Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2017

Gérard Collomb juge que les Français doivent voir des résultats "en l’espace de deux ans"

06/06/2017

Le ministre de l’intérieur envoie des policiers supplémentaires à Calais et adopte une ligne dure anti-migrants Par Maryline Baumard Gérard Collomb a présenté dans « Le Parisien » ses priorités et en particulier sa volonté de mettre en œuvre une politiq

Le Monde Par Maryline Baumard

Gérard Collomb a présenté dans « Le Parisien » ses priorités et en particulier sa volonté de mettre en œuvre une politique répressive en matière migratoire.

Face à l’afflux de migrants à Calais, le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb joue le tout répressif et annonce avoir envoyé ce jour « trois unités supplémentaires de forces mobiles, soit plus de 150 policiers et gendarmes (…). Notre priorité, ajoute-t-il, c’est que Calais et le Dunkerquois ne demeurent pas des lieux de fixation et que les jungles ne s’y reconstituent pas. » C’est dans les colonnes du Parisien que le locataire de la Place Beauvau a choisi de divulguer ses priorités, au rang desquelles la gestion des migrants tient bonne place.

Lire la suite
__________________
__________________

15:45 Publié dans Article du jour | Tags : collomb, migrant, calais | Lien permanent

28/05/2017

La Tribune - En marche vers la dépénalisation du cannabis

D'ici quelques mois, le gouvernement veut mettre en place un système de contravention pour l'usage du cannabis. Cela signifie donc que la consommation et la détention de cette drogue douce sortirait du champ pénal.

C'est désormais officiel : la dépénalisation du cannabis est en marche en France. Gérard Collomb, ministre de l'intérieur du gouvernement Philippe, a annoncé ce mercredi sur BFM TV-RMC qu'il allait instaurer "dans les 3-4 mois", des contraventions pour réprimer la consommation et la détention de cannabis. Cela met donc définitivement fin au flou qui résidait sur l'avenir de la législation du cannabis en France.

Lire la suite
_________________
_________________

17/05/2017

Le Drian, Girardin, Collomb... Ces personnalités de gauche du gouvernement Philippe

Emmanuel Macron a nommé cinq personnalités du Parti socialiste et du Parti radical de gauche au gouvernement

Emmanuel Macron s'y était engagé. Le premier gouvernement qu'il nommerait serait un gouvernement qui dépasserait le traditionnel clivage politique français et mêlerait ainsi des personnalités de gauche comme de droite. Sur les dix-huit ministres et quatre secrétaires d'État que le nouveau locataire de l'Élysée, en concertation avec son premier ministre Édouard Philippe, a nommé, cinq d'entre eux affichent des sensibilités de gauche et ont été adhérents du Parti socialiste (PS) ou du Parti radical de gauche (PRG).

Lire la suite
_________________
_________________

13/03/2017

Lyon Capitale - N.Perrin-Gilbert : "il est indispensable que des débats aient lieu"

Présente pour la séance de dédicace autour du livre de Christiane Taubira, "Nous habitons la Terre", la maire du 1er arrondissement de Lyon considère qu'"interdire le débat, c'est à la fois atteindre à la démocratie et faire preuve de faiblesse".

Lire la suite
____________________
____________________

16:00 Publié dans Article du jour | Tags : perrin-gilbert, taubira, collomb | Lien permanent

12/03/2017

Rue 89 - La Ville de Lyon accepte Macron mais refuse Taubira et Mediapart

Cette semaine, après avoir fait interdire la tenue d’un débat sur la démocratie animé par Médiapart, la Ville de Lyon a mis son veto à l’accueil de Christiane Taubira à la Maison des Rancy.

Dans les deux cas, s’agissant de salles municipales, la raison avancée est la même :

« le principe de la non-utilisation des moyens publics au bénéfice d’un candidat à partir du 1er décembre 2016 ».

Pourtant, le 13 février dernier, une salle municipale accueillait les soutiens d’Emmanuel Macron sans difficulté à la Duchère.

Lire la suite
_______________________
_______________________

10:47 Publié dans Article du jour | Tags : taubira, macron, collomb | Lien permanent

01/03/2017

Lyon Capitale - Trudeau / Macron : la "désintox" des propos de Gérard Collomb

Un des programmes "Désintox" diffusés sur Arte a été consacré cette semaine aux propos de Gérard Collomb qui comparait le premier ministre canadien, Justin Trudeau, au candidat d'En Marche, Emmanuel Macron.....Le programme rappelle que l'actuel premier ministre du Canada a été élu à trois reprises en tant que député fédéral. "Il est donc faux de comparer le marcheur Macron avec le député Trudeau. Désolé Gérard Collomb, mais sur ce point-là, il faudra trouver de meilleurs arguments" conclut la vidéo.

