Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2017

Bernard Cazeneuve, sur le portait fait de Gérard Collomb dans son livre : "Un personnage roué, malin"

15/10/2017

Un peu d'histoire : Les élections législatives : portrait de Gérard Collomb (INA, 1981)

Portrait en images de Gérard COLLOMB, député PS du Rhône.Agée de 34 ans, ce professeur de lettres enseigne dans un lycée de Lyon, membre du Parti Socialiste depuis 1971et conseiller municipal de Lyon depuis 1977 il a été élu député du Rhône dans la 2ème circonscription.Interview de Gérard COLLOMB qui incarne la nouvelle génération de député du Parti Socialiste.

20/08/2017

Marianne - Gérard Collomb annonce une nouvelle police de proximité cette année… mais encore ?

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a annoncé ce mercredi 16 août la création d'une nouvelle police de proximité "dès la fin de l'année". Sans donner aucune précision supplémentaire.

Une demi-annonce au cœur de l'été. Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a déclaré dans un entretien publié par Le Figaro ce mercredi 16 août - consacré au début de quinquennat - que la "mise en place de la police de la sécurité du quotidien commencera dès la fin de l'année". Evoquant un "rapport" dont il a pris connaissance sur le sujet mais sans donner d'autres précisions, le ministre n'évoque le sujet qu'en deux phrases. Rien sur le budget alloué - alors que celui de son ministère a été raboté pour la fin 2017 de 526 millions d'euros au début de l'été -, ni sur le nombre de policiers mobilisés ou recrutés, ou encore sur les premières villes concernées par le dispositif.

Lire la suite
_______________
_______________

16/07/2017

L'actualité des socialistes du 23 au 1er juillet (revue de presse bi-mensuelle)

 
 
Muriel Pénicaud a dévoilé ce mercredi le projet de loi d’habilitation à réformer par ordonnances le Code du travail. Les entreprises savent sur quoi elles pourront ou non négocier.

On a suffisamment reproché au gouvernement de rester flou sur ses intentions pour ne pas se satisfaire d'avoir, enfin, des propositions claires sur la réforme du Code du travail. Il s'agit de « propositions que nous entendons soumettre aux partenaires sociaux », a affirmé ce mercredi Muriel Pénicaud, en dévoilant le projet de loi d'habilitation à réformer par ordonnances. « Ce ne sont pas des décisions », a-t-elle insisté.

09/07/2017

L'actualité des socialistes du 23 au 1er juillet (revue de presse bi-mensuelle)

 
 
Muriel Pénicaud a dévoilé ce mercredi le projet de loi d’habilitation à réformer par ordonnances le Code du travail. Les entreprises savent sur quoi elles pourront ou non négocier.

On a suffisamment reproché au gouvernement de rester flou sur ses intentions pour ne pas se satisfaire d'avoir, enfin, des propositions claires sur la réforme du Code du travail. Il s'agit de « propositions que nous entendons soumettre aux partenaires sociaux », a affirmé ce mercredi Muriel Pénicaud, en dévoilant le projet de loi d'habilitation à réformer par ordonnances. « Ce ne sont pas des décisions », a-t-elle insisté.

06/07/2017

L'actualité des socialistes du 23 au 1er juillet

 
 
Muriel Pénicaud a dévoilé ce mercredi le projet de loi d’habilitation à réformer par ordonnances le Code du travail. Les entreprises savent sur quoi elles pourront ou non négocier.

On a suffisamment reproché au gouvernement de rester flou sur ses intentions pour ne pas se satisfaire d'avoir, enfin, des propositions claires sur la réforme du Code du travail. Il s'agit de « propositions que nous entendons soumettre aux partenaires sociaux », a affirmé ce mercredi Muriel Pénicaud, en dévoilant le projet de loi d'habilitation à réformer par ordonnances. « Ce ne sont pas des décisions », a-t-elle insisté.

04/07/2017

L'actualité des socialistes du 23 au 1er juillet

 
 
Muriel Pénicaud a dévoilé ce mercredi le projet de loi d’habilitation à réformer par ordonnances le Code du travail. Les entreprises savent sur quoi elles pourront ou non négocier.

On a suffisamment reproché au gouvernement de rester flou sur ses intentions pour ne pas se satisfaire d'avoir, enfin, des propositions claires sur la réforme du Code du travail. Il s'agit de « propositions que nous entendons soumettre aux partenaires sociaux », a affirmé ce mercredi Muriel Pénicaud, en dévoilant le projet de loi d'habilitation à réformer par ordonnances. « Ce ne sont pas des décisions », a-t-elle insisté.

03/07/2017

L'actualité des socialistes du 23 au 1er juillet

 
 
Muriel Pénicaud a dévoilé ce mercredi le projet de loi d’habilitation à réformer par ordonnances le Code du travail. Les entreprises savent sur quoi elles pourront ou non négocier.

On a suffisamment reproché au gouvernement de rester flou sur ses intentions pour ne pas se satisfaire d'avoir, enfin, des propositions claires sur la réforme du Code du travail. Il s'agit de « propositions que nous entendons soumettre aux partenaires sociaux », a affirmé ce mercredi Muriel Pénicaud, en dévoilant le projet de loi d'habilitation à réformer par ordonnances. « Ce ne sont pas des décisions », a-t-elle insisté.

01/07/2017

L'actualité des socialistes du 23 au 30 juin

 
 
Muriel Pénicaud a dévoilé ce mercredi le projet de loi d’habilitation à réformer par ordonnances le Code du travail. Les entreprises savent sur quoi elles pourront ou non négocier.

On a suffisamment reproché au gouvernement de rester flou sur ses intentions pour ne pas se satisfaire d'avoir, enfin, des propositions claires sur la réforme du Code du travail. Il s'agit de « propositions que nous entendons soumettre aux partenaires sociaux », a affirmé ce mercredi Muriel Pénicaud, en dévoilant le projet de loi d'habilitation à réformer par ordonnances. « Ce ne sont pas des décisions », a-t-elle insisté.

29/06/2017

Lyon Mag - À Lyon, “on est plus chez Collomb que chez En marche”

Laminé à la présidentielle et aux législatives, le Parti socialiste lyonnais est en perdition. La faute à un Gérard Collomb tout-puissant qui, un temps socialiste, a entrainé tous ouailles avec lui vers le parti d'Emmanuel Macron.

Ce n'est un secret pour personne. La République en marche a obtenu coup sur coup deux victoires politiques cinglantes. Même si l'abstention a atteint des records pour cette présidentielle et les législatives qui ont suivi, le jeune parti d'Emmanuel Macron est parvenu à écraser toute concurrence.

Lire la suite
__________________
__________________