Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2015

Libération de philo : Le combat des Lumières est devant nous Par Jean-Claude Monod

Choc immense de l’attentat de Charlie Hebdo que l’on devrait plutôt qualifier de «massacre», comme l’observe Luz : des journalistes, des dessinateurs et des membres du journal abattus froidement pour, disent les tueurs, «venger le prophète» de l’affront d’avoir été représenté. A Paris, massacre méthodique d’auteurs pour des idées, des dessins, élimination (heureusement partielle) par les armes d’une rédaction, d’un journal. La France n’avait jamais connu cela. Elle avait bien connu des violences extrêmes invoquant la religion, il y a…  quelques centaines d’années. Mais celles-ci semblaient lointaines, oubliées.

Lire la suite
_______________________
_______________________

11:30 Publié dans Réflexions | Lien permanent

Marianne - Faut-il avoir peur de l'insécurité culturelle ?

Longtemps, nous avons cru la crise soluble dans la reprise économique. Une illusion que dissipe Laurent Bouvet dans son livre-événement "L'insécurité culturelle. Un texte éclairant à la lumière des événements qui ont marqué la France ces derniers jours et dont "Marianne" publie les bonnes feuilles.

“La montée des populismes, en France comme ailleurs en Europe, est le témoignage politique le plus saillant de la crise profonde que traversent le pays et le continent. Elle est une réaction inquiète, et apparemment inexorable, aux symptômes d'une société bouleversée par un chômage persistant, des inégalités croissantes, un sentiment de déclassement généralisé, une pauvreté de plus en plus visible, ou encore la relégation territoriale pour une part croissante de nos concitoyens. Si elle répond d'abord à une insécurité économique et sociale qui saisit toute la société ou presque, elle témoigne aussi d'un doute profond et insidieux sur ce que nous sommes, sur qui nous sommes, collectivement, dans un monde devenu très largement illisible en plus d'être anxiogène."

Lire la suite
_______________________
_______________________

00:05 Publié dans Réflexions | Tags : laurent bouvet | Lien permanent

18/01/2015

France Info - James K. Galbraith : "La croissance éternelle, c’est fini"

James K. Galbraith, le grand économiste américain jette un pavé dans la mare. Dans son nouveau livre, il appelle l’Europe à changer de modèle.

James K. Galbraith est le fils d’un des plus célèbres économistes du XXème siècle, John Kenneth Galbraith. Comme son père, il est une des grandes voix de l’économie hétérodoxe. Dans son nouveau livre, "La grande crise. Comment en sortir autrement" publié au Seuil, il douche les espoirs de ceux qui espèrent le retour d’une croissance forte et durable en Europe ou aux Etats-Unis

Lire la suite
_______________________
_______________________

13:05 Publié dans Réflexions | Tags : james k. galbraith | Lien permanent

Laurent Bouvet : Le multiculturalisme n'est pas une politique

La tribune d’Alain Renaut, publiée dans Le Monde (14 janvier 2015) : « La France doit faire le choix d’un multiculturalisme tempéré » m’a fait bondir ! Le philosophe se fait l’apôtre d’un désarmement idéologique plus dangereux que jamais au moment même où l’on doit redoubler de vigilance et insister sur le commun, où l’on doit être encore plus républicain !

Voici une réponse, rapide, à son injonction, tirée de la conclusion de L’Insécurité culturelle que je viens de publier chez Fayard, livre dans lequel j’aborde largement cette question.

Lire la suite
_____________________
_____________________

00:06 Publié dans Réflexions | Tags : laurent bouvet | Lien permanent

17/01/2015

Laurent Bouvet, Slate - Charlie Hebdo: pour que ce qui a conduit au pire ne se reproduise pas

À l'avenir, il faudra notamment nommer les choses clairement dans le débat public –ce qui n'a pas été le cas ces dernières années, notamment à gauche.

En quelques jours, nous avons perdu sinon notre innocence, du moins le peu de légèreté qui nous restait. Nous savions certes de longue date que le terrorisme islamiste n’était pas uniquement un phénomène lointain et étranger. Nous savions qu’il était déjà plus qu’une menace, une réalité, et qu’il se tenait sur le pas de notre porte. Mohammed Merah avait donné, à Montauban et à Toulouse, en mars 2012, plus de quinze ans après la vague d'attentats du GIA, le premier signal du déchaînement d'une terreur djihadiste d'un type nouveau sur le territoire national.

Nous nous en étions émus, mais pas plus que ça. Sans doute parce que seuls des musulmans et des juifs –on mesure le caractère terrible de ce constat– étaient morts cette fois-là et que nombre de nos concitoyens avaient vu cet épisode comme le simple prolongement de conflits extérieurs. La mobilisation relative que ces actes ont suscité, finalement vite oubliée dans le confort de l’élimination rapide d’un «loup solitaire», était terriblement injuste, et même, disons-le, indécente au regard de la mort de nos compatriotes, dont certains n’étaient que des enfants.

