Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2017

Conférence nationale des territoires : le Parti socialiste veillera à ce que l’action de l’Etat concerne tous les territoires

Le déplacement de Matignon à Cahors à l’occasion de la deuxième Conférence nationale des territoires (CNT) est une décision symbolique qui aura eu le mérite de braquer les projecteurs sur les difficultés que connaît la capitale du Quercy à l’instar de nombreuses villes moyennes françaises.

Parmi les volets prioritaires annoncés à la CNT, on note la création d’un plan « Cœurs de ville » doté de 5 milliards d’euros sur cinq ans et adossé à un outil central, les opérations de revitalisation des territoire (ORT). Le Parti socialiste se félicite de ce plan qui va permettre de lutter contre le déclin de l’activité économique et commerciale des centre-bourgs des villes moyennes mais regrette toutefois que le périmètre retenu exclue les quartiers périphériques, les petites villes ou certains villages confrontés eux aussi à la disparition de services publics, commerces,…

Si, comme nous l’avions demandé à plusieurs reprises, le gouvernement a semblé enfin chercher les voies d’un apaisement avec les collectivités territoriales à travers des assouplissements en matière de discipline budgétaire, les propositions sont insuffisantes. Il faudra, a minima, qu’elles soient améliorées lors de la deuxième lecture du projet de loi de programmation des finances publiques 2018-2022 au Sénat, mardi prochain. Mais, dans le contexte d’extrême réduction de l’autonomie budgétaire des collectivités territoriales, la contractualisation ne saurait faire figure de panacée. Le Parti socialiste souhaite que le gouvernement entende les propositions des associations pluralistes d’élus afin de trouver un compromis satisfaisant et pérenne.

Un peu d'histoire : Europe : droite et extrême droite (INA, 2002)

Lionel COTTU analyse et comment la place de la droite et l'extrême droite en Europe. Il analyse la montée du populisme en Europe : en Autriche, au Danemark et en Italie.

20:50 Publié dans Histoire, Vidéo | Tags : etreme droite | Lien permanent

Luc Carvounas - Territoires d'infos (18/12/2017)

Le Point - PS : Carvounas veut Vallaud-Belkacem en tête de liste aux européennes

L'ancienne ministre de l'Éducation pourrait, elle aussi, présenter sa candidature au poste de premier secrétaire du PS. Mais Carvounas lui propose une alliance.

Unique candidat déclaré, pour le moment, au poste de premier secrétaire du Parti socialiste (PS), Luc Carvounas envisage une alliance avec Najat Vallaud-Belkacem, qui pourrait, elle aussi, se lancer dans la course. C'est ce qu'il a laissé entendre ce lundi sur la chaîne Public Sénat. Le député du Val-de-Marne souhaite que l'ancienne ministre de l'Éducation soit tête de liste du PS aux élections européennes s'il est élu. « Les meilleurs aux meilleurs postes. Ça veut dire que, demain, si je suis premier secrétaire du PS, je proposerai à Najat Vallaud-Belkacem d'être tête de liste pour les européennes », a-t-il déclaré lundi sur Public Sénat. « C'est une voix, une voix politique qui pendant cinq ans a été ministre de François Hollande et son porte-parole, qui doit participer avec nous à ce devoir d'inventaire », a dit Luc Carvounas.

Lire la suite
_____________________
_____________________

La Vie des Idées - La vie rêvée des sociétés À propos de : Erik Olin Wright, Utopies réelles, La Découverte

Dans un ouvrage magistral, Erik Olin Wright offre une réflexion d’ensemble sur les conditions du changement social. Son socialisme démocratique renoue avec l’ambition émancipatrice des sciences sociales. Mais quelle subjectivité politique pour porter ce changement ?

Le livre d’Erik Olin Wright, initialement paru en 2010 et récemment traduit en français, constitue une somme à l’ambition considérable, qui vise à redéfinir la question du changement social au XXIe siècle. Il parvient à penser ensemble des éléments souvent appréhendés séparément : une critique du capitalisme, des propositions d’alternatives concrètes et des stratégies de transformation sociale. Plus qu’un simple triptyque logique, qui forme les 3 parties de l’ouvrage, il s’agit des différentes étapes d’un même projet visant à réarmer scientifiquement la critique après l’échec du socialisme réel. Car l’oxymore que constituent les utopies réelles n’est rien de moins que cela : une réponse à la chute du mur de Berlin, fruit de 20 ans de réflexions muries depuis le camp du post-marxisme et du marxisme analytique. Aux yeux de Wright, une condition essentielle du changement social est la construction, ici et maintenant, d’utopies en acte qui, en donnant à voir leur efficacité, contribuent à réarmer le camp des radicaux, trop souvent déprimés par l’échec de leurs mobilisations. Les utopies réelles, en démontrant qu’un horizon de dépassement du capitalisme n’est pas une chimère, contribuent à (re) mobiliser ceux qui bien souvent se résignent devant l’ampleur de la tache ou l’absence d’alternative crédible.

Lire la suite
__________________
__________________

07:53 Publié dans Réflexions | Tags : erik olin wright | Lien permanent

17/12/2017

Un peu d'histoire : Conférence de Rio (INA, 1992)

Le "Sommet de la Terre" s'est déroulé à Rio où a été signée une convention sur le climat et sur la biodiversité.
Jusqu'à la dernière minute, la question du financement est restée un point de difficulté en période de récession économique. Les pays du Tiers Monde ont été déçus des décisions prises par le monde industrialisé...

"Ça vous regarde" : Parti socialiste, le chant du cygne ? - LCP-AN - lundi 4 décembre 2017

Lundi 4 décembre 2017, Emmanuel Maurel débattait avec Jean-Pierre Sueur, Sénateur PS du Loiret, Barbara Romagnan, ancienne députée PS du Doubs, membre du mouvement "Génération.s", Christophe Prochasson, Historien, président de l'EHESS dans l'émission "ÇA VOUS REGARDE" sur LCP au sujet de l'avenir du Parti Socialiste.

Fondation Jean Jaurès - Montée de la religion en entreprise : quelles solutions ?

Face à la montée de l'emprise de la religion dans le monde du travail et aux malaises que cela suscite au sein de l'entreprise, Denis Maillard propose des solutions afin d'aider les dirigeants, les salariés et les syndicats à réagir sans stigmatiser, ni abandonner la laïcité. Il en parle lors d'une rencontre publique animée par Jérémie Peltier, directeur des études à la Fondation Jean-Jaurès. Denis Maillard, spécialiste des questions sociales et des mutations du travail dans un cabinet de conseil spécialisé dans la prévention des risques professionnels, est l'auteur de "Quand la religion s'invite dans l'entreprise" (Fayard, 2017).

Thomas Piketty, directeur d'études à l'EHESS, et Lucas Chancel, co-directeur du laboratoire sur les inégalités mondiales à l'Ecole d'Economie de Paris, sont les invités de Léa Salamé à 8h20.

09:14 Publié dans Vidéo | Tags : piketty, chancel, inegalites | Lien permanent

Laïc Art - Voile et talons aiguilles selon Rokhaya Diallo

09:14 Publié dans Vidéo | Tags : rokhaya diallo | Lien permanent