Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/04/2017

Libé - Hamon revendique «une détermination «granitique»

«Je me bats (…) et je résisterai à tout» : distancé dans les sondages par Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon a réaffirmé lundi sa détermination à conjurer le scénario noir d’une élimination du PS dès le premier tour de la présidentielle.

Au cours d’une conférence de presse présentant ce que seraient les six premiers mois de son action présidentielle, M. Hamon a distribué sans compter les coups de griffe à ses adversaires de la présidentielle, au président du Medef Pierre Gattaz ou même à la presse.

Lire la suite
____________________
____________________

10/04/2017

Marianne - Simulateur : le revenu "universel" de Benoît Hamon, c'est pour qui ?

Benoît Hamon entend mieux faire comprendre la mesure phare de son programme grâce à une application en ligne lancée ce lundi 3 avril, permettant de simuler ce que le revenu dit "universel" qu'il promet rapporterait à chaque Français s'il gagne l'élection présidentielle.

A trois semaines du 1er tour de l'élection présidentielle, et à la traîne dans les sondages, Benoît Hamon semble prendre conscience qu'il est urgent de communiquer concrètement sur la mesure phare de son programme : le revenu universel d'existence (RUE). Pour cela, le candidat a mis en ligne ce lundi 3 avril un calculateur permettant d'estimer la somme que chacun recevrait chaque mois en fonction de sa situation (revenus bruts et cumul des allocations).

Lire la suite
__________________
__________________

Challenges - Environnement, démocratie, pouvoir d'achat: Hamon détaille les premiers mois de son mandat

Le candidat PS à la présidentielle Benoît Hamon a détaillé lundi à son QG les six premiers mois de son action présidentielle, promettant notamment s'il était élu un "été de travail parlementaire" à sa future majorité.

Très offensif, à moins de deux semaines du premier tour de l'élection, et alors qu'il est distancé par Jean-Luc Mélenchon, M. Hamon a profité de l'exercice pour marquer clairement ses différences avec François Fillon, Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron.

Lire la suite
____________________
____________________

Pour Najat Vallaud-Belkacem, Macron a fait "plus de mal au quinquennat Hollande que Hamon le frondeur"

Najat Vallaud-Belkacem ne cache pas son hostilité à l’égard d’Emmanuel Macron dont elle juge "qu’il a fait plus de mal à ce quinquennat que Benoît Hamon le frondeur", estime la ministre de l'Éducation en privé, selon les informations d'Europe 1. "Outre la trahison à l’endroit du président, il a passé son temps au ministère de l’économie à ringardiser ses collègues ministres", s'emporte-t-elle. Quant à son positionnement, "il n’est absolument pas de gauche", tranche la ministre.

Lire la suite
_____________
_____________

BFMTV - Benoît Hamon reçoit les 10 propositions de son "conseil citoyen"

Abrogation du délit de solidarité ou encore création d'un "congé de campagne". Benoît Hamon a reçu ce samedi les 10 propositions du "conseil citoyen" mis en place pour alimenter sa campagne.

09/04/2017

LCI - SONDAGE EXCLUSIF - Jean-Luc Mélenchon devant François Fillon pour la première fois, Le Pen et Macron en baisse

IL MONTE, IL MONTE - Selon notre sondage Kantar Sofres-OnePoint, Jean-Luc Mélenchon poursuit une percée fulgurante dans les intentions de vote au premier tour de la présidentielle. Le candidat de la France insoumise recueille désormais 18%, dépassant François Fillon d'un point. En tête du peloton : Emmanuel Macron et Marine Le Pen, qui dévissent de deux points mais sont au coude-à-coude à 24%.

Lire la suite
____________________
____________________

Le Monde - Benoît Hamon appellera à voter Jean-Luc Mélenchon s’il perd au premier tour

Dans l’émission « On n’est pas couché », le candidat socialiste à l’élection présidentielle a assuré qu’il choisirait Jean-Luc Mélenchon en cas de défaite au premier tour.

« Si, par le plus grand des malheurs, vous n’êtes pas au deuxième tour, vous préférez appeler à voter François Fillon, Emmanuel Macron ou Jean-Luc Mélenchon face à Marine Le Pen ? » Benoît Hamon a répondu sans hésiter à la question que venait de lui poser Laurent Ruquier sur le plateau de l’émission « On n’est pas couché », diffusée samedi 8 avril sur France 2 : « Moi, je vais vous répondre franchement : Mélenchon. »
 
Lire la suite
__________________
__________________

RCF - "Le revenu universel ne créera pas une France d'assistés" explique le député Pierre-Alain Muet

La mesure dont on parle le plus dans le programme de Benoît Hamon, c’est le revenu universel. "Le revenu universel c’est l’assurance que quels que soient les accidents de la vie, le revenu d’une personne ne sera jamais inférieur à 600 euros. Et cela de façon automatique, contrairement au RSA ou à la prime d’activité qu’il faut demander. Cette mesure est introduite dans l’impôt sur le revenu" explique Pierre-Alain Muet, député PS de la 2ème circonscription du Rhône, Vice-Président de la Commission des Finances en charge des questions budgétaires et fiscales, conseiller de Benoît Hamon en matière de budget et de fiscalité.

Lire la suite
____________________
____________________

08/04/2017

Le Monde - La Haute autorité du PS rappelle à l’ordre les socialistes qui lâchent Benoît Hamon

Cet appel à respecter la primaire intervient alors que de nombreux responsables socialistes ont déserté la campagne du député des Yvelines pour rejoindre Emmanuel Macron.

La Haute autorité éthique du Parti socialiste (PS) a appelé samedi 8 avril les socialistes à respecter la primaire qui a désigné Benoît Hamon comme candidat à la présidentielle, déplorant que certains « tablant manifestement sur la victoire d’un autre candidat, font connaître leur préférence pour celui-ci ».
 
Lire la suite
____________________
____________________

Huffington Post - Le drôle de soutien de Montebourg à Hamon en Bourgogne

Alors qu'il devait accompagner le candidat toute la matinée en Saône-et-Loire, l'ex-ministre n'a pas montré un grand enthousiasme.

GAUCHE - Décidément, la campagne de Benoît Hamon n'est pas une partie de plaisir. En chute libre dans les sondages, le candidat socialiste venait chercher un peu de réconfort ce vendredi 7 avril dans des départements bourguignons chers à la gauche. Mais en Saône-et-Loire, tout ne s'est pas exactement passé comme prévu.

Lire la suite
____________________
____________________