Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2016

Le Figaro - Christian Paul veut «tourner la page du PS»

Dans Les Îles et l'Archipel : pourquoi la gauche (re)vivra, le chef de file des frondeurs se projette dans l'après-2017. Il juge que «le fil s'est rompu entre le monarque républicain et le peuple souverain».

Les grandes manœuvres peuvent commencer. Alors que de nombreux cadres socialistes se consacrent pleinement à leurs ambitions présidentielles, d'autres à gauche semblent avoir déjà assimilé l'idée d'une défaite et paraissent plus préoccupés par l'après-2017. C'est notamment le cas du député de la Nièvre et chef de file des frondeurs, Christian Paul, qui publie ce mardi un livre intitulé Les Îles et l'Archipel: pourquoi la gauche (re)vivra, où il étrille François Hollande et esquisse l'avenir de son parti.

Lire la suite
___________________
___________________

08/11/2016

Libé - Primaire PS : les pro-Hollande, mauvais perdants en devenir ?

La primaire de la Belle Alliance populaire approche et les sondages se multiplient : le match s’annonce serré entre François Hollande - s’il est candidat - et Arnaud Montebourg, déjà en lice. Pour le moment, le troisième homme, Benoît Hamon, est à la traîne. Mais il reste du chemin, et les imprévus ne sont pas impossibles : les candidats ont jusqu’au 15 décembre pour se déclarer et le vote aura lieu les 22 et 29 janvier. Ces derniers jours, on a interrogé les membres du PS afin de prendre la température.

Lire la suite
___________________
___________________

Libé - Le programme commun de la droite menace la république sociale Par Guillaume BACHELAY, Député de Seine-Maritime , Frédérique Espagnac, Sénatrice des Pyrénées-Atlantiques et Sébastien Denaja , Député de l'Hérault

Dans le sillage du deuxième débat de la primaire à droite, une cinquantaine d'élu.e.s socialistes, notamment du premier cercle de François Hollande, dénoncent un projet commun inégalitaire, autoritaire, ainsi qu'une absence de préoccupation écologique.

Il faut reconnaître aux débats de la primaire de la droite un mérite réel quoique non désiré par ses participants : ils dévoilent, par-delà les ego déchaînés et les postures surjouées, leur projet commun, libéral et anti-social. On nous avait promis une confrontation de visions pour l’avenir, on nous propose un grand bond en arrière. La primaire de la droite, c’est «la caméra explore le temps» : à chaque émission, les téléspectateurs ont l’impression d’assister à un conseil des ministres de 1986, 1993, 1995 ou 2007.

Lire la suite
_________________
_________________

07/11/2016

Le Conseil national du numérique étrille le fichier TES des 60 millions de Français

Dans un communiqué extrêmement critique, le Conseil dénonce notamment l’« absence de concertation préalable » et demande la suspension de cette base de données.

Le Conseil national du numérique (CNNum), organisme consultatif spécialiste des questions numériques, a appelé lundi 7 novembre le gouvernement à « suspendre » la base de données TES (acronyme de « titres électroniques sécurisés »), appelée à contenir les données personnelles de 60 millions de Français.

Ce fichier va prochainement réunir les données personnelles et notamment biométriques de tous les détenteurs de cartes d’identité et de passeports

Lire la suite
___________________
___________________



Huffington Post - Comment Arnaud Montebourg pourrait profiter de la brouille entre le PCF et Jean-Luc Mélenchon

Le parti communiste a refusé de s'allier avec le candidat de la "France insoumise", laissant ainsi du champ à l'ancien ministre.

"Par délicatesse", Arnaud Montebourg s'est refusé de commenter le résultat de la conférence nationale du PCF ayant écarté samedi 5 novembre l'hypothèse d'une alliance avec Jean-Luc Mélenchon. Reste que depuis que les tensions sont connues entre le chantre de la "France insoumise" et les cadres de la place du Colonel Fabien, l'ancien ministre ne rate pas une occasion de se présenter comme celui qui œuvre à "l'union des gauches".

Sur le plateau du Grand Jury RTl/Le Figaro/LCI ce dimanche 6 novembre, le champion du "made in France" n'a pas dit autre chose. Souhaitant "bâtir une stratégie gagnante pour 2017", Arnaud Montebourg a dit vouloir "rassembler toutes les gauches, de Jean-Luc Mélenchon au parti socialiste". "Les électeurs communistes, les électeurs socialistes... ils ont tous voté François Hollande", a-t-il poursuivi, expliquant travailler à des "propositions de fond" qui pourront unir les différentes sensibilités.

Lire la suite
____________________
____________________

05/11/2016

Jean Gadrey - Trois graphiques sur les fonctionnaires « trop nombreux »

Je n’ai pas suivi en direct la primaire de la droite, mais il paraît qu’ils se sont livrés à une compétition féroce pour savoir qui supprimerait le plus grand nombre de postes de fonctionnaires. Voici sur ce sujet trois graphiques portant sur des comparaisons internationales. Il semblerait en effet que notre pays batte des records de mauvais cholestérol public, le bon étant privé lucratif.

