Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2017

Libé - Revenu universel : Benoît Hamon ne simule pas

Conscient d’être mal compris du grand public, le candidat socialiste met en ligne une application permettant de voir ce que cette mesure phare rapportera à chacun.

Certains proches de Benoît Hamon en convenaient depuis plusieurs semaines : «Le message sur le revenu universel n’est pas passé.» A trois semaines du premier tour, il devenait urgent de trouver un moyen de mieux communiquer sur la mesure économique phare du candidat.

Ses équipes ont ainsi mis au point un simulateur pour que chacun puisse comprendre «ce que ça va représenter pour lui en termes de pouvoir d’achat», explique à Libération Julia Cagé, chargée des questions économiques dans le camp Hamon.

Lire la suite
___________________
___________________

02/04/2017

Le JDD - Le camp Hamon dénonce la "stratégie d'enfermement" de Mélenchon

Face à la percée de Mélenchon, les proches du candidat PS veulent croire que ce dernier reste "central".

La dynamique de la primaire, l'accord avec les écologistes, les mauvaises relations de Jean-Luc Mélenchon avec la direction du PCF… Il y a deux mois, la piste semblait dégagée pour l'envol de la candidature Hamon. Son équipe ambitionnait de grappiller des points au candidat de La France insoumise et à Macron pour passer devant Fillon. Finalement, c'est Hamon qui dévisse quand Mélenchon perce. "Nous sommes pris entre le marteau et l'enclume, entre le vote utile pour Macron et le vote plaisir pour Mélenchon. Les électeurs font aussi payer au candidat estampillé PS les années que l'on vient de vivre", analyse Régis Juanico, un proche de Hamon, qui estime cependant que la dynamique peut encore s'inverser.

Lire la suite
__________________
__________________

Boursier - Pas de "Saint-Barthélemy des socialistes", dit Cambadélis

PARIS (Reuters) - Il n'est pas question pour l'instant d'exclure du Parti socialiste Manuel Valls, qui votera Emmanuel Macron au premier tour de l'élection présidentielle, déclare le Premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, samedi dans un entretien à Ouest-France.

Lire la suite
_________________
_________________

01/04/2017

Le Monde - A La Réunion, Hamon vise « l’imposture » de Macron et défend le revenu universel

Son complément de revenu pour les jeunes majeurs et pour tous les bas salaires résonne particulièrement sur cette île frappée par un taux de pauvreté de près de 40 %.

Le ciel est voilé, bas et lourd, le climat orageux et la chaleur moite, mais les fanfares et les bains de foule ont offert une carte postale de campagne bienvenue à Benoît Hamon. Le candidat socialiste a effectué une plongée express de douze petites heures sur l’île de La Réunion, samedi 1er avril, une semaine tout juste après Emmanuel Macron.
 
Lire la suite
________________________
________________________

Le JDD - À La Réunion, Hamon défend Hollande et le revenu universel

En difficulté dans les sondages, Benoît Hamon s'est présenté comme le candidat des "solutions concrètes" en déplacement sur l'île de la Réunion, samedi.

Le dernier des cinq principaux candidats à venir sur l'île. Comme un symbole, Benoît Hamon a visité samedi La Réunion alors qu'il est également le cinquième candidat dans les sondages, distancé par Jean-Luc Mélenchon et loin derrière François Fillon, Marine Le Pen et Emmanuel Macron. C'est donc à plusieurs milliers de kilomètres de la métropole que le socialiste a choisi de passer une partie du week-end pour tenter de se relancer, avant une semaine décisive qui verra notamment tous les concurrents débattre, mardi.

Lire la suite
___________________
___________________

Ouest France - Présidentielle. Sondages: Le Pen et Macron stables, Mélenchon à fond ?

Selon le sondage Pop2017 BVA-Salesforce pour la Presse régionale et Orange portant sur les intentions de vote, la dynamique de Marine Le Pen et Emmanuel Macron se tasse. François Fillon connaît un début de regain, et l'écart se maintient entre Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon. Un autre sondage, réalisé par Odoxa, donne lui un François Fillon toujours en baisse, et une dynamique encore plus forte pour Jean-Luc Mélenchon.

