Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/05/2017

Marianne - Le "banquier d’affaires insensible", ce vieux cliché antisémite que Marine Le Pen recycle pour Macron… Par Renaud Dély

Démoniser la figure du banquier pour en faire l’ennemi du peuple est un classique de la rhétorique de l’extrême droite.

Elle ne l’appelle plus que « le banquier Macron »... Un banquier ordinaire ? Non, bien pire que ça cela, un « banquier d’affaires » qui a travaillé chez « Rothschild » ! En meeting à Nice ce jeudi 27 avril, comme depuis le début de sa campagne du second tour, Marine Le Pen ne dépeint plus son adversaire que sous les traits d’un représentant de la « finance arrogante », « insensible » et porteur d’un projet « mondialiste, oligarchique et ultra-européiste ».

Lire la suite
____________________
____________________

Atlantico, Jérômr Fourquet - Vote de classe : l'effet richesse, clé de la carte électorale favorable à Emmanuel Macron

Ce à quoi nous assistons est une mise en conformité du paysage électoral et de l’offre politique avec les nouveaux clivages économiques, sociaux et sociétaux qui parcourent notre pays depuis au moins une vingtaine d’années.
 
Lire la suite
__________________
__________________

Les décodeurs du Monde : Qui sont les trente proches d’Emmanuel Macron qui comptent au sein d’En marche ! ?

Politiques, technocrates ou membres de la société civile : « Le Monde » passe en revue la garde rapprochée du candidat à la présidentielle.
 
Sans jamais avoir été candidat ou élu à une quelconque élection, Emmanuel Macron s’est hissé le 23 avril en tête du premier tour de l’élection présidentielle. En un an, l’ancien conseiller de François Hollande a construit un mouvement politique à son service, s’entourant d’une équipe de fidèles qui ont, pour beaucoup, adopté son credo « ni de droite ni de gauche ».
 
Lire la suite
_____________________
_____________________

04/05/2017

L'Obs, Frédéric Sawiki - "On aurait tort d'enterrer trop vite le Parti socialiste"

Fragilisé par l'échec de Benoît Hamon au premier tour du scrutin, le PS, en proie à une crise d'identité, n'a pas encore signé son acte de décès, estime l'universitaire Frédéric Sawicki.

Au lendemain d'une claque électorale historique - Benoît Hamon n'ayant recueilli que 6.3% des voix au premier tour - l'avenir du Parti socialiste semble plus compromis que jamais. Certains ténors du PS, à l'image de Stéphane Le Foll ou encore Jean-Christophe Cambadélis vont même jusqu'à envisager la mort du parti. Une position que soutient résolument l'ancien Premier ministre Manuel Valls qui assurait mardi au micro d'Europe 1, que l'échec du premier tour du scrutin présidentiel signait "la fin d'une histoire". Celle d'Epinay et de "l'union de la gauche" qui s'était imposée avant la prise du parti par François Mitterrand en 1971.

Lire la suite
_____________________
_____________________

Europe 1 - Macron : Goulard (MoDem), Bertrand (LR) et Delanoë (PS) "ont vocation à m'accompagner"

Emmanuel Macron a annoncé jeudi dans un entretien à CNews qu'il comptait s'entourer, s'il est élu président, de trois personnalités politiques du MoDem, LR et PS.

Emmanuel Macron a estimé jeudi que la députée européenne MoDem Sylvie Goulard, le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand (LR) et l'ancien maire de Paris Bertrand Delanoë (PS) "ont vocation" à l'accompagner s'il est élu président. "Les trois ont des qualités très différentes, et ils ont tous trois vocation, je l'espère, à accompagner dans les prochaines années ce que je compte faire si je suis élu", a dit Emmanuel Macron, qui était interrogé sur ces trois personnalités sur CNews.

Lire la suite
_____________________
_____________________

Atlantico - Macron président ? Le rude casse-tête de la composition d’un gouvernement En Marche pour aller aux législatives

Élu président de la République, le premier défi d'Emmanuel Macron sera de nommer un Premier ministre à la fois capable d'incarner le renouveau, tout en ayant de l'expérience, et qui soit apte de faire campagne jusqu'aux législatives.

Candidat particulier cherche parlementaire particulier

Atlantico : Candidats au second tour des élections présidentielles, Emmanuel Macron est en tête des sondages pour remporter les présidentielles. Dans l'optique de former une majorité à l'Assemblée, quelles sont les difficultés que pourraient rencontrer l'ancien ministre de l'Economie ?

Lire la suite
___________________
___________________

03/05/2017

Atlantico - Christophe Guilluy : "La posture anti-fasciste de supériorité morale de la France d'en haut permet en réalité de disqualifier tout diagnostic social"

La qualification pour le second tour d'Emmanuel Macron et de Marine Le Pen a mis en exergue la défiance de plus en plus forte des Français vis-à-vis de la politique et des partis traditionnels. Pour éviter l’arrivée au pouvoir de partis populistes, les élites politiques, intellectuelles et médiatiques seraient bien inspirées de se reconnecter avec les classes populaires.

Lire la suite
___________________
___________________

Libé - Thomas Piketty : «Plus le score de Macron sera fort, plus il sera clair que ce n’est pas son programme que nous accréditons»

L’économiste, qui a soutenu Hamon, appelle à voter en masse pour le leader d’En marche afin de montrer que c’est un choix contre le FN et non pour son libéralisme. Il estime que si l’ex-ministre de l’Economie est élu, il devra faire des gestes vers la gauche, notamment sur l’Europe, pour ne pas être contraint de donner des gages aux nationalistes.

Lire la suite
____________________
____________________

Le Monde - Gouverner par ordonnance, ça veut dire quoi ? Par Eléa Pommiers

S’il est élu président de la République, Emmanuel Macron envisage de mettre en œuvre certaines de ses principales mesures par ordonnance. Explications.

Emmanuel Macron promet d’aller vite. S’il est élu le 7 mai, il veut agir dès l’été pour mettre en œuvre l’un des points clés de son programme, la réforme du droit du travail. « Par ordonnances, pour procéder de manière rapide et efficace », a-t-il précisé le 9 avril dans un entretien au Journal du dimanche.

Lire la suite
_____________________
_____________________

Marianne - Législatives : le PS empêtré dans ses candidatures macronistes et socialistes

A Solférino, on pense déjà aux élections législatives. Et on fait preuve d'une grande créativité pour éviter de se fâcher avec les équipes d'Emmanuel Macron et les socialistes tentés par l'aventure En Marche.

Passé l'émoi suscité par la qualification de Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle, le PS pense aux législatives. Etape simple si la candidate du FN est élue, véritable nœud gordien pour Solférino en cas d'élection d'Emmanuel Macron. "Si Le Pen gagne, la bulle Macron explose pour les législatives et le PS marche d'un seul pas pour être dans l'opposition. Par contre si c'est Macron… Aujourd'hui, on ne peut pas partir sur une stratégie précise", résume un cadre du parti.

Lire la suite
___________________
___________________