Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2015

Aller-retour de Valls à Berlin : "Les avions, c'est maudit dans la politique française", rappelle Alba Ventura


Aller-retour de Valls à Berlin : "Les avions, c... par rtl-fr

23:37 Publié dans Analyses | Tags : valls, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

Mesures pour l'emploi : "Ils n'y croient pas eux-mêmes"

23:29 Publié dans Analyses | Tags : ofce, heyer | Lien permanent

Mesures pour l'emploi : "Le véritable frein à l'embauche, c'est qu'il n'y a pas d'activité"

23:29 Publié dans Analyses, Vidéo | Tags : ofce, heyer | Lien permanent

Congrès du PS : "Le match de tennis, la gaufre et l'avion", analyse Élizabeth Martichoux


Congrès du PS : "Le match de tennis, la gaufre... par rtl-fr

18:10 Publié dans Analyses | Tags : ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

08/06/2015

"Pourquoi François Hollande s'estime maître du temps", analyse Olivier Mazerolle


"Pourquoi François Hollande s'estime maître du... par rtl-fr

Du Mont Beuvray à sa tribune contre l'exécutif, à quoi joue Arnaud Montebourg ?


Du Mont Beuvray à sa tribune contre l'exécutif... par rtl-fr

OFCE : Chiffres du chômage : retour des frimas en avril

 

Département Analyse et Prévisions (DAP)

Alors que le ralentissement de la hausse des demandeurs d’emplois inscrits à Pôle Emploi au premier trimestre 2015 pouvait être vu comme la prémisse de l’inversion tant espérée de la courbe du chômage, la publication de ce jour fait à nouveau douter de sa possibilité, tout au moins à court terme. L’inscription de 26 200 personnes supplémentaires à Pôle Emploi en catégorie A durant le mois d’avril ramène la hausse des demandeurs d’emplois à des rythmes élevés, bien supérieurs à ceux enregistrés depuis deux ans (13 400 par mois en moyenne) et très loin de la quasi stabilité du premier trimestre (+ 3 000 par mois).

Alors que les perspectives de reprise s’affirment avec la publication d’une forte croissance du PIB au premier trimestre (+0,6 %), on ne peut qu’être déçu d’un tel chiffre. Rappelons toutefois que l’emploi ne répond pas immédiatement aux stimulations de l’activité; les bénéfices de la bonne croissance du début de l’année sur le marché du travail ne seront engrangés qu’avec retard, quand la solidité de la reprise sera avérée et poussera les employeurs à recruter. Pour le moment, les entreprises digèrent encore les sureffectifs hérités de la période de très faible croissance que l’on a observée entre 2011 et 2014. La baisse du chômage, envisageable avec la reprise, ne peut donc s’amorcer que dans la seconde moitié de 2015. Mais l’accélération des inscriptions en avril donne le signal inverse.

Lire la suite
________________________
________________________

17:53 Publié dans Analyses | Tags : ofce, chomage | Lien permanent

Paris climat 2015 : quand les pays rendent leur copie, Pierre Radanne

Chaque semaine, Pierre Radanne, expert en énergie et climat décrypte les enjeux des changements climatiques, l’avancée des négociations internationales et les positionnements des différents pays. Cette chronique est diffusée dans l’émission « C’est pas du vent » sur www.rfi.fr. Cette semaine : quand les pays rendent leur copie


Paris climat 2015 : quand les pays rendent leur... par rfi

13:40 Publié dans Analyses, Vidéo | Tags : radanne | Lien permanent

06/06/2015

Le PS apparaît uni, mais les divisions demeurent

Laurent Bouvet : «le PS est moribond, le parti d'Épinay est mort»

Laurent Bouvet a accordé un entretien fleuve à FigaroVox. Il revient sur l'histoire du Parti socialiste et montre sa lente évolution depuis le congrès d'Epinay en 1971 jusqu'au congrès de Poitiers aujourd'hui.

Laurent Bouvet est directeur de l'Observatoire de la vie politique (Ovipol) à la Fondation Jean-Jaurès. Son dernier ouvrage, Le Sens du peuple. La gauche, la démocratie, le populisme, est paru aux Éditions Gallimard.

.... Le triptyque «jeunesse, parité, diversité» qui a servi de mantra au même titre que le «non cumul des mandats» ayant essentiellement conduit à unifier très largement le recrutement à partir de la seule source maitrisable de l'intérieur du parti: celle d'une professionnalisation précoce à travers les organisations de jeunesse liés au PS (MJS, UNEF, FIDL…) et surtout à travers la fonction de collaborateur d'élu ou de permanent de l'organisation. L'ouverture à la société, la sensibilité aux mouvements qui la traversent, la richesse des parcours et des expériences… qui avaient fait le succès du parti d'Epinay ont évidemment été sacrifiées au profit de cette «professionnalisation» en forme de bureaucratisation.

Lire la suite
______________________
______________________