Pour cette fois, à titre exceptionnel, je n’ai pas produit moi-même ces beaux graphiques. Je les ai piqués sans vergogne à Olivier Passet, « directeur des synthèses » à Xerfi Canal, une chaîne d’analyses économiques sur Internet où l’on trouve de très bonnes choses, qui nous changent de la pensée unique de François Lenglet et consorts. En passant, parmi les invités récents de Xerfi, on trouve l’amie Florence Jany-Catrice interrogée sur le PIB et les indicateurs alternatifs, et c’est fort intéressant.

Sous le titre « Le grand mythe de la baisse massive du nombre de fonctionnaires », Olivier Passet a présenté le 14 octobre une vidéo de 4’30 dont je recommande le visionnage intégral. Y étaient projetés notamment les trois graphiques qui suivent. Les commentaires sont de moi, mais les idées sont bien celles d’origine. C’est du beau travail de décryptage. Seul petit inconvénient, lié au genre des vidéos courtes : la source des données n’est pas précisée. Mais tout porte à croire qu’il s’agit de l’OCDE.

Lire la suite
____________________
____________________

20:40 Publié dans Article du jour | Tags : gadrey | Lien permanent

03/11/2016

Le Monde, Les décodeurs - Pour défendre le fichier des Français, les oublis et les erreurs de Cazeneuve et Urvoas

Les ministres de l’intérieur et de la justice ont défendu, mercredi, la création d’un fichier rassemblant les détenteurs d’un titre d’identité. Au prix d’arrangements avec la réalité.
 
Le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, et le ministre de la justice, Jean-Jacques Urvoas, sont tous les deux montés au créneau, mercredi 2 novembre, pour défendre la création par décret, dimanche 30 octobre, d’un fichier unique rassemblant les données personnelles et biométriques de tous les détenteurs d’une carte d’identité ou d’un passeport.
 
Lire la suite
____________________
____________________

Le Figaro - Alain Rousset, le franc-tireur du PS

LE SCAN POLITIQUE - «Il devrait la fermer» : la phrase assassine du baron socialiste bordelais en dit long sur son sentiment de désolation et l'ambiance au sein de la majorité.

Ses mots ont-ils dépassé sa pensée? Samedi, le président PS de la région Nouvelle-Aquitaine a conclu l'Université de l'engagement de son parti, à Cenon (Gironde). D'ordinaire bon élève et soutien de la ligne gouvernementale, Alain Rousset est cette fois sorti de sa réserve, le ton grave. «Comment sortir de ce climat général de défiance, voire de dénigrement? (...) Rien ne semble apporter une réponse au sentiment de déclin, d'inquiétude, d'incertitude et, pour ce qui nous concerne au PS, d'incompréhension. Rien ne semble apporter une réponse, surtout pas les incantations sur le chômage dont la courbe se retourne. Ou la croissance qui revient. Celui qui s'exprime notamment là-dessus depuis cinq ans devrait la fermer, il nous a pas aidés. Il a un boulot à faire, mais à un moment donné, les Français ressentent autre chose.»

Lire la suite
___________________
___________________

02/11/2016

Slate - La «marque France»: le combat culturel de l'économie française, Gaël Brustier

Une stratégie de marque pour la France? Définir une vision positive du récit national français aux yeux du monde est un des vrais enjeux stratégiques pour une France désormais plongée dans la mondialisation. Et une initiative intéressante du quinquennat de François Hollande.

Les questions économiques, celles traitant de l’économie française, de sa place dans le marché mondial, nous sont en général présentées sous l’angle d’une litanie de chiffres, auxquels il est possible de faire dire à peu près ce que l’on veut. Surtout s’il s’agit d’épargner l’actionnaire et d’incriminer le salarié. Les «sacrifices» sont exigés avec une ardeur, qui n'a d'égale que celle des apôtres de «l’adaptation» de la France au marché mondial.

Lire la suite
_________________
_________________

22:00 Publié dans Analyses, Article du jour | Tags : gaël brustier | Lien permanent

L'Obs - Pourquoi Mélenchon et Montebourg ne se rapprocheront pas

Sur l'Europe, l'économie et les institutions, les deux hommes font des constats similaires et avancent parfois les mêmes solutions. Une raison évidente de ne pas s'entendre...

ls ont tous les deux dénoncé la politique économique de François Hollande, pourfendu l'austérité imposée par Bruxelles et milité pendant des années pour l'avènement d'une VIe république. Mais n'allez pas surtout pas croire qu'Arnaud Montebourg et Jean-Luc Mélenchon pourraient marcher main dans la main et œuvrer dans la joie à la construction d'une politique de gauche alternative à celle de l'exécutif. Les deux candidats à l'Elysée ont autre chose à faire.

Lire la suite
_____________________
_____________________