Ce sont deux totems de l’écologie selon Gérard Collomb qui n’ont pas survécu à Lyon à la crise du Covid-19. Il y a d’abord eu l’annonce, le 4 mai, du retrait des bacs à fleurs de la rue Edouard-Herriot, obtenu par le président de la métropole, David Kimelfeld, candidat à sa réélection face à l’ex-ministre de l’Intérieur.

Lire la suite
__________________
__________________