Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2018

Le Figaro - Scission en cours au MJS, divisé entre pro-PS et pro-Hamon

Les jeunes socialistes sont partagés entre ceux qui partent chez Benoît Hamon et ceux qui souhaitent rester au PS. Les deux courants, qui prétendent rassembler la majorité des militants, organiseront chacun un rassemblement le 7 avril.

La scission est actée, une bataille juridique est désormais lancée. Les jeunes socialistes, réunis au sein de l'association historique du Mouvement des jeunes socialistes (MJS) se sont divisés depuis le 23 mars. Une partie de l'association, emmenée par la présidente tout juste élue Roxane Lundy, a rejoint le mouvement Génération.s de Benoît Hamon. Les autres ont décidé jeudi de se réunir le 7 avril, en marge du congrès du PS à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), pour acter la mise en place d'une direction collégiale temporaire comprenant chacune des sensibilités actuelles du MJS

Lire la suite
_________________
_________________

27/03/2018

Le Point - PS - Génération·s : la facture qui accuse le MJS

Le MJS, dont une partie des dirigeants veut rejoindre le mouvement de Benoît Hamon, aide depuis déjà plusieurs mois l'ex-candidat à la présidentielle.

« Il vaut mieux scissionner que d'être accusé de voler l'argent des militants. » Ce hiérarque du Parti socialiste n'y va pas vraiment par quatre chemins. Selon lui, si une partie des dirigeants du Mouvement des jeunes socialistes – l'organisation de jeunesse du PS – veut rejoindre le mouvement de Benoît Hamon, c'est d'abord pour étouffer une affaire plutôt embarrassante.

Lire la suite
___________________
___________________

26/03/2018

Lyon Capitale - Des jeunes socialistes du Rhône quittent le PS pour Génération.s

En désaccord avec leurs aînés, une grande partie des jeunes socialistes, emmenés par Roxane Lundy, la présidente nationale du mouvement, a quitté le parti. Ils rejoignent Benoît Hamon et son mouvement Génération.s. Dans le Rhône, la décision de la présidente serait soutenue par une majorité des militants.

Lire la suite
____________________
____________________

20/03/2018

Le Vent se lève - « Le Parti Socialiste a sacrifié les ouvriers sur l’autel du libéralisme »

Élue à la tête du Mouvement des Jeunes Socialistes, Roxane Aksas Lundy revient avec nous sur ses ambitions pour la jeunesse socialiste et les rapports qu’elle entend entretenir avec le PS, Génération.s et la France Insoumise. Revendiquant le terme « gauche », elle trace les perspectives de reconquête d’une majorité populaire pour ce camp politique qu’elle ne croit pas mort avec le vieux monde. 

Lire la suite
___________________
___________________

24/02/2018

Le Point - Le MJS, nouveau frondeur du Parti socialiste

Après l'élection controversée de l'éco-socialiste Roxane Lundy à la tête du MJS, la menace d'un divorce avec l'organisation de jeunesse plane sur le PS.

Avis de tempête au MJS. La nouvelle présidente de l'organisation, Roxane Lundy, doit faire face à deux fronts. D'un côté, des divisions internes, qui menacent l'unité du mouvement au bord de l'implosion. De l'autre, des désaccords avec la direction du PS, qui remet en cause l'autonomie de l'organisation. Retour sur une situation explosive.

Lire la suite
____________________
____________________

13/02/2018

Ouest-France - Les Jeunes socialistes au bord de l'implosion

Le Mouvement des jeunes socialistes (MJS) a élu, samedi, sa nouvelle présidente, Roxane Lundy, proche des idées de Benoît Hamon. Mais le scrutin ne s’est pas passé comme prévu : plusieurs courants minoritaires ont refusé de participer à l’élection et contestent le résultat, tout comme une partie de la sensibilité majoritaire. À tel point que le MJS est, aujourd’hui, tout proche de la scission.

La classe biberon du Parti socialiste se déchire. Samedi, le MJS (Mouvement des jeunes socialistes) était réuni en congrès à Bondy (Seine-Saint-Denis) pour désigner le successeur de Benjamin Lucas, le président sortant après deux ans de mandat. Sans surprise, Roxane Lundy, qui appartient à la sensibilité majoritaire « Transformer à gauche », proche de Benoît Hamon, a été largement élue par 146 voix sur 166 exprimées.

Lire la suite
____________________
____________________

12/02/2018

Le Point - « Si le PS se coupe de la jeunesse, il n'aura plus rien à porter »

INTERVIEW. Benjamin Lucas quittera la présidence du Mouvement des jeunes socialistes ce samedi. Dubitatif sur l'avenir du PS, il prend ses distances.

Benjamin Lucas, président du Mouvement des jeunes socialistes (MJS), quittera ses fonctions ce samedi 10 février lors du 13e congrès du mouvement. À l'issue de son mandat de deux ans, il évoque la place du MJS au sein d'un Parti socialiste en pleine reconstruction et sa proximité avec le mouvement Génération·s de Benoît Hamon.

Lire la suite
___________________
___________________

05/12/2017

1995, Benoît Hamon, le chauffeur de salle (INA, 1995)

04/12/2017

Un peu d'histoire - Benoit Hamon au congrès national du MJS (INA, 1995)

Extrait d'un reportage consacré au deuxième congrès national du Mouvement des Jeunes Socialistes qui a débuté cet après-midi à la Faculté des Lettres d'Orléans. 400 participants ont exprimé leur volonté de donner un nouvel élan à la gauche et se sont positionnés par rapport aux mouvements sociaux. Benoît Hamon, président national du MJS, pense qu'Alain Juppé doit démissioner

03/12/2017

Un peu d'histoire : Congrès des jeunes socialistes à Pau (INA, 1985)

Reportage consacré au congrès des jeunes socialistes à Pau en présence de Lionel JOSPIN. Un plateau en situation du journaliste Olivier de MARLIAVE, depuis le congrès, alterne avec un extrait du discours de Lionel JOSPIN et avec les interviews deDavid HABIB, délégué national des MJS et de Lionel JOSPIN.