Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/12/2014

Non Fiction : D'un réveil salutaire autour de Walter Benjamin

Résumé : L'ouvrage nous propose une exploration de la philosophie de Benjamin en cinq thématiques centrales, sans prétendre à une somme de cette pensée.

S’il est des écrivains qui furent marqués par l’absurdité de la Première Guerre mondiale, Benjamin en fait assurément partie. Il fut non moins à l’écoute des soubresauts politiques, sociaux et culturels de l’Europe du début du XXe siècle. Jean-Marc Lachaud a raison d’écrire que Benjamin fut « spectateur engagé et acteur critique de son époque », solidaire des exilés et des vaincus brutalisés. Il n’a jamais cédé sur ces points et encore moins sur sa volonté de mettre en tension un ensemble de positions, tout en les maintenant ouvertes : la position théologique, la position esthético-surréaliste et la position communiste. Cela lui valut quelques conflits.

Lire la suite
_____________________
_____________________

21:05 Publié dans Réflexions | Tags : walter benjamin | Lien permanent

08/12/2014

OFCE - Europe bancaire : l’Union fait-elle la force ? par Céline Antonin et Vincent Touzé

2 décembre 2014

La crise économique et financière, qui a débuté en 2007, a révélé des fragilités européennes:

-           Les marchés bancaires nationaux, en apparence compartimentés, se sont révélés fortement interdépendants, en témoigne un niveau élevé de propagation-contamination ;

-           Les réponses nationales de soutien aux banques ont souvent manqué de coordination ;

-           Le soutien des Etats au système bancaire, dans un contexte d’endettement public élevé, a conduit à une forte corrélation entre risque bancaire et risque souverain ;

-           L’absence de mécanismes de transfert budgétaire a fortement limité la solidarité européenne.

Lire la suite
______________________
______________________

08:26 Publié dans Réflexions | Tags : ofce | Lien permanent

07/12/2014

Nathalie Mons pour le débat "le redoublement : enjeux et alternatives" mar. 25 .nov. Terra Nova


Nathalie Mons pour le débat "le redoublement... by terranova

18:00 Publié dans Réflexions | Tags : yerra nova | Lien permanent

Maya Akkari "le redoublement : enjeux et alternatives" Terra Nova


Maya Akkari "le redoublement : enjeux et... by terranova

16:00 Publié dans Réflexions | Tags : terra nova | Lien permanent

Gaël Brustier : où est la gauche ?


EXTRAIT – Gaël Brustier : où est la gauche ? by Europe1fr

15:16 Publié dans Réflexions, Vidéo | Tags : gaël brustier | Lien permanent

Jean-Rémi Girard dans le débat "le redoublement : enjeux et alternatives" mar. 25 nov. Terra Nova


Jean-Rémi Girard dans le débat "le redoublement... by terranova

13:00 Publié dans Réflexions | Tags : terra nova | Lien permanent

Terra Nova - Vidéos débat : "le redoublement : enjeux et alternatives", mar. 25 nov., Palais du Luxembourg

Même si le redoublement a nettement reculé au cours des cinq dernières années, la France reste dans le palmarès de tête des pays qui font le plus redoubler leurs élèves.Cette pratique est aujourd'hui très débattue parmi lesenseignants, chefs d’établissement et inspecteurs.Certains soulignent son inefficacité pédagogique et son coût. D’autres mettent en évidence le fait que le redoublement constitue une « seconde chance » pour des élèves trop faibles qui autrement ne pourraient pas poursuivre leur scolarité. D’autres enfin n'y adhérent pas mais faute d'un autre choix que de « faire redoubler un élève ou l’abandonner à ses difficultés », ils y ont parfois recours. 

Lire la suite
_____________________
_____________________

10:00 Publié dans Réflexions | Tags : terra nova | Lien permanent

06/12/2014

Non Fiction : Appropriation, quand tu nous tiens !

Résumé : Tout en réactualisant la pensée du philosophe de l’urbain Henri Lefebvre, l’auteur décline un panorama de l’appropriation dans les pratiques artistiques et les mouvements urbains.

Pour s’approprier Les Ménines (1656), Michel Foucault a dû pratiquer un anachronisme. Ce tableau était un tableau privé, destiné au regard d’un seul spectateur, le roi, car il était accroché dans son « bureau d’été ». Il y est d’ailleurs resté longtemps. Mais l’analyse de Foucault, qui repose sur l’idée que l’on peut feindre de ne pas savoir qui se reflète sur le miroir au fond du tableau, n’a de signification que dans les conditions actuelles, muséales, de présentation et de réception de l’œuvre. L’appropriation par Foucault suppose ces conditions qui ne sont pas celles de l’appropriation par le roi qui s’y reconnaît d’emblée. Au passage, le tableau a changé de nom, il s’appelait Le tableau de famille et est devenu, pour le musée, à partir de 1849, Les Ménines.

Lire la suite
____________________
____________________

17:30 Publié dans Réflexions | Tags : non fiction | Lien permanent

Non Fiction : Le pouvoir fabuleux de l’oisiveté

Résumé : Dans son essai, Dany Laferrière parle de « choses minuscules » pour faire l’éloge de l’oisiveté dans un monde qui s’y oppose et affirmer le pouvoir de la littérature et de la culture.

Après son Journal d’un écrivain en pyjama, Dany Laferrière revient au genre de l’essai avec L’Art presque perdu de ne rien faire. Le titre même de l’ouvrage renvoie à cette retraite des affaires que Montaigne construisait comme l’espace d’énonciation de ses Essais, il fait écho à l’otium, si cher aux Romains. Dany Laferrière se présente donc dans l’ouvrage comme un écrivain oisif, plus encore un auteur pour qui l’inaction est une nécessité, qui ne peut écrire qu’au détour d’une flânerie dans un café, d’un moment passé dans son fauteuil devant la télévision ou dans sa baignoire à se délasser. Au fil de son œuvre, il a d’ailleurs doté la désinvolture d’une forme d’ironie dont il a fait un point de vue sur les choses qui l’entourent et la clef de sa personnalité littéraire.

Lire la suite
_______________________
_______________________

14:30 Publié dans Réflexions | Tags : dany laferrière | Lien permanent

05/12/2014

France Stratégie

France Stratégie est une institution rattachée au Premier ministre. Son action repose sur quatre métiers : anticiper les mutations à venir dans les domaines économiques, sociétaux ou techniques ; débattre avec tous les acteurs pour enrichir l'analyse ; évaluer les politiques publiques ; proposer des recommandations au gouvernement. France Stratégie joue la carte de la transversalité, en animant un réseau de huit organismes aux compétences spécialisées.
http://www.strategie.gouv.fr

23:55 Publié dans Réflexions | Tags : france stratégie | Lien permanent