Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/04/2017

La Tribune - Hamon ou Macron, qui est vraiment le plus moderne ? Par Charles-Antoine Schwerrer

Benoît Hamon semble incarner la vieille gauche alors qu'Emmanuel Macron serait l'égérie de la modernité. Qu'en est-il vraiment? Par Charles-Antoine Schwerrer, économiste, Asteres

Entre Benoît Hamon et Emmanuel Macron, le cœur de nombre d'élus socialistes balance. Le premier semble incarner la vieille gauche quand le second serait l'égérie de la modernité. Manuel Valls a pour sa part tranché et votera pour le candidat d'En Marche. Seulement, avant de choisir leur poulain, les élus socialistes devraient lire, si ce n'est déjà fait, l'ouvrage fondamental de Luc Boltanski et Eve Chiapello, Le Nouvel Esprit du capitalisme.

Lire la suite
____________________
____________________

L'Obs - Hamon à La Courneuve: "Moi, je n'instrumentalise pas la banlieue"

"A gauche comme à droite, il y a des gens qui instrumentalisent les quartiers. Moi je n'instrumentalise pas", a déclaré le candidat socialiste après la visite d'une pépinière d'entreprises lors d'un déplacement en banlieue parisienne. "Je ne me contente pas simplement d'aller faire des jolies formules en citant IAM ou deux trois rappeurs alors qu'on a jamais écouté de rap de sa vie."

Lire la suite
__________________
__________________

Libé - Hamon dévoile son plan pour créer un million d’emplois en France

Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a dévoilé son plan pour créer un million d’emplois en France dans un entretien publié mercredi dans le quotidien Les Echos.

L’ancien ministre y déclare que, pour mettre en oeuvre sa politique de relance par l’emploi, il vise les secteurs où il y a des «investissements stratégiques» à réaliser.

Le vainqueur de la primaire socialiste PS élargie prévoit de créer notamment 140.000 emplois dans l’habitat, via les «rénovations thermiques et urbaines et la construction de logement», 4.000 dans les transports, 125.000 grâce aux «énergies renouvelables et la chimie verte», 20.000 dans l'«agroécologie», 112.000 dans l’accompagnement des personnes âgées et 109.000 dans le secteur de la petite enfance.

Lire la suite
__________________
__________________

12/04/2017

Libé - A onze jours du vote, une histoire de flou

Jamais l’issue du premier tour n’avait été aussi incertaine à moins de deux semaines de l’élection. Quatre candidats sont en position favorable, troublant les notions de «vote utile», de «vote stratège» ou encore de «vote plaisir».

Lire la suite
___________________
___________________

Boursorama - Hamon fustige la "vingtaine de dirigeants socialistes" qui ne le soutient pas assez

Benoît Hamon (PS) s'en est pris mercredi à la "vingtaine de dirigeants socialistes ou ministres français de premier rang" qui n'appuient pas assez sa candidature à la présidentielle, dans un entretien publié par Les Echos.

Evoquant le leader des sociaux-démocrates allemands Martin Schulz, M. Hamon a déclaré: "je note qu'il m'a encore apporté son soutien ce week-end et qu'il en fait plus pour ma candidature qu'une vingtaine de dirigeants socialistes ou ministres français de premier rang".

Lire la suite
___________________
___________________

Boursier - Hamon prédit une crise si Macron réforme par ordonnances

PARIS (Reuters) - Benoît Hamon a prédit lundi une crise sociale si Emmanuel Macron réforme le droit du travail par ordonnances s'il est élu président de la République le 7 mai.

Le candidat d'En Marche !, en tête des intentions de vote pour le second tour, souhaite surmonter ainsi l'opposition qui, dans la rue et au Parlement, avait contraint l'exécutif à passer en force sur la loi Travail en utilisant l'article 49-3.

Lire la suite
__________________
__________________

L'Express - Présidentielle: incrédulité, embarras et colère dans l'équipe Hamon

Le candidat du Parti socialiste ne parvient pas à sortir d'une spirale négative qui l'a poussé sous la barre des 10% dans les sondages. Pris en tenaille entre Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron, Benoît Hamon peine à rassurer jusque au sein de son équipe.... Amer, un autre membre de l'équipe préfère ironiser. "L'objectif maintenant, c'est de rester au-dessus des 5% pour obtenir le remboursement des 14 millions d'euros engagés dans la campagne." 

Lire la suite
____________________
____________________

11/04/2017

L'Obs - Présidentielle : et si les favoris étaient quatre ?

L'irruption de Jean-Luc Mélenchon dans le quatuor des candidats à près de 20% bouleverse tous les pronostics, distille le doute chez les favoris. Et si le sprint final du premier tour se faisait à quatre?

Dans la dernière ligne droite, ils seront donc quatre et non pas deux. Un petit phénomène, nommé Jean-Luc Mélenchon, est venu bouleverser le jeu. Le "petit père des peuples" de la France insoumise, dans le rôle du renard dans le poulailler, a provoqué une forme de panique dans les états-majors. "El Chon", perturbateur "non endocrinien" inattendu ?

Lire la suite
__________________
__________________

Interview de Jean-Christophe Cambadélis à La Provence

Interview de Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste, à La Provence à retrouver sur leur site ou à lire dans son intégralité ci-dessous :

Le Président américain, Donald Trump a fait bombarder une base aérienne en Syrie, a-t-il eu raison ?

François Hollande avait déjà proposé de le faire en 2013 quand Bachar Al Assad avait gazé son propre peuple pour la première fois. Si on l’avait écouté il n’y aurait pas eu 300 000 morts et la situation serait toute autre. Aujourd’hui il semble nécessaire de répliquer, mais il faut le faire dans le cadre de l’ONU ou bien d’une coalition.   

Lire la suite
_______________________
______________________

Le Figaro - Benoît Hamon : «Cohen, Salamé et Bourdin sont d’excellents intervieweurs»

LA TÉLÉ DES CANDIDATS À LA PRÉSIDENTIELLE - Émissions favorites, chaînes d’information, avenir du service public : les candidats répondent à dix questions sur la télé

Parmi toutes les émissions politiques, laquelle préférez-vous?

En tant que candidat à l’élection présidentielle, je n’ai pas de préférence. Ce qui m’importe dans une émission politique, c’est d’avoir la possibilité de défendre mon projet pour la France. Aujourd’hui, je pense que 28 Minutes, sur Arte, par exemple est l’émission d’actualité, de politique et de débat que je préfère. Pour moi le plus important est de donner aux Français un débat éclairé de fond

Lire la suite
___________________
___________________