Web Analytics

compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/04/2021

Fondation Jean Jaurès - La commémoration de la Commune de 1871 au temps de l’union des gauches (1971-1973)

Les organisations socialistes, unifiées à partir de 1905 dans le Parti socialiste - Section française de l’Internationale ouvrière (SFIO), se rendent chaque année au cimetière du Père-Lachaise pour se recueillir sur la tombe des victimes de la répression. Dans ce premier temps, en 1880-1914, cette commémoration socialiste évolue, d’autant plus qu’elle est agitée par les dissensions qui s’expriment en son sein et qu’elle est également bousculée par une célébration anarchiste très présente. Cette commémoration socialiste est, à partir de 1920 et jusqu’à nos jours, sévèrement concurrencée, puis dépassée par un PCF, lequel s’inscrit sur ce terrain aussi dans une stratégie de conquête et d’appropriation. Cette stratégie peut s’expliquer par l’importance prépondérante que celui-ci accorde à l’histoire et à la mémoire du mouvement ouvrier français qui sont autant de terrains d’affrontement, de contestation politique de l’autorité et de la part d’héritage communard reçu par le Parti socialiste. Il y a nécessité pour ce nouveau parti d’ancrer son identité et son histoire dans une généalogie politique, sociale, culturelle, historique française et pas uniquement soviétique.

Lire la suite
___________________________
___________________________

 

22:30 Publié dans Histoire | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

21/03/2021

Fondation Jean Jaurès - Les statues de la discorde

Le 22 mai 2020, deux statues martiniquaises de Victor Schœlcher furent brisées. Mais le bruit provoqué par ces destructions fut vite couvert par le fracas médiatique suscité par la mort de l’Afro-Américain George Floyd tué à Minneapolis, par la police, le 25 mai. Les images de son agonie agirent comme un catalyseur et déchaînèrent dans le monde des actes iconoclastes contre les statues glorifiant de « grands hommes » blancs, dont l’action est condamnée à divers titres (esclavagisme, colonialisme, racisme). Comme d’autres pays, la France, où tout avait donc commencé un peu plus tôt, fut touchée. Pour mieux comprendre la réalité et les enjeux du débat, et après avoir rendu compte de la situation sur plusieurs continents, Jacqueline Lalouette, professeure émérite (université de Lille 3), membre senior honoraire de l’Institut universitaire de France, étudie le cas de la France ultramarine et continentale, où diverses statues liées à l’histoire de l’esclavage et de la colonisation furent contestées, vandalisées et, pour certaines, détruites. Au-delà des batailles médiatiques, comment prendre en compte la diversité et les différences sans séparation des communautés ? Quelles esthétiques nouvelles pour les statues ? Comment présenter une nouvelle identité collective pour une vision partagée de la mémoire ? Ces questions sont au cœur de cet échange entre Jacqueline Lalouette et Françoise Mélonio, professeure émérite (Sorbonne université), qui livrent ici une réflexion sur l’histoire et la politique. Retrouvez la note "Esclavage, colonisation : des statues en question" de Jacqueline Lalouette pour la Fondation Jean-Jaurès (juin 2020) : jean-jaures.org/nos-productions/esclavage-colonisation-des-statues-en-question

17:30 Publié dans Histoire, Vidéo | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

11/03/2021

Fondation Jean Jaurès - La France qui s’en fout

Est-ce que la pandémie n’aura été finalement qu’un miroir grossissant de tout ce qui était déjà latent dans la société, ne jouant en fait qu’un rôle d’accélérateur dans ce qui était pourtant bien là sous nos yeux : l’obsolescence des relations sociales, l’apathie démocratique et le repli sur soi ? Pour nous aider à y voir clair, deux baromètres regorgent d’enseignements fort utiles : le « Baromètre de la confiance politique », d’une part, et le « Baromètre des émotions », d’autre part, que la Fondation Jean-Jaurès vient tout juste de publier, en partenariat avec Le Point et l’institut Viavoice.

Demain, ça sera la grande fête, la grande aventure, le grand soir, les années folles. 