Lire la suite
______________
______________

31/03/2017

Libé - Libé - Un revenu universel sur une planète «en faillite» ? Par Christelle de Crémiers, Enseignante en master2 d’économie et finance, élue régionale et municipale écologiste et Philippe Bihouix , Ingénieur

Le revenu universel a des qualités indéniables. Au moins théoriques : il permet de concevoir la déconnexion entre croissance et emploi et de retrouver le lien entre économie et réalité physique d’un monde aux ressources limitées.

Le revenu universel a émergé dans la campagne présidentielle. Si l’idée interpelle, c’est qu’elle remet en cause le lien entre croissance et emploi. Elle vient bousculer la pensée économique dominante, qui peine, il est vrai, à expliquer les désordres du monde, et surtout à proposer des pistes pour construire l’avenir.

L’invocation de la croissance au nom de l’emploi fait partie des impensés de notre société. Politiques, économistes et médias y font référence malgré le caractère très théorique de cet axiome. Que ce soit par incompréhension, résignation ou habitude, toujours est-il que, jusqu’à cette présidentielle 2017, la remise en cause n’avait pas atteint le seuil du débat public.

Lire la suite
_________________
_________________

22:30 Publié dans Article du jour | Tags : revenu universel | Lien permanent

France Inter, Thomas Legrand : Le calvaire de Benoit Hamon

Après le soutien de Manuel Valls à Emmanuel Macron faut-il se pencher sur la dépouille du PS ?

Pas encore. Le PS ne disparaitra pas de sitôt. Si Benoit Hamon doit ne pas être au 2nd tour, les socialistes auront des candidats partout aux législatives et restent avec LR (quels que soient les résultats du 7 mai) bien ancrés dans les territoires. Mais c’est vrai que le PS n’est plus l’axe central autour duquel s’organise la gauche. Il est plutôt le point d’où partent militants et électeurs pour alimenter En Marche! de Macron ou la France Insoumise de Mélenchon

Lire la suite
_________________
_________________

Jean Gadrey - Voter utile pour Macron ou inutile pour l’un des deux losers de la gauche ? Mauvaise question, mais c’est quand même ainsi que certains nous la posent

Si vous êtes résolument de gauche. Si, après avoir lu cette série de billets et les deux suivants sur Emmanuel Macron et ses œuvres vous voulez encore voter pour Macron et son néolibéralisme austéritaire. Alors, je ne vous jetterai pas la pierre : vous êtes probablement encore plus désespéré que moi par les deux camps de losers de la gauche.

Je fais le pari : ils seront l’un et l’autre, sauf en cas d’entente de la dernière chance, entre 10 % et 15 %, et peu m’importe le classement entre eux. Ces deux camps sont en train de pousser une partie de leur propre électorat potentiel vers un vote Macron supposé « utile ». Quant à moi, je voterai pour l’un des losers, mais avec le moral dans les chaussettes. Ce sera un « vote inutile » en quelque sorte. Mais le « vote utile pour Macron » est bien pire, je le montrerai. Alors, de deux maux…

Lire la suite
____________________
____________________

30/03/2017

L'Obs - A Lille, Aubry torpille Macron, Hamon déplore le "caractère" de Mélenchon

En difficulté dans les sondages, lâché par Manuel Valls, le candidat socialiste s'est affiché aux côtés de la maire de Lille, mercredi, dans le Nord.

Très discrète depuis le début de la campagne, Martine Aubry a fini par sortir de son silence. Alors que les difficultés se multiplient autour du candidat Hamon, relégué en cinquième position dans plusieurs sondages et "abandonné" par Manuel Valls, la maire de Lille a apporté un soutien appuyé au socialiste, mercredi soir, lors d'un meeting organisé dans sa ville. Dans un discours d'une vingtaine de minutes, la socialiste a lâché de nombreux coups, d'abord contre l'ancien Premier ministre, avec lequelle les rapports ont toujours été âcres, puis surtout envers Emmanuel Macron, le favori des sondages et principal bénéficiaire de la logique du vote utile à gauche.

Lire la suite
__________________
__________________