Lire la suite
__________________________
__________________________

16:00 Publié dans Réflexions | Tags : laurent bouvet | Lien permanent

Marcel Gauchet : "Comment fait-on pénétrer l’esprit républicain, la laïcité dans les écoles"


Marcel Gauchet : "Comment fait-on pénétrer l... par franceinter

13:00 Publié dans Réflexions | Tags : gauchet | Lien permanent

20 minutes - Cinq pistes des «économistes atterrés» pour relancer l’économie européenne

Après un premier Manifeste en 2011 à succès, les «économistes atterrés» récidivent pour présenter quinze chantiers à lancer pour une autre économie...

Voilà de quoi faire cogiter Bercy. L’association Les économistes atterrés qui regroupe experts, universitaires et citoyens publient mercredi 21 janvier un Nouveau manifeste déclinant quinze chantiers pour une autre économie. Un ouvrage grand public qui dessine des pistes pour sortir de la crise, souvent éloignées des politiques actuellement menées en France et en Europe… 20 Minutes a sorti cinq propositions à méditer.

Lire la suite
_________________________
_________________________

12:20 Publié dans Réflexions | Tags : economistes atterres | Lien permanent

Des lettres : Lettre ouverte de Bernard Maris aux gourous de l’économie qui nous prennent pour des imbéciles

Bernard Maris (23/9/46 – 7/1/2015), l’économiste en chef de Charlie Hebdo, à l’humour digne de cette joyeuse maison, prof d’économie rêvé, fait partie des tristes victimes des attentats du 7 janvier. Ses compétences, ses responsabilités dans la vie civile (membre du conseil scientifique d’Attac et membre du conseil général de la Banque de France), n’avaient d’égales que la singularité absolue de ses positions dans le monde uniforme et puissant des économistes : partisan de l’instauration d’un revenu d’existence universel, il militait dernièrement pour la sortie de l’euro et l’effacement d’une partie de la dette privée et publique. Journaliste, professeur, esprit curieux et ouvert, Bernard Maris était une personnalité à part, un style en soi, brillant et mordant, comme dans cette Lettre ouverte aux gourous de l’économie qui nous prennent pour des imbéciles. Extraits en guise d’hommage épistolaire.

Lire la suite
________________________
________________________

00:20 Publié dans Réflexions | Tags : bernard maris, charlie hebdo | Lien permanent

16/01/2015

L'Express - Boualem Sansal: "A ce point, la passivité des musulmans est mortelle"

L'écrivain algérien Boualem Sansal livre un entretien à L'Express pour évoquer ses sentiments après les attentats en France contre Charlie Hebdo et l'épicerie casher. Il évoque le danger de l'islamisme dans le monde, le communautarisme en France, l'Algérie d'hier et d'aujourd'hui. 

Boualem Sansal est un écrivain algérien. Infatigable adversaire des islamistes et du régime algérien, il a reçu, entre autres, le prix Tropiques en 1999 pour Le Serment des barbares, le grand prix RTL-Lire pour Le Village de l'Allemand en 2008, le prix du Roman arabe en 2012 pour Rue Darwinou encore le grand prix de la Francophonie en 2013. Il vit en Algérie. 

Lire la suite
_______________________
_______________________

13:00 Publié dans Réflexions | Tags : boualem sansal, charlie hebdo | Lien permanent

Libé - Trois mots pour les morts et pour les vivants, Etienne Balibar, Philosophe

Un vieil ami japonais, Haruhisa Kato, ancien professeur à l’université Todai, m’écrit ceci : «J’ai vu les images de la France tout entière en deuil. J’en suis profondément bouleversé. Dans le temps, j’ai beaucoup aimé les albums de Wolinski. Je suis abonné depuis toujours au Canard enchaîné. J’apprécie chaque semaine les dessins du Beauf de Cabu. J’ai toujours à côté de mon bureau son album Cabu et Paris, dont plusieurs dessins qu’il a peints de jeunes filles japonaises, touristes épanouies aux Champs-Elysées, sont admirables.» Mais, plus loin, cette réserve : «L’édito du 1er janvier du Monde commençait par ces mots : "Un monde meilleur ? Cela suppose, d’abord, l’intensification de la lutte contre l’Etat islamique et sa barbarie aveugle."J’ai été très frappé par l’affirmation, passablement contradictoire me semble-t-il, qu’il faut passer par la guerre pour avoir la paix !»

Lire la suite
_________________________
_________________________

00:05 Publié dans Réflexions | Tags : balibar, charlie | Lien permanent