Autant de phrases lancées en l’air en permanence pour imaginer le monde d’après, dont l’ambiance serait comparable à celle qui régnait aux lendemains des conflits guerriers. Le problème, c’est que rien de ce que nous avons vécu n’est comparable à la guerre. D’abord parce que ce que nous vivons n’aura, vraisemblablement, pas de « fin » notable et aussi simple, aussi claire, aussi nette, qu’une fin de conflit guerrier avec la signature d’un armistice. D’ailleurs, les premiers chiffres sur les taux de natalité montrent bien qu’il n’y aura pas de boom des « bébés Covid » comme après-guerre : l’étude annuelle de l’Insee indique que les naissances ont légèrement baissé en 2020 par rapport à 2019 (-1,8 %)[1].

Lire la suite
_____________________________
_____________________________

00:57 Publié dans Analyses | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

27/02/2021

Fondation Jean Jaurès - Régulation des plateformes numériques : prendre leur pouvoir au sérieux

Alors que les plateformes numériques occupent une place prépondérante dans l’économie numérique et a un impact sur notre vie démocratique, la Commission européenne a présenté de nouvelles mesures pour une meilleure régulation au sein du Digital Services Act et du Digital Market Act en décembre dernier. Justin Nogarede, chargé des questions numériques à la Fondation européenne d’études progressistes (FEPS), fait le point sur le cadre juridique existant au sein de l’Union européenne et soumet des recommandations, en partenariat avec la Fondation Friedrich-Ebert, la Fondation Pablo Iglesias et la Fondation Pietro Nenni.

Lire la suite
________________________
________________________

17:35 Publié dans Analyses | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

19/02/2021

Fondation Jean Jaurès - Recul des rêves politiques, réveil des rêves religieux : que faire ?

I - Le recul des rêves politiques

Depuis le milieu du XVIIIe siècle et jusqu’à la fin du XXe, période couvrant la naissance puis le déclin de l’ère industrielle, l’Europe, les États-Unis et leurs « colonies » ont connu la confrontation entre un monde patronal, détenteur des moyens de production et d’échange, et un prolétariat, voué à exécuter les décisions des patrons. Recherche du profit maximal à court terme pour les premiers, luttes pour la reconnaissance de droits pour les seconds : telles étaient les caractéristiques d’un système dit « capitaliste », marqué par la « lutte des classes ».

Lire la suite
_______________________
_______________________

13:57 Publié dans Idées | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

10/02/2021

Fondation Jean Jaurès - La gauche et la Nation, un divorce à rebours du sens de l’Histoire ?

« Qu’est-ce qu’une nation ? » est la question posée au XIXe siècle par Ernest Renan que l’historien Pascal Ory reprend dans un ouvrage récemment paru en se plaçant dans une perspective résolument planétaire ; une autre manière de faire de l’histoire globale. Milan Sen l’a lu pour la Fondation en s’interrogeant plus spécifiquement sur ce que cet ouvrage nous apprend sur le lien entre gauche et Nation.

Qu’est-ce qu’une Nation ? Voilà une question récurrente dans les débats politico-philosophiques, à laquelle l’on répond souvent par les expressions restées célèbres d’Ernest Renan[1] : « Possession en commun d’un riche legs de souvenirs », « désir de vivre ensemble », « plébiscite de tous les jours », etc. Les formules marquantes ne manquent pas. Pascal Ory n’entend pas dans son ouvrage contredire le magnifique exposé de l’auteur de la Vie de Jésus, mais y apporter une approche critique d’historien. Ce livre peut, par ses enseignements, nous apporter des éléments de réflexion sur les liens entre la gauche et la Nation.

Lire la suite
____________________________
____________________________

21:00 Publié dans Histoire | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

04/02/2021

Fondation Jean Jaurès - Expérimentations et innovations locales : la fabrique Solutions solidaires

À l’occasion de la troisième édition des journées Solutions solidaires auxquelles la Fondation est associée, Nicolas Bouillant, directeur de l’Observatoire de l’expérimentation et de l’innovation locales de la Fondation, présente certaines des expérimentations et des innovations portées par les départements acteurs de cette démarche et le premier baromètre des solutions solidaires. C’est l’occasion de mettre en lumière ce qui, sur le terrain, dessine en contrepoint les thèmes d’attention des Français dans la crise sanitaire et les enjeux des politiques publiques de demain dans les territoires.

