Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2014

Slate, Fabien Escalona «Le retour des années 30», ou le gimmick paresseux des «heures les plus sombres»

Se laisser fasciner par «le retour des années 30» pourrait conduire à rejouer un combat politique anachronique, qui se révèle assez faible pour comprendre les dynamiques de nos sociétés démocratiques en crise.

Le mois dernier sur Slate, je pointais le risque couru par les élites du PS à rechercher des points de comparaison dans l’histoire du parti pour penser le désastre actuel. En les détournant de la part d’inédit de la situation contemporaine, les références à quelques dates fétiches les confortent dans des repères pour l’action peut-être obsolètes. En dehors des rangs de ce parti, un autre gimmick mémoriel connaît cependant un certain succès: le retour des années 1930.

Lire la suite
_____________________________
_____________________________

18:00 Publié dans Réflexions | Tags : fabien escalona | Lien permanent

23/11/2014

Jean Gadrey : Les alliances et mouvements sociaux de la transition écologique (2)

La première difficulté qui survient pour réfléchir aux mouvements sociaux de la transition en partant des rapports sociaux autour des biens communs est que les biens communs écologiques et sociaux sont de nature très diverse et ont des périmètres d’intéressement qui varient de l’échelle locale à l’échelle globale. Les acteurs dominants sont certes toujours à peu près les mêmes, mais les collectifs des dominés, des victimes et des personnes mobilisées sont à géométrie sociale variable. On semble donc se trouver dans une impasse pour monter en généralité dans l’analyse des mobilisations et des alliances.

Lire la suite
_______________________
_______________________

10:00 Publié dans Réflexions | Tags : gadrey | Lien permanent

Terra Nova : Concessions autoroutières : comment sortir de l'économie de rente Note Par Romain Perez.

Le 12/11/2014

Terra Nova cherche à décrypter la nature de la rente autoroutière et s'inscrit dans les réflexions en cours sur ce sujet. Produite notamment par une grave défaillance de la gouvernance de ce secteur, cette rente pèse à plusieurs niveaux sur l'activité économique. L'objectif des différentes mesures à prendre : à terme, une baisse envisageable de l'ordre de 50 % des tarifs.  

Synthèse

L’existence d'une rente autoroutière est aujourd’hui un fait avéré et bien documenté. La rentabilité des sociétés autoroutières atteint en effet des niveaux sans équivalent dans le secteur concurrentiel, avec un bénéfice brut d’exploitation supérieur à 70 % du chiffre d’affaires. Ceci atteste d’un fort décalage entre les tarifs que paient les usagers des autoroutes et les coûts qu’ils engendrent. Compte tenu du faible niveau des risques liés à l’activité et des besoins en investissement, cette rentabilité n’a pas de justification économique ou sociale.

Lire la suite
___________________________
___________________________

00:05 Publié dans Réflexions | Tags : terra nova | Lien permanent

22/11/2014

Jean Gadrey : Les alliances et mouvements sociaux de la transition écologique (1)

Tous les scénarios de transition existants (j’en ai présenté plusieurs dans divers billets, dont ceux-ci) sont des scénarios sur le papier. Certes, on peut trouver en assez grand nombre des expériences réussies, souvent à petite ou moyenne échelle, qui confortent la crédibilité intellectuelle de ces scénarios, mais que penser de leur crédibilité politique ? La transition n’est pas un scénario, c’est une orientation sociale et politique globale qui a besoin de scénarios mais aussi de soutiens, de mobilisations, d’actions collectives. Sur quelles forces sociales compter ?

Le rapport entre les humains et la nature qui domine aujourd’hui est un rapport néolibéral d’exploitation productiviste et de marchandisation de la nature, semblable à certains égards au rapport d’exploitation du travail, mais n’ayant pas encore trouvé son droit protecteur et ses institutions, ni les forces sociales pour les imposer.

