Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2014

Le Monde - La loi de programmation militaire du gouvernement n'est pas liberticide

Par Jean-Jacques Urvoas (Président de la commission des lois de l'Assemblée nationale (député du Finistère)) et Jean-Pierre Sueur (Président de la commission des lois du Sénat (sénateur du Loiret) )

Grâce à la loi de programmation militaire (LPM), les géants de l'internet auront réussi à faire oublier leurs errements dans l'affaire PRISM, les liens qu'ils nourrissent avec la NSA ainsi que leur faible intérêt pour la protection des libertés individuelles. En effet, ils se sont appliqués à alimenter une polémique injustifiée autour de l'article 13 (devenu l'article 20) permettant aux services de renseignement d'accéder aux données techniques de connexion (y compris en temps réel) de personnes suspectées de mettre en danger la sécurité nationale, de pratiquer l'espionnage, de concevoir des projets terroristes, d'appartenir à des réseaux de criminalité organisée ou à des mouvements visant à renverser la forme républicaine des institutions.

Lire la suite
__________________________________________________
__________________________________________________

OFCE - Au royaume des aveugles, les Irlandais sont-ils les rois ?

7 janvier 2014

par Christophe Blot

Le 15 décembre 2013, l’Irlande est sortie du plan d’aide de 85 milliards d’euros accordé en novembre 2010 par le FMI et l’Union européenne. Cette annonce a deux conséquences directes. D’une part, le gouvernement irlandais, ne recevant plus de financement de ces deux institutions, devra couvrir l’intégralité de ses besoins de financement sur les marchés financiers. La baisse significative des taux d’intérêt souverains, en particulier au regard des taux en vigueur sur les dettes portugaises, espagnoles ou italiennes (graphique 1), montre que cette sortie du plan de sauvetage se fera sans surcoût. En effet, le taux de marché est aujourd’hui équivalent à celui payé par le gouvernement en contrepartie des 85 milliards d’euros d’aide reçue. Le gouvernement irlandais n’avait d’ailleurs pas attendu la fin de l’aide internationale pour réaliser, avec succès, des émissions obligataires

Lire la suite
____________________________________________
____________________________________________

08:00 Publié dans Réflexions | Lien permanent

08/01/2014

Les Français optimistes pour 2014 : "Une vraie surprise"


Les Français optimistes pour 2014 : "Une vraie... par rtl-fr

16:00 Publié dans Réflexions, Vidéo | Tags : alain duhamel | Lien permanent

Nouvelle année, nouvelle politique pour Fançois Hollande ?


Nouvelle année, nouvelle politique pour Fançois... par FranceInfo

06/01/2014

Libé - Ouverture sociale des grandes écoles : l’avenir d’une illusion Maxime GFELLER du think tank Cartes sur table et Jean-Baptiste MAUVAIS du think tank Cartes sur table

Il est certains sujets de débats récurrents qui, depuis douze ans et la création des fameuses conventions ZEP de Sciences-Po, ont valu mille empoignades sur et dans l’enseignement supérieur : la nécessaire diversification du recrutement des grandes écoles, la dualisation toujours plus forte entre filières sélectives et filières de masse, la nécessaire internationalisation des cursus, les résultats en retrait de nos institutions de formation dans les classements mondiaux.

Beau programme. Un point reste néanmoins curieusement - et dramatiquement - absent des débats : celui des contenus mêmes des savoirs, de savoir-faire et de savoir être, dispensés et transmis dans ces lieux de formation, notamment les grandes écoles, appelées à former dirigeants et cadres dirigeants de demain.

Lire la suite
_____________________________________________
_____________________________________________

16:00 Publié dans Réflexions | Lien permanent

Le Monde - La réforme fiscale est morte Par Les Gracques

En annonçant une « remise à plat » de notre système fiscal, Jean-Marc Ayrault a gagné du temps. Mais combien de mois ce débat sans issue fera-t-il perdre à la France ?

Une réforme fiscale de grande ampleur a déjà eu lieu. Elle est derrière nous. Elle a demandé un effort aux classes moyennes supérieures et frappé les plus fortunés en les taxant jusqu'à 62 % sur les revenus et 1,5 % sur le patrimoine. Elle a aggravé les prélèvements sur les profits et les holdings des entreprises, déjà les plus taxées du monde, non sans déstabiliser leurs centres de décision économique, en contrepartie d'une réduction bienvenue du coût du travail.

Lire la suite
________________________________________
________________________________________

13:00 Publié dans Réflexions | Lien permanent

Libé - Une inégalité territoriale fragmentée, Daniel BEHAR Géographe, professeur à l’Institut d’urbanisme de Paris (université Paris- Est) et consultant à la coopérative Acadie

Le gouvernement semble hésiter en matière de politique territoriale. D’un côté, la loi affichée comme un nouvel acte de décentralisation, se concrétisera pour l’essentiel par la création institutionnelle de métropoles, particulièrement à Paris, Lyon et Marseille, et au-delà autour des principales villes françaises. De l’autre, alerté par les notes des préfets, craignant une extension de la fronde des territoires ruraux au-delà de la Bretagne, il cherche à donner des signes aux territoires hors métropoles. Ainsi, la politique dite de la ville va sortir des banlieues pour suivre la géographie de la pauvreté monétaire, d’Auch à Guéret.

Lire la suite
_______________________________________
_______________________________________

10:00 Publié dans Réflexions | Lien permanent

Serge July : "François Hollande est en plein remaniement"


Serge July : "François Hollande est en plein... par rtl-fr

05/01/2014

OFCE - Lettonie : adieu lats, bonjour euro

30 décembre 2013

par Céline Antonin

Le 1er janvier 2014, deux ans après son voisin estonien, la Lettonie deviendra le 18e pays membre de la zone euro. Du point de vue européen, l’entrée de la Lettonie, qui ne pèse que 0,2 % du PIB de la zone euro, dans le « club de l’euro » peut sembler anecdotique. Cette intégration est avant tout un symbole politique ; elle vient couronner les efforts budgétaires et monétaires consentis par le pays, durement touché par la crise de 2008-2009 qui a amputé son PIB de près d’un cinquième.

Lire la suite
_________________________________________
_________________________________________

13:06 Publié dans Réflexions | Tags : ofce | Lien permanent

Les Matins de France Culture (7/10/2013) : Europe et Etats-Unis secoués par les crises : politiques inconscientes, politiques impuissantes ? FranceCulture

10:00 Publié dans Réflexions, Vidéo | Tags : naulot | Lien permanent