En 2018, treize départements, à l’initiative du président du département de la Gironde, Jean-Luc Gleyze, et dans la poursuite d’une démarche engagée depuis 2016 autour de l’expérimentation du revenu de base, accompagnés par l’Observatoire de l’expérimentation et de l’innovation locales (Œil) de la Fondation Jean-Jaurès et par des acteurs des solidarités venus de tous les horizons[1], ont lancé la démarche Solutions solidaires.

Lire la suite
___________________________
___________________________

22:30 Publié dans Analyses | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

19/01/2021

Fondation Jean Jaurès - Genèse de l’identité socialiste

Retrouvez la table-ronde "Genèse de l'identité socialiste" de la journée d'études "L'identité socialiste" organisée le 10 décembre 2020 par l’université Paris-Est Créteil, cent ans après le Congrès de Tours, avec : - Christophe Prochasson, président de l’EHESS​ - Anne Rasmussen, directrice d’études à l’EHESS Christian Prochasson et Anne Rasmussen élaborent une réflexion commune sur l’identification socialiste, c’est-à-dire un ensemble doctrinal d’idées mais aussi un bloc de pratiques politiques. L’idée socialiste a été en bute à de perpétuelles redéfinitions, qu’il faut évidemment toujours remettre en perspective. Cette idée a toujours été liée à des pratiques politiques, et ce dès le XIXe siècle. Le socialisme se définit aussi par des affects politiques, indissociablement liés aux idées et aux pratiques. Le socialisme est né de la rencontre entre les classes laborieuses et d’autres catégories plus instruites, qui elles allaient contribuer à nourrir intellectuellement le socialisme. Anne Rasmussen et Christian Prochasson se sont principalement concentrés sur le caractère scientifique du socialisme. Foi dans la raison, confiance dans la science et le progrès, le socialisme s’est marié en Europe occidentale avec les Lumières du XVIIIe siècle. Le Parti socialiste s’est vu comme le parti du progrès, de l’avenir.

21:00 Publié dans Vidéo | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

24/12/2020

Le meilleur de 2020 - Fondation Jean Jaurès - Confinement : comment le monde de la musique se réinvente-t-il ?

Événements de dimension mondiale, sessions live, prime aux réseaux sociaux : en dépit du contexte, l’industrie musicale tente de continuer à divertir. Mais comment donc les artistes gardent-ils le contact avec leur public en temps de confinement ? Laurent-David Samama livre une deuxième analyse pour la série de la Fondation Jean-Jaurès consacrée à la place des artistes et de la culture durant le confinement

I - Annulations et reports en cascade

Il y a quelques jours, ils auraient dû être des dizaines de milliers à se ruer vers l’Empire Polo Club d’Indio, en Californie. D’ordinaire attirés par un line-up dantesque, arborant headbands, minishorts et autres crop-tops de circonstance, les festivaliers de Coachella – cette engeance ultra-privilégiée et minutieusement lookée constituant la Mecque du cool – n’ont cette fois pas pu profiter des deux week-ends de concerts prévus sous le soleil de la « cité des anges ». La faute au coronavirus qui, d’annulations en annulations, a décimé le minutieux enchaînement des festivals à l’échelle mondiale. Perte estimée : 700 millions de dollars pour les organisateurs et tout l’écosystème autour du festival californien, du secteur hôtelier à celui de la restauration.

Lire la suite
__________________
__________________

14:10 Publié dans Analyses | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

19/12/2020

Fondation Jean Jaurès - Gays et lesbiennes en France et aux États-Unis : quelle représentation politique ?

Comment penser la représentation politique des minorités sexuelles en France et aux États-Unis ? Quel lien faire entre militantisme LGBT+ et représentation politique ? Alors qu’aux États-Unis, le mouvement LGBT+ a dû se structurer en raison même de la répression qu’il subissait dans les années 1960 et 1970, pour peser dans les mouvements politiques, en France, il a fallu attendre, en revanche, les années 1980 pour que certains groupes militants LGBT+ agissent en coulisses auprès des partis politiques. Dans cet entretien mené par Denis Quinqueton, co-directeur de l’Observatoire LGBT+ de la Fondation, Hugo Bouvard, historien et sociologue du militantisme LGBT+, revient sur le concept de « cause de la représentation politique des gays et des lesbiennes » et met en évidence comment et pourquoi cette cause s’est historiquement construite aux États-Unis. 

14:30 Publié dans Analyses | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent