Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/08/2018

Raymond ARON : débat sur la responsabilité française à l'égard de ses anciennes colonies (INA, 1959)

11:30 Publié dans Histoire | Tags : raymond arron | Lien permanent

19/07/2018

Sélection été : Raymond Aron analyse Mai 68

Un lapsus au début de cette interview: «objecteur» ou «observateur»? Raymond Aron avoue d'emblée la difficulté qu'il éprouve à analyser les événements de Mai 68, dans l'état de colère et d'indignation qui est le sien, et pourtant. Il livre une vision posée de ces «jours d'illusion lyrique» que rien ne laissait présager. Sa critique du mécanisme de la révolte, depuis les premières manifestations des étudiants jusqu'aux grandes grèves qui ont paralysé la France, met en lumière l'alliance entre le gouvernement et le parti communiste pour éviter une déroute du pouvoir. Le PC avait en effet intérêt à maintenir provisoirement le gaullisme dont la politique préparait, selon lui, à une bipolarisation de la société. Quant à cette «répétition d'une révolution libertaire» qu'est Mai 68 aux yeux de Raymond Aron, elle est, «au milieu du XXe siècle, un anachronisme.» Reste que la société française a vécu «quatre semaines que nous n'oublierons pas.»

Radio Télévision Suisse 13.06.1968 - Journaliste: Claude Torracinta - Réalisateur: Jean-Marcel Schorderet.

11:34 Publié dans Histoire, Vidéo | Tags : raymond aron, mai 68 | Lien permanent

09/07/2018

Sélection été : Apostrophes : Pierre Mendès France "Le bilan de Mai 68" | Archive INA

23 janvier 1976

Témoignage de Pierre MENDÈS FRANCE sur sa participation au meeting de la gauche non communiste au stade de Charléty le 27 mai 1968. Rappel du contexte socio-politique de mai 68 par Pierre MENDÈS FRANCE et explication sur sa présence à Charléty : "je n'avais pas le droit de ne pas me tenir au courant de ce qu'ils [les jeunes] exprimeraient... il n'a jamais été question que je prenne la parole" Images d'archive INA Institut National de l'Audiovisuel

11:30 Publié dans Histoire, Vidéo | Tags : mendes france, mai 69, charlety | Lien permanent

24/06/2018

Fondation Jean Jaurès - Édouard Vaillant, l’invention de la gauche

Gilles Candar, président de la Société d’études jaurésiennes, publie une biographie d’Édouard Vaillant (1840-1915), personnage central du socialisme français, intitulée "Édouard Vaillant, l’invention de la gauche" (Armand Colin, mai 2018). Il revient dans cet entretien mené par Jean-Numa Ducange, maître de conférences à l’université de Rouen, sur le parcours de celui qui fut un des principaux organisateurs de la Commune de Paris (1871). Ensuite, associant l’héritage blanquiste au marxisme, il développe une stratégie d’action totale, à la fois révolutionnaire et réformiste. Il dessine avec Jaurès et Guesde bien des caractéristiques du socialisme républicain français.

10:30 Publié dans Histoire, Vidéo | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

16/06/2018

Un peu d'histoire - Non Fiction - Le militant inconnu de Mai 68

Parmi les initiatives heureuses de l’anniversaire de Mai 68, l’une d’entre elles a été de rendre la parole aux acteurs anonymes de l’événement. Mai 68 par celles et ceux qui l’ont vécu désarçonnera peut-être le lecteur du fait de son caractère polymorphique. Pourtant autant, il est indubitablement traversé par l’esprit de ces journées et en rend fort bien compte.

Aux origines du projet

Le livre est le fruit d’une longue collecte, lancée par des appels à témoignage dans les réseaux sociaux marqués à gauche dans l’espace politique, médiatique et social : le journal Mediapart, des sociologues, héritiers à des degrés divers de Pierre Bourdieu, et les éditions de l’Atelier.

Lire la suite
__________________
__________________

20:50 Publié dans Histoire | Tags : mai 68 | Lien permanent

03/06/2018

Fondation Jean Jaurès - Pierre Mendès France et la recomposition de la gauche après 1968

Comment Pierre Mendès France a-t-il compris les mouvements et les enjeux de 1968 ? Quelle a été son appréciation politique de cette période ? Quelles sont pour lui les conséquences de son échec aux élections législatives à Grenoble en juin 1968 et de l’élection présidentielle de 1969 ? Au-delà, quels sont les enseignements qu’il en retient pour la recomposition de la gauche socialiste qui aboutit à la victoire de François Mitterrand en 1981 ?

La seconde table ronde de la rencontre "Pierre Mendès France, Mai 1968 et après..." est animée par Emmanuel Laurentin, producteur à France Culture, administrateur de l’Institut Pierre Mendès France, et fait intervenir :
- Robert Chapuis, ancien ministre, membre du Bureau national du PSU en 1968 : Pierre Mendès France au PSU et au-delà,
- Vincent Duclert, chercheur au CESPRA (EHESS), professeur des universités associé à Sciences Po : Le soutien de Pierre Mendès France à la gauche socialiste jusqu’en 1981,
- François Stasse, conseiller d’État : Pierre Mendès France, une vision du monde.

01/06/2018

Un peu d'histoire - 1920 : le Bloody Sunday endeuille l'Irlande

Le 21 novembre 1920 à Dublin, des violences opposent des militants indépendantistes aux forces britanniques. Trente morts, des centaines de blessés : cette journée tragique restera dans l'histoire sous le nom de « Bloody Sunday ».

1919-1920. L'Irlande se déchire autour de la question de son indépendance. La campagne nationaliste irlandaise incite à la mobilisation populaire et à la création d'un « État dans l'État », en opposition au pouvoir britannique.

Lire la suite
________________
________________

20:50 Publié dans Histoire | Tags : bloody sunday | Lien permanent

31/05/2018

Un peu d'histoire : RFI - France: il y a 50 ans, les accords de Grenelle

Le 27 mai 1968, il y a tout juste 50 ans, étaient signés en France les accords de Grenelle qui préfiguraient la fin de la plus grave crise politique et sociale depuis la guerre. Les syndicats négocient une hausse du salaire minimum et une meilleure représentation dans les entreprises. Un épisode qui conserve une résonnance bien des années plus tard.

Le 25 mai 1968, alors que la France est en grève depuis plusieurs semaines, le gouvernement accepte de se mettre à la table des négociations. Georges Pompidou, Premier ministre du général de Gaulle, discute lui-même avec les syndicats et le patronat. « Nous sommes arrivés à un ensemble de conclusions positives et dont on peut dire qu'elles constituent un accord », annonce-t-il le surlendemain.

Lire la suite
____________________
____________________

20:45 Publié dans Histoire | Tags : accords de grenelle, mai 68 | Lien permanent

30/05/2018

Un peu d'histoire : Meeting au stade Charlety en mai 68

22:30 Publié dans Histoire, Vidéo | Tags : meeting charlety, mai 68 | Lien permanent

Libé - SPECIAL MAI 1968. Ce jour-là, jeudi 30 mai (fin). «Je ne me retirerai pas».

De Gaulle réapparaît, requinqué. En quatre minutes, à la radio, il reprend les rênes de la nation. Le peuple de droite, soulagé, se rue sur les Champs-Elysées.

Lire la suite
___________________
___________________

20:50 Publié dans Histoire | Tags : mai 68 | Lien permanent