Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2013

Interactiv' : Vincent Peillon


Interactiv' : Vincent Peillon par franceinter

14:01 Publié dans Vidéo | Tags : peillon, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

30/10/2013

Réforme des rythmes scolaires : réponse de Vincent Peillon au député Yves Foulon lors des questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale, le 22 octobre 2013


Réforme des rythmes scolaires : réponse de... par EducationFrance

20:40 Publié dans Vidéo | Tags : peillon, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

28/10/2013

Refondons l'École : réponse de Vincent Peillon au député Patrick Menucci lors des questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale, le 22 octobre 2013


Refondons l'École : réponse de Vincent Peillon... par EducationFrance

22:30 Publié dans Vidéo | Tags : peillon, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

27/10/2013

Réforme des rythmes scolaires : réponse de Vincent Peillon au député Erwann Binet lors des questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale, le 16 octobre 2013


Réforme des rythmes scolaires : réponse de... par EducationFrance

22:01 Publié dans Vidéo | Tags : peillon, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

26/10/2013

L'actualité des socialistes du 21 au 27 octobre (mise à jour)

A la une

Le Nouvel Obs - Affaire Leonarda : les cinq jours qui ont plombé Hollande, Par François Bazin

En quelques jours, Hollande et les siens ont gâché les rares cartes qui leur restaient. Histoire secrète d'un loupé magistral qui change le visage du quinquennat
C'est un piège. Il y a sauté à pieds joints. Avec la meilleure volonté du monde. Avec surtout l'objectif risqué de trouver à l'affaire Leonarda, véritable condensé de toutes les contradictions de la gauche, une solution rationnelle et juste qui satisfasse à la fois les équilibres de son gouvernement, les états d'âme des socialistes et la colère des jeunes descendus dans la rue.

26 et 27 octobre

Le Nouvel Obs - Pêche profonde : quand le PS retourne sa veste à Bruxelles, Par Guillaume Malaurie

La France a "activement soutenu depuis 2004 quatre résolutions" soulignant "la destructivité de la pêche profonde". Mais ce n'est pas le message que délivre aujourd'hui le PS

Le Point - Affaire Leonarda, une première tête tombe au PS

Mehdi Ouraoui, le directeur de cabinet d'Harlem Désir, est sur le point d'être débarqué. Une victime qui en annonce d'autres ?

Libé - «On est putes, on est fières, le PS c’est la guerre»

Quelque 300 prostituées, dont beaucoup portaient un masque blanc ou rouge, ont manifesté samedi à Paris contre une proposition de loi déposée par le groupe socialiste à l’Assemblée visant à sanctionner les clients, a constaté un journaliste de l’AFP.

Libé - Manuel Valls favori en cas de changement de Premier ministre

Manuel Valls arrive en tête des personnalités de gauche pour succéder à Jean-Marc Ayrault à Matignon, avec 30% souhaitant sa nomination, selon un sondage Ifop pour le site d’information Atlantico, publié samedi.

Europe 1 - Fiscalité PEL et CEL : Ayrault demande des "améliorations"

Plusieurs députés PS souhaitent qu'ils soient exemptés de la hausse de 15,5% de la fiscalité sur certains produits d'épargne.

Libé - Les gros sabots de Mennucci

RETOUR SUR Marseille. En voulant taxer de xénophobie un sénateur UMP, le candidat PS a renvoyé à ses origines Samia Ghali, son ex-rivale de la primaire

L'Humanité - Municipales: les communistes de Lyon choisissent l'autonomie

Les communistes de la troisième ville de France se sont prononcés ce vendredi pour une liste d'autonomie avec le Front de gauche aux municipales. Ils ont également choisi  comme  chef  de  file  Aline  Guitard,  Secrétaire  de section.

Libé - Hamon transforme les emplois aidés en emplois pérennes

Le ministre délégué à l'Economie sociale et solidaire est, au choix, très éloigné de la réalité ou devin.

