Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2018

Non Fiction - Le déterminisme anthropo-géographique d'Emmanuel Todd

Dans Où en sommes-nous ?, Emmanuel Todd, décrit, en s’appuyant sur son analyse des structures familiales , les grandes périodes de l’histoire humaine dans les principales régions du monde, étudie de manière approfondie les évolutions récentes et cherche à évaluer les forces et faiblesses des pays les plus riches. Selon Emmanuel Todd, les structures anthropologiques et les systèmes de croyance sont les fondements des sociétés humaines et permettent de comprendre leurs évolutions. Par son ambition, la clarté de sa démonstration et son apparente cohérence, la théorie de Todd ne peut laisser indifférent et provoque des débats. Néanmoins, cette approche, qui se veut globale et irréfutable, est sujette à certaines interrogations, notamment à cause de la tendance de Todd à faire certaines simplifications.

Lire la suite
_____________________
_____________________

22:30 Publié dans Idées | Tags : todd | Lien permanent

Un peu d'histoire : Congrès du PS à Poitiers : les 4 motions en lice

Le Monde - Podcast : les femmes disparues du PS

Alors que les militants socialistes doivent choisir leur premier secrétaire, qui sera un homme, ce podcast s’interroge sur la difficile émergence de figures féminines au PS comme dans le reste du champ politique.

La photographie date de 1993. De Benoît Hamon à Manuel Valls en passant par Jean-Christophe Cambadélis ou Jean-Luc Mélenchon, on y voit la fine fleur de jeunes talents qui va faire plus tard les beaux et les mauvais jours du Parti socialiste. Il y a aussi deux femmes, qui sont les deux seules à ne pas avoir fait de carrière politique.
 
Lire la suite
_____________________
_____________________

Public Sénat - CSG, retraites complémentaires : haro sur les retraités ?

Alors que le Sénat examine ce lundi le budget de la sécurité sociale, les questionnements sont nombreux à propos de la hausse de la CSG pour les retraités. Proposé par le gouvernement Philippe, adopté par les députés la semaine dernière, ce point a été supprimé en commission des affaires sociales, par les sénateurs. Quel va être le sort des retraités ces prochains mois ? C’est le débat d’ « On va plus loin ».

Lire la suite
___________________
___________________

17:53 Publié dans Débat, Vidéo | Tags : csg, retraites | Lien permanent

Jean Gadrey - Destruction des services publics (3) : la propagande sur les « privilèges », arme à double tranchant

Dans ce dernier billet, j’en viens à l’accompagnement idéologique de la stratégie de destruction des services publics, ces entraves au projet rêvé de marchandisation concurrentielle de tout ce qui peut rendre du profit financier. Cet accompagnement (ou propagande) s’impose pour toute politique, mais ici c’est d’autant plus important qu’il y a un obstacle de taille, du côté de « l’opinion publique ».

L’OBSTACLE : LA (TROP) BONNE IMAGE DES SERVICES PUBLICS

Les armes de destruction précédentes, toutes nécessaires, ne peuvent suffire à faire basculer « l’opinion », laquelle, en France, reste attachée à ses services publics tout en râlant devant certaines défaillances (largement explicables, on l’a vu). Le dernier sondage disponible en 2017 est le gros sondage Kantar de décembre 2017 (13ème édition). Il indique que 72 % des Français seraient satisfaits en tant qu’usagers des différents services publics, chiffre moyen qui a assez peu bougé depuis 2004 et s’est même un peu amélioré ces dernières années. Voici un tableau de résultats par type de service.

Lire la suite
___________________
___________________

17:51 Publié dans Analyses | Tags : gadrey, services publics, sncf | Lien permanent

Le Parisien - PS : pourquoi ces militants y croient encore

Ce jeudi, ils iront voter pour départager les quatre candidats au poste de premier secrétaire du PS. Ils pensent à l’avenir de leur parti.

Les socialistes seraient une espèce en voie de disparition… Tous ? Non, ils sont un noyau d’irréductibles militants, qui ce jeudi soir, ira voter pour départager les quatre candidats (Luc Carvounas, Olivier Faure, Stéphane Le Foll, Emmanuel Maurel) au poste de premier secrétaire du PS. S’ils sont bien moins nombreux qu’avant, ils croient encore que le PS a une carte à jouer… malgré les déceptions du quinquennat précédent, le traumatisme d’une défaite qui pèse encore sur les esprits et un avenir qui se chuchote désormais au conditionnel.

Lire la suite
___________________
___________________

France Info - Parti socialiste : les balbutiements d'une refondation

RTL - Parti socialiste : "Il faut incarner un socialisme décomplexé", selon Emmanuel Maurel

INTERVIEW - Le candidat au poste de premier secrétaire souhaite que le Parti socialiste redevienne "le parti du mouvement" et reprenne "l’offensive pour construire un nouveau rapport de forces sur le terrain social".

La défaite du Parti socialiste est le résultat d'un "vote-sanction", selon Emmanuel Maurel. Le candidat au poste de premier secrétaire du Parti socialiste a un regard critique sur le précédent quinquennat : "Pour nombre de nos compatriotes de gauche, ce quinquennat a représenté une perte des repères spectaculaire. Pacte de responsabilité, loi travail, déchéance de nationalité : les Français ne se sont pas reconnus dans ce que nous avons fait, et finalement ne nous reconnaissent plus".

Lire la suite
___________________
___________________

Libé - Les jeunes soutiens d'Olivier Faure pour la «Renaissance du Parti socialiste»

Dans un appel que Libé s'est procuré, ils sont plus de 200 signataires en «responsabilité ou dans l'opposition dans de nombreuses collectivités locales» à vouloir le «renouvellement des cadres» et des méthodes de fonctionnement. Ils écrivent: «Sur le chemin qu'il nous faut parcourir pour la renaissance du Parti socialiste, nous entendons prendre notre pleine part.»

Lire la suite
____________________
____________________

LCI : Carvounas, le portrait