Lire la suite
___________________________
___________________________

20:38 Publié dans Réflexions | Tags : gadrey | Lien permanent

Terra Nova : Union bancaire – Réforme de la structure des banques : la tentation de l’autruche Note Par Laurence Scialom

Le 05/11/2014

Les résultats de l’évaluation des actifs et des tests de résistance pour les grandes banques de la zone euro, publiés le 26 octobre, risquent malheureusement de conforter l’illusion de sécurité financière que le projet d’Union bancaire a déjà créée et de contribuer ainsi à « enterrer » le besoin d’une réforme de la structure des banques. Or cette dernière est plus que jamais nécessaire pour la stabilité financière et bancaire en Europe.

Lire la suite
___________________________
___________________________

 

18:00 Publié dans Réflexions | Tags : terra nova | Lien permanent

Jean Gadrey - Coupe Davis : et à la fin, c’est forcément la Suisse qui gagne !

Oui, forcément : tous les joueurs français sont résidents suisses, et la BNPP, qui sponsorise le tout, est elle aussi quasiment résidente dans ce pays « paradisiaque » pour exilés et évadés du fisc. Vous voulez en rire ? Alors ne loupez sous aucun prétexte cette vidéo hilarante de 5 minutes de l’excellent groupe d’intervention pacifique « action discrète ».

Un peu plus sérieux, mais très bon quand même, ce communiqué d’Attac :

Coupe Davis : l’évasion fiscale gagne 6-0

Communiqué, 20 novembre 2014

Avant même le début du match, la Suisse a déjà gagné. Jo-Wilfried Tsonga, Gael Monfils, Richard Gasquet, Julien Benneteau et Gilles Simon sont en effet tous les cinq des heureux résidents de ce pays. Quant à BNP Paribas, qui sponsorise tapageusement l’événement, elle détient le record absolu de la présence dans les paradis fiscaux, avec 170 filiales.

Comme le révèle l’Équipe du 17 novembre, « pour la première fois dans l’histoire de la Coupe Davis, une finale opposera des joueurs qui résident tous dans le même pays », qui se trouve être l’un des principaux paradis fiscaux de la planète.

Lire la suite
_________________________
_________________________

16:00 Publié dans Réflexions | Tags : gadrey | Lien permanent

« Il y a de bonnes raisons de trouver la société française très inégalitaire ». Entretien avec Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités.

 

19 novembre 2014 - Derrière les discours officiels, la société française reste très hiérarchique. Notamment à l’école. Depuis son accession au pouvoir, la nouvelle majorité n’a pas changé grand chose à cette situation. Entretien avec Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités. Extrait du quotidien Le Monde.

Plus des trois quarts des personnes interrogées dans une enquête de la Sofres pour la fédération des PEP [1] considèrent que la société française est inégalitaire. Une proportion quasi identique juge que cette société ne permet pas à chaque individu « de trouver la place qu’il mérite et de réaliser ce qu’il souhaite dans la vie ». Ces chiffres vous surprennent-ils ? Cette perception très négative est-elle conforme à la réalité  ?

Lire la suite
_______________________
_______________________

13:00 Publié dans Réflexions | Tags : louis maurin | Lien permanent

Thomas Piketty face à Europe 1


DÉBAT – Thomas Piketty face à Europe 1 par Europe1fr

10:00 Publié dans Réflexions | Tags : piketty | Lien permanent

Public Sénat - Jaurès : la grande récup'

00:05 Publié dans Débat, Réflexions | Tags : jaures | Lien permanent

21/11/2014

L'Obs - Comment Thomas Piketty est devenu un gourou mondial

Son best-seller, "le Capital au XXIe siècle", atteindra bientôt le million d'exemplaires vendus. Et les thèses de l'économiste de 43 ans enthousiasment même le public chinois.

Un phénomène. Qui aurait prédit à l'automne 2013, quand "le Capital au XXIe siècle" (Le Seuil) a été publié en France, que ce livre d'économie se vendrait à plus d'un million d'exemplaires dans le monde ? Qui aurait envisagé que Thomas Piketty, l'homme qui transforme les revenus et les patrimoines en équations mathématiques après avoir analysé des millions de données, deviendrait un gourou mondial, redonnant une nouvelle jeunesse planétaire à une valeur très chère à la France : l'égalité ?

Lire la suite
___________________________
___________________________

23:20 Publié dans Réflexions | Tags : piketty | Lien permanent