Les Echos - Chômage : Hollande continue de croire en son pari «raisonné»

+ VIDEO - Malgré les mauvais chiffres de septembre, le chef de l’Etat s’accroche à sa promesse d’inflexion de la courbe du chômage «d’ici à la fin de l’année».

Le Monde - Pour François Hollande, il y a une "évidente décélération" du chômage

En dépit des mauvais chiffres de septembre, qui établissent un nouveau record de 3,29 millions de demandeurs d'emploi en France, François Hollande s'est voulu optimiste et a estimé, jeudi 24 octobre, qu'il y avait une "évidente décélération" du chômage en août et septembre

La Tribune - Ayrault a fixé trois priorités dans son plan sur l'innovation

Pour le premier anniversaire du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi,le Premier ministre va présenter des nouvelles mesures en faveur de l'innovation pour favoriser la compétitivité des entreprises. Trois priorités ont été définies : stimuler la culture de l'innovation, soutenir les écosystèmes innovants, et refondre la politique de soutien public à l'innovation.

Libé - Montebourg : oui à l’Europe, mais elle n’est pas à la hauteur

Le ministre du Redressement productif veut pour l'Union européenne un système politique «efficient» et une banque centrale qui mène une autre politique monétaire. 

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg estime qu'«on a besoin de l’Europe» mais qu'«elle n’est pas à la hauteur», en souhaitant un système politique «efficient» et une banque centrale qui mène une autre politique monétaire

25 octobre

Le Monde (blog) - Document : le groupe PS se donne de nouvelles règles de vie commune

Au-delà de la nécessité, conceptuelle, de "faire bloc" derrière le gouvernement et son premier ministre, Jean-Marc Ayrault, venu recadrer ses troupes mardi 22 octobre à l'Assemblée, la direction du groupe socialiste a établi de nouvelles règles de vie commune bien précises. Celles ci ont été notifiées aux membres du groupe PS à travers un courrier dont Le Monde a obtenu copie. La plupart des intentions sont louables, mais il n'est pas sûr que le côté scolaire et disciplinaire de certains points résiste bien longtemps à l'épreuve de la réalité et à l'insoumission propre à nombre de députés

Le Monde (blog) - Les assistants parlementaires, nouveaux boucs émissaires de la majorité

Comment déclencher une petite révolte qui ne menaçait même pas ? Ah, c'est bien un art dans lequel les socialistes sont définitivement passés maîtres. A l'issue d'une importante réunion de groupe à l'Assemblée, mardi 22 octobre, en présence du premier ministre, Jean-Marc Ayrault et du premier secrétaire du parti, Harlem Désir, pour recadrer les troupes de la majorité, c'est finalement une annonce a priori mineure qui a "mis le feu" dans les couloirs du Palais Bourbon, selon un participant. Conformément à la décision prise par le bureau du groupe, les assistants parlementaires ne pourront plus assister aux réunions du mardi matin (ils étaient déjà privés de celle du mercredi).

Libé - Demandeurs d’asile : Désir charge la barque

Dans la profusion d’analyses et de critiques qu’a générées l’affaire Léonarda, un constat récurrent émerge : ce cas particulier est le symptôme des dysfonctionnements de la procédure d’asile en France. Gauche et droite dénoncent les délais, qui permettent à des familles de rester en France suffisamment longtemps pour que les enfants soient scolarisés. Un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) daté d’avril pointe que l’allongement des délais «hypothèque largement l’effectivité des mesures d’éloignements des déboutés». Invité le 21 octobre sur BFM TV, le premier secrétaire du PS, Harlem Désir, a dressé un tableau apocalyptique de la situation, renvoyant la responsabilité à l’inaction de la droite : «La réalité, et ça la majorité précédente ne l’a pas réglé, c’est qu’il y a en France 80% des demandeurs d’asiles qui doivent attendre plus de cinq ans pour qu’une réponse leur soit fournie et ça crée une situation inextricable où, dans l’intervalle, ces familles restent en France sans savoir si elles pourront bénéficier ou non d’un droit au séjour.

