Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2017

La Vie des Idées - L’embarrassante mémoire de la Révolution russe

Octobre 17 fut la référence politique et culturelle centrale de l’époque soviétique. Cent ans après, la société russe reste toujours profondément divisée face à son passé. Le centenaire de la révolution sera-t-il ce grand moment de réconciliation nationale souhaité par le pouvoir russe ?

Présenté comme l’aboutissement de l’Histoire mais aussi comme le début d’une ère nouvelle, Octobre 17 fut la référence politique et culturelle centrale de l’époque soviétique. Seule la Victoire de la Seconde Guerre mondiale parvint non pas à détrôner la « Grande Révolution socialiste d’Octobre », mais à la concurrencer. Le 7 novembre, le jour où les bolcheviks prirent le pouvoir, resta néanmoins la plus importante fête officielle.

Lire la suite
___________________
___________________

Le Parisien - Le PS démissionne les « Hamonistes » de la Région Ile-de-France

Les neuf élus socialistes qui ont formé un groupe politique avec Hamon et les écologistes ont été démissionnés du PS.

« Nous avons le regret de te confirmer que tu n’es plus membre du Parti socialiste. » Le PS a fait savoir il y a quelques jours par courrier aux neuf élus socialistes de la Région Ile-de-France qui ont choisi de former un nouveau groupe avec Benoît Hamon et les écologistes, que ce faisant, ils s’étaient exclus du parti.

Lire la suite
_________________
_________________

La Croix - Le Parti socialiste s’engage dans une longue refondation

Les socialistes ont lancé lundi 23 octobre une consultation en ligne sur le bilan du quinquennat et la reconstruction de la gauche, avant un congrès prévu en 2018.

La République en marche, la France insoumise et Les Républicains sont en pleine phase de structuration ou de renouvellement de leur organisation. Et le Parti socialiste ? Essoré par les défaites électorales et les difficultés financières, contraint de se séparer de son siège historique, rue de Solférino à Paris, et de plus de la moitié de ses salariés, en panne d’idées, de figures de premier plan et de militants, celui-ci ouvre à peine le chantier de sa refondation.

Lire la suite
_____________________
_____________________

24/10/2017

Libé - Centenaire d'octobre 2017 24-25 octobre : la nuit rouge Par Laurent Joffrin

Le 24 octobre 1917 au soir, à Petrograd, c’est un Lénine seul mais décidé qui saisit sa chance et part lever ses troupes pour s’emparer du pouvoir.

Lénine est méconnaissable. Sur son crâne chauve, il a posé une perruque blondasse surmontée d’une casquette défraîchie et il s’est entouré le visage d’une vieille écharpe… Courbé sous le vent du Nord, emmitouflé dans un antique pardessus, il marche à pas pressés dans les rues de Vyborg, le quartier ouvrier de Petrograd, décidé à rejoindre le quartier général bolchevique coûte que coûte malgré la police qui le pourchasse. Depuis des jours, mis hors la loi par le gouvernement, il se cachait chez Fofanova, une militante bolchevique qui lui a prêté son appartement. Mais l’attente était insupportable. Aujourd’hui, 24 octobre, il le sait, il le sent, le pouvoir est à portée de main.

Lire la suite
______________________
______________________

Le Parisien - François Hollande, patron du PS malgré lui

Du 4e étage du 242, rue de Rivoli, avec vue lumineuse sur les jardins des Tuileries, à Paris, l'ex-président François Hollande surveille le PS pour contrôler ce qu'il s'y passe. 

«C'est bordélique, comme toujours !» Tous ceux qui sont passés dans les bureaux de François Hollande décrivent un capharnaüm de papiers et journaux, au milieu de cartons entassés. Au point que Michel Sapin, détaché du Conseil d'Etat depuis le 1er  octobre pour le conseiller, ne trouve pas de place pour s'installer. De l'Elysée, l'ex-président a ramené un casque à crinière des cavaliers de la garde républicaine, des voitures miniatures Dinky Toys dont il fait collection, et de nombreuses photos.