Lire la suite
__________________
__________________

 

09/02/2017

Lyon Capitale - David Kimelfeld : “Si la sanction doit tomber, ça tombera”

Jean-Christophe Cambadélis a annoncé ce mardi que ceux qui parraineraient Emmanuel Macron “ne seraient plus au Parti socialiste”. Le premier secrétaire du PS a aussi dit qu’il sanctionnerait “sans problème” Gérard Collomb, car “on ne peut pas être à la fois dans l’équipe du Parti socialiste et parrainer l’équipe adverse”. Comme le maire de Lyon, David Kimelfeld, premier secrétaire de la fédération PS du Rhône, est pleinement concerné par cette situation puisqu’il milite activement pour le candidat En Marche. Il a répondu aux questions de Lyon Capitale.

Lire la suite
_______________
_______________

07/02/2017

Libé - Collomb, soutien de Macron, restera «toujours socialiste de coeur»

Le sénateur-maire PS de Lyon Gérard Collomb, soutien d’Emmanuel Macron, a assuré mardi qu’il serait «toujours socialiste de coeur», et espéré que le premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis «change d’avis» et n’exclue pas du parti ceux parrainant M. Macron à la présidentielle.

Lire la suite
_________________
_________________

22:40 Publié dans Article du jour | Tags : collomb, macron | Lien permanent

Le Monde - Les élus PS qui parraineront Macron seront « bien sûr » exclus, avertit Cambadélis

Le premier secrétaire du PS a de nouveau mis en garde les élus tentés de soutenir Emmanuel Macron au lieu de Benoît Hamon à la présidentielle, visant notamment le maire de Lyon, Gérard Collomb.

Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste (PS), a confirmé que les élus socialistes qui parraineraient la candidature d’Emmanuel Macron à la présidentielle seraient, « bien sûr », exclus du parti.
 
Lire la suite
_________________
_________________

06/02/2017

Lyon Capitale - Qui pour remplacer Kimelfeld à la tête du PS lyonnais ?

David Kimelfeld, maire PS du 4e, se retrouve dans une position difficilement tenable. Il est le premier des socialistes dans le Rhône mais aussi un soutien d’Emmanuel Macron. Ses jours à la tête de la fédération du Rhône semblent comptés. Même si les hamonistes ne demandent pas sa tête.

Les curiosités de la gauche lyonnaise débouchent sur des paradoxes frappants. Ce dimanche 5 février au matin, David Kimelfeld ne sera pas présent à la convention d’investiture de Benoît Hamon comme candidat du PS. Et pour cause : le premier secrétaire fédéral du Rhône a fait le choix, depuis des semaines, d’Emmanuel Macron.

Lire la suite
_____________________
_____________________

23/01/2017

20 minutes - Primaire de la gauche: Hamon arrive en tête à Lyon où les électeurs se sont plus mobilisés qu'ailleurs

POLITIQUE Malgré les appels réitérés du maire de Lyon à bocoytter la primaire, les électeurs se sont davantage mobilisés dimanche que dans d'autres villes...

7,25 % de taux de participation, comme un pied de nez à Gérard Collomb, fervent soutien d’Emmanuel Macron. Malgré les appels réitérés du maire de Lyon à ne pas aller voter à la primaire de la gauche, les électeurs se sont davantage déplacés aux urnes dimanche à Lyon intra-muros, bien plus qu’à l’échelle nationale (5 %). Le taux de participation a même atteint 10 % dans certains bureaux de vote.

Lire la suite
__________________
__________________

18/01/2017

Rue 89 Lyon - Hémorragie au PS de Lyon, les ralliements à Emmanuel Macron pleuvent

Il était l’heure – in extremis- car Emmanuel Macron a déjà prévenu que les ralliements de socialistes à sa candidature seraient plus appréciés à la veille de la primaire de la gauche qu’au lendemain, forcément opportun, des résultats.

Une petite cinquantaine (46 très exactement) d’élus ou figures socialistes de la fédé du Rhône ont envoyé à la presse un communiqué/manifeste, ce mardi, indiquant qu’ils rejoignaient le mouvement « En marche » et que, par conséquent, ils ne participeraient pas aux primaires organisées par leur parti.

Lire la suite
___________________
___________________

11/01/2017

"Le candidat PS n'a aucune chance" Gérard Collomb (11/01/2017)


"Le candidat PS n'a aucune chance" Gérard... par radioclassique