France Info - Un nouveau maire claque la porte du PS

Après le sénateur maire de Conflans-Sainte-Honorine, qui a quitté le PS pour rejoindre le PRG, un nouvel élu socialiste vient d'annoncer qu'il quittait le parti. Le maire de Fleury-Mérogis, s'estime "trahi" par le gouvernement

Libé - Ayrault verrouille, Désir dérouille

RÉCIT,Les échanges houleux autour de l’affaire Léonarda ont continué hier dans la majorité.

Ebranlée. Trois jours après l’intervention ratée de François Hollande pour confirmer l’expulsion au Kosovo de la famille Dibrani tout en proposant à la jeune Léonarda, et à «elle seule», de revenir reprendre ses études, la majorité a continué hier à s’abîmer dans cette affaire, entre une tentative de mise au pas des députés socialistes par le Premier ministre, des alliés écologistes venant en «soutien» des mobilisations lycéennes et un premier secrétaire du parti démonétisé pour ne pas avoir soutenu le chef de l’Etat.

Le Monde - Quand Moscovici tente de faire vivre l’idée d’un budget de la zone euro

L'argumentaire tombe à point nommé, en marge du Conseil européen des 24 et 25 octobre. Pierre Moscovici et ses services s'apprêtent à publier un véritable plaidoyer en faveur de la création d'un budget de la zone euro, l'une des idées les plus controversées, notamment à Berlin, pour tenter de refondre l'Union européenne. Tandis que le chantier du moment – l'union bancaire – patine, chefs d'Etat et de gouvernement attendent la formation du prochain gouvernement d'Angela Merkel pour reprendre leurs discussions sur la question

L'Express - Marseille: même perdante, Samia Ghali veut imposer son programme

Dimanche Samia Ghali a perdu la primaire socialiste, au profit de Patrick Mennucci. Mais loin d'elle l'idée de tirer un trait sur son programme. Sa stratégie? Se rallier à Patrick Mennucci sous "conditions", un terme dans lequel elle englobe la majorité de ses promesses de campagne.

Marseille: même perdante, Samia Ghali veut imposer son programme

Par LEXPRESS.fr, publié le24/10/2013 à  16:56

Dimanche Samia Ghali a perdu la primaire socialiste, au profit de Patrick Mennucci. Mais loin d'elle l'idée de tirer un trait sur son programme. Sa stratégie? Se rallier à Patrick Mennucci sous "conditions", un terme dans lequel elle englobe la majorité de ses promesses de campagne. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ps/marseille-m...

Marseille: même perdante, Samia Ghali veut imposer son programme

Par LEXPRESS.fr, publié le24/10/2013 à  16:56

Dimanche Samia Ghali a perdu la primaire socialiste, au profit de Patrick Mennucci. Mais loin d'elle l'idée de tirer un trait sur son programme. Sa stratégie? Se rallier à Patrick Mennucci sous "conditions", un terme dans lequel elle englobe la majorité de ses promesses de campagne. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ps/marseille-m...

Marseille: même perdante, Samia Ghali veut imposer son programme

Par LEXPRESS.fr, publié le24/10/2013 à  16:56

Dimanche Samia Ghali a perdu la primaire socialiste, au profit de Patrick Mennucci. Mais loin d'elle l'idée de tirer un trait sur son programme. Sa stratégie? Se rallier à Patrick Mennucci sous "conditions", un terme dans lequel elle englobe la majorité de ses promesses de campagne. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ps/marseille-m...

Europe1 - Leonarda : un sénateur claque la porte du PS

Jugeant le comportement du PS indigne et l'arbitrage de Hollande "nul", Philippe Esnol quite le groupe PS.