Lire la suite
_________________
_________________

Le JDD - Quand les salariés du PS racontent leur Solférino

La mise en vente de Solférino, le siège du Parti socialiste, fait remonter souvenirs et anecdotes dans les esprits des anciens salariés du PS. Ils racontent au JDD.

A peine les mots "vos années à Solférino" sont-ils prononcés que les souvenirs fusent. "Solfé, c'est l'Histoire et plein de petites histoires", sourit Valerio Motta, passé par différents postes à la communication du Parti socialiste (PS) pendant 10 ans. Pour tous ces salariés, chargés de la communication, permanents de fédération, directeurs de cabinet… le 10, rue de Solférino est un morceau de vie, dont il est difficile de se séparer, malgré l'officialisation mi-septembre de la mise en vente du siège de la formation.

Lire la suite
________________
________________

Le JDD - La nouvelle génération à l'assaut du PS

Officiellement, personne n'est candidat à la tête du Parti socialiste. Mais certains y pensent comme Luc Carvounas, Olivier Faure ou, plus inattendu, Carole Delga.

Si La France insoumise, La République en marche et Les Républicains vont changer leurs structures ou leur direction entre novembre et décembre, les socialistes, encore groggy, se réveillent peu à peu. La date exacte de leur congrès – fin février ou début mars – n'est toujours pas connue. Personne encore ne vise officiellement le poste de premier secrétaire mais certains font davantage qu'y penser, à l'instar des députés Stéphane Le Foll, Olivier Faure et Luc Carvounas. Les hypothèses Matthias Fekl et Najat Vallaud-Belkacem s'éloignent. Dans ce brouillard, un autre nom émerge, plus inattendu, celui de Carole Delga.

Lire la suite
__________________
__________________

19/10/2017

Le Point - Mediapart : le complotisme au petit pied

Comment les disciples d'Edwy Plenel travestissent les faits, cautionnent des écoutes liberticides et élaborent des théories complotistes. Démonstration.

Thierry Meyssan a fait des émules. La vedette des complotistes, qui avait prétendu dans un livre que le 11 septembre 2001 était en fait une vaste conspiration américaine, inspire toujours. Ces temps-ci, c'est du côté de Mediapart que ses méthodes prospèrent. Dans un livre signé de deux de ses journalistes, Fabrice Arfi et Karl Laske, et intitulé Avec les compliments du Guide, se trouve un superbe exemple de cette pratique en vogue. Comme un passage nous concerne, et plus particulièrement l'auteur de ces lignes, voici l'histoire, elle est édifiante. Car ces deux « journalistes » m'accusent d'avoir censuré un article mettant en cause Nicolas Sarkozy. Rien que ça ! Il est ahurissant d'avoir à se justifier de ses choix éditoriaux devant ces nouveaux inquisiteurs, mais ici, cela vaut le coup tant on en apprend sur leurs pratiques.

Lire la suite
___________________
___________________

22:30 Publié dans Article du jour | Lien permanent

France Info - Parti socialiste : une annonce pour la mise en vente du siège de Solférino publiée dans la presse

Confronté à des problèmes financiers, le parti avait annoncé la mise en vente de son bâtiment du 7e arrondissement de Paris le 19 septembre.

"Un ensemble immobilier exceptionnel à usage de bureau et d'habitation d'une surface de 3 389 m2." Une petite annonce concernant la mise en vente du siège du Parti socialiste, situé rue de Solférino dans le 7e arrondissement de Paris, est parue dans le journal Les Echos, mercredi 18 octobre. 

Lire la suite
____________________
____________________

18/10/2017

Le Parisien - Paris : les Hamonistes du XIVe quittent le PS

Sept élus du XIVe claquent la porte du PS pour rejoindre le mouvement politique de Benoît Hamon.

Décidément, le paysage politique parisien est mouvant. Après le départ des élus qui ont soutenu Emmanuel Macron à la présidentielle, voilà que le PS perd aussi les Hamonistes. Pascal Cherki, ancien député frondeur, a annoncé qu’il quittait le parti socialiste pour rejoindre le mouvement du 1er juillet (M1717) de Benoît Hamon, l’ancien candidat PS à la présidentielle.

Lire la suite
___________________
___________________