses listes pour les municipales 

Le PS s'est dit en "ordre de bataille" samedi pour les élections municipales après avoir ratifié ses listes et lancé ses outils de campagne.

Europe 1 - Municipales : et si le PS ne prenait pas une raclée ?

PROSPECTIVE - Les socialistes lancent leur campagne ce week-end, pas si désespérés que ça.

Jean-François Copé le soutenait encore en novembre dernier, sur Europe1 : "les conditions sont encore réunies pour une vague bleue aux municipales." Mais, comme le souligne Le Monde de vendredi, il se "refuse désormais à prédire" la couleur de l'écume. Et pour cause, malgré les déboires du PS au niveau national, la flotte rose risque de ne pas tant reculer que ça dans ses forteresses locales. La convention nationale socialiste, organisée ce week-end pour donner le coup d'envoi de la campagne, se déroulera donc dans un climat moins tendu qu'on ne pourrait le croire.

Libé - Primaires aux municipales: l'heure du bilan pour le PS

MUNICIPALES 2014 Après celle de La Rochelle, les socialistes ont bouclé leurs «expérimentations» de désignation «ouvertes» pour les élections de mars prochain.

Ce n’étaient que des «expérimentations». Des déclinaisons locales de la primaire présidentielle remportée en 2011 par François Hollande. A trois mois et demi du scrutin, le Parti socialiste en a fini avec ses «primaires citoyennes» version municipales. De la très médiatique campagne marseillaise à celle de La Rochelle bouclée dimanche dernier, premier bilan de cet exercice démocratique que les dirigeants du PS jugent «très satisfaisant»… Forcément.
L'Express - François Hollande: ses cinq boulets
À l'ordre du jour de François Hollande, ces prochains mois, la purge électorale au printemps, un remaniement à ne pas rater et une Europe à relancer. Le tout, avec quelques boulets de poids à traîner. 
En savoir plus sur
Le Monde - L'aile droite du Parti socialiste se fait entendre à l'Elysée
Probablement agacés de voir la trop grande place prise parfois par l'aile gauche du Parti socialiste, des élus du courant réformiste du PS, dont les députés Christophe Caresche, Jean-Marie Le Guen et Pascal Terrasse, rencontrent régulièrement depuis la rentrée Emmanuel Macron, secrétaire général adjoint de François Hollande.
Le Parisien - Razzy Hammadi (PS) : « Je suis candidat à la mairie de Montreuil »
Il a 34 ans et n’est député de Seine-Saint-Denis que depuis juin 2012, mais le Razzy Hammadi ne manque pas d’ambition. La preuve, ce proche du ministre délégué à l'Economie sociale et solidaire Benoît Hamon se lance officiellement dans la bataille des municipales : «Je suis candidat à la mairie de Montreuil», confirme-t-il au «Parisien» à paraître vendredi.

Le Monde - L'interminable liste des élus parisiens en logement social

C'est une histoire sans fin. Après deux têtes de liste de Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate UMP aux municipales à Paris, c'est au tour de cinq adjoints PS de la mairie d'être dans la tourmente après que le site d'information Mediapart a révélé qu'ils occupaient un logement social. Dans la journée, Anne Hidalgo, candidate PS à la succession de Bertrand Delanoë, a annoncé qu'elle demanderait aux conseillers de ne plus etre locataires d'un logement social.

Le Parisien - Municipales à La Rochelle : la guerre Royal/Falorni déteint sur le PS

Les plaies de la sanglante bataille qui a opposé Ségolène Royal et Olivier Falorni lors des dernières législatives ne sont toujours pas cicatrisées à La Rochelle (Charente-Maritime). Les tensions entre es deux camps y sont toujours vives. Si bien que l'union des socialistes a volé en éclats, ce jeudi. Comme un éternel recommencement, Jean-François Fountaine, ce proche du député Olivier Falorni, candidat malheureux de la primaire , se lance dans la course aux municipales en dissident.

Le JDD - Hollande opéré en secret de la prostate avant la primaire PS

François Hollande a subi une opération de la prostate en 2011, quelques semaines avant l'annonce de sa candidature à la primaire socialiste. L'intervention avait été tenue secrète puisqu'elle ne figure sur aucun bulletin de santé du Président.