L'INFO. Philippe Esnol claque la porte. Le sénateur-maire de Conflans-Sainte-Honorine a annoncé mercredi sa décision de quitter le groupe PS du palais du Luxembourg, exaspéré par l'attitude du PS et du gouvernement dans l'affaire Leonarda. L'élu a choisi de rejoindre le rassemblement démocratique social européen (RDSE), composé majoritairement d'élus du Parti radical de gauche (PRG), précise Le Parisien.fr.

Le Huffington Post - Assemblée: quand le groupe PS tient ses collaborateurs à distance

Un drame s'est produit hier matin à l'Assemblée Nationale au cours de la réunion du groupe socialiste. Un drame car ni le groupe socialiste ni les députés n'avaient anticipé la mini crise qu'ils allaient provoquer en décidant d'interdire l'accès de la réunion à leurs collaborateur

Le Nouvel Obs - "Taxe Red Bull" : "Il y a urgence, même les enfants en consomment"

Les députés ont adopté un amendement taxant les boissons énergisantes, en dépit des promesses du gouvernement de ne pas créer de taxe supplémentaire. Le député PS Gérard Bapt explique.

Le Figaro - Règlements de compte au Parti socialiste

Pour beaucoup, la coupe est pleine. Plongés dans un débat budgétaire quasi muselé, après le vote d'une réforme des retraites boudée par une partie de la gauche, les socialistes subissent les rebondissements de l'affaire Leonarda sans pouvoir cacher leur désarroi. Les propos du premier secrétaire du PS, Harlem Désir, qui a souhaité samedi que «tous les enfants de la famille de Leonarda puissent finir leurs études en France accompagnés de leur mère», en totale contradiction avec les déclarations de François Hollande, ont ouvert les vannes de la division sur le terrain ultrasensible des valeurs

24 octobre

Le Huffington Post - Parti socialiste: en colère contre la direction, le sénateur Philippe Esnol claque violemment la porte

Le groupe socialiste au Sénat compte un membre de moins. Et on ne peut pas dire que le départ de Philippe Esnol se fasse dans le calme. C'est même avec beaucoup de véhémence que le sénateur-maire de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) a rejoint, mercredi 23 octobre, les rangs du parti radical de gauche (PRG).

Le Monde - La tartufferie du PS sur l'immigration

Extirper une adolescente de 15 ans d'un bus scolaire pour l'expulser ensuite vers le Kosovo est un acte profondément choquant. A cet égard, l'affaire Leonarda Dibrani, qui a rapidement tourné à la crise politique au sommet de l'Etat, a suscité une émotion dans le pays, notamment chez les lycéens. Même si, selon un sondage BVA - Le Parisien, seuls 46 % des Français se déclarent choqués et 65 % sont opposés à une annulation de l'expulsion.

PS - Contrat de génération : un premier bilan d'étape positif

Mardi 22 octobre, Michel Sapin, ministre du Travail, a rencontré les partenaires sociaux, les régions, Pôle emploi et les services de l'Etat. Cette nouvelle réunion de mobilisation pour l'emploi a permis un premier bilan d'étape sur le contrat de génération.

France Info - François Hollande veut remettre au pas le PS

L'épisode Leonarda a fait des dégâts et ouvert une crise de régime. L'Elysée veut reprendre en main sa majorité.

23 octobre

Libé - Ayrault verrouille, Désir dérouille

RÉCIT Les échanges houleux autour de l’affaire Léonarda ont continué hier dans la majorité. 

