Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2017

Alternatives Economiques "Si on veut préserver l'avenir pour ces sites, il faut renforcer les pouvoirs des salariés"

Guillaume Duval sur France Info 27/09/17

12/08/2017

Assemblée Nationale - Commission des affaires économiques : table ronde sur la situation macroéconomique de la France

17:11 Publié dans Vidéo | Tags : guillaume duval | Lien permanent

21/01/2017

Alternatives Economiques - Bilan Economie : pourquoi François Hollande a échoué Guillaume Duval

Ainsi donc, ce n’est pas François Hollande qui défendra le bilan du quinquennat lors de l’élection présidentielle. Ce bilan reste cependant au cœur des débats de la primaire organisée par le Parti socialiste tandis que la droite comme l’extrême droite ou la gauche de la gauche continuent de le dénigrer. Alors, la France et les Français se portent-ils mieux qu’il y a cinq ans ? Un petit peu, mais pas suffisamment, notamment sur le terrain du chômage et de l’emploi.

Pour comprendre où nous en sommes aujourd’hui, il faut remonter jusqu’à la crise de 2008. A ce moment-là, l’économie française avait mieux résisté que les autres : la récession a été quasiment deux fois moins marquée en France qu’en Allemagne ou au Royaume-Uni. La résilience de l’économie française a aussi été remarquable en 2010, lors de la crise de la monnaie unique. L’économie allemande a, elle aussi, tenu le choc, mais si l’Hexagone avait à ce moment-là suivi la pente des économies grecque, espagnole, portugaise ou encore italienne, l’euro n’existerait sans doute plus depuis longtemps. En devenant le « consommateur en dernier ressort » de l’Europe, la France a sauvé l’Union.

Lire la suite
____________________
____________________

15/12/2016

AlterEco - Faut-il supprimer l’ISF ? Guillaume Duval

A droite, tous les candidats à la primaire entendaient réduire la fiscalité dans quasiment tous les domaines. Mais un impôt concentre particulièrement leurs critiques : l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Pour l’opposition, il ne s’agit pas de le réduire, mais de le supprimer purement et simplement. Un mauvais procès.

1/ Une vieille pomme de discorde

Cet impôt, qui pèse sur le patrimoine des ménages les plus fortunés, est une vieille pomme de discorde. Il a été créé en 1982, suite à l’élection de François Mitterrand, le premier président de gauche de la Ve République. Mesure phare de son programme électoral, il se dénomme alors « impôt sur les grandes fortunes » (IGF). Quand la droite revient aux affaires en 1986, elle supprime immédiatement ce symbole de gauche. Mais dès 1988, elle perd de nouveau le pouvoir, et la gauche rétablit cet impôt sous le nom d’« impôt de solidarité sur la fortune ».

Lire la suite
___________________
___________________

11:30 Publié dans Analyses | Tags : isf, guillaume duval | Lien permanent

01/05/2016

Inégalités : pourquoi le modèle social français marche mal

26 avril 2016 - Ecartelé entre le modèle libéral anglosaxon et le modèle social-démocrate scandinave, le modèle social français fonctionne mal. Une situation qui mécontente tout le monde, mais n’est pas prête de changer. Le point de vue de Guillaume Duval, rédacteur en chef d’Alternatives économiques.

Selon les chiffres de l’OCDE, la France se caractérise par un niveau d’inégalités de revenus relativement limité et stable dans un contexte où celles-ci s’accroissent rapidement ailleurs. Pourtant, loin de considérer cet état de fait comme un atout, la plupart des Français sont mécontents du système de redistribution qui permet d’atteindre ce résultat. Pourquoi en est-il ainsi ?

Il existe deux types de modèles sociaux qui, bien que très différents, possèdent une cohérence interne suffisante pour permettre aux sociétés qui les ont adoptés de trouver leur place dans une mondialisation et une Europe mal régulées : d’une part les modèles anglo-saxons et d’autre part les modèles scandinaves.

Lire la suite
__________________
__________________

25/09/2015

Guillaume Duval : "Chaque pays a intérêt à fermer les yeux sur les méfaits de ses propres entreprises"

18:00 Publié dans Analyses | Tags : guillaume duval | Lien permanent

Jean-Marc Daniel : "C'est rassurant, les Allemands sont comme les autres !"

13:00 Publié dans Analyses | Tags : guillaume duval | Lien permanent

04/08/2015

Guillaume Duval, Xerfi Canal La face cachée de l'Allemagne (2013)

10:05 Publié dans Analyses, Vidéo | Tags : guillaume duval | Lien permanent

16/03/2015

L'Humanité - Guillaume Duval : « L’inaction des gauches au pouvoir pèse sur les difficultés de Syriza »

Le nouveau gouvernement grec dirigé par Alexis Tsipras s’est trouvé immédiatement confronté aux autres membres de la zone euro, tout sauf disposés à le laisser amorcer la réalisation de son programme et mettre en cause leurs politiques frappées au sceau du néolibéralisme austéritaire.

Pour le rédacteur en chef d ’« Alternatives économiques » – le mensuel d’inspiration keynésienne s’intéressant à l’économie comme enjeu collectif et social –, qui vient de publier « Marre de cette Europe-là ? Moi aussi ... », l’arrivée au pouvoir de Syriza n’aura pas été le signal espéré de la réorientation des politiques économiques dans la zone euro. Du fait d’un rapport de forces défavorable, mais aussi, montre ici l’auteur, à cause d’une intransigeance due largement à l’absence de volonté réelle de la gauche de gouvernement d’en finir avec les politiques d’austérité – et en particulier à l’inaction de François Hollande.

Lire la suite
______________________
______________________

11/02/2015

Marianne -Guillaume Duval "Merkel finira par dire oui à la restructuration de la dette grecque"

Guillaume Duval est proeuropéen, mais pas béat. Rédacteur en chef d'"Alternatives économiques", il vient de publier "Marre de cette Europe-là ? Moi aussi…". Dans un entretien à lire dans "Marianne" cette semaine, il explique que l'avenir de l'Europe passe par la remise à plat de son fonctionnement, seule solution pour redonner espoir aux peuples. Extrait.

Lire la suite
_______________________
_______________________