Ebranlée. Trois jours après l’intervention ratée de François Hollande pour confirmer l’expulsion au Kosovo de la famille Dibrani tout en proposant à la jeune Léonarda, et à «elle seule», de revenir reprendre ses études, la majorité a continué hier à s’abîmer dans cette affaire, entre une tentative de mise au pas des députés socialistes par le Premier ministre, des alliés écologistes venant en «soutien» des mobilisations lycéennes et un premier secrétaire du parti démonétisé pour ne pas avoir soutenu le chef de l’Etat

Le Lab - Virées des réunions de groupes, les "petites mains" des députés PS se rebellent

La décision, froide, implacable, a été annoncée par Bruno Le Roux, le président du groupe PS de l’Assemblée, mardi 22 octobre, à l’occasion de la réunion de groupe des élus socialistes à l’Assemblée : les assistants parlementaires des députés PS seront dorénavant persona non grata aux réunions du groupe socialiste à l’Assemblée, ainsi que le Lab vous le racontait en avant-première.

Libé - A Paris, Anne Hidalgo s’offre un coup de rouge

RETOUR SUR Les mêmes et on recommence ? «Comme en 2001 et en 2008», le PS et Le PCF partent unis au premier tour des élections parisiennes, et Anne Hidalgo s’en dit «réjouie». La stratégie, décidée au sommet du PCF mais loin de faire l’unanimité au parti, a été validée samedi soir par 57% des militants communistes parisiens. La chef de file des socialistes a payé cher cette union, en accordant aux communistes 13 conseillers de Paris (contre 8 actuellement) et 32 conseillers d’arrondissement, mais c’est le prix pour afficher une «dynamique d’union et de rassemblement»,avec une équipe vraiment à gauche : un argument de poids dans le contexte national plombé par l’impopularité de l’exécutif.

Le Monde - Après un week-end houleux, Ayrault recadre les députés PS

Après un week-end particulièrement compliquée où l'affaire de l'expulsion de Leonarda Dibrani et la primaire socialiste à Marseille se sont téléscopées, le premier ministre, Jean-Marc Ayraul,t a exhorté les élus du Parti socialiste à "faire bloc" derrière l'exécutif "pour faire réussir la politique du président de la République".

Libé - Ayrault dénonce les «comportements» de certains députés PS

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault affirme avoir le soutien de «l’immense majorité» du groupe socialiste à l’Assemblée. 

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a affirmé mardi que «l’immense majorité»du groupe socialiste à l’Assemblée était «lassée des comportements» de certains députés PS «aux propos minoritaires et dissidents».

Le Monde - Affaire Leonarda : face à l'incendie politique, Hollande a tenté l'issue de secours

Mais que diable allait-il faire dans cette galère ? Pourquoi François Hollande s'est-il finalement résolu à s'exposer en première ligne sur le cas Leonarda, samedi 19 octobre à l'heure du déjeuner, alors que la tâche en revenait au premier ministre, Jean-Marc Ayrault ou au ministre de l'intérieur, Manuel Valls ? La réponse, le chef de l'Etat l'a lui même apportée à ces derniers, réunis samedi matin à l'Elysée.

Libé - Marseille : Mennucci en route pour la mairie

RÉCIT Au second tour de la primaire PS, le député l’a emporté sur Samia Ghali et mènera la bataille pour les municipales. 

Le Parti socialiste sera donc représenté aux prochaines municipales marseillaises par Patrick Mennucci. Le député du centre-ville a gagné hier contre Samia Ghali, au terme d’une journée marquée par une forte mobilisation (environ 24 000 votants, 4 000 de plus que la semaine précédente) et d’une semaine qui laissera des traces. En tête partout sauf dans les quartiers Nord et au Panier, fief de Jean-Noël Guérini, Patrick Mennucci l’emporte avec quelques centaines de voix d’avance sur Samia Ghali. Mais il y aura du travail pour recoller les morceaux avec celle qui s’est retrouvée isolée et rudement mise en cause au soir du premier tour.

Le Parisien - Hollande sous le feu des critiques de sa majorité

«Tout le monde est perplexe. Personne ne sait comment on se sort de tout cela. Je n'ai jamais vu un truc pareil.» Voilà ce que confiait un responsable à l'AFP, ce lundi. «Il y a un cocktail qui fait que cette situation est inédite.» La majorité connaît effectivement de fortes secousses ces derniers jours.

22 octobre

TF1 - Et si l'affaire Leonarda était un tournant du quinquennat Hollande ?

Crise d'autorité au sommet de l'Etat, déviance chronique dans l'opinion, profondes divisions du sein du PS... L'affaire Leonarda peut-elle servir d'électrochoc à la présidende de François Hollande en quête d'un nouveau souffle ?

FranceTVinfo - Les quatre lacunes qui ruinent l'action de François Hollande

L'affaire Leonarda met en lumière une convergence de défauts, qui minent le chef de l'Etat depuis son arrivée à l'Elysée.

La Tribune - Le vote du budget sera finalement sans heurts, lui

En pleine crise, la majorité devrait finalement éviter de s'entredéchirer sur le volet recettes du Budget 2014, qu'elle devrait adopter solennellement ce mardi. Peu de changements ont été apportés à la copie du gouvernement

Le Nouvel Obs - Marseille : Mennucci et Ghali peuvent-ils s'entendre ?

Malgré les coups bas et les phrases assassines, le vainqueur des primaires Patrick Menucci prône le rassemblement. De notre correspondante à Marseille.

Libé - Harlem Désir ne souhaite plus s'exprimer sur l'affaire Léonarda

Le premier secrétaire du PS avait demandé le retour en France de l'ensemble des enfants Dibrani et de leur mère, peu après que François Hollande l'avait accordé à la seule Léonarda.

21 octobre

Le Nouvel Obs - Affaire Leonarda : "Hollande fait naufrage"

"Séquence dévastatrice", "amateurisme"... Les éditorialistes ne sont pas tendres avec le chef de l'Etat après son intervention télévisée. Revue de presse.

Le Nouvel Obs - NSA : Fabius convoque "immédiatement" l'ambassadeur américain

Des millions de données téléphoniques et numériques des citoyens français ont été interceptées. Des révélations "choquantes" qui "vont appeler des explications", selon Valls.

Le Nouvel Obs - Mennucci : pour que le PS gagne à Marseille, "il faut un rassemblement"

Patrick Menucci a gagné la primaire et sera le candidat du PS pour la mairie de Marseille. Samia Ghali a reconnu sa défaite du bout des lèvres et a critiqué vertement le gouvernement.

Le Parisien - Leonarda : Ségolène Royal «aurait fait ce que le président a fait»

Alors que le député PS de Paris Jean-Christophe Cambadélis a exhorté dimanche les socialistes à «se calmer» et à «respecter la doctrine fixée par le président de la République» dans l'affaire Leonarda, son homologue de l'Essonne Malek Boutih n'a ménagé pas ses critiques à l'égard du chef de l'Etat.
____________________________________________
____________________________________________ 

18/10/2013

Vincent Peillon : "Je suis solidaire de Manuel Valls"


Vincent Peillon : "Je suis solidaire de Manuel... par Europe1fr

16/10/2013

Education : Peillon s'en prend à Jacob à l'Assemblée


Education : Peillon s'en prend à Jacob à l... par LeNouvelObservateur

18:06 Publié dans Vidéo | Tags : peillon, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

14/10/2013

BFM Politique - L'After RMC: Vincent Peillon, répond aux questions d'Éric Brunet –- 13/10 7/7


BFM Politique: L'After RMC: Vincent Peillon... par BFMTV

22:00 Publié dans Vidéo | Tags : peillon, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

BFM Politique: Vincent Peillon face à Benoist Apparu – 13/10


BFM Politique: Vincent Peillon face à Benoist... par BFMTV

20:40 Publié dans Vidéo | Tags : peillon, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

BFM Politique: L'interview de BFM Business, Vincent Peillon répond aux questions de Christophe Ono-dit-Biot -– 13/10


BFM Politique: L'interview de BFM Business... par BFMTV

16:00 Publié dans Vidéo | Tags : peillon, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent